Tienta


Tienta

Dans le monde de la tauromachie, on appelle tienta ou tentadero (littéralement : « essai »[1]) l'épreuve de sélection des vaches et taureaux reproducteurs, parents des toros de lidia.

Sommaire

La tienta classique

Elle concerne uniquement les femelles. L'âge optimum pour les bêtes est de trois ans voire quatre. L'épreuve se pratique dans une petite arène attenant à chaque élevage et comporte deux temps[2]. Dans le premier temps, un cavalier armé d'une pique à pointe réduite se place à l'opposé du toril et loin de toute porte pour que la charge de la femelle réponde uniquement à l'instinct d'attaque[2]. Dans ce premier temps, les interventions à la cape sont limitées. Le deuxième temps est l'épreuve de la muleta dans lequel on évalue la bravoure de l'animal par la longueur de ses charges[3]

La tienta por accoso y derribo

Ce mode de tienta concerne essentiellement les erales, jeunes taureaux mâles[4]. Les bêtes ne dépassent pas l'âge de deux ans[5]. Elle se pratique au milieu des pâturages. Deux ou trois cavaliers armés d'une longue perche, la garrocha, séparent le jeune veau du troupeau et le poursuivent en le piquant à la croupe, puis le renversent devant deux autres cavaliers qui sont l'éleveur et le « tentador »[4],[6],[7]. Selon le temps qu'il met à se relever ou à charger, on juge de la bravoure de l'animal. Mais compte tenu des risques que court le jeune veau (patte cassée, corne abîmée), ce mode de tienta est de moins en moins pratiqué[4].

La tienta des mâles

On ne doit pas procéder de la même façon avec les mâles qu'avec les femelles pour la raison qu'un taureau ne doit jamais avoir été toréé avant d'aller à une corrida. Seuls les étalons ou « sementales », destinés à la reproduction, sont testés. Toutefois, on ne leur montre aucune cape ni aucune muleta, les quites se font « a cuerpo limpio », c'est-à-dire en appelant l'animal et en se sauvant[8]. Les deux meilleurs seront testés de nouveau, piqués, conduits à la cape, toréés à la muleta et ils entreront dans la catégorie des reproducteurs s'ils font preuve de bravoure[8],[9].

Calendrier des tientas

Elles ont toujours lieu hors temporada au moment où les toreros sont libres d'y participer, en particulier en février et mars[10]. Certains éleveurs pensent, à juste titre, que le fait de demander le concours d'excellents toreros pour leurs tientas peut éventuellement masquer les défauts d'une vache[11]. Mais il arrive aussi que les éleveurs invitent à leurs tientas des novilleros, voir des aficionados-toreros, ce qui renseigne les éleveurs plus exactement sur les qualités de leurs vaches[11].

Bibliographie

  • Robert Bérard (dir.), Histoire et dictionnaire de la Tauromachie, Paris, Bouquins Laffont, 2003 (ISBN 2221092465) 
  • Paul Casanova et Pierre Dupuy, Dictionnaire tauromachique, Marseille, Jeanne Laffitte, 1981 (ISBN 2862760439)  préface de Jean Lacouture
  • Véronique Flanet et Pierre Veilletet, Le Peuple du toro, Paris, Hermé, 1986 (ISBN 2866650344) 
  • Auguste Lafront, Encyclopédie de la corrida, Paris, Prisma, 1950 
  • Claude Popelin et Yves Harté, La Tauromachie, Paris, Seuil, 1970 et 1994 (ISBN 2020214334)  (préface Jean Lacouture et François Zumbiehl)
  • Claude Popelin, Le Taureau et son combat, Paris, Seuil, 1993 (ISBN 2877061779)  Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article (préface Jean Lacouture et François Zumbiehl)
  • Jeans Testas, La Tauromachie, Paris, PUF, 1974 

Notes et références

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tienta de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tienta — sustantivo femenino 1. Área: tauromáquia Operación en que se prueba la bravura de los becerros para poder seleccionarlos y cruzarlos. Frases y locuciones 1. a tientas 1.1. Con incertidumbre, sin saber …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • tienta — (De tentar). 1. f. Prueba que se hace con la garrocha para apreciar la bravura de los becerros. 2. Sagacidad o industria y arte con que se pretende averiguar algo. 3. tientaguja. 4. Med. Instrumento más o menos largo, delgado y liso, metálico o… …   Diccionario de la lengua española

  • tienta — ► sustantivo femenino 1 TAUROMAQUIA Operación de tentar a los becerros con la garrocha para probar si tienen la bravura necesaria para ser criados como toros de lidia. 2 MEDICINA Instrumento usado para explorar cavidades y conductos naturales o… …   Enciclopedia Universal

  • tienta — sustantivo femenino sonda, catéter. Tienta se trata del instrumento quirúrgico utilizado para explorar cavidades. * * * Sinónimos: ■ prueba, sondeo, cala ■ capea, becerrada, tentadero …   Diccionario de sinónimos y antónimos

  • tienta — {{#}}{{LM T37771}}{{〓}} {{[}}tienta{{]}} ‹tien·ta› {{《}}▍ s.f.{{》}} {{<}}1{{>}} {{♂}}En tauromaquia,{{♀}} prueba que se hace con la garrocha y desde un caballo, para apreciar la bravura de los becerros. {{<}}2{{>}} {{\}}LOCUCIONES:{{/}} ► {{{}}a… …   Diccionario de uso del español actual con sinónimos y antónimos

  • tienta — 1 A tientas Sin poder ver, palpando o tentando: caminar a tientas, andar a tientas 2 s f (Tauro) Prueba que se hace de la bravura de una vaquilla, para predecir la de los toros que posteriormente engendre; generalmente se hace azuzándola con una… …   Español en México

  • tienta — tien·ta …   English syllables

  • tienta — tēˈentə noun ( s) Etymology: Spanish, literally, test, probe, from tentar to touch, test, probe, from Latin temptare, tentare to touch, feel, attempt, tempt more at tempt : a test of the sp …   Useful english dictionary

  • andar a tienta paredes — ► locución coloquial 1. Caminar a oscuras, guiándose llevando las manos por la pared: andó a tienta paredes por la casa hasta encontrar la linterna. 2.Tener una conducta o actitud vacilante: anda a tienta paredes pensando si quiere estudiar una… …   Enciclopedia Universal

  • Puerta abierta, al santo tienta. — De alguna manera, tiende a excusar ciertos actos delictivos afirmando que a veces éstos son inducidos y aun alentados por la propia víctima …   Diccionario de dichos y refranes