Théâtre d'agitprop


Théâtre d'agitprop

Le théâtre d'agitprop est un théâtre populaire, en ce sens qu'il s'adresse aux prolétaires, mais également politique : un instrument d'agitation et de propagande.

Sommaire

Agitation et propagande

Lénine en 1902 avait établi une différence entre ces deux termes : « Le propagandiste inculque beaucoup d'idées à une seule personne ou à un petit nombre de personnes; l'agitateur n'inculque qu'une seule idée ou qu'un petit nombre d'idées ; en revanche il les inculque à toute une masse de personnes[1] ». Pour Lénine, la prise de conscience par la classe prolétarienne de sa situation d'exploitée ne pouvait s'opérer que par la propagande. Celle-ci devait s'effectuer dans tous les domaines, y compris la culture.

Aux origines : le théâtre pour le peuple

Déjà en 1758, Jean-Jacques Rousseau louait les « spectacle des Grecs [qui] n'avaient rien avec la mesquinerie de ceux d'aujourd'hui » et qui « n'étaient point élevés par l'intérêt et par l'avarice ». Il exprimait son désir de voir à nouveau de « graves et superbes spectacles, donnés sous le ciel, à la face de la nation[2] ».

Cette idée balbutiante d'un théâtre populaire, non élitiste, fut reprise à la fin du siècle dernier par Maurice Pottecher qui fonda à Bussang son Théâtre du peuple le 22 septembre 1892, pour le centième anniversaire de la fondation de la République.

Sous un titre similaire, Romain Rolland, proche des socialistes, lui dédie un ouvrage dans lequel il défend l'idée d'un « Théâtre par et pour le peuple ». Toutes ces initiatives montrent que les rapports entre le théâtre et le peuple étaient la préoccupation principale des tenants de la démocratie sociale depuis le XVIIIe siècle[3].

Le théâtre d'agitprop naît durant la Révolution russe

Mais une véritable rupture se produisit en Russie, en 1917. Un théâtre appelant à la lutte de classes, né de la révolution d'Octobre, créé par la tempête de la volonté révolutionnaire apparut. Le théâtre d'agitprop naît donc durant la révolution russe. Apparaissait ainsi en Europe un genre théâtral nouveau « fortement influencé par ce qui se faisait là-bas » en Russie « et en particulier par ce style d'agit-prop », « c'est-à-dire destiné à servir l'agitation et la propagande révolutionnaires[4] ».

Une influence mondiale

Le théâtre révolutionnaire russe aurait inspiré la jeunesse ouvrière de 26 pays[5].

Erwin Piscator, membre du Parti Communiste, metteur en scène et producteur de théâtre allemand de la première moitié du XXe siècle, a mis en place un théâtre d'agitprop dans son pays. « Je commençai aussi à voir clairement la mesure dans laquelle l'art n'est qu'un moyen en vue d'une fin. Un moyen politique. Un instrument de propagande[6] ».

En France, le théâtre d'agitprop était pris en charge par la Fédération du Théâtre Ouvrier de France (F.T.O.F.) dont faisait partie le groupe Octobre. Suzanne Montel, secrétaire d'Octobre et Jean-Paul Dreyfus y représentaient le groupe dès ses débuts.

Notes et références

  1. Lénine, Que faire?, Paris, Seuil, 1966, p. 120. Première édition en 1902.
  2. Lettre sur les spectacles adressée à D'Alembert.
  3. Pascal Ory, La belle illusion. Culture et politique sous le signe du Front populaire (1935-1938), Paris, Plon, 1994, p. 337.
  4. Stéphane Priacel, « A propos du Congrès de la F.T.O.F. (Fédération du théâtre ouvrier de France) », Le Monde, 20 janvier 1934.
  5. Stéphane Priacel, ibidem.
  6. Erwin Piscator, Le théâtre politique, Paris, L'Arche, 1962 (première édition en allemand : 1930), p. 27.

Bibliographie

Equipe "Théâtre moderne" du GR 27 du CNRS (responsable D. Bablet), Le théâtre d'agit-prop de 1917 à 1932, Lausanne, La Cité-L'Age d'homme, 1977-1978, 4 t.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Théâtre d'agitprop de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Agitprop — est l acronyme de отдел агитации и пропаганды (otdel agitatsii i propagandy), c est à dire Département pour l agitation et la propagande, organe des comités centraux et régionaux du Parti communiste de l Union soviétique. Ce département fut… …   Wikipédia en Français

  • Théâtre prolétarien — Le théâtre prolétarien peut se définir comme un théâtre politique, émanant des prolétaires et/ou à destination des prolétaires, en d autres termes un instrument d agitation et de propagande. Sommaire 1 Erwin Piscator 2 Citation 3 Articles… …   Wikipédia en Français

  • Agitprop — ( ru. агитпроп) is a contraction of agit ation and prop aganda . [ [http://dictionary.reference.com/wordoftheday/archive/2002/01/04.html Definition by dictionary.com] ] The term originated in Bolshevist Russia (the future Soviet Union), where the …   Wikipedia

  • agitprop —    Agitprop, a compression of agitational propaganda, can be considered as both a theatrical form and a distinctive function for artistic works (Szanto 1978). Evolved during the Russian Revolution, it was employed by socialist activists… …   Encyclopedia of contemporary British culture

  • Agitprop (disambiguation) — Agitpropwas originally an abbreviation for the departments of Agitation and Propaganda in the early Communist Party of the Soviet Union. The term may also refer to one of the following. *Agitprop theatre, a left wing politicized theatre *Agit… …   Wikipedia

  • theatre — /thee euh teuhr, theeeu /, n. theater. * * * I Building or space in which performances are given before an audience. It contains an auditorium and stage. In ancient Greece, where Western theatre began (5th century BC), theatres were constructed… …   Universalium

  • agitprop — /aj it prop /, n. 1. agitation and propaganda, esp. for the cause of communism. 2. (often cap.) an agency or department, as of a government, that directs and coordinates agitation and propaganda. 3. Also, agitpropist. a person who is trained or… …   Universalium

  • agitprop — /ˈædʒətprɒp/ (say ajuhtprop) noun 1. agitation and propaganda especially for the cause of communism. 2. (often upper case) an agency or department, as of a government, that directs and coordinates agitation and propaganda. 3. someone who is… …   Australian English dictionary

  • Guerrilla theatre — Guerrilla Theatre, or Guerrilla Performance, is a style of street theatre popularized in the mid late 1960s, usually political in nature. Guerrilla (Spanish for “little war”) describes the act of spontaneous, surprise performances in unlikely… …   Wikipedia

  • Histoire du théâtre — Le Départ des comédiens italiens en 1697, gravure de L. Jacob d après Watteau. Sommaire 1 Antiquité …   Wikipédia en Français