Théotokos de Vladimir


Théotokos de Vladimir

Théotokos de Vladimir

La Théotokos de Vladimir.

La Théotokos de Vladimir, également connue sous les noms de Notre-Dame de Vladimir, Vierge de Vladimir ou Vladimirskaïa (en russe : Владимирская Богоматерь), est une des icônes orthodoxes les plus vénérées de Russie. La Théotokos (Marie) est considérée comme la sainte protectrice de la Russie. L'icône est exposée dans la galerie Tretiakov de Moscou. Sa fête est le 3 juin. Plus encore que les plus célèbres icônes, l'original a été maintes fois copié au cours des siècles, et de nombreuses copies ont acquis une signification artistique et religieuse considérable. L'icône est une version du type Eleusa, avec le Christ enfant se blottissant contre la joue de sa mère.

Luc Chrysoberges, patriarche de Constantinople envoya l'icône comme cadeau au Grand-Duc Iouri Dolgorouki de Kiev vers 1131. La belle image convoitée par le fils de Iouri fut placée dans le monastère Mejihirski jusqu'à ce qu'Andreï Bogolioubski la porte dans sa ville préférée, Vladimir, en 1155. Lorsque les chevaux qui transportaient l'icône s'arrêtèrent près de Vladimir et refusèrent d'aller plus loin, ceci fut interprété comme un signe que la Theotokos voulait que l'icône reste à Vladimir. Pour abriter l'icône, la grande cathédrale de l'Assomption fut alors construite, puis d'autres églises consacrées à la Vierge à travers le nord-ouest de la Russie.

En 1395, au cours de l'invasion de Tamerlan, l'image fut transportée de Vladimir à la nouvelle capitale, Moscou. L'endroit où la population et le prince régnant rencontrèrent l'icône fut commémoré par le monastère Sretensky. Vassili Ier de Moscou passa une nuit à pleurer sur l'icône et les armées de Tamerlan se retirèrent le même jour. Les Moscovites refusèrent alors de restituer l'icône à Vladimir et la placèrent dans la cathédrale de la Dormition du Kremlin de Moscou. Selon la tradition populaire, l'intercession de la Théotokos, à travers l'icône, sauva également Moscou des hordes tatares en 1451 et 1480.

L'icône de la Théotokos de Vladimir est parfois décrite comme exprimant le sentiment universel de l'amour maternel et l'anxiété de son enfant. Au XVIe siècle, la Vladimirskaïa — comme l'appellent les Russes — devint un objet de légende. La tradition de l'Église affirme que l'icône fut peinte par saint Luc, ce qui a été démenti par l'analyse de l'image. L'icône vénérée fut utilisée lors du couronnement des tsars, des élections des patriarches et à l'occasion d'autres cérémonies d'État. En décembre 1941, alors que les Allemands approchaient de Moscou, Staline aurait ordonné que l'icône soit placée dans un avion et vole autour de la capitale assiégée. Quelques jours après, l'armée allemande commença à se retirer.

En tant qu'œuvre d'art, la Théotokos de Vladimir est considérée comme la plus importante icône produite au cours de la période comnénienne. Elle exprime une humanité et une émotion plus profondes que les œuvres typiques de l'art byzantin de la période précédente. David Talbot Rice affirme, dans la dernière édition de l'Encyclopédie Britannica : « elle est d'une importance considérable dans l'histoire de la peinture, non seulement car il s'agit d'un travail de très haute qualité, mais également par son style nouveau, plus humain, qui anticipe sur la fin du style byzantin, qui connut son apogée entre 1204 et 1453 ».

Source

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Theotokos of Vladimir ».
  • Portail de la Russie Portail de la Russie
  • Portail des chrétiens d’Orient Portail des chrétiens d’Orient
Ce document provient de « Th%C3%A9otokos de Vladimir ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Théotokos de Vladimir de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Theotokos of Vladimir — The Theotokos of Vladimir (Greek: Θεοτόκος του Βλαντιμίρ), also known as Our Lady of Vladimir or Virgin of Vladimir (Russian: Владимирская Богородица) and The Vladimir Madonna is one of the most venerated Orthodox icons and a typical example of… …   Wikipedia

  • Vladimir-Suzdal — Principality* Владимиро Суздальское княжество Vladimiro Suzdal skoye knyazhestvo Since 1239 Vassal state of the Golden Horde …   Wikipedia

  • Vladimir-Souzdal — La vénération de Theotokos comme sainte protectrice de Vladimir fut introduite par le prince André qui lui dédia de nombreuses égalises et installa dans son palais une icône connue sous le nom de Theotokos de Vladimir …   Wikipédia en Français

  • Vladimir (ville) — Vladimir Владимир …   Wikipédia en Français

  • Theotokos Fyodorovskaya — Original icon from Epiphany Monastery in Kostroma Fyodorovskaya Theotokos (Russian: Федоровская Богоматерь), also known as Our Lady of St. Theodore and the Black Virgin Mary of Russia is the patron icon of the Romanov family and one of the most… …   Wikipedia

  • Theotokos — An 18th century Russian icon depicting various types of the Theotokos icons Theotokos (Greek: Θεοτόκος, transliterated Theotókos) is the Greek title of Mary, the mother of Jesus used especially in the Eastern Orthodox, Oriental Orthodox, and… …   Wikipedia

  • Vladimir — Infobox Russian city EnglishName=Vladimir RussianName=Владимир Skyline=Russia Vladimir Vicinity.jpg Skyline LatDeg=56 LatMin=9 LatSec LonDeg=40 LonMin=25 LonSec LocatorMap LocatorMapLegend CityDay=May 1 FederalSubject=Vladimir Oblast… …   Wikipedia

  • Theotokos of St. Theodore — Fyodorovskaya Theotokos (Russian: Федоровская Богоматерь ), also known as Our Lady of St. Theodore and the Black Virgin of Russia, is the patron icon of the Romanov family and one of the most venerated icons in the Upper Volga region. Her feast… …   Wikipedia

  • Vladimir II Monomakh — For the cruiser see Russian armoured cruiser Vladimir Monomakh, for the submarine see RFS Vladimir Monomakh Vladimir II Monomakh ( Russian: Владимир Мономах; Ukrainian: Володимир Мономах; Christian name Vasiliy , or Basileios ) (1053 ndash;May 19 …   Wikipedia

  • Theotokos — (en griego: Θεοτόκος; en latín: Deipara o Dei genetrix) es una palabra griega que significa Madre de Dios (literalmente, la que dio a luz a Dios ). Su equivalente en español, vía latín, es Deípara. Es el título que la Iglesia cristiana temprana… …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.