Théols


Théols
Théols
La Théols à Issoudun.
La Théols à Issoudun.
Caractéristiques
Longueur 42,3 km
Bassin 797 km2
Bassin collecteur Bassin de la Loire
Débit moyen 2,99 m3⋅s-1 (Sainte-Lizaigne)
Régime Pluvial océanique
Cours
Source Les Sapins
 · Localisation Bommiers
 · Altitude 150 m
 · Coordonnées 46° 47′ 41″ N 1° 58′ 19″ E / 46.7946, 1.9719 (Source - Théols)
Confluence Arnon
 · Localisation Lazenay
 · Altitude 112 m
 · Coordonnées 47° 04′ 12″ N 2° 03′ 12″ E / 47.07, 2.0534 (Confluence - Théols)
Géographie
Principaux affluents
 · Rive gauche Tournemine
 · Rive droite Cousseron et Thonaise
Pays traversés France
Régions traversées Centre
Principales villes Ambrault, Issoudun, Sainte-Lizaigne et Reuilly

La Théols est une rivière française, qui coule dans les départements de l'Indre et du Cher, en région Centre.

Sommaire

Géographie

Longue de 42,3 km, elle prend sa source dans le département de l'Indre[1], à 150 m d'altitude, vers Bommiers. Son confluent, l'Arnon se trouve près de la commune de Lazenay, dans le département du Cher.

Histoire

Étymologie

Historique

Hydrologie

Le débit de la Théols a été observé durant 5 ans (1971-1975), à Sainte-Lizaigne, localité du département de l'Indre située à une dizaine de kilomètres de son confluent avec l'Arnon[2]. La surface ainsi étudiée est de 797 km², soit plus de 90% de la totalité du bassin versant du cours d'eau.

Le débit moyen interannuel ou module de la rivière à Sainte-Lizaigne est de 2,99 m³ par seconde.

La Théols est une rivière de plaine assez régulière. Elle présente des fluctuations saisonnières de débit caractéristiques. Les hautes eaux se déroulent en fin d'hiver et au début du printemps, et se caractérisent par des débits mensuels moyens allant de 3,50 à 5,00 m³ par seconde, de février à mai inclus (avec un maximumt en février-mars). A partir du mois d'avril, le débit diminue progressivement jusqu'aux basses eaux qui ont lieu d'août à octobre, entraînant une baisse du débit mensuel moyen avec un plancher de 1,50 m³ au mois d'août, ce qui reste très confortable.

Débit moyen mensuel de la Théols (en m³/seconde) mesuré à la station hydrologique de Sainte-Lizaigne
Données calculées sur 6 ans

Les crues sont rarement importantes. La série des QIX ou débits instantanés calculés pour certaines périodes de retour, n'a jamais été calculée étant donnée la trop faible durée d'observation des débits de la rivière.

Le débit journalier maximal enregistré à Sainte-Lizaigne a été de 32,3 m³ par seconde le 22 mars 1974.

La Théols est une rivière fort peu abondante. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 118 millimètres annuellement, ce qui constitue seulement un bon tiers de la moyenne d'ensemble de la France (320 millimètres). C'est largement inférieur à la moyenne du bassin de la Loire (plus ou moins 245 millimètres) comme de l' Arnon (200 millimètres). Le débit spécifique (ou Qsp) atteint de ce fait le chiffre fort médiocre de 3,75 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Affluents