Théiste


Théiste

Théisme

Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre théisme et déisme.
Les 72 noms de Dieu de Kircher

Le théisme (du grec theos, dieu) est une croyance ou une doctrine qui affirme l'existence d'un Dieu (ou de dieux) et son influence dans l'univers, tant dans sa création que dans son fonctionnement. Selon le théisme religieux, la relation de l'homme avec Dieu passe par des intermédiaires (la religion). Selon le théisme philosophique, Dieu régit l'univers directement. Le théisme est opposé à l'athéisme. Parmi les formes de théisme, on peut citer le panthéisme, le monothéisme et le polythéisme.

Sommaire

Principaux points de la doctrine théiste

Le théisme affirme que :

  • Tout ce qui n’est pas l’œuvre de l’homme est produit par une source originelle universelle et intelligente (nommée Dieu).
  • Il n'est pas concevable que rien soit à l'origine de tout.
  • Dieu a une existence personnelle et une action dans l'univers.

Le théisme religieux

Le théisme religieux ajoute les affirmations suivantes :

  • Dieu se manifeste par des révélations (prophètes, miracles, Messie, anges ...)
  • Les révélations sont à l’origine de la religion et des textes sacrés (Coran, Bible, Torah ..).
  • La religion est l’unique moyen pour l’homme de s’unir à Dieu.
  • Le respect des rites religieux est essentiel pour le salut de l’homme.
  • La prière à Dieu doit correspondre à une forme définie par la religion.
  • Dieu a des représentants, des intermédiaires sur Terre (les membres des institutions religieuses)

Dans la religion catholique, le concile Vatican II, a réduit l'importance de certains dogmes théistes. Le sunnisme est un courant de pensée représentatif du théisme religieux.

Le théisme philosophique

Voltaire a ajouté les affirmations suivantes dans le Dictionnaire philosophique :

« Le Théiste est un homme fermement persuadé de l’existence d’un Être suprême aussi bon que puissant, qui a formé tous les êtres étendus, végétants, sentants, et réfléchissants ; qui perpétue leur espèce, qui punit sans cruauté les crimes, et récompense avec bonté les actions vertueuses.
Réuni dans ce principe avec le reste de l’univers, il n’embrasse aucune des sectes qui toutes se contredisent. Sa religion est la plus ancienne et la plus étendue ; car l’adoration simple d’un Dieu a précédé tous les systèmes du monde. Il parle une langue que tous les peuples entendent, pendant qu’ils ne s’entendent pas entre eux.

Il a des frères depuis Pékin jusqu’à la Cayenne, et il compte tous les sages pour ses frères. Il croit que la religion ne consiste ni dans les opinions d’une métaphysique inintelligible, ni dans de vains appareils, mais dans l’adoration et dans la justice. Faire le bien, voilà son culte ; être soumis à Dieu, voilà sa doctrine. Le mahométan lui crie : « Prends garde à toi si tu ne fais pas le pèlerinage à La Mecque ! » « Malheur à toi, lui dit un récollet, si tu ne fais pas un voyage à Notre-Dame de Lorette ! » Il rit de Lorette et de La Mecque ; mais il secourt l’indigent et il défend l’opprimé. »

Religions théistes

On peut citer comme exemples de religions théistes l'hindouisme, le christianisme et l'islam. En revanche, certaines philosophies, qui ne sont pas fondées sur une ou plusieurs divinités, ne sont donc pas explicitement théistes, comme le bouddhisme, le taoïsme et le confucianisme.

Le théisme religieux s'oppose fermement au déisme qui lui est représenté par le théophilanthropisme, pendant la Révolution française, ou par la religion de l’humanité établie au XIXe siècle par Armand Bazard, puis Auguste Comte, à partir de la doctrine de Saint-Simon.

Voir aussi

Références

  • Portail des religions et croyances Portail des religions et croyances
Ce document provient de « Th%C3%A9isme ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Théiste de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • théiste — [ teist ] n. et adj. • 1705; angl. theist, du gr. theos « dieu » ♦ Didact. 1 ♦ Personne qui professe le théisme. « on ne saurait trop respecter ce grand nom de théiste » (Voltaire). Adj. Philosophe théiste. ⇒ croyant, déiste. 2 ♦ Adj. Relatif,… …   Encyclopédie Universelle

  • théiste — (té i st ) s. m. Celui qui croit à l existence de Dieu. •   Locke était un théiste déclaré, VOLT. Dict. phil. Athée.. •   Nous sommes plus d un million d hommes dans l Europe qu on peut appeler théistes ; nous osons en attester le Dieu unique que …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • THÉISTE — n. des deux genres Celui, celle qui fait profession de théisme. Il s’emploie aussi adjectivement. Un philosophe théiste. Une philosophie théiste …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • -théiste — théisme, théiste ♦ Éléments, du gr. theos « dieu » : monothéisme, polythéiste. théisme, théiste ❖ ♦ Éléments, du grec theos « dieu », qui entrent dans la composition de mots savants, tels que : athéisme; …   Encyclopédie Universelle

  • THÉISTE —     Le théiste est un homme fermement persuadé de l existence d un être suprême aussi bon que puissant, qui a formé tous les êtres étendus, végétants, sentants, et réfléchissants; qui perpétue leur espèce, qui punit sans cruauté les crimes, et… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • THÉISTE — s. des deux genres Celui, celle qui croit à l existence de Dieu. Il est opposé à Athée …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Théiste —    см. Теист …   Философский словарь Спонвиля

  • Satanisme (théiste) — Pour les articles homonymes, voir Satanisme. Le satanisme théiste ou encore spirituel est un courant religieux qui vénère les anciens anges déchus et leur chef incontesté, Satan. Il est à différencier du satanisme LaVeyen, représentant Satan… …   Wikipédia en Français

  • Atheism — Athéisme L’athéisme est une attitude[1] ou une doctrine[2] qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit, contrairement, par exemple, au déisme, au théisme et au panthéisme… …   Wikipédia en Français

  • Atheisme — Athéisme L’athéisme est une attitude[1] ou une doctrine[2] qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit, contrairement, par exemple, au déisme, au théisme et au panthéisme… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.