Thomas Erastus

Thomas Erastus
Thomas Erastus

Thomas Erastus (7 septembre 1524 à Baden - 31 décembre 1583 à Bâle) était un médecin et théologien suisse qui soutenait que seul l'État détenait une juridiction et que l'Église ne pouvait en exercer.

Ses thèses dites érastiennes furent soutenues par Hugo de Grotius.

Sommaire

Biographie

Erastus étudia la philosophie et la médecine neuf ans. Il fut invité en 1557 par le Prince-Électeur Othon-Henri du Palatinat à devenir professeur de la faculté de médecine de l'Université de Heidelberg. Il y acquit une grande réputation en tant que médecin et enseignant.

Fervent défenseur de la Réforme prônée par le théologien suisse Ulrich Zwingli, Erastus fut étroitement associé à son introduction sous le règne de Frédérick III du Palatinat (1559–76).

Dans le débat sur l'Eucharistie, il défendit la thèse de Zwingli selon laquelle la présence du corps du Christ n'est que symbolique dans le pain du sacrement au contraire de Luther qui affirmait sa présence réelle.

La controverse centrale dans la vie d'Erastus vint de son opposition aux calvinistes du Palatinat qui souhaitaient établir un système de discipline de l'Église comparable à celle établie par Jean Calvin à Genève

Quand en 1568 les thèses presbytériennes de gouvernement de l'Église et de pratique de l'excommunication furent présentées à Heidelberg par George Withers, Erastus les réfuta par 75 thèses. Malheureusement pour lui, le Prince soutenait les thèses presbytériennes et ce système fut adopté par décret en 1570.

Pour prix de son opposition, Erastus fut excommunié pour deux années et fut contraint de quitter Heidelberg. À son retour à Bâle il fut nommé professeur de médecine en 1580 puis professeur d'éthique en 1582.

Oeuvre

  • Pouvoir des sorcières et punition qu'elles méritent

Utilisation polémique du terme

Le terme érastianisme fut utilisé pour la première fois en Angleterre en 1643 par des presbytériens. Il fustige les Églises qui « prostitue[nt] [leur] vertu spirituelle à la raison d'État et au pouvoir temporel »[1].

Érastianisme est aussi un terme polémique pour décrire l'attitude des Églises des sept conciles à l'égard de l'État.

Notes et références

  1. Edward Palmer Thompson, La formation de la classe ouvrière anglaise, Gallimard-Le Seuil, Paris, 1988, p. 36.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Thomas Erastus de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Thomas Erastus — Thomas Erastus, eigentlich Lüber (* 7. September 1524 in Baden (Aargau/Schweiz); † 31. Dezember 1583 in Basel), war ein reformierter Theologe aus der Schweiz. Leben Erastus, Sohn armer Landleute, studier …   Deutsch Wikipedia

  • Thomas Erastus — (September 7, 1524 ndash; December 31, 1583) was a Swiss theologian best known for a posthumously published work in which he argued that the sins of Christians should be punished by the state, and not by the church withholding the sacraments. A… …   Wikipedia

  • Thomas Erastos — Thomas Erastus Thomas Erastus Thomas Erastus (7 septembre 1524 à Baden 31 décembre 1583 à Bâle) était un médecin et théologien suisse qui soutenait que seul l État détenait une juridiction et que l Église ne pouvait en exercer …   Wikipédia en Français

  • Erastus — Thomas Erastus Thomas Erastus Thomas Erastus (7 septembre 1524 à Baden 31 décembre 1583 à Bâle) était un médecin et théologien suisse qui soutenait que seul l État détenait une juridiction et que l Église ne pouvait en exercer …   Wikipédia en Français

  • Erastus — may refer to: * Erastus of Corinth, Corinth s director of public works (Romans verse 16:23), disciple of Paul (2 Timothy 4:20) * Erastus Brigham Bigelow (1814–1879), American inventor of weaving machines * Erastus Corning (1794–1872), American… …   Wikipedia

  • Erastus — ist der Name mehrerer Personen: Thomas Erastus (1524–1583), Schweizer Theologe Erastus (Heiliger) (1. Jahrhundert) Orte in den Vereinigten Staaten: Erastus (Georgia) Erastus (North Carolina) Erastus (Ohio) …   Deutsch Wikipedia

  • Erastus and Erastianism — • The name Erastianism is often used in a somewhat loose sense as denoting an undue subservience of the Church to the State Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Erastus and Erastianism     Erastus and Erastianism …   Catholic encyclopedia

  • Erastus Benson — Erastus A. Benson (1854 1932) was a banker, investor and land speculator in Omaha, Nebraska. Born and raised in Iowa, after graduating from the University of Iowa Benson speculated in land around Omaha. After investing in early business ventures… …   Wikipedia

  • ERASTUS Thomas — Baedâ Helvet. oriundus, Philosophus, et Medicus excellens, inde ad Theologiam quoqueve animum applicuit, sed in materia de Censura Eccl. multorum censuram expertus. Docuit Heidelbergae primum, exin Basileae ubi obiit A. C. 1583. Aet. 60. Seriem… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Erastus — [i ras′təs] Thomas (born Thomas Liebler or Lieber) 1524 83; Ger. theologian & physician …   English World dictionary


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»