Thierry Maulnier


Thierry Maulnier

Thierry Maulnier, de son vrai nom Jacques Talagrand, né le 1er octobre 1909 à Alès et mort le 9 janvier 1988 à Marnes-la-Coquette, est un journaliste d'extrême droite, puis de droite, essayiste, critique littéraire et auteur dramatique français.

Sommaire

Biographie

Thierry Maulnier fait ses études à Alès' puis à Nice où un lycée porte aujourd'hui son nom. Il entre à l'École normale supérieure en 1928. Il appartient à la même promotion que Roger Vailland, Robert Brasillach et Maurice Bardèche. Encore étudiant, il entre en relation avec le milieu de l'Action française, en étant invité par Henri Massis à collaborer à la Revue universelle, puis en donnant assez régulièrement des articles au quotidien dirigé par Charles Maurras. Les orientations originales de sa réflexion vont se traduire dans les années 1930-1934 par son engagement au sein de la mouvance des non-conformistes des années 30, en collaborant à diverses revues de jeunes, Réaction, La Revue française, La Revue du Siècle, et en publiant son premier livre La crise est dans l'homme.

Auteur, en 1934, avec Jean-Pierre Maxence, d'un ouvrage-programme, Demain la France, il fonde avec celui-ci en 1936 un hebdomadaire, L'Insurgé, où il défend pendant quelques mois des positions fascisantes[1], qui se retrouveront pour une part dans l'essai Au-delà du nationalisme en 1938. Parallèlement, il crée, avec Jean de Fabrègues, une revue mensuelle d'orientation plus intellectuelle, Combat, qui paraîtra jusqu'à la guerre.

Il devient, de 1938 au débarquement allié en Afrique du Nord, un collaborateur régulier de l’Action française. Après l'armistice, il collabore également au Figaro, où sa carrière de journaliste se poursuivra jusqu'à sa mort.

Après la Libération, il s'éloigne du terrain politique pour se consacrer à sa carrière d'écrivain (essayiste, dramaturge et critique dramatique). On lui doit notamment les pièces de théâtre La Course des rois (1947), Le Profanateur (1950), La Ville au fond de la mer (1953), Le Soir du conquérant (1970), les essais Violence et conscience (1945), La Face de méduse du communisme (1952), L'Europe a fait le monde (1966), Le Sens des mots (1976), Les Vaches sacrées (1977). Néanmoins, son engagement pro-européen se traduit par une collaboration régulière au mensuel Le XXe siècle fédéraliste, où il retrouve certains « non-conformistes des années 30 » : Robert Aron, Daniel-Rops, Jean de Fabrègues.

En 1964, il est élu à l'Académie française au fauteuil d'Henry Bordeaux.

Thierry Maulnier participa activement, à la fin des années 1960, avec Dominique Venner à l’Institut d’Études Occidentales. Les analyses et travaux de l'institut seront actualisés quelques années plus tard par la « Nouvelle Droite » dont il sera en 1979 membre du comité d'honneur de la Nouvelle École, liée à la Nouvelle Droite.

Œuvres

  • La crise est dans l'homme (1932) ;
  • Nietzsche (1933) ;
  • Racine (1934) ;
  • Miracle de la Monarchie (1935) ;
  • Mythes socialistes (1938) ;
  • Au-delà du nationalisme (1938) ;
  • Introduction à la poésie française (1939) ;
  • La France, la guerre et la paix (1942, Lyon) ;
  • Violence et conscience (1945) ;
  • Langages (1946) ;
  • Jeanne et ses juges (1952) ;
  • Cette Grèce où nous sommes nés (1964) ;
  • La défaite d'hannibal, suivi de La ville au fond de la mer, Gallimard (1968) ;
  • Dialogue inattendu, avec Jean Elleinstein, Flammarion, (1979).

Théâtre

Notes et références

  1. Ariane Chebel d'Appollonia, L'Extrême droite en France. De Maurras à Le Pen, Bruxelles, Éditions Complexe, 1996, p. 220.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes


Précédé par
Henry Bordeaux
Fauteuil 20 de l’Académie française
1964-1988
Suivi par
José Cabanis

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Thierry Maulnier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Thierry Maulnier — (born Jacques Talagrand; 1908, Alès mdash;1988) was a French journalist, essayist, dramatist, and literary critic.Before 1940A graduate of the École Normale Supérieure in the same class as Roger Vailland, Robert Brasillach, and Maurice Bardèche.… …   Wikipedia

  • Maulnier — Thierry Maulnier Thierry Maulnier, de son vrai nom Jacques Talagrand, né le 1er octobre 1909 à Alès et mort le 9 janvier 1988 à Marnes la Coquette, est un journaliste, essayiste, critique littéraire et auteur dramatique français. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Maulnier —   [mo nje], Thierry, eigentlich Jacques Louis Talagrand [tala grã], französischer Schriftsteller, Journalist und Literaturkritiker, * Alès 1. 10. 1909, ✝ Marnes la Coquette (Département Hauts de Seine) 9. 1. 1988; gehörte der Action française an …   Universal-Lexikon

  • Jacques Talagrand — Thierry Maulnier Thierry Maulnier, de son vrai nom Jacques Talagrand, né le 1er octobre 1909 à Alès et mort le 9 janvier 1988 à Marnes la Coquette, est un journaliste, essayiste, critique littéraire et auteur dramatique français. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Marcelle Tassencourt — Marcelle Tassencourt, née le 29 mai 1914 à Neuilly sur Seine, décédée le 18 décembre 2001, était une actrice et une metteur en scène de théâtre. Sommaire 1 Biographie 2 Comédienne 3 Metteur en scène …   Wikipédia en Français

  • Andre Roussin — André Roussin Pour les articles homonymes, voir Roussin. André Roussin est un auteur dramatique français. Né le 22 janvier 1911 à Marseille, mort à Paris le 3 novembre 1987. Metteur en scène, directeur de la Compagnie du… …   Wikipédia en Français

  • André Roussin — Pour les articles homonymes, voir Roussin. André Roussin, né le 22 janvier 1911 à Marseille et mort à Paris le 3 novembre 1987, est un auteur dramatique français. Il était le metteur en scène et le directeur, avec Louis… …   Wikipédia en Français

  • Brasillach — Robert Brasillach Robert Brasillach Activité(s) Ecrivain, journaliste Naissance 31 mars, 1909 Perpignan Décès 6 février …   Wikipédia en Français

  • Braudel — Fernand Braudel Fernand Braudel Nom de naissance Fernand Braudel Naissance 24 août 1902 Luméville en Ornois (Meuse) Décès 27 novembre 1985 (à 83 ans) Cluses (Haute Savoie) Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Cardinal Daniélou — Jean Daniélou Pour les articles homonymes, voir Daniélou. Cardinal …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.