Theorie des sciences humaines


Theorie des sciences humaines

Théorie des sciences humaines

Science de l'orientation, qui démontre les liens entre les disciplines. Dans le cadre de cette science, les discussions, la doctrine et la recherche interdisciplinaires peuvent être structurées. Les interrogations, méthodes et résultats suivants se trouvent au premier plan [medicus 2005, extrait cité avec autorisation de l’auteur]:

Sommaire

Questions posées

Méthodologie

  • Sur le plan méthodologique théorique, (A) les niveaux de référence ou de complexité (par exemple molécule, cellule, organe, individu, groupe) et leur relation entre eux jouent-ils un rôle important dans les Sciences humaines? Cet aspect est en partie décrit avec le slogan “ bio-psycho-social”. En plus (B), les quatre questions fondamentales de la recherche biologique possèdent une signification particulière: Deux d’entre elles sont prises en considération dans toutes les Sciences humaines, (1) la question des relation de cause à effet immédiate (directe) lors des processus fonctionnels (Causalités) et (2) la question concernant l’Ontogenèse. Pour mieux comprendre les phénomènes de la vie dans leur complexité, il est nécessaire également (3) de s’interroger sur leur valeur d’adaptation et (4) leur phylogenèse.
  • Sur le plan méthodologique empirique, lors de la recherche sur les questions fondamentales, la comparaison animal-humain et la comparaison inter-culturelle sont considérés au premier plan, et si possible, sur tous les niveaux de référence – par exemple le niveau biochimique (recherché pharmaceutique), sur le niveau cellulaire et des organes (physiologie), ainsi que le niveau individuel et du groupe (éthologie).

Résultats

A partir des questions fondamentales (cf. Tableau 1: colonnes) et des niveaux de référence (lignes), il est possible d’établir un cadre d’orientation tabulaire, qui englobe les disciplines ayant des relations vis-à-vis des strates systématiques du vivant.

Causalités Ontogenèse Valeur d’adaptation Phylogenèse
Molécule
Cellule
Organe
Individu
Groupe
Société

A ce “module structural de l’interdisciplinarité” peuvent être attribués et mises en relation entre elles, comme indiqué dans le Tableau 2, les disciplines ayant des relations avec les performances du système nerveux (Paragraphe C) ainsi que les questions qu’elles se posent (Paragraphe A) et leurs résultats (Paragraphe B; par exemple Tableau: [pdf] Théorie des Sciences humaines).

En particulier pour les investigations des connexions proximales, les niveaux de référence «fondamentaux» sont une condition préalable pour la compréhension des niveaux «supérieurs». La connaissance des lois des niveaux de base (par exemple de la Physiologie cellulaire) n’est pas suffisante pour comprendre des patrons comportementaux complexes ou une expérience personnelle. L’ensemble constitue plus que la somme de ses parties. - Chaque niveau de référence est d’une importance égale. Les domaines des quatre questions fondamentales sont étroitement liées. Une «alternative» pour les élaborations de théories contrastées est moins proche de la réalité que «vice-versa».Quand seules les connexions proximales sont étudiées et les causes ultimes sont ignorées (ou vice-versa), de nombreux phénomènes de la vie restent alors inexplicables et de nombreuses théories insuffisantes. Un exemple: La question de savoir si la «sexualité enfantile» influence le comportement des soins parentaux (par exemple câliner, peloter, le baiser), ou si les soins parentaux influences le comportement social et la sexualité adulte, peut être résolue à l’aide de la 4° question fondamentale: Les soins parentaux se sont phylogénétiquement développés avant le comportement social. Les éléments des soins parentaux étaient, chez quelques groupes d’êtres organisés (organismes vivants), une conditions phylogénétique préalable des cohésions sociales et sont devenues au cours de l’Evolution une partie du comportement social et sexuel des adultes (Eibl-Eibesfeldt)

Résumé

Le cadre d’orientation (de référence) pour chaque discipline, dont l’objet concerne les performances du système nerveux, est simple dans sa structure fondamentale: Il se complète, quand est posée la question à l’aide des patrons des quatre questions fondamentales de la recherche biologique (causalités, ontogenèse, valeur d’adaptation, phylogenèse). Les niveaux de référence (par exemple: cellule, organe, individu, groupe) sont simultanément pris en considérations, c’est vers eux que les questions sont posées. (Les questions et niveaux en italique dans le Tableau 1 font également l’objet des études en Sciences de lettres).

Ce cadre d’orientation «bio-psycho-social» constitue le fondement pour le développement d’un consensus inter-disciplinaire: Il est le point de départ pour une systématique de chaque discipline, ainsi que la base pour une structuration consistante des résultats. D’un point de vue de la théorie cognitive: Étant donné que les réponses aux niveaux de référence et à l’ensemble des quatre questions fondamentales doivent s’accorder ensemble sans contradictions, il est alors possible de découvrir des fausses conceptions dues à des inconsistance.

Bibliographie

Nicolai Hartmann - 1940. Der Aufbau der realen Welt. Berlin, de Gruyter.

[pdf] Gerhard Medicus - 2005, « Mapping Transdisciplinarity in Human Sciences »

Rupert Riedl - 1984. Biology of Knowledge: The Evolutionary Basis of Reason. Chichester, John Wiley & Sons.

Nikolaas Tinbergen - 1963. On Aims and Methods in Ethology. Zeitschrift für Tierpsychologie n° 20, pp 410-433.

Ce document provient de « Th%C3%A9orie des sciences humaines ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Theorie des sciences humaines de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Théorie des Sciences humaines — Science de l orientation, qui démontre les liens entre les disciplines. Dans le cadre de cette science, les discussions, la doctrine et la recherche interdisciplinaires peuvent être structurées. Les interrogations, méthodes et résultats suivants… …   Wikipédia en Français

  • Théorie des sciences humaines — Science de l orientation, qui démontre les liens entre les disciplines. Dans le cadre de cette science, les discussions, la doctrine et la recherche interdisciplinaires peuvent être structurées. Les interrogations, méthodes et résultats suivants… …   Wikipédia en Français

  • Sciences Humaines — et sociales La Science et les Sciences Généralités Connaissance · Théorie · Savoir Classification des sciences Science empirique · sciences exactes Sciences dures · sciences molles Science de la nature …   Wikipédia en Français

  • Sciences humaines — et sociales La Science et les Sciences Généralités Connaissance · Théorie · Savoir Classification des sciences Science empirique · sciences exactes Sciences dures · sciences molles Science de la nature …   Wikipédia en Français

  • Sciences humaines et sociales —  Ne doit pas être confondu avec Sciences humaines (revue). Les sciences humaines et sociales sont un ensemble de disciplines scientifiques étudiant les aspects sociaux des diverses réalités humaines. On les met en contraste avec les sciences …   Wikipédia en Français

  • SCIENCES HUMAINES — L’expression «sciences humaines» est, en France, une façon usuelle de nommer les études de psychologie et de sociologie. Depuis la Seconde Guerre mondiale, elle a remplacé l’ancienne appellation de «sciences morales». En 1942, l’ouvrage de… …   Encyclopédie Universelle

  • Theorie des acteurs-reseaux — Théorie de l acteur réseau  Ne doit pas être confondu avec Analyse des réseaux sociaux ou Réseau social. La théorie de l acteur réseau, aussi connue sous l abréviation ANT (pour Actor Network Theory) ou sociologie de la traduction, est une… …   Wikipédia en Français

  • Théorie des acteurs-réseaux — Théorie de l acteur réseau  Ne doit pas être confondu avec Analyse des réseaux sociaux ou Réseau social. La théorie de l acteur réseau, aussi connue sous l abréviation ANT (pour Actor Network Theory) ou sociologie de la traduction, est une… …   Wikipédia en Français

  • Theorie des jeux — Théorie des jeux Le dilemme du prisonnier est une célèbre illustration en théorie des jeux d un jeu à somme non nulle. La théorie des jeux constitue une approche mathématique de problèmes de stratégie tels qu’on en trouve en recherche… …   Wikipédia en Français

  • Théorie des complots — Théorie du complot L Œil de la Providence figurant au sommet de la pyramide représente Dieu Grand Architecte de l Univers sur le revers du Grand sceau des États Unis d Amérique et sur le billet de un dollar américain depuis 1935, symbole que… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.