Theorie des organisations


Theorie des organisations

Théorie des organisations

La théorie des organisations est une discipline située à la limite entre l'Économie des organisations, la Sociologie des organisations, la gestion et la science politique.
Elle s'intéresse aux organisations, aussi bien marchandes que non-marchandes, dans toutes leurs diversité (entreprise, hôpital, syndicat, association, administration, conventions, ...). Elle a pour but d'analyser leur fonctionnement, leur structure et leur développement et de proposer des améliorations.

Les grands thèmes de cette discipline sont le pouvoir, les relations et rapports sociaux, l'analyse des configurations et la communication dans les groupes. Son développement a suivi les évolutions politico-sociales du XXe siècle, s'articulant selon les auteurs autour d'études empiriques ou de travaux largement théoriques.

En économie, on étudie l'ensemble des arrangements institutionnels permettant la mise en œuvre de la production et l'échange de biens et de services. Dans un sens plus restreint, l'économie des organisations consiste dans l'étude de l'organisation comme entité économique spécifique, l'entreprise étant l'organisation analysée de manière privilégiée.

Sommaire

Paradigmes de la théorie des organisations

Influence des courants de la théorie des organisations

Différents paradigmes ont influencé cette discipline :

L'économie des organisations a particulièrement pour objectif d'améliorer la prise de décision au sein de l'organisation.
La sociologie des organisations a particulièrement pour objectif d'améliorer la connaissance du comportement d'un groupe d'individus formant l'organisation.
Pour atteindre ces objectifs différents, ces domaines peuvent utiliser les postulats suivant qui réalisent les simplifications nécessaires aux analyses :

Postulats des courants en économie des organisations

Approche : individualisme méthodologique et macroéconomique, étalon de mesure : valeur travail, rationalité des agents : homo oeconomicus (recherche intérêt personnel) et suivent une main invisible, autorégulation par le marché, concurrence pure et parfaite.

Approche : individualisme méthodologique et microéconomique, étalon de mesure : valeur utilité ou profit, production réalisée à l'aide du facteur travail et capital, rationalité des agents : homo oeconomicus (recherche intérêt personnel) et suivent une main invisible, autorégulation par le marché, concurrence pure et parfaite.

Approche : individualisme méthodologique et paradigme institutionnaliste (microéconomique), étalon de mesure : contrats, rationalité limitée des agents...

Approche : individualisme méthodologique et paradigme biologique, étalon de mesure : routines, rationalité limitée des agents, les routines sont considérées comme des gènes transmissibles, les motivations des individus n'impliquent pas le succès ou la survie de l'organisation. Du fait de l'incertitude, il n'est pas possible de maximiser les prises de décisions qui forment l'organisation de l'entreprise.

Approche : holisme méthodologique et paradigme institutionnaliste (macroéconomique), ...

Approche : individualisme méthodologique et paradigme institutionnaliste (microéconomique), étalon de mesure : conventions, rationalité limitée des agents...

Postulats des courants en sociologie des organisations

Approches classiques :

Approches culturelles:

  • Approches macro-sociologiques
  • Approche mixte

Approches psychosociologiques :

Approches récentes :

Annexes

Bibliographie

  • HATCH, Mary Jo. Théories des organisations : De l'intérêt de perspectives multiples. Éditions De Boeck Université, 2000, 418 pages. (ISBN 2-74450-064-X)

Liens externes

  • Portail de la psychologie Portail de la psychologie
  • Portail de la sociologie Portail de la sociologie
  • Portail de l’économie Portail de l’économie
Ce document provient de « Th%C3%A9orie des organisations ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Theorie des organisations de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Théorie des organisations — La théorie des organisations est une discipline située à la limite entre l Économie des organisations, la Sociologie des organisations, la gestion et la science politique. Elle s intéresse aux organisations, aussi bien marchandes que non… …   Wikipédia en Français

  • ORGANISATIONS (THÉORIE DES) — La théorie des organisations est née au début du siècle des efforts déployés par certains chefs d’entreprise, comme Taylor ou Fayol, pour dégager des principes d’administration et de direction du travail. Elle s’est développée tout… …   Encyclopédie Universelle

  • Theorie des couts de transaction — Théorie des coûts de transaction La théorie des coûts de transaction s inscrit dans le cadre de la théorie des organisations. Elle s attache à expliquer l existence d organisations économiques fondées sur la hiérarchie par l existence de coûts de …   Wikipédia en Français

  • Theorie des contraintes — Théorie des contraintes La Théorie des Contraintes (TOC) est un référentiel de connaissances, de méthodes et d’outils de management interdisciplinaires des organisations. L’auteur principal est Eliyahu M. Goldratt, avec d’autres contributeurs.… …   Wikipédia en Français

  • Théorie des coûts de transaction — La théorie des coûts de transaction s inscrit dans le cadre de la théorie des organisations. Elle s attache à expliquer l existence d organisations économiques fondées sur la hiérarchie par l existence de coûts de transaction. Le concept de coût… …   Wikipédia en Français

  • Théorie des contraintes — La Théorie des Contraintes (Theory of Constraints ou TOC en Anglais) est un référentiel de connaissances, de méthodes et d’outils de management interdisciplinaires des organisations. L’auteur principal est Eliyahu M. Goldratt, avec d’autres… …   Wikipédia en Français

  • Théorie des cinq cercles — La théorie des cinq cercles est une stratégie d attaque établie par John A. Warden III, colonel de l United States Air Force, un des concepteurs de la stratégie de bombardement stratégique de la Coalition durant la guerre du Golfe développée… …   Wikipédia en Français

  • Théorie des institutions — Économie des institutions L Économie des institutions, également appelée analyse économique des Institutions (AEI), étudie les interactions entre le comportement des individus et les institutions qui font partie de leur environnement. Les… …   Wikipédia en Français

  • Theorie des relations internationales — Théorie des relations internationales Théories des relations internationales Approches libérales École anglaise Idéalisme Libéralisme Néolibéralisme Fonctionnalisme Néofonctionnalisme Paix démocratique Approches réalistes Réalisme et Néoréalisme… …   Wikipédia en Français

  • Théorie des Relations Internationales — Théories des relations internationales Approches libérales École anglaise Idéalisme Libéralisme Néolibéralisme Fonctionnalisme Néofonctionnalisme Paix démocratique Approches réalistes Réalisme et Néoréalisme Réalisme coopératif Réalisme défensif …   Wikipédia en Français