The Myth


The Myth

The Myth, la légende d'un héros immortel

Titre original The Myth
Réalisation Stanley Tong
Scénario Stanley Tong,
Li Hai-shu,
Wang Hui-Ling
Pays d’origine Hong Kong
Sortie 2005
Durée 118 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Myth (chinois : 神话 ; en pinyin : shénhuà ou San wa) est un film hongkongais sorti en 2005, dirigé par Stanley Tong.

Sommaire

Synopsis

Et si la mémoire des vies antérieures existait ? Ainsi, ne serait-ce pas la preuve que la vie aurait un sens, avec une continuité ? La mémoire ne serait-elle pas alors le meilleur véhicule pour voyager dans le temps ? L'histoire du général Meng Yi et de Jack l'archéologue met en scène le mythe de l'immortalité. La toile de fond est l'amour et l'amitié.

Nous sommes en 2005, Jack est un archéologue qui a quelques ennuis financiers. Depuis longtemps, il fait le même rêve dans lequel il serait le général Meng Yi. Ce rêve le trouble parce que les détails lui paraissent si nets, qu'il en a une sensation de réalité. Tout commence par une mission du général Mang Yi, qui, avec un bataillon, doit aller chercher la princesse Ok-Soo. Par la suite, le général affronte un amoureux intrépide, puis fait face aux complots au sein du palais impérial. Il s'est engagé à protéger la princesse.

Jack a un ami, William, qui est un scientifique à la recherche de reconnaissance et surtout de moyens pour faire aboutir ses recherches. Il semble en avoir trouvé. Il propose à Jack de percer l'explication d'un mythe sur lequel Jack avait écrit un article quelques années auparavant. En Inde, dans la région de Dasar, proche de la Chine, un sage pratiquerait la lévitation, un cercueil tiendrait en suspension dans une grotte. William convainc Jack de partir avec lui chercher l'explication de ce phénomène mystérieux. Mais Jack ne sait pas que William a fait un compromis avec un pilleur de tombeaux.

L'explication de la lévitation est vite trouvée. Elle réside dans une météorite incrustée dans une statue. Une fois descellée, le sage qui s'était lancé en l'air devant un parterre de fidèle tombe très bas, ainsi que le cercueil. Police et fidèle se lancent à la poursuite des deux aventuriers. William pervient à s'enfuir dans un hélicoptère. Jack est cloué au sol et doit affronter ses poursuivants. Il plonge dans un fleuve et au moment où il plonge dans le fleuve, c'est une plongée dans le temps où le général Meng Yi plonge lui-même avec la princesse... Il la sauve d'une noyade certaine. Elle le sauve de blessures mortelles. Et Jack est sauvé à son tour par Samantha, Mallika Sherawat, la fille magnifique d'un sage indien qui instruit Jack de son lien avec l'épée millénaire qu'il a découverte à proximité du cercueil.

A la fin, tout le monde meurt, sauf peut-être la princesse qui refuse de venir avec Jack, parce qu'elle ne reconnait pas en lui le général Meng Yi dont elle est éternellement amoureuse, et sauf Jack. Après le passage des humains terrestres, l'au-delà a subi quelques changements. Notamment, le grand escalier qui conduisait à la salle de l'éternité, effondré ; et le mur de l'au-delà, écroulé... Jack écrit ses mémoires et les dédicaces à son ami William.

Résumé du début

Avant qu'une voix off informe le spectateur que Jack se réveille Aujourd'hui, 28 février 2005, l'histoire se situe dans la chine impériale d'il y a deux mille ans. Le général Meng Yi (Jackie Chan) vient chercher la princesse Ok-Soo promise comme concubine à l'empereur. Une flèche interrompt la cérémonie de rencontre. Un autre général, soudainement apparu sur une hauteur, revendique la main de la princesse. Une bataille est immédiatement déclarée avec de grands moyens et de grosses boules de feu dévalent et enflamment tout sur leur passage. La vie de la princesse est menacée. Son carrosse est touchée par le feu. La situation devient très délicate lorsque le carrosse de Ok-Soo est en équilibre, un profond précipice menaçant de l'emporter. Un combat à mort oppose maintenant le commandant de l'armée impériale et le général amoureux. L'amour ne suffit pas. Le général est tué. Dans un ultime sursaut, il ne veut pas que la princesse meurt. Mais la force d'un seul ne suffit pas à retenir le charriot. Tout bascule. Le général Meng Yi saute pour sauver la princesse. Mais c'est le vide et les voilà tous les deux entrainés dans cette plongée, avec le charriot qui les devance, le général mort qui chute, et le cheval aussi. Et soudain, Jack se réveille. Un sursaut, il sert contre lui un oreiller... Il se lève, se glisse sous la douche. Et une voix-off dit au spectateur « Aujourd'hui, 28 février 2005... Je viens de refaire le même rêve qu'il y a trois mois... »

Lieux des actions

  • Chine
  • Inde

Remarquable

  • l'explication extraterrestre de la lévitation
  • les ruades du cheval noir du général Meng Yi
  • la mort du cheval du Général Meng Yi
  • la distance parcouru par certaines flèches
  • le filtre d'immortalité
  • sous-terre : le mur de l'au-delà

Fiche technique

Distribution

  • Jackie Chan : Jack/Général Meng Yi
  • Kim Hee-seon : Princesse Ok-Soo
  • Tony Leung Ka-fai : William
  • Mallika Sherawat : Samantha
  • Patrick Tam Yiu-Man : Général Xu Gui
  • Bing Shao : Nangong Yan
  • Min-su Choi : Général Choi (Choi Min Soo)
  • Ken Lo : Dragon
  • Rongguang Yu : Zhao Kuang
  • Ram Gopal Bajaj : Le gourou
  • Jason Chong : Jack / Général Meng-Yi
  • Hayama Go : Tiger
  • Kumman Gopakumar : Dasar Policeman
  • Leon Head : Dr. Smith
  • Sasidharan Nair Sajith Kumar : garde
  • Biju Kumman : policier
  • Sunil Kumar Kumman : garde
  • Maggie Lau : Maggie
  • Jing-kei Liang : Gouverneur (as Liang Jingke)
  • Xuetong Li : Curator
  • Karimbil Nidheesh : Policeman
  • Sudhanshu Pandey : officier
  • Bing Shao : Nangong Yan
  • Qiao Shun : Eunuch
  • Zhou Sun : Mr. Koo
  • Patrick Tam : Général Xu Gui
  • Ken Wong : Général rebelle Meng Jie
  • Wei Xing Yao : Général Shen
  • Tak Yuen : Dasar Monk (Richard Hung)
  • Jianzhong Zhang : Official

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article The Myth de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • The Myth — could refer to:* The Myth (film), a 2005 film starring Jackie Chan; * The Myth (1986 film) , a 1986 film directed by Michael Mileham; *nickname of Cuban bodybuilder Sergio Oliva; * The Myth (band), a Maltese rock band.ee also*Myth …   Wikipedia

  • The Myth of the Rational Voter —   Author(s) Bryan Caplan …   Wikipedia

  • The Myth of God Incarnate — is a book edited by John Hick and published by SCM Press in 1977. James Dunn, in a 1980 literature review of academic work on the incarnation, noted the well publicized symposium entitled The Myth of God Incarnate, including contributions on the… …   Wikipedia

  • The Myth of Matriarchal Prehistory — The Myth of Matriarchal Prehistory: Why An Invented Past Will Not Give Women a Future is a book by Cynthia Eller that deconstructs the theory of a prehistoric matriarchy. This hypothesis developed in 19th century scholarship and taken up by 1970s …   Wikipedia

  • The Myth of the American Superhero — is a scholarly nonfiction book by Robert Jewett and John Shelton Lawrence.It describes the idealized, fantasy violence so distinctive for American pop culture. The authors show that the American heroic ideal, conveyed in formula stories of the… …   Wikipedia

  • The Myth of Matriarchal Prehistory — – Why An Invented Past Won t Give Women A Future ist ein im Jahr 2000 erschienenes Buch von Cynthia Eller, Professorin an der Montclair State University in New Jersey (USA). Die Autorin, die sich selbst als Feministin beschreibt, argumentiert,… …   Deutsch Wikipedia

  • The Myth of Leadership — is a business book written by former Brigham Young University lecturer Jeffrey Nielsen, who is a teacher of philosophy at Westminster College, Salt Lake City, Utah and Utah Valley University, Orem, Utah. Basis The book is based on a concept… …   Wikipedia

  • The Myth of National Defense — Autor Hans Hermann Hoppe (editor) Género ensayos Tema(s) defensa nacional, seguridad privada …   Wikipedia Español

  • The Myth of Mental Illness — The Myth Of Mental Illness: Foundations of a Theory of Personal Conduct is a controversial book by Thomas Szasz and published in 1961. It is highly influential in the anti psychiatry movement. In it, Szasz argues that mental illness is a social… …   Wikipedia

  • The Myth of National Defense — is a book edited by Hans Hermann Hoppe, published by the Ludwig von Mises Institute, and contributed to by many prominent anarcho capitalists, about the merits of replacing government defense agencies with private defense agencies.… …   Wikipedia