The Jim Jones Revue


The Jim Jones Revue
The Jim Jones Revue
Jimjonesrevue.jpg
Pays d’origine Londres, Angleterre
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock n'Roll
Blues
Garage rock
Punk
Blues rock
Punk blues
Années d'activité 2007 - aujourd'hui
Labels Punk Rock Blues Records
PIAS Recordings
Site officiel www.jimjonesrevue.com

Membres Jim Jones
Rupert Orton
Elliot Mortimer
Gavin Jay
Nick Jones

The Jim Jones Revue est un groupe londonien aux tendances rock 'n' roll et garage. En 2009, ils se sont notamment produits, en France, aux Vieilles Charrues, à la Garden Nef Party et au Festival Bebop.

Sommaire

Biographie

The Jim Jones Revue est un groupe londonien formé en 2007. Leurs inspirations viennent tout droit de leurs idoles : Little Richard, MC5, Chuck Berry, The Sonics, Jerry Lee Lewis...

Jim Jones a déjà une carrière musicale avant de former The Jim Jones Revue. De 1988 à 1994, il chante dans le groupe de revival psyché-rock Thee Hypnotics, puis il rejoint le groupe Black Moses.

Après avoir fait la connaissance de Rupert Orton (guitare), ils décident de jouer ensemble. Ils commencent alors à écrire des chansons et à faire quelques concerts à Londres. Un an après, ils décident de prendre la route afin de se produire dans le cadre de tournées plus importantes. En mettant un terme à son précédent groupe, Black Moses, il accentue son travail aux côtés de Rupert Orton. Recherchant un pianiste pour leur projet, ils rencontrent Elliot Mortimer.

« De par son style et son attitude scénique il nous apporte quelque chose d’unique. Il était vraiment fait pour intégrer notre projet… »

Par la suite, Gavin Jay les rejoints et ils fondent alors le groupe The Jim Jones Revue.

« Rupert Orton m’a rejoint et il est devenu mon complément en tant que guitariste. Il est, aussi, à l’origine du son du groupe. Aux claviers c’est Elliot Mortimer qui se distingue des autres pianistes par son engagement total lorsqu’il joue. Nous devons le côté « heavy » du groupe à notre bassiste Gavin Jay. Enfin notre moteur est Nick Jones à la batterie. »

En 2009, ils font la première partie de Chuck Berry lors de sa tournée en Angleterre puis celle des Wampas au Club 106 à Rouen. Ils passent également aux Vieilles Charrues et à la Garden Nef Party lors de leur tournée en France.

Modèle:Refbec. En effet, selon Jim Jones : « C'est de la France que le buzz a démarré. Depuis que nous avons joué ici pour la première fois, notre carrière connaît une ascension fulgurante. Partout où nous passons il y a beaucoup de monde. Je trouve que les gens connaissent vraiment bien la musique dans ce pays, ils la comprennent immédiatement et en ont une idée exacte. Il y a une grande histoire entre ce pays et le Rock'n'roll. Ils n'en connaissent pas que les origines... »[1]

Membres

  • Jim Jones : Chant et guitare
  • Rupert Orton : Guitare
  • Henri Herbert : Piano
  • Gavin Jay : Basse
  • Nick Jones : Batterie

Discographie

Albums

  • 2010 : Burning Your House Down
  1. Dishonest Jon
  2. High Horse
  3. Foghorn
  4. Big Len
  5. Premeditated
  6. Burning Your House Down
  7. Shoot First
  8. Elemental
  9. Killin' Spree
  10. Righteous Wrong

11. stop the people

  • 2008 : The Jim Jones Revue
  1. Princess & the Frog
  2. Hey Hey Hey Hey
  3. Rock 'n' Roll Psychosis
  4. Fish 2 Fry
  5. 512
  6. Another Daze
  7. The Mean Man
  8. Make it Hot
  9. Who's Got Mine ?
  10. Cement Mixer

Compilations

  • 2009 : Here to Save Your Soul
  1. Rock'n'Roll Psychosis
  2. Big Hunk O'Love
  3. Cement Mixer
  4. Good Golly Miss Molly
  5. Princess & the Frog
  6. Freak of Nature
  7. Burning Your House Down
  8. Elemental


Singles

  1. Princess & The Frog (2009)
  2. High Horse (2010)


Références

Liens


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article The Jim Jones Revue de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • The Jim Jones Revue — The Jim Jones Revue, 2008 in …   Deutsch Wikipedia

  • The Billy Barnes Revue — Infobox Musical name= The Billy Barnes Revue caption= Cover of Original Cast Recording music= Billy Barnes lyrics= Billy Barnes book= Bob Rodgers productions= awards= The Billy Barnes Revue is a 1959 musical comedy revue with music and lyrics by… …   Wikipedia

  • Jim Jones (musicien) — Pour les articles homonymes, voir Jim Jones. Jim Jones est un chanteur et guitariste membre de Thee Hypnotics et The Jim Jones Revue. Portail de la guitare …   Wikipédia en Français

  • The Jack Benny Program — Jack Benny, Mary Livingstone, and Eddie Anderson (Rochester) in a group portrait. Other names The Jack Benny Show The Canada Dry Program The Chevrolet Program The General Tire Revue The Jell O Program The Grape Nuts Flakes Program The Lucky… …   Wikipedia

  • Jim Henson's Muppet Vision 3D — Muppet s Vision 3D Jim Henson s MuppetVision 3D ou simplement Muppet s Vision 3D est une attraction des parcs Disney s Hollywood Studios (anciennement, Disney MGM Studios), situé à Walt Disney World Resort en Floride et Disney s California… …   Wikipédia en Français

  • The Miracles — Infobox musical artist 2 Name = The Miracles Background = group or band Img capt = The most familiar incarnation of The Miracles. From left to right: Smokey Robinson, Claudette Rogers Robinson, Ronald White, Pete Moore, and Bobby Rogers. Alias =… …   Wikipedia

  • Jim Morrison — Portrait de Jim Morrison. Nom James Douglas Morrison Naissance 8 décembre  …   Wikipédia en Français

  • Jim Morisson — Jim Morrison Jim Morrison Portrait de Jim Morrison Nom James Douglas Morrison …   Wikipédia en Français

  • The Electric Company (1971 TV series) — The Electric Company redirects here. For the 2009 revival, see The Electric Company (2009 TV series). For other uses, see Electric company (disambiguation). The Electric Company 1971–1977 logo of The Electric Company. Format Child …   Wikipedia

  • The Dapper Dans — at the Magic Kingdom The Dapper Dans are a barbershop quartet that performs at Disneyland in Anaheim, California (since 1959), at the Magic Kingdom at the Walt Disney World Resort (since 1971), and at Hong Kong Disneyland in Lantau Island, Hong… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.