Thakin


Thakin

Dobama Asiayone

Le Thakin, ou Dobama Asiayone ("Association de Nous les Birmans"), est une organisation nationaliste Birmane fondée par Ba Sein à Rangoon en 1930, après que des dockers indiens et leurs familles eurent été tués par des dockers birmans qui les accusaient de leur prendre leur emploi.[1], [2], [3]

Ses membres se désignaient par le préfixe Thakin ("maître"), indiquant qu'ils se considéraient comme les vrais maîtres de leur pays.

Nationaliste par nature, défendant la suprématie birmane, l'organisation avait pour slogan : « La Birmanie est notre pays ; la littérature birmane est notre littérature ; le Birman est notre langue. Aimons notre pays, améliorons notre littérature, respectons notre langue. »[4] Dobama Asiayone prônait l'assimilation des minorités ethniques au sein de la Culture Birmane, et la plupart de ses activités prirent naissance à l'Université de Rangoon.[4]

Au début de la Seconde Guerre mondiale, le Thakin devint pro-japonais, par opposition au colonisateur britannique.

Les trente camarades

Article détaillé : Trente Camarades.

En avril 1941, le Thakin envoya secrêtement de jeunes birmans hors du pays, pour qu'ils soient formés militairement par l'armée impériale japonaise. Ce groupe, connu plus tard sous le nom des Trente Camarades, était dirigé par Aung San et comprenait notamment les futurs généraux Ne Win et Kyaw Zaw. Entraîné sur l'île chinoise de Hainan, il rentra en Birmanie avec l'armée japonaise au début de la campagne de Birmanie. Il forma l'embryon de l'Armée pour l'indépendance birmane.

Membres notables du Thakin

  • Thakin Aung San
  • Kyaw Zaw (Thakin Shwe)
  • Ne Win (Thakin Shu Maung)
  • Thakin Kodaw Hmaing
  • Thakin Soe
  • Thakin Than Tun
  • U Nu (Thakin Nu)

Notes et références

  1. (en) South East Asia: Colonial History, Routledge, 2001 (ISBN 0-4152-1539-0) 
  2. Mikael Gravers, Nationalism as Political Paranoia in Burma: an essay on the historical practice of power, Routledge 1999.
  3. Maurice Collis fournit un témoignage de première main dans son livre Trials in Burma (1937).
  4. a  et b (en) Nicholas Tarling, The Cambridge History of Southeast Asia, Cambridge UP, 1999 (ISBN 0-5216-6369-5) 


  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Dobama Asiayone ».
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Thirty Comrades ».
  • Portail de la Birmanie Portail de la Birmanie
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
Ce document provient de « Dobama Asiayone ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Thakin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Thakin Nu — U Nu (früher Thakin Nu, * 25. Mai 1907 in Wakema, Irawadi Division, Britisch Indien; † 14. Februar 1995 in Rangun) war ein myanmarischer Politiker. U Nu besuchte die Universität von Rangun, wo er 1929 seinen ersten Abschluss machte. Erneut… …   Deutsch Wikipedia

  • Thakin Nu — U Nu U Nu est un nom birman ; les principes des noms et prénoms ne s appliquent pas ; U et Daw sont des titres de respect. U Nu avec Moshe Dayan, 1955. U Nu (en birman ဦးနု ; IPA  …   Wikipédia en Français

  • Thakin —    Meaning master in the Burmese (Myanmar) language, the term was used by Burmese during the colonial era to address British people, roughly equivalent to sahib in India (thakinma was used to address a woman). The Dobama Asiayone appropriated the …   Historical Dictionary of Burma (Myanmar)

  • Thakin — …   Useful english dictionary

  • Thakin Than Tun — est un nom birman ; les principes des noms et prénoms ne s appliquent pas ; U et Daw sont des titres de respect. Thakin Than Tun (birman သခင် သန်းထွန်း) (1911 1968) est un homme politique birman, président du Parti communiste de… …   Wikipédia en Français

  • Thakin Kodaw Hmaing — (23 March 1876 23 July 1964) was the greatest Burmese poet, writer and political leader in the 20th century history of Burma. He was regarded as the Father of Burmese nationalist and peace movements as well as a literary genius. His legacy and… …   Wikipedia

  • Thakin Kodaw Hmaing — (birman သခင်ကိုယ်တော်မှိုင်း, [θəkʰɪ̀ɴ kòdɔ̀ m̥áiɴ] ; 23 mars 1876 23 juillet 1964) est un poète, écrivain et homme politique birman. Il joua un rôle majeur dans l éveil de la conscience nationale birmane au début du… …   Wikipédia en Français

  • Thakin Than Tun — (1911 1968) born in Kanyutkwin, Burma (Myanmar), was a Burmese politician and leader of the Communist Party of Burma (CPB) from 1945 until his death at age 57. cite book|author=Martin Smith|year=1991|title=Insurgency and the Politics of Ethnicity …   Wikipedia

  • Thakin Soe — (birman သခင်စိုး) (1906 6 mai 1989) est un homme politique birman. Il adhéra à l organisation nationaliste birmane Dobama Asiayone et adopta comme tous ses membres le surnom de Thakin, signifiant maître (de son pays). Avec Aung San, il fut le 15… …   Wikipédia en Français

  • Thakin Chit Maung — Thakhin Chit Maung (1915 – 3 March 2005) also known as Widuya Thakhin Chit Maung , was a veteran Burmese politician.Political careerHis political career in Burma (also called Myanmar ) began as a teenager in the early 1930s when he joined the… …   Wikipedia