Terrenoire


Terrenoire
Terrenoire
Ville Saint-Étienne
Canton Saint-Étienne-Nord-Est-1
Altitude 467 / 641 m
Population (1999) 7 652 hab.
Localisation
Plan de saint etienne Terrenoire.jpg

Terrenoire est une ancienne commune française de la Loire, détachée de Saint-Jean-Bonnefonds en 1866 et rattachée en 1970 à la ville de Saint-Étienne.

Sommaire

Histoire

Terrenoire se situe sur l'ancienne "via romipedum" reliant Lyon et Le Puy-en-Velay. Le nom de Terra Nigra apparaît dans les textes en 1255.

Terrenoire a peut-être connu l'occupation romaine. C'est en tous cas ce que laisserait penser la découverte au milieu du XIXe siècle, des vestiges d'une briqueterie romaine près du cour d'eau le "Janon" et d'une borne miliaire retrouvée au lieu-dit l'Etrat-sous-Gillière, près de la gare[1].

À partir de 1830, le percement du tunnel sous la ligne de partage des eaux entre le Pont-de-l'Âne et Terrenoire amène la nouvelle voie ferrée reliant Saint-Etienne à Lyon à proximité immédiate du village. L'implantation de la gare ferroviaire favorise alors le développement des premiers hauts fourneaux (Compagnie des Forges et Aciéries de Terrenoire, premières forges à l'anglaise de France) et l'exploitation industrielle de la houille. Le développement industriel entraîna alors des migrations importantes de population.
Le déséquilibre démographique et la pression des maîtres de forges aboutissent en 1866, par décret impérial, à la création de la commune de Terrenoire.
C’est alors un village proche de la ville de Saint-Étienne, fortement industrialisé avec de grandes industries du XIXe siècle comme les forges, et composé de maisons bourgeoises et d’anciennes habitations d'ouvriers.
Terrenoire ne reste indépendante qu’un petit siècle : le 1er janvier 1970 elle fusionne avec la ville de Saint-Étienne.

Lieux et monuments

  • Le bassin de Janon :
Sa construction débute en 1850 et se termine en 1860[2]. Il est d’abord créé comme une réserve d’eau pour l’alimentation des industries jusqu’en 1937, date où la mairie décide de l'aménager en plan d'eau pour la baignade et pour des fêtes nautiques avec des concours de joute ; la natation est pourtant interdite en 1940 pour cause de pollution du bassin. Aujourd’hui le bassin a été repris par la fédération de pêche.
  • Le parc du château de la Perrotière :
Château datant du XVIIIe siècle, qui sert aujourd’hui de centre de loisirs.
  • La place du Pilat.
  • La colline du Bois d'Avaize :
Bois au cœur de la ville, à l'extrémité du parc naturel régional du Pilat ; il a été aménagé en circuits thématiques sur la géologie et la flore. Il fut le théâtre d'une importante exploitation de charbon à la fin du Moyen-Âge.
  • L'église :
Sa construction débuta en 1897 pour remplacer la chapelle construite en 1825 dont l'état s'était passablement détérioré. Les travaux prendront du retard et l'église ne sera terminé qu'en décembre 1930[3].
  • L'orgue de l'église :
Il fut construit vers 1846 par les facteurs Hippolyte-César BEAUCOURT et Jean-Melchior VOEGELI de Lyon. Cet instrument est classé au titre des Monuments Historiques depuis 1987, mais il est resté à l'abandon et est en mauvais état. Pourtant ses sonorités sont belles, il nous est parvenu sans modification irréversible et il est le témoin d'une esthétique de transition. Depuis 2002 une association [1] tente d'obtenir sa restauration.
  • Le tramway :
Une ligne de tram reliait Terrenoire à la place du Peuple à Saint-Etienne de 1892 à 1951. En 1939 le tram a déraillé pour rentrer dans la Pharmacie Régionale de Terrenoire[4].
  • Le stade de Janon :
A cette époque les différentes usines de Terrenoire avaient chacune leurs équipes de football. Les ouvriers ainsi que leurs dirigeants ont donc demandé la construction d'un stade municipal. Il fut achevé en 1960[5]. En 2010, un nouveau terrain synthétique y a été inauguré[6].

Personnalités

C'est un ancien footballeur né en 1944 qui a joué à l'AS Saint-Étienne, ainsi qu'en équipe de France de football.
C'est un écrivain français né en 1953 à Terrenoire. Il est également auteur, compositeur, interprète, chef d'entreprise et co-éditeur.
  • Chloé Boucaud :
Elle a participé a la saison 5 de la Star Academy en 2005.
  • Raphael Herrerias :
Il a participé a X Factor en 2011.
  • Marielle Garde :
C'est une cycliste qui a été sélectionné plusieurs fois en équipe de France et qui travaille maintenant à la ville de Saint-Etienne[7].
C'est un funambule, acrobate et jongleur français né en 1931.

Voir aussi

Notes et références

  1. P.Cros, Recherches historiques et études agricoles sur la vallée du Janon, Saint-Etienne, 1898
  2. Marcelle Beysson, Terrenoire : Pays noir dans un écrin vert, Evasion culturelle Terranéenne, 1992 (ISBN 2-9507102-0-4), p. 92 
  3. Marcelle Beysson, Terrenoire : Pays noir dans un écrin vert, Evasion culturelle Terranéenne, 1992 (ISBN 2-9507102-0-4), p. 73 
  4. Marcelle Beysson, Terrenoire : Pays noir dans un écrin vert, Evasion culturelle Terranéenne, 1992 (ISBN 2-9507102-0-4), p. 97 
  5. Les fondateurs
  6. Janon et Terrenoire ont leur synthétique
  7. Isabelle Brenas et Cendrine Sanquer, Terrenoire : Une campagne industrielle, 2010 (ISBN 2-9525476-5-3), p. 67 

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Terrenoire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-Genis-Terrenoire — Genilac Genilac Le bourg de Génilac Détail Administration …   Wikipédia en Français

  • Alain Terrenoire — (14 juin 1941 à Lyon en France ) est un juriste et homme politique français. Sommaire 1 Biographie 2 Distinctions 3 Voir aussi …   Wikipédia en Français

  • Louis Terrenoire — (* 10. November 1908 in Lyon; † 8. Januar 1992) war ein französischer Journalist und Politiker. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Geflügelte Worte 3 Veröffentlichungen …   Deutsch Wikipedia

  • Louis Terrenoire — Parlementaire français Date de naissance 10 novembre 1908 Date de décès 9 janvier 1992 Mandat Député 1945 1951 puis 1958 1973 Circonscri …   Wikipédia en Français

  • Compagnie du chemin de fer de Saint-Étienne à Lyon — Compagnie du chemin de fer de Saint Étienne à Givors et Lyon Création 7 mars 1827 Disparition 30 septembre 1853 Fondateur(s) Seguin frères, Édouard Biot et Cie …   Wikipédia en Français

  • Genilac — 45° 31′ 59″ N 4° 34′ 57″ E / 45.5330555556, 4.5825 …   Wikipédia en Français

  • La Cula — Genilac Genilac Le bourg de Génilac Détail Administration …   Wikipédia en Français

  • Quartiers de Saint-Étienne — Sommaire 1 Liste des quartiers 1.1 Quartier de Saint Victor 1.2 Quartier de Rochetaillée 1.3 Quartier de La Métare Le Portail Rou …   Wikipédia en Français

  • Ligne De Bus STAS — Sommaire 1 Tramway 2 Trolleybus 3 Bus 3.1 Lignes fortes 3.2 …   Wikipédia en Français

  • Ligne de bus STAS — Sommaire 1 Tramway 2 Trolleybus 3 Bus 3.1 Lignes fortes 3.2 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.