Terre de Sommières


Terre de Sommières

Montmorillonite

Montmorillonite
Catégorie IX : silicates
Mineraly.sk - montmor.jpg

Montmorillonite
Général
Identification
Classe cristalline et groupe d'espace 2/m\
Système cristallin monoclinique
Clivage {001} bon
Fracture irrégulière à lamellaire
Échelle de Mohs 1,5 - 2
Propriétés optiques
Autres propriétés
Densité 2-2,7
Caractères distinctifs
Principales variétés

La montmorillonite est un minéral composé de silicate d'aluminium et de magnésium hydraté, de formule (Na,Ca)0,3(Al,Mg)2Si4O10(OH)2·nH2O, et appartenant au groupe de la smectite de la famille des phyllosilicates.

Sommaire

Données

  • Surface externe : 80 m² par gramme
  • Surface interne : 720 m² par gramme
  • Soit une surface totale d'échange de 800 m² par gramme (très réactive)
  • 10 feuillets empilés forme une cristallite élémentaire
  • Type d'assemblage : en château de cartes
  • Espace interfoliaire (entre les feuillets) ouvert avec une grande distance (variable) entre les feuillets
  • Substitutions isomorphiques possibles

Feuillet

La montmorillionite est un argile de type 2/1. Cela signifie qu'un feuillet de montmorillionite est formé de trois couches :

  • une couche octaèdrique; Al(OH − )5O : 7 atomes pour 6 sommets + l'aluminimum au centre. Les OH- et l'oxygène étant partagés entre les différents octaèdres qui composent la couche.
  • et deux couches tétraédrique qui recouvrent de chaque coté la couche octaédrique à sa base; SiO4 : 5 atomes pour 4 sommets + la silice au milieu. Les oxygènes étant partagés entre les différents tétraèdres qui composent la couche.

Gisements

Le nom vient de la localité Montmorillon, dans la Vienne. Des gisements de montmorillonites existent aux USA (Utah, Wyoming, Upon, Texas). La montmorillonite avec la kaolinite sont des argiles très répandues sur la surface du globe.

Ce minéral a été récemment détecté sur la planète Mars.

Propriétés de gonflement

Une des propriétés les plus remarquables des montmorillonites est leur capacité de gonflement résultant de la présence d'eau dans l'espace entre les feuillets. Une montmorillonite dispersée dans l'eau donne très facilement une suspension colloïdale stable. Leurs propriétés de plasticité et d'imperméabilité sont également très recherchées dans l'industrie.

Par contre, cette aptitude au gonflement et inversement au retrait (collapsus des feuillets argileux, lors de la dessiccation) posent des problèmes notables sur le plan de la géotechnique, en provoquant des déplacements parfois importants aux fondations au gré des variations d'humidité du sous-sol.

Utilisation

En pharmacie, cette substance est utilisée contre la gastro-entérite.

Agriculture

La montmorillonite est le constituant principal des argiles gonflantes, qui ont la propriété de créer de larges fentes de dessiccation en période de sécheresse. Ces fentes peuvent être profondes d'un mètre et assurent un travail du sol en profondeur. Ainsi des saisons marquées permettent d'effectuer une préparation du sol seulement avant le semis.

Ces caractéristiques proviennent de l'agencement de ses feuillets dans un contexte de pH adéquat (présence d'ion calcium qui pontent les feuillets entre-eux).

En agriculture, ces caractéristiques sont appréciées par l'augmentation en réserves utiles qu'elles apportent au sol cultivé.

Déchets radioactifs

Les couches d'argile riches en smectites sont un des principaux types de formations géologiques envisagées avec le granite et le sel pour le confinement des déchets radioactifs de haute activité. En France, la possibilité d'un stockage en profondeur et réversible à fait privilégier les argiles comme choix principal. Le laboratoire souterrain construit par l'ANDRA et localisé à Bure est situé dans la couche argileuse du Callovo-Oxfordien (COx) à 500 m de profondeur.

L'emploi des argiles gonflantes (smectite, bentonite, montmorillonite) est également très étudié pour le remplissage des galeries des dépôts souterrains de déchets de haute activité. La faible perméabilité à l'eau et la forte sorption des radionucléides à la surface des minéraux argileux en font un matériel de choix pour le confinement des déchets radioactifs. Il est également prévu d'utiliser les bentonites pour les bouchons de scellement des galeries et des puits en contact avec les aquifères encaissant.

Autres noms

Voir aussi

Liens externes

Commons-logo.svg

Ce document provient de « Montmorillonite ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Terre de Sommières de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • terre de Sommières — ● terre de Sommières Produit détachant qui a la propriété d absorber les graisses …   Encyclopédie Universelle

  • Terre de sommière — Montmorillonite Montmorillonite Catégorie IX : silicates Montmorillonite …   Wikipédia en Français

  • Argile — Pour les articles homonymes, voir Argile (homonymie). Argile en Estonie …   Wikipédia en Français

  • Montmorillonite — Catégorie IX : silicates[1] Montmorillonite …   Wikipédia en Français

  • Smectite — Montmorillonite Montmorillonite Catégorie IX : silicates Montmorillonite …   Wikipédia en Français

  • Congenies — Congénies Congénies …   Wikipédia en Français

  • Congénies — 43° 46′ 45″ N 4° 09′ 39″ E / 43.7792, 4.1608 …   Wikipédia en Français

  • Congénies en vaunage — Congénies Congénies …   Wikipédia en Français

  • Chemins De Fer De L'Hérault — Modèle:À recycle Créée en 1868, la Compagnie des chemins de fer d’intérêt local du département de l’Hérault construit et exploite dans ce département des lignes ferroviaires complétant les dessertes mises en place par la Compagnie du Midi[1] et… …   Wikipédia en Français

  • Chemins de fer de l'Herault — Chemins de fer de l Hérault Modèle:À recycle Créée en 1868, la Compagnie des chemins de fer d’intérêt local du département de l’Hérault construit et exploite dans ce département des lignes ferroviaires complétant les dessertes mises en place par… …   Wikipédia en Français