Templeuve (Nord)


Templeuve (Nord)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Templeuve.

50° 31′ 38″ N 3° 10′ 33″ E / 50.5272222222, 3.17583333333

Templeuve
centre - ancienne mairie de l'architecte Louis Bonnier
centre - ancienne mairie de l'architecte Louis Bonnier
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Lille
Canton Cysoing
Code commune 59586
Code postal 59242
Maire
Mandat en cours
Luc Monnet
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Pévèle
Démographie
Population 5 749 hab. (2008)
Densité 363 hab./km²
Géographie
Coordonnées 50° 31′ 38″ Nord
       3° 10′ 33″ Est
/ 50.5272222222, 3.17583333333
Altitudes mini. 26 m — maxi. 54 m
Superficie 15,84 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Templeuve est une commune française, située dans le département du Nord et la région Nord-Pas-de-Calais.

Ses habitants sont les Templeuvois.

Le nom jeté des habitants est les sots.

Sommaire

Géographie

Templeuve dans son canton et son arrondissement

Situation

Communes limitrophes

Histoire

L'Abbaye d'Anchin achéte à Arnould, seigneur de Cysoing, tous ses biens de Templeuve ainsi que ceux de Saint-Nicholas par lettre de mars 1254 pour la somme de 350 livres parisis[1].

Marguerite de Flandre confirme en par des diplômes de mars 1258 aux habitants de Templeuve et quelques autres villages le droit pâture dans les marais voisins moyennant une charge annuelle.


Le 17 mai 1579, avec la signature du traité d'Arras, les provinces catholiques reconnaissent Alexandre Farnèse,Duc de Parme comme gouverneur, elles renoncent à leurs aspirations d’indépendances en échange de plus grandes garanties au terme des hostilités. Ce succès diplomatique est suivi, le 29 juin de la conquête de Maastricht, et en septembre 1581 le Duc de Parme pose son camp à Templeuve.

Héraldique

armes de Templeuve

Les armes de Templeuve se blasonnent ainsi : D'azur au nom de Templeuve d'argent mis en bande, entre deux doubles cotices d'or. [2]

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977 mars 1989 Robert Vandelanoitte UDR Député de la Sixième circonscription du Nord,
Conseiller général du Canton de Cysoing
mars 1989 mars 2001 Jean-Pierre Félix RPR  
mars 2001 en cours Luc Monnet RPR puis UMP Conseiller général du Canton de Cysoing
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Robert Vandelanoitte est né le 26 septembre 1920 à Roubaix. Sa profession est Médecin. Il fait partie de l'Union des démocrates pour la République, il fut député de la Sixième circonscription du Nord du 30 septembre 1968 au 1er avril 1973.

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants depuis 1793 est connue à travers les recensements de la population effectués à Templeuve depuis cette date :

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 2 690 2 619 2 764 2 755 2 752 2 886 3 024 3 180 3 143
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 3 051 3 114 3 068 2 966 2 949 2 997 2 962 3 005 3 054
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 3 051 2 961 3 069 2 958 3 197 3 382 3 404 3 528 3 645
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
Population 3 879 4 117 5 085 5 289 5 371 5 774 5 765 5 731 5 749
Notes, sources, ...
Sources - Nombre retenu jusque 1962 : base Cassini de l'EHESS[3] et à partir de 1968 : Insee (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[4],[5],[6]


Pyramide des âges

Pyramide des âges à Templeuve en 2007 en pourcentage[7].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
1,6 
5,5 
75 à 89 ans
8,5 
11,4 
60 à 74 ans
13,5 
23,0 
45 à 59 ans
22,6 
21,6 
30 à 44 ans
21,0 
19,4 
15 à 29 ans
15,1 
18,9 
0 à 14 ans
17,7 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[8].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Activité économique

La ville est très commerçante. Elle compte notamment un hypermarché. L'entreprise de filature est désormais fermée. La ville trouve aussi son originalité par la présence de deux salles de cinéma, fait assez rare pour une ville de cette taille.

Personnalités liées à la commune

Monuments

Le moulin de Vertain

thum

Moulin tour et pivot unique en France. Il est mentionné pour la première fois en 1328 dans des documents officiels. Incendié par fait de guerre en 1616, il est entièrement reconstruit. Il cesse son activité en 1908. Pendant la Première Guerre mondiale, il est endommagé par la population qui vient récupérer le bois. Sa restauration débute en 1980 et ses ailes lui sont rendues en 1985. Il est désormais ouvert aux visites.

Le Moulin de Vertain, à Templeuve (Nord de la France) L'origine du premier moulin de Templeuve remonte à une époque très ancienne puisqu'il est déjà mentionné en 1328 dans les rentes de l'Abbaye d'Anchin, sous le nom de « Moulin de Viertain ».

Le 31 janvier 1809 un violent ouragan couche plusieurs moulins de la région dont un à templeuve[9].

Il passa successivement aux mains des familles De la Porte dit d'Espierres, Robert, Jacops d'Aigrement avant la Révolution. Il devint ensuite ensuite la propriété de la famille Havet et enfin celle de la famille Baratte. Le moulin, dont la tour fut érigée à la fin du XVIIe siècle, resta en activité jusqu'au décès du meunier Monsieur Jean-Baptiste Houze le 21 novembre 1907. Sa veuve acheva de moudre les derniers sacs de grains et le moulin fut abandonné.

Sous l'impulsion de Jean Bruggeman, président de l'Association Régionale des Amis des Moulins, la municipalité de Templeuve décide d'acquérir le moulin, totalement délabré, en 1973. Les travaux de restauration entrepris à partir de 1975 s'achèvent le 15 juin 1985 par son inauguration en présence de Robert Vandelanoitte, maire de Templeuve, et d'Alphonse Dhelin, adjoint aux affaires culturelles.

Site classé aux monuments historiques en 1978, le Moulin de Vertain tire son originalité de sa conception architecturale. Le mécanisme intérieur et sa toiture, reposant sur un pivot, sont simplement maintenus au second étage par un chemin de roulement. L’ensemble en bois (mécanisme, toiture, planchers, escaliers) pivote lorsque l’on oriente les ailes.

Le moulin de Vertain

Il n’existe aujourd'hui, plus de moulin identique à celui-ci.

Matériaux utilisés
  • Tour : Hauteur : 10,20 mètres ; Diamètre intérieur : 5,10 mètres ; Épaisseur des murs : 1,25 mètre à la base - 1,12 mètre au sommet
  • Ailes : 24 mètres d'envergure
  • Mécanisme : Deux paires de meules ; Le grand rouet : 2,90 mètres de diamètre ; Le petit rouet : 2 mètres de diamètre
Bois utilisés
  • Chêne, orme, iroko
  • Pour le mécanisme : bardeaux de châtaignier

Le château Baratte

Baptisé à l'origine château de Bellevue à sa construction en 1853, il prend ensuite le nom de son bâtisseur. Occupé par les Allemands pendant la Première Guerre mondiale, il est récupéré par la famille Baratte à la fin de la guerre. Abandonné en 1938, il est récupéré par des Britanniques pendant la drôle de guerre. Suite à la débâcle de 1940, il est pillé et les archives sont brûlées. Utilisé pour loger des familles sans abri après la guerre et jusqu'en 1950, il est vendu en 1960 par la famille Baratte à la municipalité. Détérioré par les années sans habitant, il est restauré et abrite désormais les services administratifs de la mairie depuis 2002.

Brasserie

Article détaillé : Brasseries du Nord Pas-de-Calais.

Templeuve et la chasse aux sorcières

L'histoire de Templeuve est liée aux sorcières. En effet de nombreux procès en sorcellerie s'y sont déroulées. En 1656, notamment, de nombreux sorciers et sorcières furent condamnés et exécutés, dont Marie Navart, la plus célèbre.

L'histoire de Marie Navart

Marie avait subi l'accusation de sorcellerie de la part du frère de son premier mari et de la femme de celui-ci. Cette dernière, notamment, l'accuse de la mort de son fils Charles. Marie, venue prêter son aide pour l'accouchement, aurait recouvert le visage de la mère de sa jupe et aurait ainsi jeté un sort à l'enfant à naître. D'autres accusations sont portées par le frère de son deuxième mari, qui estime avoir été ensorcelé par un craquelin (pain constellé de pépites de sucre, recette belge) qu'elle lui aurait donné. D'autres habitants se plaignent d'avoir subi un sort, qui par l'intermédiaire d'un fromage, qui par celle du pomme, qui par un coup porté par Marie.

Marie décide de s'enfuir pour échapper au procès. Elle veut gagner la Belgique. Elle est arrêtée le 10 novembre 1656, et placé dans un panier bénit suspendu au-dessus du sol. On veut éviter qu'elle reçoive des pouvoirs magiques par son contact avec la terre ferme. L'inquisiteur demande qu'elle soit rasée et placée sous camisole. Pour la déclarer sorcière, il faut trouver le stigma diabolique. C'est un point insensible duquel le sang ne coule pas. Le barbier du village, qui fait ici office de « chirurgien », pique Marie entre les épaules. Seul un liquide jaune est retiré, pas de sang.

Le moment est venu pour Marie de se défendre. Elle ne peut que nier, car si elle présentait des témoins à décharge, ceux-ci seraient accusés de sorcellerie. Le 11 décembre, elle est confrontée aux témoins à charge. Le 16 décembre, elle subit la question extraordinaire. Elle est condamnée et brûlée vive.

Les lieux « ensorcelés » de Templeuve

A l'époque où la place publique de Templeuve était encore un cimetière, entre la rue d'Orchies et le presbytère, se trouvait une pierre rectangulaire, marquée d'un tau. Elle était appelée pierre aux sorcières. On y exposait les sorciers avant de les mener à l'exécution. Ce serait une pierre de sacrifice, destinée à recueillir le sang des victimes. Elle se trouve aujourd'hui derrière le monument aux morts.

Le lieu d'exécution, appelé aussi lieu patibulaire, est situé au lieu-dit des Solières près de la rue de Lille. Une sorcière subsiste encore en ces lieux sous la forme d'une girouette placée sur le toit d'une des maisons de l'endroit.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

Références

  1. Romain-Hippolyte Duthilloeul, Petites histoires des pays de Flandre et d'Artois, Foucart, 1858,[1]
  2. http://www.newgaso.fr/lecture_fiche_commune.php3?page=f59586
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 1er août 2010
  4. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 1er août 2010
  5. Recensement de la population au 1er janvier 2006 sur Insee. Consulté le 1er août 2010
  6. Recensement de la population au 1er janvier 2008 sur Insee. Consulté le 4 février 2011
  7. Évolution et structure de la population à Templeuve en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 1er août 2010
  8. Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 1er août 2010
  9. Annuaire du département du Nord. An xi-1890, Chez L. Danel à Lille , 1811, [2]

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Templeuve (Nord) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Templeuve (France) — Templeuve (Nord) Pour les articles homonymes, voir Templeuve. Templeuve …   Wikipédia en Français

  • Templeuve, le village des plats dos — Templeuve (Belgique) Pour les articles homonymes, voir Templeuve.   Templeuve …   Wikipédia en Français

  • Templeuve — is a town and commune in the Nord département , in northern France …   Wikipedia

  • Templeuve (Belgique) — Pour les articles homonymes, voir Templeuve. Templeuve …   Wikipédia en Français

  • Templeuve — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Templeuve est une ancienne commune belge, faisant maintenant partie de la commune de Tournai. Templeuve est une commune française, située dans le… …   Wikipédia en Français

  • Armorial des communes du Nord-4 (Q-Z) — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes du Nord de Q à Z Sur les autres projets Wikimedia : « Armorial des communes du Nord 4 (Q Z) », sur Wikimedia Commons (ressources multimédia) Autres pages:… …   Wikipédia en Français

  • Gare de Templeuve — Templeuve Localisation Pays  France Ville Templeuve Coordonnées géographiques …   Wikipédia en Français

  • Communes of the Nord department, L-Z — The following is part of a list of the 652 communes of the Nord département, in France. (CUDL) Communauté urbaine de Lille Métropole, created in 1966. (CUD) Communauté urbaine de Dunkerque Grand Littoral, created in 1968. (CAC) Communauté d… …   Wikipedia

  • Ligne de Templeuve à Don-Sainghin — Ligne Templeuve Don Sainghin Pays  France Caractéristiques techniques Numéro officiel 265 000 Longueur …   Wikipédia en Français

  • Chateau de Templeuve — Château de Templeuve Le château de Templeuve se situe comme son nom l indique à Templeuve dans la commune de Tournai en Belgique. Historique Au XIIe siècle, la famille de Rumez habite le château de Dossemer. Cette famille va fonder une… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.