Temple d'Ise


Temple d'Ise

Ise-jingū

Le sanctuaire d'Ise, nommé en japonais Ise-jingū (伊勢神宮?) ou Ise Daijingū (伊勢大神宮?) est un sanctuaire shintoïste dédié à la déesse Amaterasu-ōmikami, construit dans la ville d'Ise (préfecture de Mie) au Japon.

Une partie du naikū

Connu officiellement sous le nom de Jingū, Ise-jingū est en réalité un ensemble complexe composé de plus d'une centaine de petits temples, divisés en deux grandes parties :

  • Le gekū (外宮), sanctuaire « extérieur », est situé dans la ville de Yamada et dédié au dieu Toyouke no ōmikami ;
  • Le naikū (内宮), sanctuaire « intérieur », est situé dans la ville de Uji (différente de Uji) et dédié à Amaterasu-ōmikami. Les deux sanctuaires sont séparés de 6 km.

D'après la chronologie officielle, les sanctuaires ont été construits aux alentour de l'an -4, mais il est probable que la plupart ait été construits des siècles plus tard, plutôt vers 690

Ils sont mentionnés dans les annales du Kojiki et du Nihonshoki (datant, respectivement, de 712 et 720). Les anciens sanctuaires sont en ruines et les nouveaux sont reconstruits à leur image tous les 20 ans - les bâtiments actuels, qui datent de 1993, sont les 61e à avoir été construits, ils seront remplacés en 2013.

Le sanctuaire betsugū

Réputé pour avoir abrité le miroir sacré de l'Empereur du Japon, le sanctuaire est probablement l'un des lieux les plus sacrés du shintoïsme. L'accès aux lieux est règlementé, le public ne peut visiter qu'une partie des sanctuaires.

Une partie du keikoin

Le sanctuaire d'Ise est un élément du patrimoine national du Japon, et depuis 2004 du patrimoine mondial de l'UNESCO, comme l'ensemble des sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens externes

  • Portail du Japon Portail du Japon

Ce document provient de « Ise-jing%C5%AB ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Temple d'Ise de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ise (Japon) — Ise shi (伊勢市) Pays      Japon Région Kinki Préfe …   Wikipédia en Français

  • Ise, Mie — • ja stalink|Ujiyamada *Toba Line :ja stalink|Ujiyamada • ja stalink|Isuzugawa • ja stalink|Asama • ( for ja stalink|Kashikojima >> );JR Central *Sangū Line :( > ) Bus Sanco operates a number of buses to and through Ise. The main bus hub in town… …   Wikipedia

  • Ise (Mie) — Pour les articles homonymes, voir Ise. Ise shi (伊勢市) La quartier de Kawasaki à Ise Admin …   Wikipédia en Français

  • Ujiyamada — Ise (Japon) Ise shi (伊勢市) Pays      Japon Région Kinki Préfe …   Wikipédia en Français

  • SHINTO — Le shint 拏 est généralement défini comme la religion nationale du Japon, religion autochtone, par opposition au bouddhisme, religion étrangère importée du continent. C’est là une vision bien sommaire des choses, sinon totalement erronée, mais qui …   Encyclopédie Universelle

  • Kamidana — Un kamidana. Un kamidana (神棚), littéralement « étagère des kami », est une sorte de sanctuaire shintô miniature, posé ou accroché au mur dans certaines maisons japonaises[1]. Le kam …   Wikipédia en Français

  • Japan — • Called in the language of the country Nihon or Nippon (Land of the Rising Sun), and Dai Nihon or Dai Nippon (Great Japan), situated north west of the Pacific Ocean and east of the Asiatic continent Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006.… …   Catholic encyclopedia

  • Musō Soseki — Musō Soseki, 1275 1351, Japanese Zen master, calligraphist, poem writer, and garden designer Part of a series on …   Wikipedia

  • Lieu saint — Liste des lieux saints Sommaire 1 Assyro Babylonien 2 Ayyavazhi 3 Bahá í 4 Bouddhisme …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Lieux Saints — Sommaire 1 Assyro Babylonien 2 Ayyavazhi 3 Bahá í 4 Bouddhisme …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.