Temple (sanctuaire)


Temple (sanctuaire)

Temple

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Temple (homonymie).

En général, un temple grec est un lieu, un espace, sacré placé sous la protection d'une divinité et où un rite est pratiqué. Par extension, un temple est un édifice religieux où se célèbre le culte rendu à une divinité.

Intérieur du temple protestant (ou église protestante) de Waldersbach, l'ancienne paroisse du pasteur Oberlin

Dans le sens le plus courant en France aujourd'hui, le temple est l'édifice religieux des protestants réformés (les luthériens d'Alsace et de Moselle et les suisses parleront plutôt d'église). Certains villages portant ce nom se réfèrent par contre à un ancien établissement des Templiers. C'est aussi le lieu de réunion d'une loge maçonnique : voir temple maçonnique.

On emploie des termes spécifiques pour d'autres religions : l'église (catholiques, protestants, et orthodoxes), la mosquée (musulmans), la synagogue (juifs), la pagode (religions d'Extrême-Orient).

Le Temple, absolument, désigne :

Sommaire

Étymologie

Dans le monde romain, le templum est l'espace séparé du reste du monde. Il s'agit d'un espace découpé dans le ciel à l'aide des auspices, que les prêtres ont retranscrit sur le sol ; il s'agit alors d'un terrain sacré, inviolable, qui englobe également le bâtiment du culte construit dessus.

Templum vient de la racine indo-européenne [tm], qui veut dire découper, une césure.

Article détaillé : temple romain.

Temples célèbres

Temple grec dorique de Ségeste en Sicile
Représentation du temple de Salomon

Temple en France

Temple tamoul de Saint-Denis de la Réunion.

Au sens premier de l'espace sacré où se déroule un rituel, le site de la "pierre aux neuf gradins" à Soubrebost, Creuse est intéressant à considérer. Probablement consacré à un culte celte, gaulois, de nature solaire, on ne sait pas si des sacrifices humains y ont été réellement effectués comme certaines analyses le laissent supposer.

Un projet de construction d'un Temple pour la Paix par la congrégation Vajradhara-Ling en Normandie. Ce Temple sera une réplique de celui de Samye, premier temple construit au Tibet, fondé par Padmasambhava au VIIIe siècle.

Temple dans le monde

Temples de l'Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours

Article détaillé : Temple mormon.

Selon la doctrine de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, le temple est littéralement la maison du Seigneur. Selon cette doctrine, il a toujours été commandé au peuple du Seigneur de construire des temples des bâtiments sacrés dans lesquels les personnes dignes accomplissent les cérémonies et les ordonnances sacrées de l'Évangile.

Selon la doctrine mormone, les temples reçoivent la visite du Seigneur et sont les lieux de culte les plus saints de tous. Fin 2008, l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours comptait 128 temples en fonction dans le monde, 12 temples en phase de construction et 5 nouveaux temples annoncés : Kansas City (Kansas-USA), Philadelphia (Pennsylvanie-USA), Calgary (Alberta-Canada), Cordoba (Argentine) et à Rome (Italie).

Pour ce qui est des régions francophones, il existe un temple au Québec et un autre en Polynésie française, mais il ne s'en trouve pas encore en France Métropole.

Les saints des derniers jours français se rendent au temple à l'étranger : Temple de Madrid (Espagne), Temple de Berne (Suisse) , Temple de Francfort (Allemagne), La Haye (Pays bas) ou Londres (Grande-Bretagne), en particulier pour se marier.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Wiktprintable without text.svg

Voir « temple » sur le Wiktionnaire.

Articles connexes

Bibliographie

  • René Laurent, Promenade à travers les temples de France, Les Presses du Languedoc, Millau, 1996, 520 p.
Ce document provient de « Temple ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Temple (sanctuaire) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • SANCTUAIRE (Grèce hellénistique et Rome antique) — Les vestiges les plus suggestifs qui émergent aujourd’hui des grands sites archéologiques sont souvent des temples. D’Athènes à Pergame, de Nîmes à Agrigente, c’est d’abord vers eux que le voyageur oriente ses pas. Mais que comprenons nous, par… …   Encyclopédie Universelle

  • Sanctuaire d’Isis et de Mater Magna — Sanctuaire d Isis et de Mater Magna 50° 00′ 05″ N 8° 16′ 05″ E / 50.00135, 8.26797 …   Wikipédia en Français

  • Sanctuaire d'Urkiola — Sanctuaire Saint Antoine Présentation Culte Catholique romain Type chapelle Début de la construction …   Wikipédia en Français

  • sanctuaire — [ sɑ̃ktɥɛr ] n. m. • 1380; saintuarie 1120; lat. ecclés. sanctuarium, de sanctus « saint » 1 ♦ Lieu le plus saint d un temple, d une église, interdit aux profanes. Sanctuaire d une église : partie du chœur située autour de l autel. Spécialt Dans… …   Encyclopédie Universelle

  • Sanctuaire de Yasukuni — Sanctuaire Yasukuni Le bâtiment principal du sanctuaire Le sanctuaire Yasukuni (靖国神社, Yasukuni jinja …   Wikipédia en Français

  • Sanctuaire de yasukuni — Sanctuaire Yasukuni Le bâtiment principal du sanctuaire Le sanctuaire Yasukuni (靖国神社, Yasukuni jinja …   Wikipédia en Français

  • Sanctuaire d'Artemis Orthia — Sanctuaire d Artémis Orthia Localisation du sanctuaire d Artémis Orthia Le sanctuaire d Artémis Orthia est l un des plus importants centre religieux de la cité grecque de Sparte. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Temple d'Hathor de Memphis — Temple d Hathor (Memphis) 29°52′N 31°15′E / 29.867, 31.25 …   Wikipédia en Français

  • Temple d'hathor de memphis — Temple d Hathor (Memphis) 29°52′N 31°15′E / 29.867, 31.25 …   Wikipédia en Français

  • temple — [ tɑ̃pl ] n. m. • temple de Salomon 1080; lat. templum 1 ♦ (1170) Didact. Édifice public consacré au culte d une divinité. ⇒aussi église, mosquée, pagode, synagogue. « La crainte a élevé des temples » (Valéry). Consacrer; profaner un temple. 2 ♦… …   Encyclopédie Universelle