Telethon


Telethon

Téléthon

Teletón Chili

Le Téléthon, contraction des mots télévision et marathon (donc un mot-valise), est un programme télévisuel de plusieurs heures dont le but est de recueillir des fonds pour une œuvre caritative. C'est Jerry Lewis qui lança le concept aux États-Unis pour la première fois en 1966.

Habituellement de nombreux artistes (chanteurs, musiciens, comédiens) soutiennent la cause et appellent le public à faire des dons. Les promesses de dons sont recueillies via un standard téléphonique composés de bénévoles (du Lions Clubs principalement) et un compteur situé sur le plateau affiche en temps réel le montant recueilli.

Sommaire

Le Téléthon en Amérique du Nord

Le Téléthon aux États-Unis

Aux États-Unis, les premiers Téléthons étaient organisés afin de rassembler des fonds pour des institutions locales. Le plus ancien Téléthon annuel diffusé sur le même canal sans interruption est le Téléthon local de lutte contre l’infirmité motrice cérébrale diffusé par WBAY-TV, Green Bay (Wisconsin). Ce Téléthon a débuté le premier week-end de mars 1954 par 22 heures d'émission consécutives. En longévité, juste après le Téléthon de Green Bay, on trouve la « WHAS Crusade for Children » diffusée par la chaîne de télévision WHAS-TV et la radio AM WHAS à Louisville (Kentucky). Cette « Croisade pour les enfants » débute en octobre 1954 à Louisville et s'est, depuis, étendue au reste de l’État du Kentucky et à une partie de l’Indiana. La « Croisade » est surtout connue par les brigades de pompiers qui collectent, en mai et juin, des fonds aux carrefours sur les routes de toute la région. Actuellement, la « Croisade pour les enfants » réunit annuellement plus de 5 millions de dollars, et est, de ce fait, le Téléthon local qui connait le plus grand succès aux États-Unis.

Avec l'essor des Téléthons locaux, sont apparues des idées au niveau national. Le principal Téléthon au niveau national a lieu le jour du travail (Labor day). Il a été créé par Jerry Lewis, sous le nom de « Jerry Lewis MDA Telethon », pour rassembler des fonds pour le traitement de la dystrophie musculaire. En 1966, le Téléthon avait réuni 1 002 114 US$, en 2007, le Telethon USA a récolté 63,8 millions US$[1].

Le Téléthon au Canada

En Saskatchewan, la fondation Kin Canada réalise un Téléthon de 20 heures, connu sous le nom de « Telemiracle ». Depuis sa création en 1977, Telemiracle a récolté plus de 74 millions $CAN, dont la somme record de 5,6 millions $CAN lors de l'édition 2007. Le Téléthon est réalisé en alternance depuis les deux principales villes de la Saskatchewan, Saskatoon et Régina.

Le Téléthon en Amérique latine

Le Téléthon au Chili

Symbole du Téléthon chilien

Au Chili, le Téléthon (localement « Teletón »), qui a lieu tous les ans au mois décembre depuis 1978, est dirigé depuis le début par Don Francisco. À son instigation, toutes les chaînes de télévision diffusent le Téléthon pour réunir des fonds afin d'aider les enfants handicapés (la plupart souffrant d'infirmité motrice cérébrale) des centres «IRI» (Instituto de Rehabilitación Infantil). Depuis que le Téléthon a commencé, 260 millions de dollars ont été rassemblés (avec un record en 2006 avec 22 millions de dollars récoltés en 2 jours) et neuf centres «IRI» ont été construits. Cependant, on considère que le grand acquis de cette émission a été l'intégration et le respect social d'engagement aux handicapés.

Au Chili, le Téléthon est un symbole d'unité nationale et est, proportionnellement, le Téléthon le plus suivi au Monde.

Cette idée de Téléthon a aussi inspiré d'autres pays en Amérique latine comme le Mexique ou le Brésil avec les mêmes objectifs.

En 2007, le Téléthon chilien a permis de récolter 13 255 231 970 pesos, soit prêt de 18 millions d'euro.

Édit. Dates Slogan Enfant
symbole
Promesses
de dons[2]
Sommes
collectées4
±% US$[3]
1978 8 et 9 déc. Obtenons le miracle Jane Hermosilla 30 790 000 84 361 838 173,99 5 421 619
1979 30 nov. et 1er déc. Répétons l'incroyable Valeria Arias 84 361 838 138 728 450 64,44 6 464 132
1980 5 et 6 déc. Débout l'espérance José Morales 138 728 450 176 420 628 27,17 6 245 644
1981 11 et 12 déc. Ensemble, tout est possible Ana María Cortés 176 420 628 202 436 220 14,75 6 451 607
1982 10 et 11 déc. Le dernier pas, le plus important Francisco Muñoz 202 436 220 263 402 022 30,12 6 997 535
1985 6 et 7 déc. Le miracle de tous Víctor Muñoz 263 402 022 368 495 845 39,90 5 118 424
1987 4 et 5 déc. Pour croire en vie Víctor Torres 368 495 845 502 293 311 36,31 4 849 540
1988 2 et 3 déc. C'est une tâche de tous Rodrigo Cáceres 502 293 311 711 712 019 41,69 6 193 670
1990 7 et 8 déc. Il ne peut personne manquer Daniela Muñoz 711 712 019 1 153 291 010 62,04 6 404 372
1991 29 et 30 nov. Grâce à vous Ángela Castro 1 153 291 010 1 803 923 485 56,42 8 501 810
1992 27 et 28 nov. Il y a tant pour faire Nicolás Sánchez 1 803 923 485 2 874 230 697 59,33 11 882 333
1994 2 et 3 déc. Le compromis du Chili Loreto Manzanero 2 874 230 697 3 640 286 169 26,65 12 333 809
1995 1er et 2 déc. Notre grande œuvre Marcel Cáceres 6 277 027.832 5 534 774 829 -11,82 17 332 596
1996 6 et 7 déc. Une autre étape a avancé Nicole Núñez 5 534 774 829 5 692 426 301 2,85 16 730 177
1998 4 et 5 déc. Tous que nous avons comptés Scarlett Barrientos 5 692 426 301 6 029 912 577 5,93 15 990 236
2000 1er et 2 déc. Un défi pour les Chiliens Ignacio Soto 6 029 912 577 6 772 445 028 12,31 16 727 665
2002 29 et 30 nov. Le Téléthon est à vous Kimberly Cruz 10 000 000 000 10 532 480 521 5,32 24 513 946
2003 21 et 22 nov. Le Téléthon est à vous Camilo Valverde 10 532 480 521 10 600 000 000 0,64 24 438 268
2004 3 et 4 déc. Ils dépendent de vous Catalina Paillamilla 10 600 000 000 11 403 914 256 7,58 25 655 022
2006 1er et 2 déc. Pourtant le cœur Kelly Rodríguez 11 403 914 256 11 804 425 008 3,51 25 094 611
2007 30 nov. et 1er déc. Dans chaque étape vous êtes Matías Calderón 11 804 425 008 13 255 231 970 12,29 26 228 248
2008 28 nov. et 29 nov. Grâce à toi, on peut continuer Catalina Aranda 13 255 231 970 16.589.850.127 25,16 24.797.982

Le Téléthon au Panamá

Le Panamá est l’un des premiers pays du continent américain à organiser un Téléthon. Celui-ci est organisé par le « Club activo 20-30 » la ville de Panamá sous l’appellation « Teleton 20-30 de Panamá ».

Le premier Téléthon a eu lieu en décembre 1981. Son objectif était la construction et l'équipement du « Centro de Rehabilitación para Impedidos » (CRI), aujourd'hui appelé « Instituto Nacional de Medicina Física y Rehabilitación » (INMFR). Depuis, le Téléthon aura lieu sans interruption jusqu'en 1984. De 1985 à 1989, le Téléthon est interrompu à cause de la grave crise politique et économique à laquelle le pays doit faire face.

En 1990, commence la « seconde » période du Téléthon panaméen. Cette période se distingue de la précédente par des objectifs visant des projets différents chaque année. Cela va de l'achat d'équipements pour des hôpitaux publics dans tout le pays jusqu'à la construction de cliniques de consultation externe, en passant par des centres de réadaptation intégrale dans les principales villes du pays, ou par des programmes d’aide alimentaire entre autres choses.

La dernière édition du « Teleton 20-30 de Panamá » a eu lieu les 15 et 16 décembre 2006. À cette occasion, l’objectif était le projet appelé « Sistema Único de Marcación de Emergencias 911 ». Il consistait en la création d'un service d'urgences téléphonique centralisé permettant l’obtention rapide d’aide en cas d’urgences grâce à système de communications de haute technologie. Ce Téléthon a réuni 4 312 225,27 US$. Le Téléthon panaméen est l’un de ceux qui récoltent le plus d’argent par habitant avec 1,40 US$ par Panaméen.

En principe, le Téléthon est retransmis depuis le Théâtre Anayansi du Centre de Conventions ATLAPA de la ville de Panamá bien que les dernières éditions aient été retransmises depuis le Salón Las Islas, situé dans le même bâtiment.

Le Téléthon au Pérou

Au Pérou, le Téléthon est réalisé depuis 1981 par la chaîne RBC Televisión et son propriétaire Ricardo Belmont Cassinelli, et, depuis 1981 jusqu'en 1994, diffusé par tous les canaux ouverts au Pérou. Le Téléthon soutient les enfants de la clinique « Hogar Clínica San Juan de Dios ». Ce Téléthon a connu un grand succès dès la première année et jusqu'en 1993, date à laquelle la Hogar Clínica réalise son dernier événement sous ce nom.

Depuis 1994, il a été remplacé par d'autres événements comme « Teleamor » (réalisé sous l'égide de la « Fundación Peruana de Cáncer » et diffusé par l'América Televisión dans la seconde moitié des années 1990), « TeleVida » (diffusé en 2003 et 2004 par Frecuencia Latina), pendant que la Hogar Clínica San Juan de Dios - forte de sa licence gratuite pour la diffusion d'événement sous l'appellation « Téléthon » - lance, en 1997 et 1998, « TeleSanJuan » par le biais de Panamericana Televisión, puis migrent vers Frecuencia Latina en 1999, revenant sur Panamericana Televisión en 2002 avec « Todos por Amor ».

Cependant, aucun de ces événements n'a obtenu le succès de la première mouture du Téléthon. En 2003, Panamericana Televisión et OKTV tentent de relancer le Téléthon sous le slogan « Vuelve la Esperanza » (Retour de l'espoir). L'objectif d'un million de dollars de promesses de don a été très dur à satisfaire, montrant le peu d'intérêt du public pour ce genre d'événements.

En 2007, en raison du tremblement de terre du 15 août de cette même année, les organisateurs ont décidé de suspendre l'événement pour la troisième fois en 26 ans, mais Ricardo Belmont Cassinelli a annoncé qu'un Téléthon sera mis sur pieds en 2008 dans le cas où les ressources de la Hogar Clínica San Juan de Dios viendraient à manquer.

Le Téléthon au Brésil

Il y a deux Téléthons importants au Brésil. Le premier est le « Criança Esperança », diffusé par Rede Globo de Televisão depuis les années 1980 sous l'auspice de l'UNESCO. Pendant plusieurs jours du mois d'août, des fonds sont récoltés pour aider les enfants désemparés et pour améliorer l'éducation dans le pays. Le deuxième est le « Teletón de AACD », diffusé par SBT et d'autres chaînes publiques depuis 1998. Les fonds récoltés sont destinés aux enfants handicapés selon une formule semblable à celle du Téléthon chilien.

Le Téléthon au Mexique

Article principal : Teletón (Mexique).

Depuis 1997, le Mexique, par l'entremise de Fernando Landeros, président de la « Fundación Teletón », organise chaque année au mois de décembre, un Téléthon qui atteint chaque fois l'objectif fixé.

Le Téléthon est produit par Televisa, la plus importante chaîne de télévision au Mexique, en association avec plus de 700 autres médias et entreprises mexicains. Seule TV Azteca, la seconde chaîne derrière Televisa, ne participe pas à l'événement.

L'argent récolté sert à construire et gérer des « Centros de Rehabilitación Infantil Teletón » (CRIT), centres "Téléthon" de réadaptation pour enfants. Au Mexique, il existe onze de ces centres (CRIT) : État de Mexico, Guadalajara, État d'Oaxaca, Aguascalientes, Coahuila, État de Guanajuato, Hidalgo, État de Chihuahua, Chiapas, Nezahualcoyotl et Quintana Roo.

Lors de la dernière édition, le 8 et 9 décembre 2006, le Téléthon mexicain a récolté 420 369 748 de pesos (35 705 941 US$). Avec cette somme, il est prévu de construire deux nouveaux CRIT, un Tamaulipas et l'autre à Yucatán.

En 2005, un téléthon spécial a été mis sur pied pour rassembler des fonds pour les victimes de l'ouragan Wilma, l'une des plus grandes catastrophes ayant touché l'Amérique latine ces dernières années. À cette occasion, plus de 100 millions de pesos (9,2 millions US$) ont été récoltés.

Le Téléthon en Europe

La plupart des pays d'Europe occidentale possède leur propre Téléthon, suite à son arrivée en France en 1987 et son succès immédiat, qui a débordé immédiatement ses frontières, à la demande des téléspectateurs des pays frontaliers.

Le Téléthon en France

Logo du Téléthon en France

En France, le Téléthon est organisé depuis 1987 par l'Association française contre les myopathies (AFM), pour financer des projets de recherche sur les maladies génétiques neuromusculaires (Myopathies, myotonie de Steinert) essentiellement , mais aussi sur d'autres maladies génétique rares. L'argent est également utilisé pour aider et accompagner les malades essentiellement atteints de myopathie.

Les origines

Aux États-Unis le Téléthon est, dans les années 80, un marathon télévisé de vingt-deux heures en studio qui permet de récolter, en 1986, l'équivalent de 30 millions d'Euros.

En 1985, Dorothée veut importer en France (avec l'accord de Jerry Lewis) une émission qui l'a émue : le Téléthon. Malheureusement Antenne 2 ne donnera pas suite à son projet estimant qu'elle n'était pas assez reconnue pour porter cette émission dans l'hexagone.

Il faudra attendre, août 1986 pour que Pierre Birambeau parte mener l'enquête avec sa femme, son fils aîné Rémi, quinze ans et Damien, treize ans, atteint de myopathie. À son retour, ayant adopté son rapport, le Conseil d'Administration de l'AFM le charge d'organiser l'émission.

L'AFM choisit Antenne 2 et le Lions Club français dont les membres, bénévoles, répondront au téléphone. Acceptée par Jean-Marie Cavada, alors directeur d'antenne et chargé d'information et de la programmation, confiée à son successeur Louis Bériot, produite par Pierre-Henri Arnstam, réalisée par Jean-Pierre Spiero, l'émission fera bientôt mieux que son grand frère américain ! Pour la petite histoire, le compteur électronique de la première émission, en décembre 1987, n'était pourvu que de huit chiffres. Il fallut peindre le neuvième à la main sur du bois : 181 327 459 francs de promesses de dons… Une énorme machine venait de se mettre en marche, dont les conséquences n'ont pas fini d'étonner… « Le Téléthon n'a pas été le fruit du hasard, insiste Pierre Birambeau. L'avancée sur la myopathie de Duchenne en 1986 (la découverte du gène) nous offrait quelque chose de concret. Il fallait se donner les moyens d'aller plus loin, beaucoup plus loin. Tout est venu d'une formidable intuition. Ca bougeait dans la recherche, il ne fallait pas passer à côté des occasions de progresser ». Le succès du premier Téléthon confirmé, l'AFM se lance dans l'aventure et invite le grand public à signer un pacte avec des scientifiques et à prendre un pari avec eux sur l'avenir. Le Téléthon aura désormais lieu tous les ans.

Organisation

Cette opération a lieu chaque année depuis 1987 généralement lors du premier week-end du mois de décembre (du vendredi en début de soirée au dimanche tôt le matin) sur la chaîne de télévision France 2 (ainsi que France 3 depuis 2006, l'opération étant relayée aussi sur France 4 et France 5, ou RFO en outre-mer). En plus des artistes, des bénévoles et des scientifiques appuient les promesses de dons.

Hormis l'édition du Téléthon de 1991, les sommes récoltées ont souvent légèrement dépassé les promesses de don. Certaines différences ont pu être constaté à cause de retard de collecte de certains legs et donations ou changement de référence comptable, sachant qu'environ 85 % des promesses sont réalisées au cours du mois de décembre, et le reste se concrétise durant les mois suivants comptabilisés pour l'année fiscale et comptable suivante.

Depuis le début, le Téléthon bénéficie d'un numéro de téléphone national court unique, le 36 37 vers des « centres de promesse » répartis dans plusieurs villes de chacune des régions, et animés par des bénévoles recevant les promesses et expédiant les enveloppes. Le Téléthon reçoit aussi des promesses par Internet depuis 1995 via son site officiel ou les sites de France Télévision, ainsi que par Minitel (fermé en 2007), afin de recevoir les dons par moyens télématiques et économiser les frais de traitement des paiements et d'expédition des enveloppes. Toutefois les donateurs reçoivent un justificatif fiscal par courrier, et depuis 2007 par courriel s'ils le préfèrent (et font aussi économiser des coûts de traitement).

L'acheminement des courriers est largement pris en charge par La Poste, partenaire depuis le début.

Contrôle des opérations

Les fonds collectés ont été supervisés au début via un commissaire aux compte approuvé par le Comité de la Charte. Toutefois, le Téléthon a quitté ce comité et opté pour un contrôle de ses opérations par un organisme de certification privé, sous la supervision par la Cour des Comptes auquel l'AFM -Association Française contre les Myopathies- remet un rapport financier détaillé et public chaque année. Dans un arrêt de la Cour des Comptes, il a fait état que les fonds étaient utilisés conformément à ses missions déclarées, même si des critiques ont été formulées au sujet des frais de collecte et de gestion.

Toutefois, les frais de collecte sont inévitables étant donné la faiblesse des montants moyens des dons, le grand nombre de donateurs, et l'ampleur de l'organisation qui mobilise des personnels obligatoires, que ce soit pour la sécurité des manifestations, la promotion et la production de supports publicitaires, les réservations et équipements des lieux des manifestations (organisées par des comités locaux) ou des centres de promesse (moyens de télécommunication, affranchissement et préparation des courriers), le contrôle comptable et financier des opérations, ou la gestion des sommes collectées et leur placement au cours de l'année en attente d'affectation aux projets de l'année suivante. De plus des frais judiciaires sont aussi nécessaires, et certains dons ou legs entraînent des frais supplémentaires, de même que les frais bancaires relatifs aux placements financiers, gestion d'actifs, assurances sur les investissements à long terme (engagements à plus d'un an), et charges sociales et salariales des personnels permanents indispensables, et les avances de trésorerie consenties aux projets à financer.

Bilan financier simplifié

Pour 100 €, l’AFM a employé, en 2006 :

Répartition des fonds Origine des fonds
  • Missions sociales : 83,30 %
    • Guérir : 62,8 % (guérison des maladies neuromusculaires)
      • Recherche et développement des thérapeutiques : 33,1 %
      • Laboratoire Généthon : 16,1 %
      • Institut de Myologie : 2,6 %
    • Aider : 34,3 % (Une stratégie pour réduire le handicap)
      • Actions auprès des malades et leurs familles : 13,7 %
      • Établissement de soins : 5,8 %
      • Actions revendicatives : 3,6 %
      • Actions et informations médicales et paramédicales : 3,1 %
      • Vie associative : 1,2 %
    • Actions de communication relatives aux missions sociales : 2,9 %
      • Centre de conférence Génocentre
      • VLM, le journal de l'Association
      • Sites Internet
      • Édition de documents d'information
  • Frais de collecte : 8,5 %
    • Frais d'appel à la générosité publique : 7,3 %
    • Frais de traitement des dons et legs : 3,5 %
    • Affranchissement des promesses de dons et reçus fiscaux
    • Participation à la production de l'émission : 14,8 % (2007)[4]
    • Équipement et logistique des 136 équipes de coordination
    • Mise en place du 3637
    • Mise en place du site de collecte telethon.fr
  • Frais de gestion de l'AFM : 7,2 %
    • Service de gestion
    • Fonctionnement des instances associatives
    • Assemblée générale
    • Communication financière (rapport annuel, comptes rendus)
  • Téléthon : 87,2 %
    • Dons par téléphone (36 37) et par minitel (3615 Telethon) : 43,9 %
    • Collecte par la force T (manifestations locales) : 33,3 %
    • Dons par l'internet : 5,1 %
    • Collecte par les partenaires (entreprises) : 4,9 %
  • Autres ressources : 12,8 %
    • Établissement de soins : 5,3 %
    • Legs et dons hors Téléthon : 2,1 %
    • Produits financiers : 4,0 %
    • Subventions collectivités publiques : 0,7 %
    • Produits divers : 0,5 %
    • Cotisations : 0,1 %
    • Produits exceptionnels : 0,1 %

Sommes récoltées depuis 1987

Édit. Dates Parrains Campagnes Promesses de dons Sommes collectées[5],[6] En €
En F En
1987 4 et 5 déc. Jerry Lewis La myopathie tue muscle après muscle. 181 327 459 27 643 193 ≈ 29 650 000
1988 2 et 3 déc. Mireille Mathieu Il faut que la force reste à la vie. ≈ 186 000 000 ≈ 28 360 000 ≈ 28 490 000
1989 8 et 9 déc. Alain Delon Contre les maladies génétiques, l'amour ça ne suffit pas. 256 310 754 ≈ 38 900 000 ≈ 40 930 000
1990 7 et 8 déc. Claudia Cardinale Maladies génétiques : les prochaines conquêtes. ≈ 307 000 000 ≈ 46 840 000 ≈ 46 510 000
1991 6 et 7 déc. Jerry Lewis, Mireille Mathieu et Ornella Muti Recherche génétique : les moyens de comprendre, la volonté de guérir. ≈ 240 000 000 ≈ 36 600 000 ≈ 36 850 000
1992 4 et 5 déc. Barbara Hendricks Grâce à vous, c'est le printemps de la génétique. 309 850 461 47 236 398 ≈ 47 870 000
1993 3 et 4 déc. Michel Sardou Des gènes pour guérir. 358 930 312 54 718 573 ≈ 55 600 000
1994 2 et 3 déc. Pierre Perret Parole donnée. 375 270 865 57 209 675 ≈ 57 520 000
1995 8 et 9 déc. Serge Lama L'audace d'y croire. 377 263 191 57 513 403 ≈ 56 763 000
1996 6 et 7 déc. Thierry Lhermitte Un combat, des résultats - Téléthon 96, vous avez raison. 388 225 047 59 184 527 ≈ 56 872 000
1997 5 et 6 déc. Robert Hossein Gènes-médicaments - un progrès pour la vie. ≈ 394 000 000 ≈ 60 060 000 ≈ 63 043 000
1998 4 et 5 déc. Michel Boujenah La Grande Tentative. ≈ 450 900 000 ≈ 68 740 000 ≈ 70 449 000
1999 3 et 4 déc. Pierre Perret La Grande Tentative : les premiers essais. 461 408 790 70 341 317 71 417 798
2000 8 et 9 déc. Patrick Sébastien Un pas de géant. 501 749 612 76 491 235 79 640 119
2001 7 et 8 déc. Jane Birkin Accélérons. 502 103 704 76 545 216 81 188 013
2002 6 et 7 déc. Axelle Red Ensemble pour faire reculer la maladie. 561 372 933 85 580 752 91 546 548
2003 5 et 6 déc. Sandrine Kiberlain 2 jours qui comptent pour des années. 623 815 107 95 150 783 97 657 833
2004 3 et 4 déc. Gérard Jugnot Moi je me bats et avec toi je gagne. 645 290 103 98 373 842 104 678 697
2005 2 et 3 déc. Yannick Noah Toi et moi en guerre contre la maladie. 649 686 871 99 044 125 104 078 464
2006 8 et 9 déc. Gérard Jugnot et Thierry Lhermitte C'était notre espoir, maintenant c'est une certitude. 665 616 498 101 472 581 106 696 532
2007 7 et 8 déc. Kad Merad et Liane Foly La maladie, je la regarde droit dans les yeux et je ne baisserai pas le regard. 631 215 194 96 228 136 102 315 233
2008 5 et 6 déc. Julien Clerc Sa force, c'est nous !. 624 471 884 95 200 125 104 911 383
2009 4 et 5 déc. Daniel Auteuil Tous plus forts que tout ! 0 0 0

Ce qui fait un total de 1 350 126 118 € avant l'édition 2008.

Téléthon 2004

Le Téléthon 2004 s'est achevé le dimanche 5 décembre peu après 2 h 30, après 31 h 30 d'antenne sur France 2.

Téléthon 2005

Le Téléthon 2005 s'est achevé le dimanche 4 décembre vers 2 h 45, après 30 h d'antenne sur France 2. Il a mobilisé 90 000 bénévoles en plus des organisateurs dans 22 000 manifestations à travers la France.

Téléthon 2006

Un débat s'est ouvert à la suite de la réflexion du diocèse de Fréjus-Toulon quant à l'éthique du Téléthon : est-il acceptable de financer des recherches scientifiques qui utilisent des embryons humains? La réponse du Téléthon s'est limitée à ce qui est légal. Ce qui ne répond pas à la question, d'après les contradicteurs, qui pensent qu'une véritable réflexion sur ce sujet permettrait aux donateurs d'exercer leur générosité en toute connaissance de cause.

Le Téléthon 2006 a commencé le vendredi 8 décembre 2006 à 19 heures et s'est achevé après 30 heures d'émission précisément, le dimanche 10 décembre à 1 h 05.

Téléthon 2007

Le Téléthon 2007 a eu lieu au château de Vincennes du vendredi 7 décembre à 19 heures au dimanche 9 décembre 2007 à 1 h 50.

Ce marathon télévisuel se déploie sur tout le territoire à travers deux plateaux nationaux, à Paris et à Metz (samedi après-midi), et dans 13 villes ambassadrices France 3 qui rendront compte de la mobilisation populaire partout en France. L'affiche est différente de celle des années précédentes. Elle est composée principalement du slogan de cette édition « La maladie je la regarde droit dans les yeux et je ne baisserai pas le regard. » et en fond, la photo des yeux de la petite Julie, 8 ans, atteinte d'une maladie neuromusculaire. Cette édition est parrainée par Kad Merad accompagné de Liane Foly. Enfin, l'AFM a lancé, dès octobre, une campagne d'affichage pour recruter des organisateurs pour cette édition.

Évolution du compteur de promesses de dons (comparatif 2006/2007)

Heure Téléthon 2006 Téléthon 2007 Écart
21h00 3 048 332 € 3 009 531 € -1,3 %
23h00 7 053 767 € 6 260 034 € -11,3 %
01h00 9 013 828 € 7 644 884 € -15,2 %
03h00 9 400 000 € 8 054 641 € -14,3 %
05h00 9 500 000 € 8 152 614 € -14,2 %
07h00 9 717 794 € 8 181 222 € -15,8 %
09h00 12 451 831 € 9 800 000 € -21,3 %
11h00 15 138 075 € 13 240 854 € -12,5 %
Heure Téléthon 2006 Téléthon 2007 Écart
13h00 20 276 624 € 18 900 000 € -6,8 %
15h00 28 741 318 € 25 802 369 € -10,2 %
17h00 36 220 097 € 32 711 273 € -9,7 %
19h00 49 874 954 € 44 039 796 € -11,7 %
21h00 60 153 150 € 57 633 730 € -4,2 %
23h00 81 108 953 € 74 769 607 € -7,8 %
01h00 100 434 855 € 90 710 870 € -9,7 %
Final 101 472 581 € 96 228 136 € -5,2 %
Téléthon 2008

La 22e édition du Téléthon a recueilli 95 200 125 euros de promesses de dons, au terme d'un marathon diffusé en alternance sur les chaînes publiques France 2 et France 3 le week-end du 5 décembre 2008. Le montant des dons du Téléthon 2008 est quasi-équivalent aux 96,2 millions d'euros promis en 2007. L'année précédente, les 96 228 136 euros de promesses de dons avaient abouti à une collecte finale de 102,3 millions d'euros, contre 106,7 millions en 2006.

Marathon de trente heures de direct, le téléthon 2008 avait pour parrain le chanteur Julien Clerc et pour porte-parole Thomas, un petit garçon de 8 ans atteint d'une myopathie qui le prive peu à peu de ses forces.

104 911 383 € : c’est le résultat final de l’édition 2008 du Téléthon, soit une concrétisation de plus de 110% du compteur final, qui s’affichait, à la fin des trente heures d’émission, à 95 200 125 € de promesses de dons.

La collecte du Téléthon 2008 en détails :

  • Télématique : 57,7 M€, plus d’1 million de donateurs, dont 41,9 M€ via le 3637 et 15,8 M€ via internet.
  • Animations sur le terrain: 41,7 M€, 22 000 animations partout en France et en Outre-mer.
  • Partenaires: 5,5 M€, 80 partenaires nationaux (entreprises et fédérations)


Évolution du compteur de promesses de dons (comparatif 2007/2008)

Heure Téléthon 2007 Téléthon 2008 Écart
21h00 3 009 531 € 2 848 191 € -5,36 %
23h00 6 260 034 € 6 199 242 € -0,97 %
01h00 7 644 884 € 8 017 675 € +4,88 %
03h00 8 054 641 € 8 410 633 € +4,42 %
05h00 8 152 614 € 8 490 000 € +4,14 %
07h00 8 181 222 € 8 586 679 € +4,96 %
09h00 9 800 000 € 9 701 254 € -1,01 %
11h00 13 240 854 € 13 876 877 € +4,80 %
Heure Téléthon 2007 Téléthon 2008 Écart
13h00 18 900 000 € 19 852 410 € +5,04 %
15h00 25 802 369 € 26 561 072 € +2,94 %
17h00 32 711 273 € 33 748 923 € +3,17 %
19h00 44 039 796 € 44 103 562 € +0,14 %
21h00 57 633 730 € 58 431 430 € +1,38 %
23h00 74 769 607 € 75 581 170 € +1,08 %
01h00 90 710 870 € 92 023 606 € +1,45 %
Final 96 228 136 € 95 200 125 € -1.07 %
Téléthon 2009

La 23e édition du Téléthon aura lieu les 4 et 5 décembre prochains au Pavillon Baltard à Nogent-sur-Marne (94130) dans le Val-de-Marne (Île-de-France).

Évolution du compteur de promesses de dons (comparatif 2008/2009)

Heure Téléthon 2008 Téléthon 2009 Écart
21h00 2 848 191 € * *** *** €  %
23h00 6 199 242 € * *** *** €  %
01h00 8 017 675 € * *** *** €  %
03h00 8 410 633 € * *** *** €  %
05h00 8 490 000 € * *** *** €  %
07h00 8 586 679 € * *** *** €  %
09h00 9 701 254 € * *** *** €  %
11h00 13 876 877 € ** *** *** €  %
Heure Téléthon 2008 Téléthon 2009 Écart
13h00 19 852 410 € ** *** *** €  %
15h00 26 561 072 € ** *** *** €  %
17h00 33 748 923 € ** *** *** €  %
19h00 44 103 562 € ** *** *** €  %
21h00 58 431 430 € ** *** *** €  %
23h00 75 581 170 € ** *** *** €  %
01h00 92 023 606 € ** *** *** €  %
Final 95 200 125 € ** *** *** €  %

Producteurs

La musique du Téléthon

La musique générique du Téléthon est une composition originale de Marc Goldfeder datant de 1987.

Une chanson, écrite et composée par Claude Pons en 1999, a fait l'objet de 2 singles en 2001 et 2004.

Critiques formulées contre le Téléthon

Des évêques de France ont appelés en 2006 les fidèles à ne pas donner pour le Téléthon, car les fonds servent en partie à la recherche sur des embryons humains qui sont détruits par le processus, alors que d'autres formes de recherche seraient possibles, d'après eux[7].

Dans une interpellation à la Chambre des Députés du mardi 2 décembre 2006, le député socialiste Manuel Valls a violemment attaqué ces évêques, en demandant à l'Église de se taire ; ses opposants lui reprochent ne pas leur opposer une critique sur le fond. La plupart des hommes politiques ont défendu le Téléthon, parlant souvent de laïcité : une critique infondée selon l'Église, qui revendique son droit à la liberté d'expression, et rappelle que son avis ne concerne que ses ouailles.

Pour les responsables de l'AFM, les opposants au Téléthon éprouvent des craintes infondées. Ces craintes pourraient d'ailleurs souvent s'appliquer à d'autres organismes que le Téléthon. Il s'agit essentiellement, au fond, d'un regret du non engagement de l'État.

Le Téléthon en fournissant des financements à la recherche via les dons provoquerait une justification au désengagement de l'État. Cette action visant à soutenir la recherche tendrait finalement à lui nuire à moyen et long terme, même si l'intention initiale est généreuse.

De plus, on reproche à ce mode de financement de la recherche par les dons, le fait qu'il conduirait à limiter les mécanismes de redistribution des richesses. Puisque ce secteur, s'il était financé par l'impôt, serait contrairement aux dons, proportionnel aux revenus (il est vrai que de nombreux donateurs ont de faibles moyens). Cela rejoint donc le reproche de désengagement de l'État.

Toutefois il faut reconnaître qu'en fait de désengagement de l'État, il serait plus juste de parler de non-engagement initial. En effet, malgré les points communs entre ces maladies, chacune est rare. Trop rare pour que l'État ait commencé à s'en préoccuper. Par contre elles sont très nombreuses (plusieurs milliers) : le nombre total de malades étant quant à lui important. Les malades se sont donc organisés pour appeler à la solidarité. On ne peut pas leur reprocher d'avoir mis en place ces solutions alternatives. D'ailleurs des premiers résultats concrets commencent à voir le jour.

D'autre part, les financements seraient orientés selon des critères de choix moins pertinents que ne le feraient les structures de financement publiques. Toutefois les redistributions sont surveillées et les comptes contrôlés régulièrement pour confirmer qu'ils sont conformes aux promesses.

Par ailleurs, le Téléthon, dont le produit est exclusivement perçu par l'Association française contre les myopathies, communique très largement au delà du champ des maladies neuromusculaires : maladies génétiques, maladies chroniques, maladies rares ou orphelines, mucoviscidose, cancer, diabète, maladies cardio-vasculaires, cécité et handicap en général, voire sida, maladie d'Alzheimer, etc. Cette communication très large permet à l'AFM de collecter chaque année l'équivalent du quart du budget total de l'INSERM.

La part des dons du téléthon représente 0,63 % du budget de la recherche médicale en France[8] mais exerce un puissant effet de levier incitant à explorer une voie plutôt qu'une autre.

Selon les informations données par l'AFM, seulement quelques dizaines, peut être une centaine de patients ont bénéficié d'un traitement efficace grâce au téléthon[9].

Le Téléthon en Belgique et en Suisse

En raison de la diffusion des chaines françaises dans ces deux pays, un Téléthon est régulièrement organisé dans ces deux pays aux mêmes dates qu’en France, dès l’année suivante et bénéficie d’une couverture audiovisuelle et des objectifs conjoints.

Des associations nationales similaires à l’AFM française y ont été créées et y récoltent les dons par un numéro de téléphone similaire. Toutefois les collectes de ces pays sont séparées.

Le Téléthon en Italie

En Italie, le Téléthon existe depuis 1990. Il est basé sur le modèle original de Jerry Lewis. Les fonds récoltés servent à combattre la dystrophie musculaire. Les dons sont répartis entre trois instituts de recherche basés à Milan, Naples et Sarcedo, auxquels s'ajoute l'institut créé par Renato Dulbecco, Nobel de physiologie et de médecine en 1975.

Le Téléthon au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, plusieurs Téléthons sont organisés chaque année, comme le Téléthon de Comic Relief, dont l'argent récolté est destiné aux enfants les plus défavorisés du pays et de l'Afrique et qui, dans sa version de 2005, a rassemblé 65 millions de livres sterling, ou encore le « Children in need » de la BBC.

Le Téléthon en Espagne

En Espagne, c'est la chaîne Antena 3 (Antenne 3) qui diffuse traditionnellement les télémarathons, en les faisant coïncider avec la période de Noël. Cependant, lors de catastrophes naturelles, d'autres chaînes, comme « Telecinco » ont aussi organisé des télémarathons « spontanés ».

Le télémarathon d'Antena 3, le plus ancien d'Espagne, se nomme le « Gala Innocente », et est retransmis le jour des Innocents (28 décembre). Les bénéfices sont toujours destinés à des ONG s'occupant d'enfants, par le biais de la « Fundación Innocente ». Le gala est présenté par Juan y Medio et Paula Vázquez. Pendant leur présentation, des vidéos de caméra cachée piègeant des célébrités sont diffusées.

Le « Marató de TV3 » est le télémarathon qui récolte le plus d'argent en Espagne, avec son meilleur score, 8 712 000 €, en 2004. La programmation du télémarathon de TV3 dure pratiquement un jour et de nombreuses manifestations sont organisées dans toute la Catalogne afin de récolté un maximum d'argent. Depuis 2005, plusieurs artistes catalans et espagnols enregistrent un CD qui est vendu, la semaine précédant le marathon, avec les principaux périodiques de Catalogne pour 9 €.

Le Téléthon au Luxembourg

Au Luxembourg, le Téléthon existe depuis 1994. À ce jour, un montant total de 2,9 millions d'euros a été collecté et transmis à l'AFM.

Autres pays

Le Téléthon en Australie

L'Australie est le siège de l'un des Téléthons ayant le plus de succès au Monde. Chaque année, la chaîne TVW (filiale à Perth de Seven Network) organise en Australie-Occidentale un Téléthon de 25 heures, le « Channel Seven Perth Telethon », afin de récolter de l'argent pour le Princess Margaret Hospital for Children, le Telethon Institute for Child Health Research et le Telethon Speech and Hearing Centre. Ce Téléthon est l'un de ceux qui réunit le plus d'argent par habitant au niveau mondial.

Le Teletrom en Israël

En Israël, il n’y a pas de Téléthon fonctionnant avec des objectifs similiaires (c’est-à-dire la promotion de la recherche médicale pour les maladies rares et l’aide aux malades). Cependant, le Teletrom (טלתרום en hébreu, où "trom" signifie "don") récolte des dons afin de soutenir les blessés de Tsahal.

Le Téléthon au Japon

Collecte pour le Téléthon japonais

Depuis 1978 au mois d'août, la chaîne Nippon Television réalise le Téléthon Nijūyo-jikan terebi "ai wa chikyū o sukuu" (24時間テレビ 「愛は地球を救う」? littéralement 24 heures de télévision « l'amour sauve la Terre »). En plus des programmes en faveur des malades, il soutient également des causes en faveur des défavorisés, victimes de guerre ou de catastrophes naturelles, programmes environnementaux, etc. L'événement, qui malgré son titre dure environ 27 heures, est divisé en plusieurs parties, et présenté par Kazuo Tokumitsu (徳光 和夫, Tokumitsu Kazuo?) depuis 1980. Il se déroule généralement au Nippon Budokan, et met en lumière la carrière d'un marathonien.

Depuis 2005, Kazuo Tokumitsu présente avec Yukari Nishio (西尾 由佳理, Nishio Yukari?) l'émission, qui récolte en moyenne 1 milliard de yens (entre 5 et 9 millions d'euros) pour 18,5 % de part d'audience[10]. Ces dernières années, elle a été parrainée par NEWS (2009) Arashi (2004 et 2008), KAT-TUN (2006), des membres de SMAP (1995, 2005), Tokio (1998 et 2003), Morning Musume (2001 et 2002), SPEED (1999), et Ryōko Hirosue (avec Tokio en 1998)[10].

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes

Liens externes

Notes et références de l'article

  1. Welcome to MDA sur mda.org. Consulté le 23 juin 2008. « Jerry Lewis celebrates a record $63.8 million in pledges and contributions to his 42nd annual MDA Labor Day Telethon. »
  2. En pesos chiliens de l'époque Histoire du Téléthon chilien (1978-2003)
  3. En dollar américain, change au 3 décembre 2007 (505,38) Banque Centrale du Chili
  4. Augustin Scalbert, « Oui, le Téléthon verse bien de l'argent à France Télévisions » sur Rue89. Mis en ligne le 17 janvier 2009, consulté le 18 janvier 2009
  5. http://www.afm-france.org/ewb_pages/c/communiques_de_presse.php – Communiqués de presse de l'AFM et rapports annuels
  6. http://www.ccomptes.fr/CC/documents/Fiches/DossierAfm.pdf – rapports de la Cour des comptes 2004 sur l'AFM.
  7. Sophie De Ravine, « La polémique enfle entre l'Église et le Téléthon », 15 octobre 2007, Le Figaro. Consulté le 25 juin 2008
  8. Science et Vie n°1071 de décembre 2006 citant se basant sur des données de l'INSERM
  9. Science et Vie n°1071 de décembre 2006
  10. a  et b Historique de Nijūyo-jikan terebi sur Nippon Television. Mis en ligne le 14 octobre 2008, consulté le 18 janvier 2009
  • Portail de la télévision Portail de la télévision
Ce document provient de « T%C3%A9l%C3%A9thon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Telethon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • téléthon — [ teletɔ̃ ] n. m. • 1987; marque déposée; empr. à l angl. amér. telethon (1940), de tele(vision) et (mara)thon ♦ Très longue émission de télévision destinée à recueillir des fonds (en particulier, pour la recherche médicale). téléthon n. m.… …   Encyclopédie Universelle

  • telethon — (n.) prolonged TV fundraiser, 1949, from tele(vision) + (mara)thon (see ATHON (Cf. athon)). Milton Berle s 16 hour television cancer fundraiser in April 1949 might have been the first to be so called …   Etymology dictionary

  • telethon — ► NOUN ▪ a long television programme broadcast to raise money for a charity. ORIGIN from TELE (Cf. ↑tele ) + thon on the pattern of marathon …   English terms dictionary

  • telethon — ☆ telethon [tel′ə thän΄ ] n. [ TELE(VISION) + (MARA)THON] a campaign, as on a lengthy telecast, seeking support for a cause, as by pledged donations made by telephone …   English World dictionary

  • Téléthon — Un téléthon, contraction des mots télévision et marathon (donc un mot valise), est un programme télévisuel de plusieurs heures dont le but est de recueillir des fonds pour une œuvre caritative. C est un concept apparu aux États Unis dans les… …   Wikipédia en Français

  • Telethon — A telethon is a fundraising event broadcast on television that lasts many hours or even days, the purpose of which is to raise money for a charitable, political, or other allegedly worthy cause. Correspondingly, the term is a portmanteau of… …   Wikipedia

  • telethon — UK [ˈteləˌθɒn] / US [ˈteləˌθɑn] noun [countable] Word forms telethon : singular telethon plural telethons a long television programme that provides entertainment with the purpose of raising money for charity (= organizations that help people) …   English dictionary

  • Telethon — Symbol der Teletón Chile Telethon (Kofferwort zusammengesetzt aus Television und Marathon, einfacher: Fernseh Spendengala) bezeichnet eine Fernsehsendung zum Sammeln von Spenden für meistens gemeinnützige Zwecke, die mehrere Stunden oder auch… …   Deutsch Wikipedia

  • telethon — noun Etymology: tele + athon Date: 1949 a long television program usually to solicit funds especially for a charity …   New Collegiate Dictionary

  • telethon — /tel euh thon /, n. a television broadcast lasting several hours, esp. one soliciting support for a charity. [1945 50; TELE 1 + THON] * * * …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.