Taungthu


Taungthu

Pa-O

Jeune femme Pa-O près de Kalaw, sud de l'État Shan

Les Pa-O (birman ပအုိ့ဝ္‌ ; IPA : /pəo̰/; aussi appelés Taungthu ou Karens Noirs) sont un groupe ethnique de Birmanie, comptant environ 600 000 personnes. C'est le deuxième groupe ethnique de l'État Shan. Ils sont considérés par le gouvernement comme de "Race Nationale Shan", bien qu'ils soient probablement d'ascendance tibéto-birmane (et non thaï) et soient ethnolinguistiquement proches des Karens[1]. Outre l'État Shan, ils sont présents dans l'État Karen et l'État de Kayah.

Histoire et traditions

Les Pa-O se sont installés dans la région de Thaton aux environs de l'an 1000 avant notre ère. Ils portaient à l'origine des vêtements colorés. Lorsqu'en 1057 le roi Anawrahta eut vaincu le roi môn Makuta (ou Manuha), qui régnait à Thaton, les Pa-O furent réduits en esclavage et obligés de teindre leurs vêtements en indigo, comme symbole de leur statut. En réalité, ils s'habillent de façon différente selon les régions. Beaucoup ont adopté le costume birman, les hommes portant le pantalon thaï large (appelé localement Shan baun-mi). La plupart des Pa-O sont bouddhistes, bien que leur langue écrite ait été créée par des missionnaires chrétiens. Les Pa-O sont surtout agriculteurs, cultivant notamment les Cordias et la moutarde. Ils sont globalement bien assimilés au reste de la société birmane.

Une personnalité Pa-O notable est Kyaing Kyaing, la femme du chef d'état birman, le général Than Shwe.

Notes et références

Commons-logo.svg

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Pa-O ».
  • Portail de la Birmanie Portail de la Birmanie
  • Portail des minorités Portail des minorités
Ce document provient de « Pa-O ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Taungthu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Taungthu — Taungthu,   Pa O, einer der Hauptstämme der Karen …   Universal-Lexikon

  • taungthu — ˈtau̇ŋˌtu̇ noun (plural taungthu or taungthus) Usage: usually capitalized 1. a. : a Karen people of eastern Burma b. : a member of such people 2 …   Useful english dictionary

  • taungthu — taung·thu …   English syllables

  • Langues karens — « Karen (langue) » redirige ici. Pour le peuple karen, voir Karens. Pour les autres significations, voir Karen. Les langues karens (ou karéniques) sont parlées principalement au Myanmar (Birmanie), et, dans une moindre mesure, en… …   Wikipédia en Français

  • Lenguas karénicas — Distribución geográfica: Sur de Birmania cruzando la frontera de Tailandia Países:  Birmania …   Wikipedia Español

  • Karen (Volk) — Die Karen sind eine Gruppe verwandter ethnischer Minderheiten in Myanmar und Thailand, die zu den südostasiatischen Bergvölkern zählen. Sie werden in Myanmar neben anderen ethnischen Gruppen seit Jahrzehnten durch die Militärdiktatur verfolgt und …   Deutsch Wikipedia

  • Sino-Tibetan languages — Sino Tibetan Geographic distribution: East Asia Linguistic classification: One of the world s major language families. Subdivisions: Sinitic Tibeto Burman ISO 639 …   Wikipedia

  • Culture of Burma — The culture of Burma (or Myanmar) has been heavily influenced by Buddhism and the Mon people. Its neighbours, particularly China and Thailand have made major contributions to Burmese culture. In more recent times, British colonial rule and… …   Wikipedia

  • Inle Lake — Infobox lake lake name = Inle Lake image lake = Inle Lake view from above.jpg caption lake = image bathymetry = caption bathymetry = location = Shan State coords = coord|20|33|N|96|55|E|region:MM type:waterbody|display=inline,title type = inflow …   Wikipedia

  • Myelat — (Burmese: ‌မြေလတ်) is a region of the southern Shan State of Burma. Originally this would have comprised the smaller states typically ruled by Myosas (chief of town) or Ngwegunhmus (silver revenue chief), buffering the plains of Burma and the… …   Wikipedia