Target Corporation


Target Corporation
Logo de Target Corporation

Logo de Target Corporation
Création 1902 (Minneapolis, MN)
Fondateurs George D. Dayton
Forme juridique Public
Action (NYSE:TGT)
Slogan « Expect More. Pay Less. »
Siège social Drapeau des États-Unis Minneapolis, Minnesota (États-Unis)
Direction Gregg W. Steinhafe, Directeur Général, Robert J. Ulrich, Président
Activité Grande distribution
Effectif 352 000[1]
Site web target.com
Capitalisation 4 154 000 USD
Chiffre d’affaires en augmentation 63,367 milliards USD (2007)[2]
Résultat net en augmentation 2,849 milliards USD (2007)[2]

Target Corporation (NYSE : TGT), situé à Minneapolis dans le Minnesota, est le cinquième distributeur en volume aux États-Unis, derrière Wal-Mart, Home Depot, Kroger et Costco. L'entreprise se classe au 33e rang du classement Fortune 500 en 2007. Target opère pour le moment uniquement sur le marché américain, mais avec la récente acquisition de la majorité des magasins de la chaîne Canadienne Zellers, l'entreprise compte s'implanter en territoire canadien d'ici 2014 au plus tard[3],[4].

Sommaire

Histoire

1902-1962: Dayton

En 1902, George Dayton construit un immeuble de six étages dans le centre ville de Minneapolis convainc la société R.S. Goodfellow d'y emménager. Le propriétaire de l'entreprise, Reuben Simon Goodfellow, part subséquemment à la retraite et vend à George Dayton ses intérêts investis dans l'entreprise. En 1903, la boutique change de nom pour Dayton Dry Goods, nom qui sera raccourci en Dayton dès 1910. Dans les années 1950s, la société fait l'acquisition de la chaîne de magasins, Lipman située dans l'Oregon. En 1956, l'entreprise Dayton ouvre Southdale Center, le cinquième plus grand centre commercial à deux niveaux à Edina, dans le Minnesota, une banlieue de Minneapolis. L'entreprise Dayton devient aussi une chaîne de magasins en ouvrant sa deuxième boutique à Southdale. En 1962, le premier magasin Target ouvre ses portes à Roseville, dans le Minnesota.

1962-1971: La création de Target

En 1962, utilisant un concept élaboré par John F. Geisse, la société Dayton se lance dans le hard-discount en ouvrant son premier magasin discounter Target à Roseville, dans le Minnesota, une banlieue nord de Saint Paul. Le nom "Target" est une idée du directeur de publicité de Dayton, Stewart K. Widdess, et destiné à permettre aux consommateurs de différencier le nouveau hard-discounter de la chaîne de magasins. La nouvelle filiale termine sa première année avec quatre magasins, tous situés dans la région de Minneapolis. Les magasins Target enregistrent des pertes d'argent les premières années, mais en 1965 ils cumulent leurs premiers bénéfices avec des ventes atteignant $39 million, permettant l'ouverture d'un cinquième magasin à Minneapolis. En 1966, Bruce Dayton lance la chaîne de librairies B. Dalton, qui est devenu la plus grande librairie de livres reliés aux États-Unis. Les magasins Target poursuivent leur expansion en dehors de Minneapolis en ouvrant deux magasins à Denver, dans le Colorado, et les ventes dépassent $60 millions.

En 1968, Target change son logo en forme d'œil de buffle pour l'actuel et la société ouvre deux magasins à Saint-Louis, dans le Missouri. Cette année, les magasins Target passent par une phase de transition : le président et co-fondateur de Target, Douglas J. Dayton, retourne à la corporation mère Dayton et est remplacé par William A. Hodder. Le vice-président sénior et confondateur John Geisse quitte aussi l'entreprise cette même année pour être engagé par la chaîne de magasins May, basée à St. Louis. À la fin de l'année, Target compte 11 magasins et ses ventes s'élèvent à $130 million. En 1969, l'entreprise fait l'acquisition de la chaîne de magasins Lechmere Electronics and Appliances situé en Nouvelle-Angleterre et étend les magasins Target jusqu'au Texas et en Oklahoma avec six nouveaux magasins et son premier centre de distribution à Fridley, dans le Minnesota. L'entreprise Dayton fusionne également cette année-là avec l'entreprise basée à Detroit J.L. Hudson, pour devenir Dayton-Hudson se composant de Target et cinq grandes chaînes de magasins : Dayton's, Diamond's of Phoenix, en Arizona, Hudson's, John A. Brown of Oklahoma City, en Oklahoma, et Lipmans. En 1970, Target ajoute cinq nouveaux magasins, dont deux dans le Wisconsin, et les ventes de la chaîne de 24 magasins atteignent $200 million. Cette année, Dayton-Hudson fait également l'acquisition de la chaîne de magasins Team Electronics, dirigée par Stephen L. Pistner.

Filiales

A présent, via Zellers, Target a fait l'annonce que son entreprise allais s'installer au Canada et au Québec. Par contre, l'entreprise Target a son siège sur Nicollet Mall à Minneapolis, près du site des magasins Goodfellows. L'enreprise gére sa principale filiale de distribution, sous le nom de Target. L'entreprise possède plusieurs autres filiales incluant :

  • Target Financial Services (TFS):
  • Target Sourcing Services/The Associated Merchandising Corporation (TSS/AMC):
  • Target Commercial Interiors
  • Target.com:

Le groupe Target est le sponsor principal d'une écurie de Champ Car/Indy Car, le Chip Ganassi Racing. Des pilotes tels que Juan Pablo Montoya et Jimmy Vasser ont couru et gagné avec cette équipe, dont les voitures sont rouges et flanquées du logo Target sur les flancs. En 2009, le Target Chip Ganassi Racing est encore l'une des écuries les plus importantes du sport automobile américain.

Notes et références

  1. Corporate Fact Card (PDF), Target Corporation, March 8, 2007.
  2. a et b Target Corporation Fourth Quarter Earnings Per Share $1.29, Target Corporation, February 27, 2007.
  3. http://www2.hbc.com/hbcf/mediacentre/press/hbc/press.asp?prId=393, Compagnie de la Baie d'Hudson, le 13 janvier 2011
  4. http://pressroom.target.com/pr/news/target-corporation-to-acquire-real-estate.aspx, Target Corporation, January 13, 2011

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Target Corporation de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Target Corporation — Rechtsform …   Deutsch Wikipedia

  • Target Corporation — Lema Expect More. Pay Less. Tipo Pública (NYSE …   Wikipedia Español

  • Target Corporation — Тип …   Википедия

  • target corporation — >> corporation. Webster s New World Law Dictionary. Susan Ellis Wild. 2000 …   Law dictionary

  • Target Corporation — This article is about the United States retail company and its stores. For the Australian retail stores, see Target Australia. Target Corporation Type Public company Traded as NYSE:  …   Wikipedia

  • National Federation of the Blind v. Target Corporation — Listen to this article (info/dl) …   Wikipedia

  • Target Field — Location 1 Twins Way (3rd Ave. N, between 5th St. N and 7th St. N) Minneapolis, Minnesota …   Wikipedia

  • TARGET — steht für: Target (Allier), ein Ort im Departement Allier Target (Biblischer Name) Target (Hopfen), eine Hopfen Bittersorte TARGET (Bankwesen), ein Interbank Überweisungssystem TARGET2, gemeinsames Brutto Clearingsystem des Eurosystems Target… …   Deutsch Wikipedia

  • Target Center — Généralités Adresse 600 First Avenue North …   Wikipédia en Français

  • Target — Corporation Год основания 1962 Ключевые фигуры Роберт (Боб) Ульрих (председатель совета директоров и главный управляющий) Тип Публичная ком …   Википедия