Tarbes GB


Tarbes GB

Tarbes Gespe Bigorre

Tarbes Gespe Bigorre Basketball pictogram.svg
Logo du club
Généralités
Nom complet Tarbes Gespe Bigorre
Surnom(s) Les Violettes
Nom(s) précédent(s) Tarbes Gespe Basket
Date de fondation 1983
Statut professionnel oui
Couleurs Violet et blanc
Salle P.d.S. Quai de l’Adour
(2 000 places)
Siege 1, Quai de l’Adour
65010 Tarbes
Championnat actuel LFB LFB
FIBA Europe EuroLeague
Président France Michel Uriarte
Entraîneur France François Gomez
Site web http://www.tarbesbasket.com
National[1] 3 coupes de France
International[1] 1 coupe d’Europe Ronchetti
Maillots
 
Domicile jersey
Domicile jersey
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
Extérieur jersey
Extérieur jersey
 
Extérieur shorts
 
Extérieur

Le Tarbes Gespe Bigorre est un club de basket-ball français basé à Tarbes (Hautes-Pyrénées) et dont l’équipe féminine appartient à la Ligue féminine de basket-ball et dispute les compétitions européennes (actuellement l’EuroLeague).

Sommaire

Historique

Issu de la fusion de l’équipe masculine de l’Association Sportive et Culturelle de la Gespe et du Basket Club Tarbais féminin, le Tarbes Gespe Basket voit le jour en mai 1983. 4 ans plus tard, les premiers résultats d’importance arrivent, montrant également la volonté de formation du TGB avec une victoire finale en Coupe de France cadette. Suivant cet élan, l’équipe élite monte de NF4 en NF3 (1989) puis de NF3 en NF2 (3e division - 1990). L’aventure ne s’arrête pas là, en 1991 l’équipe gagne son accession en NF1B (avec le titre de champion de France de NF2 en prime). La dynamique est trop bonne pour être stoppée et en 1992 le TGB est champion de France de NF1B et accède au plus haut niveau français, la NF1A.

Avec cette accession le club change de nom pour celui de Tarbes Gespe Bigorre. Cela lui réussit plutôt bien puisque le club s’installe parmi les meilleurs de France dès ses premières années (vice-champion en 1993 et 1995 et vainqueur du Tournoi de la Fédération 1995).

Après avoir réussi à gravir les échelons français, le TGB en fait alors de même avec l’Europe et remporte en 1996 la Coupe d’Europe L. Ronchetti. Une année plutôt faste puisque le club remporte également la Coupe de France, trophée qu’il conservera à l’issue des éditions 1997 et 1998.

Fidèle à son esprit de formation, le TGB remporte le Trophée du futur (catégorie cadettes) avant de renouer avec la victoire en Europe en 2002, une nouvelle fois avec la Coupe Ronchetti, malheureusement le club échouera en finale cette année-là contre Schio. Depuis 2002, le club a été une nouvelle fois vice-champion de France (2003), a remporté une nouvelle Coupe de France cadettes (2004) et a atteint pour la première fois de son histoire les huitièmes de finale de l’Euroligue (2005). La création de la société sportive TGB Développement en 2006 a depuis pour mission de ramener le TGB à ce stade de la compétition et pourquoi pas viser plus haut.

Le club, la société

Nommée TGB Développement[2], la société du Tarbes Gespe Bigorre a été créée à l’été 2006. C'est une SARL ou plutôt une SAS, avec pour but de gérer au mieux le budget du club et son impact marketing pour replacer le TGB dans l’élite du basket-ball européen.

Blason et couleurs

Blasons

Au fil de sa progression, le TGB a souvent changé de logo, mais l’image de l’ours (présent non loin dans les Pyrénées) reste associé à l’image du club depuis 1999 :


Couleurs

 
Domicile jersey
Domicile jersey
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
Extérieur jersey
Extérieur jersey
 
Extérieur shorts
 
Extérieur

Les couleurs du club sont le blanc et le mythique violet. Cependant, de la saison 1999-2000 à la saison 2006-2007, l’équipe féminine élite joua en bleu et non plus en violet. Les supporters, qui étaient restés les Ultraviolets, réclamèrent le retour du violet et obtinrent satisfaction : le TGB rejouera en violet à la rentrée 2007.

Les supporters

Le TGB possède un club de supporters, appelés les Ultraviolets, dont l’association, en sommeil pendant quelques saisons, a été reprise en 2004.

Palmarès

Parcours saison par saison

Saison Championnat Place
(play-off)
V - D Place
(saison rég.)
V - D Tournoi de la Fédé. Coupe de France Coupe d’Europe Bilan V - D
1990-1991 NF2 champion - Argent 2e - - -
1991-1992 NF1B champion - - - -
1992-1993 NF1A Argent 2e
vice-champion
- - - -
1993-1994 NF1A 3e 3e - Coupe Ronchetti Demi-finale 11-3
1994-1995 NF1A Argent 2e
vice-champion
2e Or 1er Coupe Ronchetti 1/4 finale 7-3
1995-1996 NF1A 3e 2-4 2e 11-3 Argent 2e Or 1er Coupe Ronchetti Or 1er
champion
13-3
1996-1997 NF1A 3e 2-4 4e 15-7 Argent 2e Or 1er Coupe Ronchetti 1/8e finale 8-2
1997-1998 NF1A 3e 1-5 3e 16-4 4e Or 1er Coupe Ronchetti 1/8e finale 6-2
1998-1999 LFB 5e 5-1 6e 9-13 - 1/4 f. Coupe Ronchetti Non disputée
1999-2000 LFB 5e 5-1 5e 12-10 - 1/4 f. Coupe Ronchetti 1/16e finale 2-4
2000-2001 LFB 5e 5-1 5e 14-8 - 1/4 f. Coupe Ronchetti Tour préliminaire 5-3
2001-2002 LFB 3e 2-4 3e 16-6 3e 1/4 f. Coupe Ronchetti Argent 2e
vice-champion
13-3
2002-2003 LFB Argent 2e
vice-champion
3-5 4e 13-9 4e 1/4 f. EuroLeague Tour préliminaire 3-11
2003-2004 LFB 3e 2-4 4e 12-8 3e 1/2 f. EuroCup Conférence ouest 3-3
2004-2005 LFB 4e 1-5 4e 12-8 3e 1/8e f. EuroLeague 1/8e finale 6-8
2005-2006 LFB 3e
demi-finaliste
3-3 5e 15-11 - 1/8e f. EuroCup 1/16e finale 5-3
2006-2007 LFB 5e
1/4 finaliste
1-3 8e 12-14 - 1/4 f. EuroCup 1/8e finale 6-4
2007-2008 LFB 5e
vainqueur du
Challenge Round
4-1-1 10e 11-15 - 1/8e f. EuroCup 1/8e finale 8-2
2008-2009 LFB Argent 2e
vice-champion
3-2 2e 24-2 - Argent 2e EuroCup 1/8e finale 8-2

Effectif 2009-2010

Numéro Nom Née le Taille Nationalité Poste
4 Charde Houston 1986 1,83 m États-Unis États-Unis Intérieure
5 Anne Breitreiner 1983 1,84 m Allemagne Allemagne Arrière
6 Frida Eldebrink 4 janvier 1988 1,74 m Suède Suède Meneuse
7 Pauline Jannault 13 janvier 1987 1,92 m France France Ailière
9 Isis Arrondo 8 mars 1989 1,64 m France France Meneuse
10 Naura El Gargati 1980 1,92 m France France Intérieure
11 Florence Lepron 16 janvier 1985 1,83 m France France Meneuse
12 Béatrice Castets 5 janvier 1980 1,78 m France France Ailière
13 Fatimatou Sacko 25 mai 1985 1,83 m France France Ailière forte
14 Isabelle Yacoubou-Dehoui 21 avril 1986 1,95 m France France Pivot
15 Polina Tzekova 30 avril 1968 1,95 m Bulgarie Bulgarie - France France Intérieure-Pivot
Entraîneur : France François Gomez
Assistant : France Xavier Noguera

Effectif par saison

Saison 2007-2008

Numéro Nom Née le Taille Nationalité Poste
4 Kristen Mann 10 août 1983 1,86 m États-Unis États-Unis Ailière forte
5 Fátima Silva 23 novembre 1973 1,69 m Portugal Portugal Meneuse
6 Laure Savasta (cap.) 18 mars 1974 1,73 m France France Meneuse
7 Jaklin Zlatanova 23 mars 1986 1,89 m Bulgarie Bulgarie Ailière
8 Clémence Beikes 19 octobre 1983 1,81 m France France Arrière
9 Nelli Nevzorova 25 janvier 1970 1,90 m Russie Russie - Ukraine Ukraine Intérieure
10 Carole Leclair 2 juin 1989 1,83 m France France Ailière
11 Alexia Kusion 12 mars 1989 1,80 m France France Arrière
12 Elizabeth Shimek-Moeggenberg 25 mai 1984 1,86 m États-Unis États-Unis Ailière forte
14 Isabelle Yacoubou-Dehoui 21 avril 1986 1,95 m France France Pivot
15 Gisela Vega 14 mars 1982 1,86 m Argentine Argentine - Espagne Espagne Intérieure
Entraîneur : François Gomez (France France) (Pascal Pisan coupé le 20 novembre 2007, puis Patrick Maucouvert jusqu’à fin décembre)
Assistant : Xavier Noguera (France France)

Saison 2006-2007

Numéro Nom Née le Taille Nationalité Poste
4 Marion Laborde 6 décembre 1986 1,76 m France France Arrière
5 Claire Tomaszewski 25 novembre 1982 1,78 m France France Arrière
6 Laure Savasta (cap.) 18 mars 1974 1,73 m France France Meneuse
7 Jaklin Zlatanova 23 mars 1986 1,88 m Bulgarie Bulgarie Ailière
8 Clémence Beikes 19 octobre 1983 1,79 m France France Arrière
9 Aurélie Bonnan 1er août 1983 1,87 m France France Intérieure
10 Penda Sy 29 avril 1984 1,90 m France France Pivot
11 Alexia Kusion 12 mars 1989 1,80 m France France Arrière
12 Gergana Slavcheva 20 octobre 1979 1,86 m Bulgarie Bulgarie Ailière
13 Kristina Česnavičiūtė[3] 18 septembre 1983 2,02 m Lituanie Lituanie Pivot
13 Mfon Udoka[4] 16 juin 1976 1,85 m États-Unis États-Unis - Nigeria Nigeria Intérieure
14 Isabelle Yacoubou 21 avril 1986 1,95 m France France Pivot
15 Ayana Walker 10 septembre 1979 1,91 m États-Unis États-Unis Intérieure
Entraîneur : Pascal Pisan (France France)
Assistant : Xavier Noguera (France France)
Assistante : Krassimira Banova (Bulgarie Bulgarie)

Saison 2005-2006

Numéro Nom Née le Taille Nationalité Poste
4 Laure Pagelli 31 mai 1986 1,72 m France France Meneuse
5 Claire Tomaszewski 25 novembre 1982 1,78 m France France Arrière
6 Laure Savasta (cap.) 18 mars 1974 1,73 m France France Meneuse
7 Jaklin Zlatanova 23 mars 1986 1,88 m Bulgarie Bulgarie Ailière
8 Gunta Baško 27 avril 1980 1,81 m Lettonie Lettonie Ailière
9 Marion Laborde 6 décembre 1986 1,76 m France France Arrière
10 Penda Sy 29 avril 1984 1,90 m France France Pivot
11 Florence Lepron 16 janvier 1985 1,81 m France France Meneuse-arrière
12 Katryna Gaither 13 août 1975 1,91 m États-Unis États-Unis Intérieure
13 Alexia Kusion 12 mars 1989 1,80 m France France Ailière
14 Isabelle Yacoubou 21 avril 1986 1,95 m Bénin Bénin Pivot
15 Alina Slabecka 31 janvier 1974 1,86 m Pologne Pologne Ailière
Entraîneur : Pascal Pisan (France France)
Assistant : Alexandre Casimiri (France France)

Entraîneurs successifs

Saisons Entraîneur
1986 ‑ 1996 France Jean-Pierre Siutat
1996 France Damien Leyrolles (fin de saison 1995-1996, intérim de J.-P. Siutat, démissionnaire)
1996 ‑ 1997 Russie Igor Grudin
1997 ‑ 2000 France José Ruiz
2000 ‑ 2003 France Damien Leyrolles
2003 ‑ nov. 2007 France Pascal Pisan
nov. 2007 ‑ déc. 2007 France Patrick Maucouvert
jan. 2008 ‑ … France François Gomez

Présidents successifs

Saisons Président
Tarbes Gespe Basket
1983 ‑ 1989 France Guy Vallin
1989 ‑ 1992 France Pierre Montagne
Tarbes Gespe Bigorre
1992 ‑ 1993 France Pierre Montagne
1993 ‑ 1997 France Michel Uriarte
1997 ‑ 1998 France Michel Hatchondo et France Annie Martin
1998 ‑ 2002 France Jacques Dutrey
2002 ‑ 2004 France Pascal Claverie
2004 ‑ 2007 France Alain Urrutibéhéty
2007 ‑ … France Michel Uriarte

Joueuses célèbres ou marquantes

Le TGB a vu évoluer sous son maillot de nombreuses joueuses de dimension internationale :

  • Hongrie Judith Balogh
  • France Corinne Benintendi
  • Australie Carla Porter-Boyd : internationale australienne, médaille d’argent aux JO 2000 de Sydney
  • États-Unis Daedra Charles
  • France Céline Dumerc : la meneuse de l’équipe de France, formée à Tarbes, est capitaine à Bourges
  • États-Unis Teresa Edwards : Une star aux États-Unis. Elle prononça le serment olympique à Atlanta en 1996. 5 participations au JO pour 4 médailles d’or. Une rue d’Atlanta porte son nom. A joué 205 matchs lors de sa carrière et n’en a perdu que 14.
  • France Christine Gomis
  • France Émilie Gomis : rejoint Valenciennes après avoir débuté au TGB
  • Australie Jo Hill : internationale australienne, médaille d’argent aux JO 2000 de Sydney
  • États-Unis Vickie Johnson
  • Slovaquie Andrea Kuklová
  • France Catherine Melain : une « fille en or » vainqueur de l’Euro en 2002, plusieurs fois championne de France et vainqueur de l’EuroLeague avec Bourges
  • France Lætitia Moussard : fille en or, plusieurs fois championne de France et vainqueur de l’EuroLeague avec Bourges
  • Bosnie-Herzégovine Rankica Šarenac
  • États-Unis Dawn Staley : 1m65 de rapidité, actuellement star aux États-Unis. Porte-drapeau des États-Unis lors de la cérémonie des JO d’Athènes 2004. Coach de l’Université du Temple, elle est assistante-coach de la sélection américaine après avoir disputé sa dernière saison de joueuse.
  • États-Unis Andrea Stinson : détient le record de points en championnat de france avec 54 pts contre Mirande.
  • Bulgarie France Polina Tzekova : 6 ans de service au club. Reconnue comme la meilleure intérieure de sa génération en Europe.
  • Australie Jennifer Whittle : internationale australienne, médaille d’argent aux JO 2000 de Sydney et championne du monde 2006 au Brésil.
  • France Corinne Zago-Esquirol

Joueurs célèbres

Sources, références et notes

  1. a  et b Seules les compétitions officielles sont indiquées ici
  2. (fr) annonce de la création
  3. Au club du début de la saison au 17 janvier 2007, date à laquelle elle fut laissée libre.
  4. Recrutée au 17 janvier 2007.

Liens externes


  • Portail du basket-ball Portail du basket-ball
  • Portail des Hautes-Pyrénées Portail des Hautes-Pyrénées
  • Portail de la région Midi-Pyrénées Portail de la région Midi-Pyrénées
  • Portail de l’Occitanie Portail de l’Occitanie
Ce document provient de « Tarbes Gespe Bigorre ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tarbes GB de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tarbes — Tarbes …   Deutsch Wikipedia

  • Tarbes — • The Diocese of Tarbes comprises the Department of the Hautes Pyrenees (ancient territory of Bigorre) Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Tarbes     Tarbes      …   Catholic encyclopedia

  • Tarbes PF — Tarbes Pyrénées Football Tarbes Pyrénées Football Club fondé en 1963 …   Wikipédia en Français

  • TARBES — Après avoir longtemps vécu de sa préfecture, de sa garnison et de ses marchés, Tarbes est devenue, grâce à l’industrie, la troisième ville de la région Midi Pyrénées avec, en 1990, 74 600 habitants dans son agglomération, dont 47 500 pour la… …   Encyclopédie Universelle

  • Tarbes —   [tarb], Stadt in Südwestfrankreich, Verwaltungssitz des Départements Hautes Pyrénées, im Pyrenäenvorland, am Adour, 47 600 Einwohner; Bischofssitz (Bistum Tarbes Lourdes); Ingenieurhochschule (gehört zur Universität Toulouse III); Musée Massey… …   Universal-Lexikon

  • Tarbes — (fr., spr. Tarb), 1) Arrondissement im französischen Departement Oberpyrenäen, 351/4 QM., 95,000 Ew.; 2) Hauptstadt des Departements u. Arrondissements, am Adour, Sitz der Departementsbehörden, eines Bischofs, zweier Friedensgerichte, eines… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Tarbes — (spr. tarb ), Hauptstadt des franz. Depart. Oberpyrenäen, 309 m ü. M., am linken Ufer des Adour, Knotenpunkt der Südbahn, hat eine Kathedrale (13.–17. Jahrh.) mit gotischer Kuppel, eine gotische Kirche St. Jean (13. Jahrh.), eine große Kavallerie …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Tarbes — (spr. tarb), Hauptstadt des franz. Dep. Hautes Pyrénées, am Adour, (1901) 26.055 E. [Karte: Frankreich I, 10] …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Tarbes — (Tarb), Hauptstadt des frz. Depart. der Hochpyrenäen am Adour, ist Bischofssitz, hat eine alte Kathedrale, 15000 E, liefert berühmtes Papier …   Herders Conversations-Lexikon

  • tarbes — TARBES, ville episcopale, Tarbelli …   Thresor de la langue françoyse