Taranis (satellite)


Taranis (satellite)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Taranis.

TARANIS

Caractéristiques
Organisation CNES
Domaine Observation de l'atmosphère
Masse 152 kg
Lancement fin 2015
Durée de vie 2 ans
Orbite Orbite polaire héliosynchrone
Périgée 700 km
Apogée 700 km


Site [1]
Principaux instruments
MCP 2 caméras et 3 photomètres
XGRE 3 détecteurs X et gamma
IDEE 2 détecteurs d'électrons
IME-BF antenne BF de mesure du champ électrique
IME-HF antenne HF de mesure du champ électrique
IMM magnétomètre tri-axe de type « search-coil »

TARANIS (Tool for the Analysis of RAdiation from lightNIng and Sprites, mais également dieu gaulois de la foudre et du tonnerre) est un satellite d'observation de l'agence spatiale française (CNES) qui étudiera les phénomènes orageux dans la couche atmosphérique terrestre comprise entre 20 et 100 km d'altitude. Le système serait prêt pour le lancement à la fin de 2014[1]. Placé sur une orbite héliosynchrone à une altitude de 700 km pour une durée de vie de deux ans, le satellite doit permettre de recueillir des données sur les phénomènes lumineux transitoires (TLE : Transient Luminous Events) qui accompagnent les orages, comme les farfadets, elfes, jets..., phénomènes aujourd'hui mal connus et dont la genèse est mal modélisée.

Le micro-satellite TARANIS, d'un poids de 152 kg, utilise la plate-forme Myriade (68 kg) alimentée par des panneaux solaires fournissant 85 W. La quantité d'information transférée prévue est de 24 Go par jour. Six instruments scientifiques sont mis en œuvre :

  • MCP, ensemble de 2 caméras et de 3 photomètres,30 images/s, 512x512 pixels et mesure de la luminance dans différentes bandes spectrales à haute résolution;
  • XGRE, ensemble de 3 détecteurs X et gamma pour mesurer des photons hautes énergies de 20 keV à 10 MeV et des électrons relativistes 1 MeV à 10 MeV;
  • IDEE, ensemble de 2 détecteurs d'électrons pour mesurer le spectre des électrons énergétiques de 70 keV à 4 MeV;
  • IME-BF, antenne BF de mesure du champ électrique pour mesurer la composante électrique de 0 à 1 MHz;
  • IME-HF, antenne Haute Fréquence de mesure du champ électrique pour mesurer la composante électrique de 100 kHz à 30 MHz;
  • IMM, un magnétomètre tri-axe de type « search-coil » pour la mesure du champ magnétique alternatif.


Lien externe

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Taranis (satellite) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Taranis — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Taranis est le dieu du ciel, de la foudre et du tonnerre chez les celtes. Taranis est un satellite scientifique de l agence spatiale française (CNES).… …   Wikipédia en Français

  • Satellite A 1 — Astérix (satellite) Pour les articles homonymes, voir Astérix (homonymie). Astérix …   Wikipédia en Français

  • Satellite Jason-1 — Jason (satellite) Pour les articles homonymes, voir Jason (homonymie). Jason …   Wikipédia en Français

  • Satellite jason-1 — Jason (satellite) Pour les articles homonymes, voir Jason (homonymie). Jason …   Wikipédia en Français

  • Satellite Helios — Helios (satellite) Pour les articles homonymes, voir Helios. Satellite Helios 1 Helios est une gamme de satellites militaires français d observation de la terre, conçus en collaboration avec l …   Wikipédia en Français

  • Satellite Spot — Spot (satellite) Satellite Spot 5 Les satellites Spot (Système Probatoire d’Observation de la Terre ou Satellite Pour l’Observation de la Terre) sont une série de satellites de télédétection civils d’observation du sol terrestre. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Satellite TOPEX — TOPEX/Poseidon Topex/Poséidon Caractéristiques Organisation NASA, CNES …   Wikipédia en Français

  • Myriade (satellite) — Myriade est une famille de petits satellites décidée par le CNES en 1998, dans la continuité du programme PROTEUS. Sommaire 1 Historique 2 Architecture et évolutions 2.1 Plate forme 2.1.1 Structure …   Wikipédia en Français

  • Symphonie (Satellite) — Pour les articles homonymes, voir Symphonie. Symphonie …   Wikipédia en Français

  • Symphonie (satellite) — Pour les articles homonymes, voir Symphonie. Symphonie …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.