Talisman


Talisman
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Talisman (homonymie).

Un talisman est un objet magique qui porterait des vertus occultes attirant des influences bénéfiques. L'art des talismans s'appelle la talismanie.

Sommaire

Classifications

Il faut distinguer le talisman de l'amulette. Habituellement, il est dit que le talisman attire, tandis que l'amulette repousse. Il y a des talismans naturels (l'éclair, etc.) et des talismans artificiels. La matière des talismans varie : métal, peau, parchemin, papier. Certains talismans sont gravés (symboles, carrés magiques, écritures...), d'autres non.

Théories

Pour certains auteurs, le talisman tient sa force des images qu'il porte, pour d'autres (Thomas d'Aquin, Marsile Ficin) de la matière dont il est fait. Albert le Grand, dans le De mineralibus justifie l'existence de talismans purement astrologiques. Sur cette lancée, le Speculum astronomiae (Le Miroir de l'astronomie), attribué à tort à Albert le Grand mais qui aurait peut-être pour auteur Richard de Fournival[1], a inventé la notion d' "image astrologique", talisman (imago) qui tire sa vertu uniquement des astres et qui ne doit donc rien aux démons, qui ne comporte aucune inscription, ni signe, ni rituel. Pour Thomas d'Aquin, les substances naturelles, telles que les herbes, les pierres précieuses, peuvent avoir certains pouvoirs en liaison avec leurs affinités astrologiques, et il est légitime de s'en servir en médecine ; mais si des lettres ou caractères sont gravés sur les pierres ou des invocations et incantations utilisées avec les herbes, tout effet consécutif est l'œuvre de mauvais démons, et l'opérant a passé un pacte explicite ou tacite avec le Malin[2]. Marsile Ficin fait une liste des sept choses qui peuvent attirer les influences célestes, d'après les planètes : Lune (pierres, métaux, etc.), Mercure (plantes, fruits, animaux), Vénus (poudres, vapeurs, odeurs), Soleil (mots, chants, sons), Mars (émotion, imagination), Jupiter (raison), enfin Saturne (contemplation intellectuelle, intuition divine)[3]

Exemple : le talisman de Catherine de Médicis

Célèbre est le talisman de Catherine de Médicis (1519-1589), mariée à Henri II (1533), déjà mère de François II (1544-1560, roi en 1559), Charles IX (1550-1574, roi en 1560), Henri III (1551-1589, roi en 1574), en concurrence avec Diane de Poitiers dès 1531, maîtresse du roi. Pierre Béhar pense avoir trouvé la clef (Les langues occultes de la Renaissance, Desjonquières, 1996, p. 63-89) : la médaille porte des signes qui n'apparaissent que dans le De la philosophie occulte de Henri-Corneille Agrippa de Nettesheim (1533). Le talisman a été conçu, entre 1551 (naissance du futur Henri III) et 1554, et, selon Ivan Coulas, par Jean Fernel, premier médecin d'Henri II, et adepte de la philosophie occulte. L'avers montre un roi avec un aigle (Jupiter), et son signe (sorte de sablier, qui est un caractère géomantique de Jupiter) ; le roi fait face à une femme à tête d'oiseau et pieds d'aigle et tenant une flèche (Vénus), on lit Anael (nom de l'ange de Vénus, toujours chez Agrippa, III, 24) ; la fonction magique de cet avers est de favoriser l'amour entre Henri II et son épouse Catherine de Médicis. Le revers montre une image de Vénus tirée d'Agrippa (II, 42), avec son signe, la croix surmontée d'un cercle, et un nom, Haniel, nom de l'ange de Vénus (II, 22), et un autre nom, Asmodel, qui préside au signe du Taureau, et donc correspond à Vénus ; le thème est donc ici l'influence bénéfique de Jupiter (pouvoir, dynastie mâle) captée et conservée par Vénus. En hébreu, on lit des inscriptions sur l'avers, signifiant "Apparais-moi, ô Dieu" (Darag Ni El), "Donne-moi, je t'en conjure, la force" (Fara Na Heil)... ; sur le revers : "Accorde-moi tes vertus miraculeuses" (Hipes piliah), "De l'étranger [femme étrangère] préserve mon époux" (Nechar Hofer Baal)...

Bibliographie

Œuvres de talismanie

  • Henri-Corneille Agrippa de Nettesheim, La philosophie occulte
  • J. A. Belin, Traité des talismans ou figures astrales (1658)
  • Jacques Gaffarel, Curiositez inouyes (1629)
  • J.-B. Porta, La magie naturelle (1565)
  • Chang-Kyum Kim, Cinq cartes talisman, Éditions Visaje, Paris, 2006.
  • Chang-Kyum Kim, Talisman I, Éditions Visaje, Paris, 2008.
  • Chang-Kyum Kim, Talisman II, Éditions Visaje, Paris, 2008.
  • Chang-Kyum Kim, Talisman III, Éditions Visaje, Paris, 2008.
  • Soror D.S. et Spartakus FreeMann, Les Sigils, la magie du XXIe siècle, éditions Bussière, Paris, 2010 ISBN 978-2-85090-334-2

Études sur les talismans

  • J.-P. Bayard, Les talismans, Tchou, 1974
  • E. Budge, Amulets and Talismans (1930)
  • Claude Lecouteux, Le livre des talismans et des amulettes, Imago, 2004.
  • P. A. Riffard, Nouveau dictionnaire de l'ésotérisme, Payot, 2008.
  • D. P. Walker, Spiritual and Demonic Magic from Ficino to Campanella, trad. fr.

Références

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. B. Roy, "Richard de Fournival, auteur du Speculum astronomiae", Annales d'histoire du Moyen Âge, 67 (2000), p. 159-180.
  2. Thomas d'Aquin, Contre les Getils, III, CIV-CVI ; Somme théologique, IIaIIae, question 96a2
  3. Marsile Ficin, Les trois livres de la vie (1489), livre III, 21. : Opera omnia p. 562.
  • Portail des religions et croyances Portail des religions et croyances

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Talisman de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • talisman — [ talismɑ̃ ] n. m. • 1592; ar. tilsam, du bas gr. telesma « rite religieux » ♦ Objet (pierre, anneau, etc.) sur lequel sont gravés ou inscrits des signes consacrés, et auquel on attribue des vertus magiques de protection, de pouvoir. ⇒ amulette.… …   Encyclopédie Universelle

  • talisman — TALISMÁN, talismane, s.n. Mic obiect despre care se crede că aduce noroc; amuletă. – Din fr. talisman. Trimis de laura tache, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  TALISMÁN s. v. amuletă. Trimis de siveco, 13.09.2007. Sursa: Sinonime  talismán s.n., pl.… …   Dicționar Român

  • Talisman — Sm Glücksbringer erw. fach. (17. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus it. talismano, dieses aus arab. ṭilasm Zauberbild , dieses über das Mittelgriechische aus gr. télesma bestätigtes Abbild , zu gr. teleĩn vollenden usw. , zu gr. télos n. Ende, Zweck,… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • talisman — (n.) 1630s, from Fr. talisman, in part via Arabic tilsam (pl. tilsaman), a Greek loan word; in part directly from Byzantine Gk. telesma talisman, religious rite, payment, earlier consecration, ceremony, originally completion, from telein perform… …   Etymology dictionary

  • Talisman — »Glücksbringer, Maskottchen«: Das in dt. Texten seit dem 17. Jh. bezeugte Fremdwort ist aus gleichbed. it. talismano entlehnt. Dies stammt seinerseits wie auch frz. talisman, span. talismán aus pers. ṭilismāt, dem Plural von ṭilism… …   Das Herkunftswörterbuch

  • talisman — TALISMAN. s. m. Piece de metal fonduë & gravée sous certains aspects de planetes, sous certaine constellation, & à laquelle on attribuë des vertus extraordinaires, comme de vaincre ses ennemis, de gagner. les bonnes graces des personnes, de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Talisman — Tal is*man, n.; pl. {Talismans}. [Sp., from Ar. tilism, tilsam, a magical image, pl. tilsam[=a]n, fr. Gr. ? tribute, tax, LGr., an initiation, incantation, from ? to complete, perform, to play taxes, to make perfect, to initiate, especially in… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Talisman — Talisman, 1) (gr. Τέλεσμα, arab. Tilsem, ein Knoten, welcher alle zauberische Knoten, selbst die Fesseln auflöst, nach Anderen ein Bild, Abzeichnung, Charakter), nach orientalischem Aberglauben ein Ding, welchem die zauberische Kraft inwohnt… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • TALISMAN —     Talisman, s. m., terme arabe francisé, proprement consécration; la même chose que telesma ou phylactère; préservatif, figure, caractère, dont la superstition s est servie dans tous les temps et chez tous les peuples. C est d ordinaire une… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • talismán — sustantivo masculino 1. Objeto o imagen a los que se atribuyen poderes mágicos o sobrenaturales: No viajo si no llevo en el bolsillo mi talismán de la buena suerte …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • talismán — (Del fr. talisman, este del persa ṭelesmāt, y este del gr. τέλεσμα, rito religioso). m. Objeto, a veces con figura o inscripción, al que se atribuyen poderes mágicos …   Diccionario de la lengua española


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.