Takla Haimanot II d'Ethiopie


Takla Haimanot II d'Ethiopie

Takla Haïmanot II d'Éthiopie

Takla Haïmanot II d'Éthiopie (né en 1754 et mort en 1777) fut Négus d’Éthiopie sous le nom de Admas Sagad III de 1769 à 1777. Il est le fils aîné de Yohannès II.

À Gondar, des dissensions se développent entre les Galla et les gens du Qwara. Ras Mikaël, gouverneur du Tigré, est appelé pour établir la paix. Il abat les parents de Méntouab, veuve de Bacaffa l'Impitoyable, puis attaque les Galla. Mais Mikaël échappe dans sa résidence de Gondar à un attentat par balle tirée d’une fenêtre par un serviteur de l’Empereur Yoas. La nuit même, Yoas est étranglé dans son palais (1770). Ras Micaél fait venir de Ouahni, où sont retenus les princes rivaux, le fils cadet de Iyasou II, âgé de 70 ans, qui meurt quelques mois après avoir été intronisé. Takla-Haïmanot II, son fils, qui accepte de rentrer dans le jeu de Mikael Sehul, le remplace. Selon James Bruce, qui séjourne alors à Gondar, l’autorité est passée aux chefs militaires, qui se disputent le pouvoir. L’impératrice Méntouab, alors âgée, est encore influente.

Après des alternatives de succès et de défaites, Ras Mikaél est fait prisonnier par une coalition des chefs du Bégamder et du Godjam avec les Galla, puis est contraint de regagner le Tigré. Méntouab voit se grouper autour d’elle un certain nombre de mécontents, vite assez puissants pour que Takla-Haïmanot II et Ras Micaél soient contraint d’abandonner Gondar. Mais le bâtard Sousnesyos II, opposé à l’Empereur, est vite vaincu. Le souverain et Ras Mikaël entrent en force dans la capitale et châtient sans pitié les révoltés.

Les Galla de Ras Goucho, alliés aux princes du Begamder et du Godjam, affrontent Takla-Haïmanot II et Ras Mikaël à Sérbaqoussa. Ras Mikaël est vaincu après trois batailles. Méntouab revient alors du Godjam où elle s’était réfugiée. Takla-Haïmanot II, d’abord laissé sur le trône, est assassiné en 1777 dans son palais par les hommes de Ras Goucho, qui brisent dans la lutte les grands miroirs de Venise. Son frère Takla-Guiorguis lui succède seulement en 1779 et règne par éclipse jusqu'en 1800.

Précédé par Takla Haïmanot II d'Éthiopie Suivi par
Yohannès II
(1769)
Négus d'Éthiopie
Takla Haïmanot II
(1769 à 1777)
Salomon II
(1777 à 1779)
  • Portail de l'Éthiopie Portail de l'Éthiopie
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
Ce document provient de « Takla Ha%C3%AFmanot II d%27%C3%89thiopie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Takla Haimanot II d'Ethiopie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Takla Haïmanot II d'Éthiopie — (né en 1754 et mort en 1777) fut Négus d’Éthiopie sous le nom de Admas Sagad III de 1769 à 1777. Il est le fils aîné de Yohannès II. À Gondar, des dissensions se développent entre les Galla et les gens du Qwara. Ras Mikaël, gouverneur du Tigré,… …   Wikipédia en Français

  • Takla Haimanot Ier d'Ethiopie — Takla Haïmanot Ier d Éthiopie Takla Haïmanot Ier d Éthiopie (né en 1684 et mort en 1708) fut Négus d’Éthiopie de 1706 à 1708 sous le nom de Le ul Sagad. Il succède à son père Iyasou le Grand, qui doit abdiquer le 8 mars 1706 devant les intrigues… …   Wikipédia en Français

  • Takla Haïmanot Ier d'Éthiopie — (né en 1684 et mort en 1708) fut Négus d’Éthiopie de 1706 à 1708 sous le nom de Le ul Sagad. Il succède à son père Iyasou le Grand, qui doit abdiquer le 8 mars 1706 devant les intrigues de son fils, qui le fait assassiner quelques mois plus… …   Wikipédia en Français

  • Takla-Haïmanot II — d Éthiopie Takla Haïmanot II d Éthiopie (né en 1754 et mort en 1777) fut Négus d’Éthiopie sous le nom de Admas Sagad III de 1769 à 1777. Il est le fils aîné de Yohannès II. À Gondar, des dissensions se développent entre les Galla et les gens du… …   Wikipédia en Français

  • Takla Haïmanot — Ier d Éthiopie Takla Haïmanot Ier d Éthiopie (né en 1684 et mort en 1708) fut Négus d’Éthiopie de 1706 à 1708 sous le nom de Le ul Sagad. Il succède à son père Iyasou le Grand, qui doit abdiquer le 8 mars 1706 devant les intrigues de son fils,… …   Wikipédia en Français

  • Takla Haïmanot de Gondar — Cet article fait partie de la série : Histoire de l’Éthiopie Antiquité éthiopienne Pays de Pount D mt Liste des rois de D mt …   Wikipédia en Français

  • Liste des itchegues du Siege de Takla Haimanot — Liste des itchégués du Siège de Takla Haïmanot Liste des itchégués du Siège de Takla Haïmanot, dignitaires de l Église éthiopienne orthodoxe (supérieurs de tous les monastères, également chefs de l administration ecclésiastique) Takla Haïmanot… …   Wikipédia en Français

  • Liste des itchégués du Siège de Takla Haïmanot — Liste des itchégués du Siège de Takla Haïmanot, dignitaires de l Église éthiopienne orthodoxe (supérieurs de tous les monastères, également chefs de l administration ecclésiastique) Takla Haïmanot Elias de Wolamo Flipos Hizkia Tewodros Yohannis… …   Wikipédia en Français

  • ÉTHIOPIE — Les contours de la mer Rouge et du golfe d’Aden dessinent sur la carte une déchirure qui, par la dérive des continents, arracha l’Arabie de l’Afrique. Du côté abyssin, volcans, failles, séismes soulignent que cette dislocation se prolonge. Du… …   Encyclopédie Universelle

  • Takla Guiorguis d'Ethiopie — Takla Guiorguis d Éthiopie Takla Guiorguis Ier d Éthiopie (Ge ez : ተክለ ጊዮርጊስ, Plante de Saint Georges) né en 1759 et mort en 1817), fut six fois Négus d’Éthiopie sous le nom de Fakr Sagad à partir de 1779 jusqu en 1800. Takla Guiorguis,… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.