Table


Table
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Table (homonymie).


Table de salle à manger.
Table et chaise. Sculpture de Giancarlo Neri exposée à Hampstead Heath (Londres) en août 2005.
Table élévatrice LIFTOP.

La table est un type de meuble, initialement (attesté en 1694) composé d'une surface plane et horizontale (des planches de bois assemblées) destinée à être posée sur un ou plusieurs pieds, tréteaux ou supports. Dans la culture occidentale, entre autres usages, elle peut être utilisée pour les repas.

Sommaire

Histoire

La table du repas s'entend depuis la fin du Moyen Âge comme l'ensemble de ce « dessus de table » souvent simple planche, et de son piétement qui lui est indispensable (tréteaux en bois de fabrication sommaire ou richement ornés). « Mettre ou dresser la table » est une expression à prendre au sens littéral et l'installation auprès des meubles lourds (coffre, armoire) disparaît le repas terminé car l'usage des pièces est indifférencié[1].

Les jours de banquets au Moyen Âge, la table d'honneur (le deis), dressée sur une estrade (en usage du XIIe au XVIe siècle), se tenait au fond de la grande salle d'apparat du château (aula) : les convives se répartissaient dos à la cheminée, pouvant ainsi admirer la vaissellerie exposée sur le dressoir et assister aux divertissements (opérette de bouffons, jongleurs, ménestrels). Cette disposition facilitait aussi le service des plats à table qui se faisait par devant. Une nappe, brodée ou damassée, couvrait le plateau de la table[2].

La Renaissance fait naître un véritable meuble, « la table occidentale », destiné à remplacer le plateau « volant » et ses tréteaux par la voie de la sédentarisation plus forte des occupants dans leur lieu d'habitation car les meubles précédents sont mobiles (étymologie du mot « meuble ») et déplacés au cours des voyages[3].

Meubles d'usage domestique, des lieux de travail et des lieux publics, les tables, utilitaires ou décoratives, sont généralement conçues comme un ensemble avec les chaises appariées, ou les pièces d'un mobilier de salon, de salle-à-manger, de bureau…

Initialement destinées à l'usage domestique, les tables ont pénétré le monde industriel. Ainsi nombre d'entreprises utilisent-elles des tables élévatrices, rectangulaires ou « en U ». Grâce à un système de vérins, ces tables permettent de soulever à plusieurs mètres de haut des charges allant jusqu'à 10 tonnes. Certaines son munies de roulettes, d'autres ont un plateau basculant, d'autres enfin se replient jusqu'à seulement quelques centimètres d'épaisseur afin de pouvoir y déposer aisément une palette.


À travers les époques, les tables relèvent de l'artisanat (ébénistes, menuisiers, « table de charpentier »), de la production industrielle (identifiables par marques, matériaux, ensembles, designers…).

Elles sont recyclées, récupérées, restaurées par les ébénistes, brocanteurs et antiquaires, voire classées comme patrimoine mobilier ou élément d'un intérieur. Une valeur émotive s'y attache souvent (accord signé sur telle table), ainsi qu'une valeur liée à l'art, l'artisanat, le design ou les matériaux (matériaux rares ou nobles, marqueteries, intarsio…).

La table, ceux qu'elle réunit, et ce qu'elle met en partage constituent des traits fondamentaux de la plupart des civilisations, réunis en rites, coutumes, usages, représentations (peintures mortes,… Un coin de table).

Typique de l'habitat occidental, elle peut être absente dans d'autres où le tapis ou le cercle accroupi assument les mêmes fonctions (des civilisations du tapis, il nous reste peut-être le tapis de table).

Typologies

Table de tennis de table
Table pliante
  • Les tables se distinguent par leur forme :
Table carrées (de café, de jeu : équivalence des positions), tables (très) allongées (de repas, de noces, prééminence de l'hôte), tables ovales, tables rondes (équivalence de tous)…
  • Les tables se distinguent et sont conçues en fonction de la manière de s'y tenir, assis sur une chaise, allongé sur un divan ou accroupi sur des coussins ou banquettes basses, … ou/et de leur fonction principale (forme et fonction liés univoquement dans chaque style, formant des modèles de meubles).
table de salon, de salle à manger, de cuisine, de réunion, de café, de restaurant, de terrasse, de travail, de jeu, de tennis, de jardin…
  • Les tables destinées au travail se distinguent en général par un nom et des accessoires spécifiques :
table de travail, étal du boucher, table de montage (du graphiste), table à dessin (de l'architecte), table ou bureau de l'écrivain, table de dissection, table d'opération ou billard…
  • Les tables de l'ameublement des habitations reçoivent parfois des noms précis selon leurs usages (la table de repas n'a pas de synonymes), en particulier dans l'intérieur bourgeois européen :
    • Un guéridon est une petite table à pied unique.
    • Une table de chevet (ou table de nuit)
    • Une table basse (ou table de salon)
    • Selon le gastronome suisse Thomas Zorn, la table parfaite est une table ronde, d'un diamètre de 1,60 m, en bois de merisier, avec quatre à six convives, alors que le chef japonais, Toyoo Tamamara pense que la table idéale doit être carrée.

Technique

Matières et fabrication

Les tables peuvent être fabriquées à base de bois, de verre, de plastique, de roche ou de métal.

Accessoires, équipements de la table

Parmi les accessoires figurent :

  • les ajustement en hauteur
  • les rallonges escamotables
  • les tiroirs sous la table ; caissons formant pied
  • les tréteaux ou pieds pliants ; tables légères et pliantes pour être transportées facilement en terrasse, au jardin, au camping ou pour le pique-nique
  • les tables rabattables (contre un mur, dans un meuble), table suspendue
  • les service de table, tapis de table, nappe de table

Rites de la table

La table fait l'objet d'usages, rites et coutumes qui rassemblent souvent deux éléments: la tablée (les gens que réunit la table, les fonctions sociales de la table) et le contenu de la table, souvent implicite (les mets, le vin, dans une bonne table, l'argent dans le dessous de table, la vérité qui sort de la table dans se mettre à table, l'invitation dans (faire) table ouverte[4]...

Ces rites et usages sont fondamentaux dans la plupart des sociétés humaines ; ils sont précédés dans la préhistoire par le cercle du repas, de la danse, de la discussion, de partage…, mais trouvent dans l'objet un groupe de fixations symboliques très fortes qui caractérisent sans doute la plupart des civilisations urbaines ou des communautés religieuses, scolaires, etc. Meuble universel et multiforme répondant à des besoins universels et multiformes. La table, sociologiquement est une manière d'être ensemble.

Les titres qui suivent n'en constituent pas les configurations exhaustives :

  • La table dans les milieux populaires et bourgeois, du XIXe siècle à nos jours, en Europe :
La table en dehors de ses usages domestiques est en général vide (débarrasser la table), et peut être protégée d'un verre ou d'une toile, ornée d'un vase, d'une nappe…
Certains objets peuvent être posés de manière plus permanente sur une table, tels que le gramophone, la télévision, l'ordinateur.
Certaines sont décorées en permanence comme de petits autels domestiques, et rassemblent souvenirs, bibelots, vases, photos…
  • Table de lois, du pouvoir : exemple, Rome antique
  • Tables dans l'architecture et les pratiques religieuses
  • Tables dans les civilisations anciennes d'Orient, d'Europe et d'Afrique du Nord
  • Table au Japon, époque ?
    Traditionnellement les tables chabudai sont basses, quelquefois rondes, utilisées pour servir le thé et les repas.

Tables célèbres

Expressions liées

  • « Passer à table » ou « se mettre à table » : avouer
  • « Jouer cartes sur table » : jouer franc jeu
  • « Faire table rase » : repartir à zéro
  • « Travailler en dessous de la table » : avoir un emploi dissimulé donc non-déclaré au organismes sociaux officiels.
  • « Traiter des affaires en dessous de table » : versements occultes pour le paiement partiel d'une affaire (dessus : officiels ; dessous : cachés).

Notes et références

  1. Bruno Laurioux : Manger au Moyen Âge
  2. Objets d’art : la table et les couverts, chronique de Bertrand Galimard Flavigny sur Canal Académie, 27 mars 2011
  3. Voyage en Val de Loire
  4. Pour ces expressions, voir divers sens en 1694

Bibliographie

J. Justin Storck, Le Dictionnaire pratique de menuiserie, ébénisterie et charpente, édition 1900

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Table de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • table — [ tabl ] n. f. • 1050; var. taule XIIIe (→ tôle); lat. tabula « planche, tablette » I ♦ Objet formé essentiellement d une surface plane horizontale, généralement supportée par un pied, des pieds, sur lequel on peut poser des objets. 1 ♦ Surface… …   Encyclopédie Universelle

  • table — TABLE. s. f. Meuble ordinairement de bois, fait d un ou de plusieurs ais, & posé sur un, ou plusieurs pieds; & dont on se sert pour manger, pour escrire, pour joüer, &c. Table de chesne. table de bois de noyer. table de marqueterie. table à un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • TABLE —     Table, s. f., terme très étendu qui a plusieurs significations.     Table à manger, table de jeu, table à écrire. Première table, seconde table, table du commun. Table de buffet, table d hôte, où l on mange à tant par repas; bonne table,… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • Table — Ta ble, n. [F., fr. L. tabula a board, tablet, a painting. Cf. {Tabular}, {Taffrail}, {Tavern}.] 1. A smooth, flat surface, like the side of a board; a thin, flat, smooth piece of anything; a slab. [1913 Webster] A bagnio paved with fair tables… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • table — Ta ble, n. [F., fr. L. tabula a board, tablet, a painting. Cf. {Tabular}, {Taffrail}, {Tavern}.] 1. A smooth, flat surface, like the side of a board; a thin, flat, smooth piece of anything; a slab. [1913 Webster] A bagnio paved with fair tables… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • table — Table, f. penac. Vient par syncope du Latin Tabula, comme de Seculum, Crustulum, Seclum, Crustlum, et signifie en general un ais de bois long et quarré. Selon laquelle signification on dit Entablature, où plusieurs tels ais sont rengez pair à… …   Thresor de la langue françoyse

  • table — [tā′bəl] n. [OFr < L tabula, a board, painting, tablet < ? IE * taldhla < base * tel , flat, a board > OE thille, thin board, flooring] 1. Obs. a thin, flat tablet or slab of metal, stone, or wood, used for inscriptions 2. a) a piece… …   English World dictionary

  • Table A — A standard set of Articles of Association which can be incorporated by reference in the Articles of Association of any company. It is usually used to cover non essential procedural issues. Found in the Companies (Tables A F) Regulations 1985… …   Law dictionary

  • table — [n1] furniture upon which to work, eat bar, bench, board, buffet, bureau, console, counter, desk, dining table, dinner table, dresser, lectern, pulpit, sideboard, sink, slab, stand, wagon; concept 443 table [n2] meal bill of fare, board, cuisine …   New thesaurus

  • Table — Ta ble (t[=a] b l), v. t. [imp. & p. p. {Tabled} (t[=a] b ld); p. pr. & vb. n. {Tabling} (t[=a] bling).] 1. To form into a table or catalogue; to tabulate; as, to table fines. [1913 Webster] 2. To delineate, as on a table; to represent, as in a… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • table — ► NOUN 1) a piece of furniture with a flat top and one or more legs, for eating, writing, or working at. 2) a set of facts or figures systematically displayed. 3) (tables) multiplication tables. 4) food provided in a restaurant or household: food …   English terms dictionary