Sœurs de Notre-Dame de Namur


Sœurs de Notre-Dame de Namur

Les Sœurs de Notre-Dame de Namur [SND] forment une congrégation religieuse catholique de droit pontifical fondée à Amiens (France) en 1804 par Julie Billiart (1751 - 1816) et quelques compagnes rescapées de la Terreur. La congrégation fut approuvée par l’évêque de Namur (Belgique) en 1818. Les religieuses se consacrent à l'éducation religieuse et à l'enseignement des jeunes filles pauvres.

Sommaire

Origine et Fondation

En 1786, un premier essai de former un petit groupe religieux échoua. Julie Billiart et sa fidèle amie et compagne, Françoise Blin de Bourdon, firent une nouvelle tentative en 1803, prenant en charge huit pauvres orphelins. Julie Billiart avait été miraculeusement guérie d'une paralysie l'ayant clouée au lit pendant 22 ans. Elles eurent le soutien de l’évêque d’Amiens qui reçut en 1804 leur profession religieuse de chasteté, avec la promesse de se consacrer à l’éducation de la jeunesse. Une règle provisoire fut préparée par Joseph Varin pour le nouveau groupe (quelques compagnes s’étaient jointes aux deux fondatrices). En 1806 la congrégation est déjà reconnue par les autorités françaises comme ‘association religieuse enseignante’.

Caractéristiques

La congrégation a des aspects radicalement neufs que Julie Billiart a de la peine à maintenir face à l’opposition des autorités ecclésiastiques. Ainsi :

  1. pas de différences entre les sœurs de chœur (‘professes’) et les sœurs converses. Toutes sont chargées du bien de la communauté : même statut pour toutes et égalité entre elles (influence des idéaux de la révolution française ?) ;
  2. le gouvernement est centralisé sous la direction d’une supérieure générale, garantissant ainsi la mobilité des religieuses qui ne sont pas attachées à un couvent ou un lieu particulier ;
  3. priorité de l’éducation des pauvres, sans que ce soit cependant un travail exclusif.

Dès sa fondation la congrégation est fortement engagée dans le travail d’éducation féminine. Tous les domaines de l’éducation : de l’école élémentaire à l’enseignement universitaire, en passant par la formation des adultes. La formation académique des religieuses est orientée dans ce sens.

Développement et histoire

Premier conflit

L’évêque d’Amiens s’oppose à des fondations hors de son diocèse. Les sœurs préfèrent quitter Amiens que perdre leur liberté d’aller là où les besoins sont plus grands. Elles quittent la France en 1809 et sont reçues par l'évêque de Namur : Mgr Joseph Pisani de la Gaude leur donne en 1818 son approbation canonique. C'est de Namur que la congrégation s'étendra sur tous les continents.

Consolidation

A la mort de la fondatrice, Julie Billiart (en 1816), la congrégation compte 19 maisons en France et Belgique. La cofondatrice, Françoise Blin de Bourdon, prend la relève et assure le gouvernement de 1816 à 1838 ; elle élabore les règles de l’institut.

Missions outremer

Avec Ignacia Goethals, supérieure générale de 1838 à 1842, commencent les missions aux Etats-Unis : Cincinnati d’abord (1840) puis en Oregon (1844). En Angleterre en 1845 et au Guatemala en 1859. La septième supérieure générale ouvre les missions africaines : au Congo belge (1894) et Rhodésie (1899 ; maintenant Zimbabwe). L’expansion continuera sans ralentir au XXe siècle : au Japon en 1924 et en Chine en 1929. D’autres fondations sont faites plus tard au Nigeria, au Brésil et au Pérou. En Italie, les sœurs ouvrent une école dans un quartier pauvre de Rome en 1931.

Aujourd’hui

En 2007, les Sœurs de Notre-Dame de Namur sont 1781, et la congrégation dirige 628 couvents et institutions éducatives reparties sur tous les continents. Leur présence est surtout active en Afrique (République démocratique du Congo, Kenya, Nigéria, Afrique du Sud, Zimbabwe) et Amérique États-Unis (dans 28 états) , Brésil, Mexique, Nicaragua, Pérou.

Inspiration de Julie Billiart

La nouveauté et l’originalité de l’engagement religieux et éducatif de Julie Billiart en inspira d’autres et donna ainsi naissance à d’autres congrégations religieuses.

  • En 1818, à la demande de Mathias Wolf, Françoise Blin de Bourdon (deuxième supérieure générale) forma à la vie religieuse 6 jeunes filles néerlandaises. Cela donna naissance à la congrégation des Sœurs de Notre-Dame d’Amersfoort [SND] (472 religieuses), qui elle même donna naissance aux Congrégations de Jésus, Marie et Joseph [SJMJ] (1840, à 's-Hertogenbosch ; 1384 religieuses) et de Notre-Dame de Coesfeld (1850, à Coesfeld, Allemagne).
  • Dans les années 1950 Les religieuses SND formèrent également deux congrégations africaines de droit diocésain : les sœurs de Saint-Vincent de Paul (à Zèle, Congo) et les sœurs de Sainte-Marie de Kisantu (Congo).

Le 12 février 2005 Sœur Dorothy Stang, née aux États-Unis d'Amérique en 1931, de cette congrégation, a été assassinée au Brésil. Elle y vivait et travaillait depuis 1966.

Bibliographie

LINSCOTT, M.: Quiet revolution. The educational experience of Blessed Julie Billiart and the sisters of Notre-Dame de Namur, Glasgow, 1966.

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sœurs de Notre-Dame de Namur de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sœurs de notre-dame de namur — Les Sœurs de Notre Dame de Namur [SND] forment une congrégation religieuse catholique de droit pontifical fondée à Amiens (France) en 1804 par Julie Billiart (1751 1816) et quelques compagnes rescapées de la Terreur. La congrégation fut approuvée …   Wikipédia en Français

  • Notre-dame — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Notre Dame (le vocable désigne la Vierge Marie) apparaît dans le nom de nombreux édifices religieux cathédrales, basiliques, collégiales, églises ou… …   Wikipédia en Français

  • Notre Dame — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Notre Dame (le vocable désigne la Vierge Marie) apparaît dans le nom de nombreux édifices religieux cathédrales, basiliques, collégiales, églises ou… …   Wikipédia en Français

  • Notre-Dame — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Notre Dame (le vocable désigne la Vierge Marie) apparaît dans le nom de nombreux édifices religieux cathédrales, basiliques, collégiales, églises ou… …   Wikipédia en Français

  • Notre-Dame de Beauraing — Apparitions mariales de Beauraing Les apparitions mariales de Beauraing: Entre le 29 novembre 1932 et le 3 janvier 1933, la Vierge Marie serait apparue à 5 enfants du village de Beauraing, dans la province de Namur en Belgique: Fernande Voisin,… …   Wikipédia en Français

  • Église Notre Dame — Notre Dame Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Notre Dame (le vocable désigne la Vierge Marie) apparaît dans le nom de nombreux édifices religieux cathédrales, basiliques, collégiales,… …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Notre-Dame de Leffe — L abbaye prémontrée de Leffe, à Dinant L’Abbaye Notre Dame de Leffe (ou simplement Abbaye de Leffe) est une abbaye de l’ordre des Prémontrés, sise à Leffe, un quartier de Dinant (Belgique), sur la rive droite de la Meuse. Fondée en 1152 elle est …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Lambert de Liège — Pour les articles homonymes, voir Cathédrale Notre Dame, Notre Dame et Saint Lambert. Cathédrale Notre Dame et Saint Lambert de Liège …   Wikipédia en Français

  • Abbaye Notre-Dame du Vivier (Marche-les-Dames) — Abbaye de Marche les Dames L’ancienne abbaye de Marche les Dames (ou encore abbaye Notre Dame du Vivier) se trouve à Marche les Dames, à une dizaine de kilomètres en aval de la ville de Namur (Région wallonne de Belgique) sur un ruisseau (rive… …   Wikipédia en Français

  • NAMUR — Ville belge, chef lieu de la province du même nom, Namur doit son origine à l’oppidum gaulois du Champeau, promontoire rocheux qui domine le confluent de la Meuse et de la Sambre. Vicus sous l’Empire romain, elle devint un castrum à l’époque… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.