Sédimentaires


Sédimentaires

Roche sédimentaire

Les roches sédimentaires sont les roches qui résultent de l'accumulation et du compactage de débris d'origine minérale (dégradation d'autres roches), organique (restes de végétaux ou d'animaux, fossiles), ou de précipitations chimiques.

Ce sont des roches exogènes, c'est-à-dire qui se forment à la surface de la Terre. Les roches sédimentaires affleurent sur 75 % de la surface des continents, mais en considérant l'ensemble de la croûte terrestre (depuis la surface jusqu'à 35 km de profondeur sous un relief plat), elles ne constituent plus que 5 % de son volume total.

Sur cette falaise on voit clairement différentes couches sédimentaires

Sommaire

Classification

Triassic Utah.JPG

Selon leur mode de formation

  • les roches détritiques terrigènes (ex : silicoclastiques) : elles proviennent de l'érosion de roches préexistantes continentales, comme le grès, le sable, le limon, le lœss, l'argile . Les constituants (sédiments) de ces roches ont d'abord été transportés par les cours d'eau jusqu'aux mers et océans dont ils tapissent ensuite le fond.
  • les roches organogènes ou biogènes (ex : carbonées, siliceuses) : elles sont liées à l'activité des organismes vivants. Les organismes forment des squelettes minéralisés qui vont pouvoir être fragmentés pour former des bioclastes (débris de squelette d'organisme). Il peut y avoir transport mais il existe aussi des organismes constructeurs qui construisent eux-mêmes la roche, comme les récifs coralliens. Exemples : le charbon, le pétrole, le calcaire, la craie ;
  • les roches chimiques (ex : carbonatées, évaporites) : elles proviennent de la précipitation d'une solution chimique :
    • les roches évaporitiques : le sel ou le gypse ;
    • les roches résiduelles dont latérites (ex : allumino-ferrugineuses, magnésifères, phosphatées) : elles sont formées par concentration en un lieu donné de solution quasi « insoluble ». Elles se forment lors d'une altération chimique très forte d'une roche préexistante, la majorité des constituants sont solubilisés mais il reste une phase très peu soluble qui précipite in situ.

Selon leur nature

Du fait de leur formation, les roches sédimentaires se présentent généralement impures et en plusieurs couches.

Évolution des roches sédimentaires

Les roches sédimentaires sont portées en surface dans le cadre des grands mouvements tectoniques qui affectent l'écorce terrestre. Le choc des plaques continentales a entraîné l'émergence des fonds marins, qui apparaissent, aujourd'hui, sous forme de bassins ou de formations d'altitude.

Lors de ces mouvements tectoniques, ces roches ont pu être soumises, localement, à des pressions très fortes et à de très hautes chaleurs. Il en est résulté une transformation de ces roches en roches métamorphiques. Les calcaires se métamorphisent en marbres et les argiles en schistes, voire en gneiss.

Les régions sédimentaires sont riches en ressources minérales, en particulier en charbon, pétrole et fer. Le charbon et le pétrole se sont eux-mêmes formés au fond des mers, respectivement par décomposition de forêts ou de vies marines ensevelies, piégées généralement entre des couches d'argiles ou de calcaires.

Voir aussi

Commons-logo.svg

  • Portail des minéraux et roches Portail des minéraux et roches

Ce document provient de « Roche s%C3%A9dimentaire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sédimentaires de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • SÉDIMENTAIRES (ROCHES) — Les roches sédimentaires sont des objets qui se forment ou se sont formés au voisinage de la surface de la lithosphère par transformation des sédiments qui s’y sont déposés: produits d’altération, composés d’origine biochimique ou matériel… …   Encyclopédie Universelle

  • SÉDIMENTAIRES (CYCLES) — Les séries sédimentaires s’ordonnent souvent en séquences lithologiques qui se répètent avec une régularité plus ou moins stricte. On peut y voir un témoignage d’une évolution cyclique de certains paramètres déterminant la sédimentation. Les… …   Encyclopédie Universelle

  • Roches sédimentaires — Roche sédimentaire Les roches sédimentaires sont les roches qui résultent de l accumulation et du compactage de débris d origine minérale (dégradation d autres roches), organique (restes de végétaux ou d animaux, fossiles), ou de précipitations… …   Wikipédia en Français

  • PHOSPHATES SÉDIMENTAIRES — Le phosphore est indispensable à la croissance des plantes, et l’industrie des engrais est essentiellement responsable du développement considérable de la recherche et de l’exploitation des gisements de phosphates depuis la fin du XIXe siècle. La …   Encyclopédie Universelle

  • Les reliefs des bassins sédimentaires — Bassin sédimentaire Pour les articles homonymes, voir Bassin. Le désert du Taklamakan en Chine vu par satellite Un bassin sédimentaire est une dépression …   Wikipédia en Français

  • Roches sédimentaires —    Les roches sédimentaires sont des roches qui se sont formées par accumulation de sédiments, couche par couche …   L'Abécédaire du Vin

  • BASSIN SÉDIMENTAIRE — Un bassin sédimentaire est une unité géomorphologique en forme de cuvette plus ou moins régulière, caractérisée par une combinaison de formes structurales spécifiques (cuestas, boutonnières), de témoins de surfaces d’aplanissement et de formes… …   Encyclopédie Universelle

  • SÉDIMENTOLOGIE — Dans le vocabulaire géologique, le terme «sédimentologie» est relativement récent (H. Wadell, 1932) et il n’a d’ailleurs pas été admis sans discussion. On l’emploie le plus couramment aujourd’hui dans le sens d’étude des phénomènes sédimentaires… …   Encyclopédie Universelle

  • DELTAS — Les deltas, dont la morphologie et la structure deviennent de mieux en mieux connues grâce aux images fournies par les satellites d’observation de la Terre et aux forages pétroliers, ne se limitent pas aux constructions sédimentaires littorales… …   Encyclopédie Universelle

  • STRATIGRAPHIE — L’histoire de la Terre s’inscrit dans les dépôts sédimentaires qui se sont superposés sous la forme de couches ou strates successives. L’étude des strates est la stratigraphie . Précurseur des stratigraphes, Nicolas Sténon (1631 1687) avait déjà… …   Encyclopédie Universelle