Systeme monetaire international


Systeme monetaire international

Système monétaire international

On appelle Système monétaire international (SMI) les méthodes utilisées pour permettre l'échange de biens, de dettes et de services entre pays de devises différentes. Le monde a connu plusieurs systèmes différents : compensation, étalon or, étalon de change or multipolaire, étalon de change or basé sur le dollar, changes flottants.

La crise de 1929 et les guerres monétaires qui ont suivi, jugées comme responsable de l'ampleur et la durée de la dépression, ont conduit à une coopération internationale plus affirmée qui s'est manifestée lors des accords de Bretton Woods et l'instauration d'un système de changes fixes mais ajustables régulé par le Fonds monétaire international (FMI).

L'abandon de la convertibilité en or du dollar en 1971 a ouvert la voie à un système moins régulé de changes flottants.

La crise financière et monétaire qui se développe actuellement repose la question de l'organisation d'un système monétaire international plus stable et plus régulé.

Sommaire

Les différents types de systèmes monétaires internationaux

Chaque monnaie dispose d'une zone où elle a cours, c'est-à-dire où elle sert d'instrument dans les échanges. Que faire pour effectuer des échanges entre deux zones monétaires ?

La compensation

La compensation est l'extinction d'une dette par la fourniture d'une marchandise. Il s'agit d'un troc international. Les marchandises sont échangées l'une contre l'autre ou de façon triangulaire. Par exemple un pays accepte d'acheter des voitures contre des quintaux de blé. Le vendeur se procure du blé en troquant par exemple du vin. La compensation est le seul système possible lorsqu'il n'y a pas de convertibilité des monnaies entre elles. Le commerce triangulaire est un bon exemple d'un système de compensation à l'échelle de la planète. C'est un système primitif et très pénalisant pour les échanges dès lors que le nombre de zones monétaires et de produits à l'échange augmente. On aurait tort de croire que la compensation soit un système qui a disparu depuis longtemps. Dès qu'une monnaie cesse d'être convertible, c'est le seul système de règlement international qui peut être pratiqué. Toutes les monnaies ne sont pas convertibles. Un des buts des accords de Bretton Woods a été de rendre convertible le plus grand nombre possible de monnaies nationales. Aujourd'hui encore un grand nombre de monnaies locales ne sont pas convertibles (par exemple le peso cubain).

L'étalon or

Dans ce système les parties conviennent d'une marchandise dont la valeur sert d'étalon commun pour le solde des échanges. L'or a été de tout temps un des étalons les plus prisés du fait des caractéristiques de ce métal précieux : valeur intrinsèque forte ; encombrement faible pour une grosse valeur unitaire ; production difficile évitant une création monétaire artificielle. Lorsqu'une zone monétaire (principalement des États) a un déficit vis-à-vis d'une autre, elle doit transférer son or, une opération lourde, dangereuse et onéreuse. La théorie veut alors que l'émission de monnaie gagée sur l'or reçu animera l'économie en excédent et que la perte d'or refroidira les désirs de consommations dans la zone déficitaire. Pourvu que le système interne des zones monétaires soit régulé par une banque centrale qui ne créé de monnaie locale qu'en fonction de son stock d'or, ce mécanisme peut fonctionner. Sinon la monnaie créée artificiellement n'est plus acceptée à l'échange.

L'étalon or est très contraignant pour les pays qui le pratiquent puisqu'il ne laisse que peu de latitude pour la création monétaire. On voit que la convertibilité en or n'est pas naturelle : il doit y avoir accord sur le mode de gestion monétaire entre les pays qui jouent la convertibilité. C'est bien un système monétaire international organisé contrairement au système de compensation.

L'étalon d'or a été le système mondial pendant tout le XIXe siècle et jusqu'à la guerre de 1914.

L'étalon de change or

Dans ce système l'or reste la base des règlements internationaux mais on ajoute une ou plusieurs devises comme réserve des banques centrales permettant la création de monnaie dans l'économie locale.

Le Gold exchange Standard mis en place par les accords de Bretton Woods stipule que les parties à l'accord admettent le dollar comme moyen de règlement et de réserve, le dollar étant défini par une valeur en or. Le taux de change des différentes monnaies sont établis par rapport au dollar. Ils sont fixes mais ajustables sous réserve de l'accord des autres parties. Les banques centrales acceptent les dollars comme si c'était de l'or et s'abstiennent de demander la conversion. Elles créent de la monnaie locale à concurrence des dollars reçus.

Ce système avait été précédé par un système de Gold Bullion Standart par les accords de Gênes en 1922. Deux devises étaient acceptées comme « valant de l'or » : la livre et le dollar. Ce système explosera avec la crise de 1929.

Les changes flottants

C'est le système actuellement en vigueur. Il a été défini lors des accords de la Jamaïque en 1976, après l'abandon de la convertibilité en or du dollar en 1971 et de premiers accords de flottement en 1973. Les parties à l'accord déclarent accepter les différentes monnaies étrangères éligibles dont le taux de change sera déterminé librement sur le marché des changes en fonction de l'offre et de la demande. Ce système a vu des variations extrêmement importantes du cours des principales monnaies, allant du simple au double et faisant le chemin inverse souvent en quelques mois.

Historique du système monétaire international

  • étalon-or : Le Royaume Uni pratique l'étalon-or depuis le XVIIIe siècle siècle mais la majorité des autres grandes puissances utilisent un système bi-métallique. L'unification se produira dans les années 1870, avec notamment le choix de l'étalon or par les États-Unis en 1873 et la fin du bimétallisme de l'union Latine. L'étalon-or durera jusqu'à la Première Guerre mondiale.
  • La convertibilité est suspendue au cours de la Première Guerre mondiale et est rétablie avec beaucoup de difficultés au cours des années 1920.
  • L'expérience des changes flottants provoque après guerre dans certains pays des épisodes d'hyperinflation.
  • les accords d'Athènes créent un étalon de change or basé sur deux devises : le dollar et la livre.

La Grande Dépression anéantit ces efforts, et la coopération se transforme en rivalités entre les grandes puissances avec de nombreuses dévaluations.

  • Accords de Bretton Woods signés le 22 juillet 1944 : mise en place d'un taux de change fixe, ajustable à plus ou moins 1% fixé sur le dollar américain lui même rattaché à l'or sur la base de 35 dollars pour une once d'or.
  • 15 août 1971 fin de la convertibilité du dollar américain en or.
  • Accords de Jamaïque (7 et 8 janvier 1976) : reconnaissance de jure de la flottabilité des monnaies. Démonétisation de l'or comme moyen de règlement international. Création des Droits de Tirage Spéciaux : monnaie fictive. Le panier de monnaies qui compose les DTS est actuellement la livre sterling, le dollar, l'euro et le yen.

Vers une réforme du système monétaire international

Les changes flottants posent de nombreux problèmes du fait de leur instabilité et de la complexité qu'ils apportent aux échanges, chaque opération de placement ou d'échange supposant une spéculation sur les changes.

Certains pays à monnaie traditionnellement faible et donc très peu valorisée sur le marché libre des changes ont cherché à trouver des solutions plus ou moins durables.

  • la dollarisation

Cette technique consiste à accepter comme monnaie nationale la monnaie d'un autre pays.

  • le currency board

Cette technique rattache la valeur d'une monnaie nationale de façon fixe à une autre. Il n'y a plus de création monétaire nationale propre, les signes monétaires nationaux étant créés un pour un en fonction de l'arrivée de la monnaie de référence dans les comptes de la banque centrale. Ce système inventé par les empires coloniaux pour éviter de transférer de l'or et des billets de banque vers les colonies a été employé par l'Argentine jusqu'à l'effondrement de l'économie au début des années 2000. La monnaie argentine désormais flotte. Le currency board reste en usage dans certains pays qui utilisent une monnaie forte comme seule source de création monétaire.

Des pays au contraire désireux de s'unir plus profondément ont choisi d'unifier leur monnaie.

Ce système a été mis en place par certains pays de l'Union européenne après l'échec de toutes les tentatives de stabilisation des cours de monnaies nationales (échec du SME). L'euro s'est imposé comme une des monnaies ayant un rôle international. Certaines monnaies de pays de l'Est sont de facto rattachées à l'euro par un système de Serpent monétaire.

- Un nouveau « Bretton Woods » ?

Les crises monétaires à répétition depuis l'instauration des changes flottants (en 74, 80, 92, 98, 2000) et surtout celle, gravissime, qui secoue le monde actuellement, remettent à l'ordre du jour la création d'un système monétaire international plus stable et plus régulé. La réunion qui s'est tenue à Washington dans le cadre du G20 n'a pas pris de mesures concrètes mais fixé un calendrier de réunions. La prochaine doit se tenir en avril 2009 à Londres. À ce stade la terminologie "Bretton Woods 2" est abusive en ce sens qu'aucune réforme du système monétaire international n'a été évoquée mais plutôt des modifications de règles concernant la comptabilité, les agences de notation, les bonus bancaires, certains produits financiers complexes et la régulation des hedge-funds travaillant à partir des paradis fiscaux.

Voir aussi

  • Portail de l’économie Portail de l’économie
Ce document provient de « Syst%C3%A8me mon%C3%A9taire international ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Systeme monetaire international de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Système monétaire international — ● Système monétaire international système prévu pour harmoniser les relations monétaires internationales …   Encyclopédie Universelle

  • Système monétaire international — Article connexe : Système financier international. On appelle Système monétaire international (SMI) les méthodes utilisées pour permettre l échange de biens, de dettes et de services entre pays de devises différentes. Le monde a connu… …   Wikipédia en Français

  • CHANGE - Le système monétaire international — Le système monétaire international est l’organisation des relations de change entre nations. Le marché des changes, où s’établissent les taux de change entre devises et où sont négociées les liquidités internationales, fonctionne selon des… …   Encyclopédie Universelle

  • ÉCONOMIE (relations économiques internationales et système monétaire international) — Pour comprendre les relations économiques et monétaires internationales actuelles, il est préférable de partir de l’idée que le monde n’est pas une juxtaposition de pays qui font des échanges. Ce sont non pas des quantités de produits ou de… …   Encyclopédie Universelle

  • Systeme financier international — Système financier international Le système financier international décrit l ensemble des opérations financières sur le plan international. Le développement des échanges commerciaux a nécessité la mise en place de structure financière permettant… …   Wikipédia en Français

  • Système financier international — Le système financier international décrit l ensemble des opérations financières sur le plan international. Le développement des échanges commerciaux a nécessité la mise en place de structure financière permettant leur règlement mais sous l… …   Wikipédia en Français

  • Systeme monetaire europeen — Système monétaire européen Le Système monétaire européen a été créé le 13 mars 1979 après 13 mois de dures négociations. C est le successeur du Serpent monétaire européen avec lequel il ne faut pas le confondre. Son objectif est de… …   Wikipédia en Français

  • Système Monétaire Européen — Le Système monétaire européen a été créé le 13 mars 1979 après 13 mois de dures négociations. C est le successeur du Serpent monétaire européen avec lequel il ne faut pas le confondre. Son objectif est de stabiliser les monnaies… …   Wikipédia en Français

  • Système monétaire européen — Le Système monétaire européen a été créé le 13 mars 1979 après 13 mois de dures négociations. C est le successeur du Serpent monétaire européen avec lequel il ne faut pas le confondre. Son objectif est de stabiliser les monnaies… …   Wikipédia en Français

  • Fonds monétaire international — Pour les articles homonymes, voir FMI (homonymie). Fonds monétaire international …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.