Systeme Iridium


Systeme Iridium

Système Iridium

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Iridium (homonymie).
Logo

Le système de satellites Iridium, parfois appelé simplement Iridium, est un système global de communications utilisant une constellation de satellites défilants. Il permet de communiquer sur toute la Terre entre des terminaux mobiles, terrestres ou maritimes, et des fournisseurs d'accès. Des canaux de téléphonie et de données sont disponibles, à partir de terminaux portables ou fixes. Il est actuellement utilisé principalement par les journalistes, les navigateurs, les organisateurs de rallyes ou d'expéditions, et les militaires.

Sommaire

Historique

Le système a été développé par Motorola initialement pour fournir la téléphonie mobile sur toute la planète, en particulier dans les zones non couvertes par le GSM. Le nom "Iridium" fut choisi par similitude de la constellation prévue de 77 satellites avec un atome d'iridium. La mise en service a commencé le 1er novembre 1998.

La rapide extension des zones couvertes par le GSM a mis très vite la société Iridium en difficulté financière, la vente des terminaux et des abonnements ne compensant pas l'énorme coût des lancements et de l'exploitation. Après faillite et reprise, le système est toujours techniquement opérationnel, en particulier grâce aux applications militaires, qui utilisent la moitié de la capacité.

Description générale

La constellation initialement prévue de 77 satellites a été réduite à 66 actifs[1] (et des satellites de rechanges en orbite et sur terre). Elle permet d'être en communication avec au moins un satellite sur toute la terre à un moment quelconque. Une particularité du système est la communication entre satellites des messages à acheminer, contrairement au système Globalstar, par exemple, ce qui permet une couverture mondiale avec un minimum de stations au sol.

Deux stations de communication et de contrôle assurent le lien avec les services terrestres. L'une d'elle située à Hawaii est dédiée entièrement aux communications militaires, l'autre sert aux communications civiles.

Iridium utilise des canaux numériques à débit fixe, et des vocodeurs à forte compression pour la transmission de parole. Une liaison téléphonique par Iridium se reconnaît à la distorsion caractéristique du vocodeur, ainsi qu'aux temps de latence dus aux relais entre satellites.

La constellation actuelle de 66 satellites est censée rester opérationnelle au moins jusqu'en 2014, mais beaucoup de satellites devraient être encore en service à l'horizon 2020. La société d'exploitation Iridium prévoit de mettre sur orbite, pour une mise en service vers 2016, une nouvelle génération de satellites avec une plus importante bande passante. Ce nouveau système sera rétrocompatible avec le système actuel.

La structure particulière de ces satellites provoque de brefs phénomènes lumineux visibles à la surface de la terre, ceux-ci sont appelés Flash Iridium.

Terminaux

Terminal Motorola

Plusieurs types de terminaux sont commercialisés, les plus simples ressemblent à un téléphone portable "lourd", d'autres à une valise avec PC pour l'accès à internet bas débit.

Usage maritime

Des terminaux Iridium de coût similaire à une BLU marine, et des prestataires de service dédiés aux navigateurs, en particulier phonie et accès internet bas débit, en font aujourd'hui une alternative à INMARSAT. Un avantage d'Iridium est la couverture des zones polaires, impossible à partir des satellites géostationnaires comme Inmarsat.

Collision

Le 10 février 2009 à 16 heures 55 (UT), 800 km au dessus de la Sibérie, le satellite Iridium-33 est entré en collision avec le satellite russe Cosmos-2251, générant de nombreux débris spatiaux[2]'[3] [4].

Pourtant, la probabilité d'une telle rencontre brutale est extrêmement faible d'après les spécialistes de Thales Alenia Space, premier constructeur européen de satellites[5].

Notes et références

  1. Il faut noter que la constellation aurait dû changer de nom et s'appeler 'Dysprosium' (élément chimique de numéro atomique 66) et non plus 'Iridium' (de numéro atomique 77), mais ce nom sonnait moins bien et on conserva donc le nom 'Iridium'.
  2. (en) What's up in space/Colliding satellites, Spaceweather.com
  3. (en) William Harwood, « Two satellites collide in orbit », Spaceflight Now
  4. « Collision rarissime entre deux satellites dans l'espace », dans linternaute sciences, 12 février 2009, en ligne sur www.linternaute.com/science/
  5. Jean-Pierre Largillet, « L'accident improbable : deux satellites entrent en collision dans l'espace », dans Nice-Matin, 12 février 2009, en ligne sur www.webtimemedias.com

Annexes

Articles connexes

Liens externes



  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de l’astronautique Portail de l’astronautique
  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
Ce document provient de « Syst%C3%A8me Iridium ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Systeme Iridium de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Système Iridium — Pour les articles homonymes, voir Iridium (homonymie). Logo Le système de satellites Iridium, parfois appelé simplement Iridium, est un …   Wikipédia en Français

  • Système Irridium — Système Iridium Pour les articles homonymes, voir Iridium (homonymie). Logo Le système de satellites Iridium, parfois appelé simplement Iridium, est un …   Wikipédia en Français

  • Iridium (constellation de satellites) — Système Iridium Pour les articles homonymes, voir Iridium (homonymie). Logo Le système de satellites Iridium, parfois appelé simplement Iridium, est un …   Wikipédia en Français

  • Iridium flare — Flash Iridium Pour les articles homonymes, voir Iridium (homonymie). Un flash Iridium (en anglais Iridium flare) est un éclair lumineux produit par l une des antennes d un satellite de type Iridium. Sommaire 1 Principe 2 …   Wikipédia en Français

  • Iridium Next (satellite) — Iridium Next Logo de Iridium Caractéristiques Organisation Iridium Domaine …   Wikipédia en Français

  • Iridium (satellite) — Pour les articles homonymes, voir Iridium (homonymie). Logo Le système de satellites Iridium, parfois appelé simplement Iridium, est un système global de communications utilisant une constellation de satellites défilants. Il permet de communiquer …   Wikipédia en Français

  • Iridium — Pour les articles homonymes, voir Iridium (homonymie). Iridium Osmium ← Iridium …   Wikipédia en Français

  • Iridium (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Iridium (homonymie) », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Ce mot peut être employé de… …   Wikipédia en Français

  • Système GPS — Global Positioning System Pour les articles homonymes, voir GPS (homonymie). Le Global Positioning System plus connu par son sigle GPS, que l on peut traduire en français par « système de positionnement mondial » ou encore (en… …   Wikipédia en Français

  • Iridium — ● np. m. ►COMM Nom d un projet de communication par satellite (des dizaines de satellites, des milliards de dollars). Voir Globalstar, Odyssey. Le projet a été nommé en référence à l atome d iridium qui est entouré de 77 électrons, tout comme la… …   Dictionnaire d'informatique francophone


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.