Syndrome des faux souvenirs


Syndrome des faux souvenirs

Syndrome des faux souvenirs

Le syndrome des faux souvenirs est le souvenir d'un évènement qui ne s'est jamais produit, ou bien le souvenir altéré d'un évènement réel.

Sommaire

Description

Aujourd’hui, nombre de psychothérapies, s’appuyant sur un pseudo-freudisme simpliste, prétendent faire ressurgir à la mémoire des patients des « souvenirs refoulés »[réf. nécessaire] de traumatismes enfantins, généralement d’ordre sexuel. Ils ne sont pourtant, que trop souvent, de faux souvenirs sans réalité qui détruisent des familles entières où les enfants accusent leurs parents, grands-parents, de viol, d’inceste... Ce phénomène a été appelé « syndrome des faux souvenirs ».

Ces thérapies sont dans la littérature appelées TMR, thérapies de la mémoire refoulée ou retrouvée, TSR, thérapies des souvenirs refoulés, RMT, Repressed Memory Therapy, ART, Age Regression Therapy, DEPT, Deep Emotional Processing Therapy... Quel que soit le vocable, les objectifs sont les mêmes, retrouver par la thérapie à l'âge adulte, des souvenirs d'abus sexuels « refoulés » (au sens freudien), survenus dans l'enfance.

Selon l’article « Les origines du « syndrome des faux souvenirs » de l’Observatoire Zététique, nous éclaire sur l’expansion de ce trouble, les origines historiques de ce syndrome se trouveraient dans la théorie freudienne de la séduction et aussi dans son abandon ultérieur par Freud pour la théorie du complexe d’Œdipe. Il souligne également l’influence qu’ont jouée dans sa propagation une frange du mouvement féministe qui s’est développé dans les années 80 aux Etats-Unis, et des livres tels que The Courage to Heal (Le Courage de Guérir).

Un second article, publié le 13 décembre 2008 dans les Dossiers de l'Observatoire Zététique et intitulé "Faux souvenirs et manipulation mentale", analyse comment la manipulation mentale conduit des patient(e)s en psychothérapie, qui avaient gardé de leur enfance le sentiment qu’ils ou elles avaient été heureux, à « retrouver » sous l’influence de leur thérapeute des souvenirs d’abus sexuel jusque là ignorés. L’article expose aussi le phénomène étonnant de la brusque explosion de ce « syndrome » dans les années 90 aux États-Unis, et analyse la sociologie de ses victimes.


Le syndrome des faux souvenirs peut résulter d'une manipulation mentale, éventuellement sous hypnose. Mais il peut aussi être créé par le sujet, par exemple, durant la phase de réveil.

Certaines des personnes qui en sont victimes peuvent donner moult détails de ces faux souvenirs, et même éprouver de vives émotions en les évoquant.

Ce phénomène est notamment étudié par le professeur Elizabeth Loftus.

Prédispositions

Certaines personnes sont plus enclines à développer des faux souvenirs. Des tests ont été mis au point pour cela. Il s'agit d'abord de leur proposer de mémoriser une liste de mots, puis une autre liste leur est présentée dans laquelle quelques uns des mots de la première liste ont été insérés. Il leur est alors demandé d'y retrouver les mots de la première liste, précédemment mémorisés. Si la personne cite des mots absents de la première liste, alors elle serait capable d'avoir de faux souvenirs.[réf. nécessaire]

Les souvenirs écrans

Les faux souvenirs, inscriptions dans notre mémoire d'événements non advenus dans le passé ont été décrits par Freud en 1899 comme des souvenirs écrans. Aujourd'hui, les sciences cognitives permettent d'estimer que 30% des individus se rememorent des faux souvenirs. Grâce à de nombreuses experiences récentes, le rôle de ces faux souvenir et des déformations du passé -plus ou moins marquées - par notre mémoire se précise.

Par exemple, certains ont fait l'hypothèse que les enlèvements par les extraterrestres seraient des souvenirs écrans pour des traumatismes.

Souvenirs d’enfance et souvenirs-écrans

Quand un analysant rencontre pour la première fois un analyste, sans doute lui décrit-il tout d’abord ses angoisses, ses symptômes, et ses inhibitions, il parle aussi des circonstances de sa vie mais très vite, il commence à évoquer ses souvenirs d’enfance. Or Freud a donné à quelques uns de ces souvenirs un nom plus précis, celui de « souvenirs-écrans ». C’est-à-dire que ces souvenirs ne sont pas à prendre pour argent comptant, mais que, par contre, ils sont à prendre à la lettre, c'est-à-dire qu’ils sont à déchiffrer tout à fait comme le texte d’un rêve. Un souvenir-écran doit être interprété, car derrière des événements apparemment anodins, sans intérêt, se cachent les événements les plus importants de la vie du sujet, ce qu’on peut qualifier d’événements traumatiques, à condition bien sûr de donner à ce qualificatif sa portée exacte.

Freud a consacré deux textes à ces souvenirs-écrans, un daté de 1899, « Sur les souvenirs-écrans », le second, qui fait partie de La psychopathologie de la vie quotidienne, a pour titre « souvenirs d’enfance et souvenirs-écrans ». Le titre est en lui-même intéressant puisque il pose que tous les souvenirs d’enfance ne seraient donc pas des souvenirs-écrans.

Il écrit, dans ce dernier texte : «  je suis parti de ce fait bizarre que les premiers souvenirs d’enfance d’une personne se rapportent le plus souvent à des choses indifférentes et secondaires, alors qu’il ne reste dans la mémoire des adultes aucune trace (je parle d’une façon générale, non absolue) des impressions fortes et affectives de cette époque ». Tout a sombré dans l’amnésie des premières années de l’enfance, tout, sauf quelques souvenirs souvent indifférents mais de plus incongrus. Un des exemples de ces souvenirs-écrans que Freud nous indique est très intéressant car il nous démontre à quel point Freud était un lacanien avant la lettre et que, dans le déchiffrage de toutes ces petites formations de l’inconscient, il procédait toujours comme un linguiste, alors que la linguistique en tant que science n’avait même pas encore été inventée. Un homme, l’un de ses analysants, ayant déjà eu beaucoup de déboires dans sa vie sentimentale, était l’aîné de neuf enfants et, il était âgé de quinze ans, lorsque naquit sa dernière petite sœur. Or il semblait ne garder aucun souvenir d’avoir vu sa mère enceinte, alors que pendant ces quinze années, cela aurait du pour le moins le frapper. Seul un souvenir-écran lui permit d’en prendre conscience : Il « finit par se rappeler qu’à l’âge de onze ou douze ans il vit un jour sa mère défaire hâtivement sa jupe devant une glace… Il complète ce souvenir en disant que ce jour-là sa mère venait de rentrer et s’était sentie prise de douleurs inattendues. Or, le délaçage ( Aufbinden) de la jupe n’apparaît dans ce cas que comme un souvenir-écran pour accouchement (Entbindung). Il s’agit là d’un « pont verbal » dont nous retrouverons l’usage dans d’autres cas ».

Implications

Note : Toutes ces implications sont sujettes à controverse...

  • Les témoignages, dans le cadre d'une enquête de police, par exemple, voire des aveux, peuvent être manipulés et donc sujets à caution, même si la personne en semble persuadée et passe avec succès le test du détecteur de mensonges.
  • Les récits d'abus sexuels pendant l'enfance sont à corroborer ou infirmer par d'autres sources, particulièrement si initialement — avant d'aller chez un psychothérapeute — la personne n'en avait aucun souvenir.
  • Les récits d'enlèvements par les extraterrestres, ainsi que ceux de réincarnations ou d'abus lors de rituels sataniques, peuvent directement découler de ce phénomène, particulièrement si au départ — avant d'aller chez un ufologue ou un psychothérapeute — la personne n'en avait aucun souvenir. De même, certaines personnes restent paralysées quelques instants au moment du réveil, tout en étant conscientes de visions oniriques, lesquelles peuvent devenir pour elles des souvenirs réels. Voir à ce sujet le modèle sociopsychologique du phénomène ovni.
  • Les psychothérapies, particulièrement celles qui utilisent l'hypnose — mais pas uniquement —, peuvent créer ces faux souvenirs au lieu de les faire émerger.

Controverses

Ce terme "faux souvenirs" est sujet à controverses car il apparait qu'il est facile d'accuser les personnes vraiment abusées dans l'enfance de mentir qui grâce à une thérapie se souviennent d'abus réels dont l'entourage refuse de reconnaitre l'existence pour se protéger[1]. Certains psychiatres critiquent que justement les psychiatres eux-mêmes ayant le courage de dénoncer les abus des parents sur les enfants risquent d'être attaqués en diffamation par ces parents[2].On peut donc trouver le contraire des "faux souvenirs", c'est-à-dire des psychiatres et la société qui fait croire que les souvenirs sont faux alors qu'ils sont vrais. Celà induit une collusion entre psychiatrie et famille. Mais ces cas sont peu nombreux et facilement décelables par le collège psychiatres/psychologues, au regard des agissements de prétendus psychothérapeutes ( ils n'ont en effet aucun titre diplomant reconnu par l'Etat et le Conseil de l'Ordre ).

Voir aussi

Liens internes

Bibliographie

  • Les faux souvenirs, article de Elizabeth Loftus dans Pour la Science, n°242, décembre 1997. (Le même article en anglais)
  • Faux souvenirs et manipulation mentale, dossier de Brigitte Axelrad dans les Dossiers de l'Observatoire Zététique, 13 décembre 2008. [1]et sur le site de l'OZ [2]
  • Enlevé par les extraterrestres ?, Cerveau & Psycho, n°2, juin-août 2003, article sur l'hypothèse de Richard Mc Nally.
  • La mémoire violée, Cerveau & Psycho, n°27, mai-juin 2008, sur les troubles de la personnalité multiple iatrogène.
  • Le syndrome des faux souvenirs - Ces psys qui manipulent la mémoire, Elizabeth Loftus et Katherine Ketcham, 1997, (ISBN 2-911-52512-4 et ISBN 2-911-52525-6)
  • Les origines du "Syndrome des faux souvenirs", dossier de Brigitte Axelrad dans les Dossiers de l'Observatoire Zététique, 31 août 2008.[3]et sur le site de l'OZ [4]
  • Site psyfmfrance, fausse mémoire, faux souvenirs [5]
  • La guerre des souvenirs, article de Nicolas Gauvrit dans Science et pseudo-sciences, n°281, avril 2008. [6]
  • Faux souvenirs et thérapies de la mémoire retrouvée, article de Brigitte Axelrad sur le site de l'AFIS, Science et pseudosciences, 2 janvier 2009. [7]

Notes et références

  • Portail de la psychologie Portail de la psychologie
Ce document provient de « Syndrome des faux souvenirs ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Syndrome des faux souvenirs de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Faux souvenirs induits — Phénomène de plus en plus rencontré et dénoncé[1] et qui consiste par un biais de techniques d entretiens psychothérapeutiques à induire de faux souvenirs d abus, de maltraitances, etc. Le clinicien trouve en quelque sorte ce qu il cherche à la… …   Wikipédia en Français

  • Faux souvenir — Syndrome des faux souvenirs Le syndrome des faux souvenirs est le souvenir d un évènement qui ne s est jamais produit, ou bien le souvenir altéré d un évènement réel. Sommaire 1 Description 2 Prédispositions 3 Les souvenirs écrans …   Wikipédia en Français

  • Syndrome d'anniversaire — Psychogénéalogie La psychogénéalogie est une approche de la psychologie et de la psychothérapie développée dans les années 1970 par Anne Ancelin Schützenberger selon laquelle les événements, traumatismes, secrets, conflits vécus par les… …   Wikipédia en Français

  • Manipulation des masses — Manipulation mentale Pour les articles homonymes, voir Manipulation. On parle de manipulation mentale lorsqu un individu ou qu un groupe d individus exerce une tentative de prise de contrôle de l esprit et du comportement d une personne ou d un… …   Wikipédia en Français

  • Enlèvement par des extraterrestres — Enlèvement par les extraterrestres Le phénomène d’enlèvement par les extraterrestres, également appelé abduction dans les milieux ufologiques est l une des parties les plus controversées de l ufologie et du phénomène OVNI. Depuis la première… …   Wikipédia en Français

  • L'Armée des douze singes — Données clés Titre québécois 12 Singes Titre original 12 Monkeys Réalisation Terry Gilliam Scénario David Webb Peoples Janet Peoples Acteurs principaux …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Principales Observations D'ovnis — Liste des principales observations d ovni Cette liste des principales observations d ovnis n est pas exhaustive, elle énumère les cas les plus connus d observations individuelles. Elle inclut aussi des cas supposés de rencontres du troisième type …   Wikipédia en Français

  • Liste des principales observations d'OVNI — Cette liste des principales observations d ovnis n est pas exhaustive, elle énumère les cas les plus connus d observations individuelles. Elle inclut aussi des cas supposés de rencontres du troisième type et d abductions ou rencontres du… …   Wikipédia en Français

  • Liste des principales observations d'ovni — Cette liste des principales observations d ovnis n est pas exhaustive, elle énumère les cas les plus connus d observations individuelles. Elle inclut aussi des cas supposés de rencontres du troisième type et d abductions ou rencontres du… …   Wikipédia en Français

  • Liste des principales observations d'ovnis — Liste des principales observations d ovni Cette liste des principales observations d ovnis n est pas exhaustive, elle énumère les cas les plus connus d observations individuelles. Elle inclut aussi des cas supposés de rencontres du troisième type …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.