Symphonies


Symphonies

Symphonie

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Symphonie (homonymie).

Une symphonie est une composition instrumentale savante, de proportions généralement vastes, comprenant plusieurs mouvements joints ou disjoints, et faisant appel aux ressources de l'orchestre symphonique.

Dans l’histoire de la musique occidentale, l’ensemble des œuvres dénommées symphonies, qualifiées de symphoniques ou qui auraient mérité de l’être, représente un volume de musique plusieurs fois supérieur à tout le reste de la production écrite[réf. nécessaire] – et dont la « symphonie » proprement dite, au sens où l’entendent les traités, ne constitue qu’une faible partie.

Le mot lui-même, directement emprunté au grec, apparaît vers le XVIe siècle dans le vocabulaire musical des principales nations européennes. À l’origine, pris dans son sens étymologique, il est presque synonyme de « musique » et peut désigner indifféremment n’importe quelle sorte de composition, à l’exception, sans doute, de la monodie pure. Très tôt, cependant, l’usage tend à limiter son application à la musique instrumentale – par opposition à la musique vocale – et plus spécialement à la musique d’ensemble. Puis, peu à peu, il en vient à désigner un certain genre d’écriture et un certain type de concert, et enfin une forme particulière d’œuvre pour orchestre, assez rigoureusement définie, dont Haydn, Mozart et Beethoven donnent des illustrations magistrales. Mais déjà prend naissance, dès les premières années du XIXe siècle, une tradition symphonique qui s’éloignera de plus en plus du modèle classique. C’est à peine si l’on peut encore parler de forme à propos de la symphonie, qui ne cesse d’évoluer, enrichissant sa palette et modifiant sa syntaxe au point d’en faire éclater les structures. Aujourd’hui, la pâte symphonique, nourriture quotidienne de tous les orchestres du monde entier, dépasse largement le cadre de la symphonie. Toutefois, à travers toutes ces métamorphoses, demeure comme une donnée permanente un certain esprit de recherche qui est l’esprit même de la symphonie.


Provenant étymologiquement du grec syn, signifiant avec et phoné, signifiant son, le terme fait référence à la consonance des sons. Au Moyen Âge, la chifonie (ou chifoine) désigne un instrument, ancêtre de la vielle à roue[1]. Au début du XVIe siècle, le terme s'étend aux œuvres polyphoniques destinées aux instruments, puis s'applique à toutes compositions instrumentales par opposition à la musique vocale.

Ce n'est que dans le deuxième tiers du XVIIIe siècle, en pleine période de classicisme que le genre est fixé dans son acception actuelle.

Sommaire

Brève histoire de la symphonie d'orchestre

Article détaillé : Histoire de la symphonie.

L'évolution de sa structure est parallèle à celle de la forme sonate tant dans l'agencement des différents mouvements que dans la construction interne de chacun d'eux. Mis en place lentement au cours du XVIIIe siècle, la forme se développe grâce aux symphonistes de la période romantique naissante, comme par exemple en 1824 la « neuvième symphonie » de Ludwig van Beethoven. Mais certains compositeurs s'affranchissent de ce cadre, tel Hector Berlioz, six ans plus tard en 1830, dans sa « Symphonie fantastique ».

Il ne faut pas non plus oublier le rôle de la sinfonia d'ouverture à l'italienne (c'est-à-dire deux mouvements vifs qui encadrent un mouvement lent) de l'opéra qui marquera aussi de son empreinte la naissance de cette forme à succès.

Le nombre de mouvements qui constituent la symphonie varie, pouvant aller de un à huit ou davantage, mais, dans sa forme la plus classique (haydnienne) il est de trois ou, encore plus fréquemment, de quatre.

L'œuvre est interprétée par un orchestre symphonique (on emploie aussi l'expression orchestre philharmonique) sous la direction d'un chef d'orchestre, apparu en tant que tel autour de 1810/1820. Ce dernier est chargé de garantir la justesse rythmique, de surveiller la balance sonore, de maîtriser les détails, la cohérence ou les équilibres et surtout d'insuffler un esprit commun à cent instrumentistes.

Au XVIIIe siècle, la symphonie remplace progressivement le concerto grosso, pour les grands ensembles musicaux. Avant Mozart, c'est surtout Joseph Haydn qui contribua à fixer sa forme, lui donnant ses lettres de noblesse. Mais c'est Ludwig van Beethoven qui en fit l'une des formes musicales les plus prestigieuses du répertoire classique, agrandissant l'orchestre jusqu'à ajouter un chœur dans le final de sa neuvième symphonie. Il a été suivi par les compositeurs romantiques (Weber, Schubert, Berlioz, Schumann, Brahms, Dvořák, Tchaikovski...), puis post-romantiques (Mahler, Rachmaninov, Sibelius, Vaughan Williams...) et enfin modernes (Ives, Enesco, Prokofiev, Chostakovitch, Martinu, Milhaud, Tippett, Hartman...).

Si le XIXe siècle a créé le poème symphonique qui libère nombre de compositeurs du cadre rigide d'une grande forme, une autre prend vie au XXe siècle : le concerto pour orchestre, défendue par Bartók. Toutefois, la symphonie reste encore parmi les formes musicales privilégiées par un grand nombre de compositeurs contemporains par ses potentiels de renouvellement et ses possibilités protéiformes, par exemple d'éclatement de l'orchestre : Elliott Carter (Symphonie de trois orchestres) ou Henri Dutilleux (Symphonie le Double).

Certains compositeurs étaient d'excellents orchestrateurs, sans pour autant avoir composé des œuvres orchestrales strictement apparentées à la symphonie. On pense par exemple à Maurice Ravel et à Modeste Moussorgsky.

Il est quelquefois difficile de classer une œuvre orchestrale comme symphonie, tant le genre a évolué au cours du XIXe siècle et du XXe siècle.

Au-delà des chiffres

L'investissement personnel du compositeur se mesure à la diminution du nombre de symphonies composées au cours d'une carrière : dans ce domaine, la qualité et le caractère personnel de l'inspiration deviennent incompatibles avec une production de série : si Haydn compose 104 symphonies (107 selon certaines sources), Johann Melchior Molter 170 et Ignaz Holzbauer 200, Mozart n'en écrit pas plus de 41 et Beethoven 9.

Cela dit, toute comparaison par les chiffres est forcée et peut-être même déplacée. Il faut donc citer certains compositeurs, ayant, pour des raisons multiples, abordé une seule fois le genre. D'abord les incontournables Franck, Chausson, Bizet ou Dukas et ajoutons même La Mer chef-d'œuvre de Debussy, qui est une symphonie sans le nom [2]. Toutes ces œuvres capitales pour l'histoire de la musique et notre admiration, marquent et nourrissent sans doute plus la vie musicale que les dix de Joseph Joachim Raff ou les soixante-sept d'Alan Hovhaness...

Et puis, il faut attirer l'attention sur quelques symphonies à (re)découvrir : Cherubini (unique symphonie de maturité), Arriaga (unique symphonie d'un compositeur mort à vingt ans), Rott (unique symphonie d'un compositeur mort à vingt-six ans dont le style était très proche de Bruckner et de Mahler ; Rott est une sorte de chaînon manquant entre les deux grands symphonistes), Paul Dukas, Zoltán Kodály qui satisferont les curieux du contenu plus que de retenir des chiffres affolants des Haydn et autres Segerstam.

Évolution de l'orchestre

La composition de l'orchestre symphonique a évolué avec le temps.

A l'époque pré-classique (1730 - 1760) l'orchestre se compose principalement des cordes (violons I et II, altos, violoncelles et contrebasses (jouent ensembles)) avec la basse continue (Cf. : Carl Philipp Emanuel Bach ; Wilhelm Friedemann Bach ; Anton Fils ; François-Xavier Richter ... ) auxquels peuvent s'ajouter un nombre réduit d'instrument à vent : généralement deux cors ainsi que une seule paire d'instruments de la famille des bois (généralement : deux flûtes traversières ou deux hautbois) avec parfois un basson utiliser pour soutenir la basse continue ; la trompette est rarement utilisée ainsi que la clarinette encore peu développé à l'époque.

Les symphonistes de la période classique tel que Haydn et Mozart enrichissent l'orchestre qui peut comprendre dans sa formation alors maximum et en plus des cordes : 2 flûtes traversières ; 2 hautbois ; 2 clarinettes ; 2 bassons ; 2 cors ; 2 trompettes et Timbales - Le contrebasson et le trombone étant réserver à l'opéras et à la musique religieuse. Cet effectif peut être parfois légèrement augmenté comme par exemple pour la Symphonie nº 100 en sol majeur, « Militaire » de Haydn qui utilise en plus de l'effectif cité ci-dessus : un triangle, une grosse caisse et des cymbales.

Beethoven élargi ensuite notablement cet effectif : dans sa troisième symphonie, il ajoute ainsi un troisième cor ; puis dans sa cinquième symphonie : un piccolo, un contrebasson et 3 trombones ; il culmine avec sa neuvième symphonie ou l'orchestre comprend, outre les cordes : 1 piccolo, 2 flûtes, 2 hautbois,2 clarinettes, 2 bassons, 1 contrebasson, 4 cors, 2 trompettes, 3 trombones, 2 timbales, 1 triangle, 1 grosse caisse, des cymbales et (innovation majeure) 1 soprano, 1 alto, 1 ténor, 1 basse et 1 Chœur.

La harpe apparaît dans la forme symphonique avec la Symphonie fantastique de Berlioz en 1830, mais elle était utilisée parfois dans l'orchestre depuis au moins 1810, car c'était un instrument très populaire (voir œuvres de Salieri ou Spohr) .

Puis dans un sillon initié par la musique de Wagner, les effectifs ne cessent de grossir avec l'orchestre de Schumann, Brahms, puis Bruckner, Mahler et leurs descendants.

A l'instar de Beethoven, d'autres compositeurs ont utilisée des voies, comme par exemple Gustav Mahler dans trois de ses symphonies (les numéros 2, 3 et 8) ou Chostakovitch dans sa Treizième.

L'orchestre symphonique peut inclure également un piano ou un orgue (Camille Saint-Saëns), mais le plus souvent un célesta.

Une autre transformation de la symphonie est née avec Mahler, c'est la symphonie vocale, pour un soliste ou plus, sur un texte poétique. Le Chant de la terre (composé entre 1907 et 1908) marque cette tentative (quasi-parfaite, on peut le dire) de fusionner lied et symphonie, et notons-le, au service d'un pessimisme des plus profonds, comme bien plus tard l'extraordinaire Quatorzième de Chostakovitch. La structure symphonique dans le Das Lied est respectée même pour le Scherzo qui occupe les quatrième et cinquième mouvements. Mahler avait déjà dans la Symphonie n° 4 (1901) inauguré le principe, mais dans un seul mouvement.

Arthur Honegger, dans sa Deuxième symphonie de 1941, infléchira la démesure de l'orchestration au service d'une intensité nouvelle que réclame le contexte dramatique, en n'utilisant que les cordes et une trompette solo dans le choral du finale où la musique retrouve la lumière de l'espoir.

Symphonie pour orgue

Article détaillé : Symphonie pour orgue.

La « malédiction » de la neuvième

C'est après Beethoven qu'est née la légende de la « malédiction de la neuvième symphonie », qui serait fatale aux compositeurs. En effet, tous les grands compositeurs symphonistes du XIXe et du début du XXe siècle ont composé au plus neuf symphonies (Schubert, Dvořák, Bruckner et Mahler en ont composé, comme Beethoven, exactement neuf). Il faudra attendre le XXe siècle pour que Chostakovitch brise la « malédiction » en ne complétant pas moins de quinze symphonies.

Tous les musiciens d'envergure du XIXe se mesurent à l'aune du maître Beethoven et aucun n'y échappe. Il est donc possible de voir en cette « malédiction » une sorte de fascination beethovénienne en mouvement. D'autres œuvres comme le concerto pour violon a marqué les compositeurs qui se confrontaient au genre. Brahms et Tchaikovski ne composent eux aussi qu'un seul concerto... en ré majeur, comme leur aîné. Beethoven, même au-delà du XIXe siècle, étreint chaque compositeur qui doit lutter pour espérer franchir un au-delà musical si loin repoussé et avec force par Ludwig van Beethoven. À la fois humaine et inhumaine figure du musicien, l'image de Beethoven alimente ce qui reste une légende.

Liste de compositeurs ayant écrit des symphonies

(ne figurent dans ce tableau que des compositeurs ayant écrit au moins deux symphonies)

Compositeur
Nombre de symphonies
Siècle d'activité principale
Komei Abe 2 XXe siècle
Jean Absil 5 XXe siècle
Samuel Adler 6 XXe siècle
Kalevi Aho 14 XXe siècle
Yasushi Akutagawa 3 (la première numérotée) XXe siècle
Stephen Albert 2 XXe siècle
Tomaso Albinoni 6 XVIIe siècle
Helmer Alexandersson 2 XXe siècle
Franco Alfano 2 XXe siècle
Hugo Alfvén 5 XXe siècle
William Alwyn 5 XXe siècle
George Antheil 8, dont 6 numérotées XXe siècle
Gheorghi Arnaoudov 2 XXe siècle
Richard Arnell 6 XXe siècle
Malcolm Arnold 9 XXe siècle
Daniel Asia 4 XXe siècle
Kurt Atterberg 9 XXe siècle
Vytautas Bacevicius 6 XXe siècle
Grażyna Bacewicz 4 XXe siècle
Carl Philipp Emanuel Bach une cinquantaine XVIIIe siècle
Johann Christian Bach 91 XVIIIe siècle
Nicolas Bacri 6 XXe siècle/XXIe siècle
Henk Badings 14 XXe siècle
Carlos Baguer 19 XVIIIe siècle
Edgar Bainton 4 dont 3 numérotées XXe siècle
Feliksas Bajoras 6 dont 5 numérotées XXe siècle
Leonardo Balada 6 XXe siècle/XXIe siècle
Osvaldas Balakauskas 5 XXe siècle/XXIe siècle
Mili Balakirev 2 XIXe siècle
Granville Bantock 4 XXe siècle
Samuel Barber 2 XXe siècle
Franz Beck 24 XVIIIe siècle
Ludwig van Beethoven 9 + esquisses d'une 10e XIXe siècle
Sadao Bekku 5 XXe siècle
Vincenzo Bellini 8 XIXe siècle
Jiří Antonín Benda une trentaine XVIIIe siècle
Robert Russell Bennett 8 (une seule numérotée) XXe siècle
Natanael Berg 5 XXe siècle
William Bergsma 2 XXe siècle
Lennox Berkeley 4 XXe siècle
Hector Berlioz 4 XIXe siècle
Leonard Bernstein 3 XXe siècle
Franz Berwald 4 XIXe siècle
Bruno Bettinelli 7 XXe siècle
Herman Bischoff 2? XIXe siècle
Georges Bizet 2 dont une de jeunesse retrouvée au XXe siècle XIXe siècle
Ernest Bloch 3 (non numérotées) XXe siècle
Karl-Birger Blomdahl 3 XXe siècle
Luigi Boccherini une quarantaine XVIIIe siècle
Alexandre Borodine 3 XIXe siècle
Hakon Børresen 3 XXe siècle
Sergueï Bortkiewicz 2 XIXe siècle/XXe siècle
Rutland Boughton 3 XXe siècle
William Boyce 8 XVIIIe siècle
Edvard Fliflet Braein 3 XXe siècle
Joly Braga Santos 6 XXe siècle
Johannes Brahms 4 XIXe siècle
Glenn Branca 10 XXe siècle
Tomás Bretón 130 XIXe siècle/XXe siècle
Havergal Brian 32 XXe siècle
Antonio Brioschi au moins 26 XVIIIe siècle
Charles Brown 4 XXe siècle
Max Bruch 3 XIXe siècle
Anton Bruckner 11 dont 9 numérotées et la dernière inachevée XIXe siècle
Gaetano Brunetti 36 au moins XVIIIe siècle
Max Butting 10 + 2 sinfoniettas et 1 symphonie de chambre XXe siècle
Régis Campo 2 XXe siècle
Christian Cannabich 70 XVIIIe siècle
John Alden Carpenter 2 XXe siècle
Alfredo Casella 3 XXe siècle
George Chadwick 3 XIXe siècle/XXe siècle
Carlos Chávez 4 XXe siècle
Fortunato Chelleri 7 dont 6 numérotées XVIIe siècle/XVIIIe siècle
Dmitri Chostakovitch 15 XXe siècle
Gloria Coates 15 XXe siècle
James Cohn 8 XXe siècle
Arnold Cooke 6 XXe siècle
Carson Cooman 4 dont trois numérotées XXIe siècle
Paul Cooper 6 XXe siècle
Frank Corcoran 4 XXe siècle
John Corigliano 3 XXe siècle/XXIe siècle
Henry Cowell 21 XXe siècle
Paul Creston 6 XXe siècle
Ikuma Dan 7 (la dernière inachevée) XXe siècle
Richard Danielpour 3 XXe siècle
Félicien David 6 XIXe siècle
Peter Maxwell Davies 8 XXe siècle
John Davison 5 XXe siècle
Luís de Freitas Branco 4 XXe siècle
Edison Denisov 2 (+ 2 symphonies de chambre) XXe siècle
Paul Dessau 2 XXe siècle
David Diamond 11 XXe siècle
Karl Ditters von Dittersdorf une soixantaine XVIIIe siècle
Ernst von Dohnányi 3 (dont une non publiée) XXe siècle
Antal Doráti 2 XXe siècle
Felix Draeseke 4 XIXe siècle
Henri Dutilleux 2 XXe siècle
Antonín Dvořák 9 XIXe siècle
Antoine Eberl 3 au moins XIXe siècle
Edward Elgar 3 dont la dernière inachevée XXe siècle
Anders Eliasson 4 XXe siècle/XXIe siècle
Heino Eller 3 XXe siècle
Maurice Emmanuel 2 XXe siècle
Georges Enesco 9, dont 4 de jeunesse et les 2 dernières à l'orchestration inachevée XXe siècle
Andrei Eshpai 9 XXe siècle
Louise Farrenc 3 XIXe siècle
Friedrich Ernst Fesca 3 XIXe siècle
Zdeněk Fibich 3 XIXe siècle
Anton Fils 30 XVIIIe siècle
Nicolas Flagello 2 XXe siècle
Josef Bohuslav Foerster 5 XIXe siècle/XXe siècle
Benjamin Frankel 8 XXe siècle
Ignaz Fränzl 5 XVIIIe siècle
Harry Freedman 3 XXe siècle
Wilhelm Furtwängler 3 XXe siècle
Niels Wilhelm Gade 9 XIXe siècle
Gara Garayev 4 XXe siècle
John Gardner 3 XXe siècle
Roberto Gerhard 6, dont 5 numérotées, la derniére inachévée XXe siècle
Friedrich Gernsheim 4 XIXe siècle
Jan van Gilse 4 (et fragments d'une 5e) XXe siècle/XXIe siècle
Louis Glass 6 XIXe siècle/XXe siècle
Philip Glass 8 XXe siècle/XXIe siècle
Alexandre Glazounov 8 (et fragments d'une 9e) XIXe siècle/XXe siècle
Reinhold Glière 3 XXe siècle
Mikhaïl Glinka 2 XIXe siècle
Vladimír Godár 3 dont 2 numérotées XXe siècle
Roger Goeb 5 XXe siècle
Alexander Goehr 2 XXe siècle
Friedrich Goldmann 4 XXe siècle
Eugène Goossens 2 XXe siècle
François-Joseph Gossec 36 XVIIIe siècle
Louis Moreau Gottschalk 2 XIXe siècle
Morton Gould 5 (dont 4 numérotées) XXe siècle
Charles Gounod 2 XIXe siècle
Louis Théodore Gouvy 9 XIXe siècle
Peder Gram 3 XXe siècle
Johann Gottlieb Graun 097 XVIIIe siècle
Christoph Graupner 113 XVIIIe siècle
Eivind Groven 2 XXe siècle
Camargo Guarnieri 7 XXe siècle
Pelle Gudmundsen-Holmgreen 2 XXe siècle
Christopher Gunning 4 XXe siècle/XXIe siècle
Adalbert Gyrowetz plus de 40 XVIIIe siècle
Henry Kimball Hadley 5 XIXe siècle/XXe siècle
Adolphus Hailstork 3 XXe siècle/XXIe siècle
Johan Halvorsen 3 XIXe siècle/XXe siècle
Howard Hanson 7 XXe siècle
Jan Hanuš 7 XXe siècle
Roy Harris 13 plus une perdue et trois inachevées XXe siècle
Lou Harrison 4 XXe siècle
Walter Hartley 3 XXe siècle
Karl Amadeus Hartmann 8 XXe siècle
Kunihiko Hashimoto 2 XXe siècle
Hikaru Hayashi 3 XXe siècle
Joseph Haydn 106 XVIIIe siècle
Michael Haydn 41 XVIIIe siècle
Hans Werner Henze 10 XXe siècle
Robert Hermann 2 XIXe siècle/XXe siècle
Michael Hersch 2 XXe siècle/XXIe siècle
Heinrich von Herzogenberg 8 XIXe siècle
Jacques Hétu 4 XXe siècle
Alun Hoddinott 9 XXe siècle
Leopold Hofmann une quarantaine XVIIIe siècle
Vagn Holmboe 13 XXe siècle
Ignaz Holzbauer 200 XVIIIe siècle
Arthur Honegger 5 XXe siècle
Alan Hovhaness 67 XXe siècle
Bertold Hummel 3 XXe siècle
Shin'ichirō Ikebe 7 XXe siècle
Kamran Ince 4 XXe siècle/XXIe siècle
Vincent d'Indy 4 dont 3 numérotées XIXe siècle/XXe siècle
Andrés Isasi 2 XXe siècle
Charles Ives 5 XXe siècle
Gordon Jacob 3 dont 2 numérotées XXe siècle
Daniel Jones 12 XXe siècle
Samuel Jones 3 XXe siècle
Donald Oscar Johnston 6 XXe siècle
André Jolivet 3 XXe siècle
John Joubert 2 XXe siècle
Paul Juon 4 XXe siècle
Dmitri Kabalevski 4 XXe siècle
Miloslav Kabeláč 8 XXe siècle
Jouni Kaipainen 3 XXe siècle
Vassili Kalinnikov 2 XIXe siècle
Johannes Wenzeslaus Kalliwoda 7 XIXe siècle
Guia Kantcheli 7 XXe siècle
Jan Kapr 10 XXe siècle
Leif Kayser 4 XXe siècle
Aaron Jay Kernis 2 XXe siècle
Otto Ketting 4 XXe siècle/XXIe siècle
Aram Khatchatourian 3 XXe siècle
Otto Klemperer 6 XXe siècle
Joonas Kokkonen 4 XXe siècle
Joseph Martin Kraus 15 (12 conservées) XVIIIe siècle
Jaroslav Krček 3 XXe siècle
Ernst Krenek 8 XXe siècle
Franz Krommer 9 XVIIIe siècle/XIXe siècle
László Lajtha 9 XXe siècle
Marcel Landowski 2 XXe siècle
Rued Langgaard 16 XXe siècle
Lars-Erik Larsson 3 XXe siècle
Henri Lazarof 7 XXe siècle/XXIe siècle
Simon Le Duc 3 XVIIIe siècle
Benjamin Lees 4 XXe siècle
Paul Le Flem 4 XXe siècle
Kenneth Leighton 3 plus une inachevée XXe siècle
Ezra Levy 3 XXe siècle/XXIe siècle
Ulrich Leyendecker 5 (la 5ème porte aussi le titre Concerto pour orchestre) XXe siècle/XXIe siècle
Douglas Lilburn 3 XXe siècle
Franz Liszt 2 (Dante Symphonie et Faust Symphonie) XIXe siècle
George Lloyd 12 XXe siècle
Alexander Lokshin 11 XXe siècle
Enguerrand-Friedrich Lühl Dolgorukiy 5 XXe siècle/XXIe siècle
Zdeněk Lukáš 7 XXe siècle
Witold Lutoslawski 4 XXe siècle
Borys Lyatoshynsky 5 XXe siècle
Drake Mabry 5 XXe siècle
Leevi Madetoja 3 XXe siècle
Albéric Magnard 4 XIXe siècle/XXe siècle
Gustav Mahler 10 dont la dernière inachevée plus Le Chant de la terre XIXe siècle
Gian Francesco Malipiero 11 XXe siècle
Franco Margola 2 XXe siècle
John Marsh une quarantaine XVIIIe siècle/XIXe siècle
Bohuslav Martinů 6 XXe siècle
Giuseppe Martucci 2 XIXe siècle/XXe siècle
David Maslanka 8 XXe siècle/XXIe siècle
Toshiro Mayuzumi 3 (non numérotées) XXe siècle
John McCabe 5 XXe siècle
George Frederick McKay 7 XXe siècle
Étienne Nicolas Méhul 4 plus une inachevée (1er mouvement seulement) XVIIIe siècle/XIXe siècle
Erkki Melartin 6 XXe siècle
Felix Mendelssohn-Bartholdy 5 XIXe siècle
Peter Mennin 9 XXe siècle
Olivier Messiaen 2 XXe siècle
Arthur Meulemans 15 XXe siècle
Krzysztof Meyer 7 XXe siècle
Nikolaï Miaskovski 27 XXe siècle
Francisco Mignone 3 (non numétorées) XXe siècle
Darius Milhaud 12 XXe siècle
Johann Melchior Molter 170 XVIIIe siècle
Emanuel Moór 8 XIXe siècle/XXe siècle
Douglas Stuart Moore 2 XXe siècle
Saburō Moroi 5 XXe siècle
Alexander Moyzes 12 XXe siècle
Leopold Mozart 48 XVIIIe siècle
Wolfgang Amadeus Mozart 55 avec les symphonies de jeunesse XVIIIe siècle
Josef Myslivečekt 85 XVIIIe siècle
Onutė Narbutaitė 2 XXe siècle/XXIe siècle
Johann Gottlieb Naumann 12 XVIIIe siècle
Carl Nielsen 6 XIXe siècle/XXe siècle
Ludolf Nielsen 3 XXe siècle
Pehr Henrik Nordgren 8 XXe siècle/XXIe siècle
Per Nørgård 7 XXe siècle/XXIe siècle
Ib Nørholm 10 XXe siècle
Mikhaïl Nossyrev 4 XXe siècle
Masao Ohki 6 XXe siècle
Hisato Ohzawa 3 XXe siècle
Georges Onslow 4 XIXe siècle
Galina Oustvolskaïa 5 XXe siècle
John Knowles Paine 2 XIXe siècle
Andrzej Panufnik 010 + deux perdues XXe siècle
Hubert Parry 5 XIXe siècle/XXe siècle
Arvo Pärt 4 XXe siècle/XXIe siècle
Alla Pavlova 6 XXe siècle/XXIe siècle
Krzysztof Penderecki 7 (numérotées de 1 à 8, la sixième étant non écrite) XXe siècle
Vincent Persichetti 9 XXe siècle
Wilhelm Peterson-Berger 5 XIXe siècle/XXe siècle
Allan Pettersson 17 dont la dernière inachevée XXe siècle
Václav Pichl 89 XVIIIe siècle
Willem Pijper 3 XXe siècle
Walter Piston 8 XXe siècle
Ignace Pleyel 41 XVIIIe siècle/XIXe siècle
Marcel Poot 7 XXe siècle
Quincy Porter 2 XXe siècle
Raymond Premru 2 XXe siècle
Sergueï Prokofiev 7 XXe siècle
Sergueï Rachmaninov 3 XXe siècle
Joachim Raff 10 XIXe siècle
Kaljo Raid 4 XXe siècle
Ture Rangström 4 XXe siècle
Einojuhani Rautavaara 8 XXe siècle
Alan Rawsthorne 3 XXe siècle
Gardner Read 2 XXe siècle
Napoléon Henri Reber 4 XIXe siècle
Sergio Rendine 2 XXe siècle
Emil von Reznicek 5 XXe siècle
Francesco Pasquale Ricci 12 XVIIIe siècle/XIXe siècle
Franz Xaver Richter 69 XVIIIe siècle
Wallingford Riegger 4 XXe siècle
Ferdinand Ries 7 XIXe siècle
Henri-Joseph Rigel 15 XVIIIe siècle
Nikolaï Rimski-Korsakov 3 XIXe siècle
George Rochberg 6 XXe siècle
Gabriel Rodo 2 XXe siècle
Julius Röntgen 21 XIXe siècle/XXe siècle
Guy Ropartz 5 XXe siècle
Ned Rorem 3 XXe siècle
Hilding Rosenberg 8 XXe siècle
Antonio Rosetti 44 XVIIIe siècle
Arnold Rosner 6 XXe siècle
Nino Rota 4 dont trois numérotées XXe siècle
Christopher Rouse 2 XXe siècle
Albert Roussel 4 XXe siècle
Edmund Rubbra 11 XXe siècle
Anton Rubinstein 6 XIXe siècle
Harald Sæverud 9 XXe siècle
Camille Saint-Saëns 5 dont deux inédites XIXe siècle
Aulis Sallinen 8 XXe siècle/XXIe siècle
Giovanni Battista Sammartini 70 environ XVIIIe siècle
Cláudio Santoro 9 XXe siècle
Ahmet Adnan Saygun 5 XXe siècle
Martin Scherber 3 XXe siècle
Franz Schmidt 4 XXe siècle
Florent Schmitt 3 XIXe siècle/XXe siècle
Alfred Schnittke 010 XXe siècle
Franz Schubert 10 dont la huitième et la dernière sont inachevées XIXe siècle
Erwin Schulhoff 8 dont les deux dernières inachevées XXe siècle
William Schuman 10 XXe siècle
Robert Schumann 4 XIXe siècle
Reinhard Schwarz-Schilling 2 XXe siècle
Cyril Scott 4 XXe siècle
Alexandre Scriabine 5 XXe siècle
Rodion Chtchedrine 3 XXe siècle
Humphrey Searle 6 XXe siècle
José Serebrier 3 XXe siècle/XXIe siècle
Leif Segerstam 185 (série en cours) XXe siècle/XXIe siècle
Roger Sessions 9 XXe siècle
Giovanni Sgambati 2 XIXe siècle
Jean Sibelius 7 XXe siècle
Valentin Silvestrov 7 XXe siècle/XXIe siècle
Marijn Simons 2 XXe siècle/XXIe siècle
Rudolf Simonsen 4 XXe siècle
Robert Simpson 11 XXe siècle
Christian Sinding 4 XIXe siècle/XXe siècle
Níkos Skalkótas 2 XXe siècle
Louis Spohr 10 (la dernière, inachevée, a été complétée par Eugene Minor) XIXe siècle
Charles Villiers Stanford 7 XIXe siècle
William Grant Still 5 XXe siècle
Richard Strauss 4 dont 2 de jeunesse XXe siècle
Igor Stravinski 4 XXe siècle
Josef Suk 2 XXe siècle
Lepo Sumera 6 XXe siècle
Johan Svendsen 3 (la troisième perdue) XIXe siècle
Karol Szymanowski 4 XXe siècle
Eino Tamberg 4 XXe siècle
Sergueï Taneïev 4 XIXe siècle
Alexandre Tansman 9 XXe siècle
Cornel Taranu 4 XXe siècle
Matthew Taylor 3 XXe siècle
Boris Tchaïkovski 4 XXe siècle
Piotr Ilitch Tchaïkovski 8 dont une inachevée plus la Symphonie Manfred XIXe siècle
Virgil Thomson 3 XXe siècle
Randall Thompson 3 XXe siècle
Anton Ferdinand Tietz 47 XVIIIe siècle
Michael Tippett 4 XXe siècle
Boris Tischenko 7 XXe siècle/XXIe siècle
Ernst Toch 7 XXe siècle
Joseph Touchemoulin 16 XVIIIe siècle
Charles Tournemire 8 XXe siècle
Eduard Tubin 11 dont une inachevée XXe siècle
Erkki-Sven Tüür 6 XXe siècle/XXIe siècle
Viktor Ullmann 2 XXe siècle/XXIe siècle
Jiří Válek 21 XXe siècle
Fartein Valen 5 dont une inachevée XXe siècle
Johann-Baptist Vanhal 76 XVIIIe siècle
Pēteris Vasks 3 XXe siècle
Ralph Vaughan Williams 9 XXe siècle
Sandor Veress 2 XXe siècle
Louis Vierne 6 XIXe siècle/XXe siècle
Anatol Vieru 6 XXe siècle
Heitor Villa-Lobos 12 XXe siècle
Carl Vine 7 XXe siècle/XXIe siècle
Robert Volkmann 2 XIXe siècle
Harri Vuori 2 XXIe siècle
Georg Christoph Wagenseil 12 (??) XVIIIe siècle
Bruno Walter 2 XIXe siècle/XXe siècle
William Walton 2 XXe siècle
Robert Ward 6 dont 5 numérotées
Carl Maria von Weber 2 XIXe siècle
Karl Weigl 6 XXe siècle
Mieczyslaw Weinberg 22 XXe siècle
Felix Weingartner 7 XIXe siècle/XXe siècle
Michael Bastian Weiß 2 XXe siècle/XXIe siècle
Egon Wellesz 9 XXe siècle
Richard Wetz 3 (plus fragments d'une quatrième) XXe siècle
Christoph Ernst Friedrich Weyse 7 XVIIIe siècle/XIXe siècle
Charles-Marie Widor 5 dont 4 numérotées XVIIIe siècle/XIXe siècle
Malcolm Williamson 7 (+ une huitième inachevée) XXe siècle
Johann Wilhelm Wilms 7 XIXe siècle
Heinz Winbeck 3 XXe siècle
Ernst Wilhelm Wolf 15 XVIIIe siècle
Joseph Woelfl 2 XVIIIe siècle/XIXe siècle
Charles Wuorinen 8 XXe siècle/XXIe siècle
Kosaku Yamada 3 (non numérotées) XXe siècle
Takashi Yoshimatsu 5 XXe siècle/XXIe siècle
Ellen Taaffe Zwilich 4 XXe siècle

Notes et références

  1. Sciences de la musique par Marc Honegger - Bordas 1976 (ISBN 2 04 027020 5)
  2. « La Mer qui ne décrit rien de précis en dépit de son titre et de sa dénomination mensongère d'esquisses symphoniques, la Mer, de Debussy, par sa structure formelle, répond bien davantage aux exigences d'une symphonie [que la symphonie Fantastique de Berlioz] » Roland-Manuel, Plaisir de la Musique, vol. 1, p. 192 (Paris, Éditions du Seuil, 1947)

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « Symphonie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Symphonies de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Symphonies — Symphony Sym pho*ny, n.; pl. {Symphonies}. [F. symphonie (cf. It. sinfonia), L. symphonia, Gr. ?; sy n with + ? a sound, the voice. See {Phonetic}.] 1. A consonance or harmony of sounds, agreeable to the ear, whether the sounds are vocal or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • symphonies — sym·pho·ny || sɪmfÉ™nɪ n. musical composition written for a symphony orchestra; symphony orchestra; performance by a symphony orchestra; harmonious arrangement of sounds or other elements …   English contemporary dictionary

  • Symphonies of Sickness — Studioalbum von Carcass Veröffentlichung Dezember 1989 Aufnahme Juli bis August 1989 Label …   Deutsch Wikipedia

  • Symphonies of Sickness — Symphonies of Sickness …   Википедия

  • Symphonies d'instruments à vent — Les Symphonies d instruments à vent est une œuvre pour orchestre d harmonie composé en 1920 par Igor Stravinski elle est sous titrée (A la mémoire de Claude achille Debussy) en hommage au compositeur français disparu en 1918. Par son écriture… …   Wikipédia en Français

  • Symphonies de kurt weill — Kurt Weill a écrit deux symphonies. Le compositeur est essentiellement connu pour ses musiques de scène et n a que peu écrit en dehors de ce cadre pour orchestre. Outre ses deux symphonies, il existe une suite de jeunesse composée en 1919, un… …   Wikipédia en Français

  • Symphonies de Bohuslav Martinu — Symphonies de Bohuslav Martinů Bohuslav Martinů composa six symphonies entre 1942 et 1953. Sommaire 1 Symphonie n° 1 2 Symphonie n° 2 3 Symphonie n° 3 4 …   Wikipédia en Français

  • Symphonies de bohuslav martinů — Bohuslav Martinů composa six symphonies entre 1942 et 1953. Sommaire 1 Symphonie n° 1 2 Symphonie n° 2 3 Symphonie n° 3 4 …   Wikipédia en Français

  • Symphonies of Infernality — is the debut full length album by Black metal band, Thyrane. It was recorded and mixed at Tico Tico Studios in 1998 and released by Woodcut Records in December 1999. Track listing # Intro 0:15 # In the Shape of a Demon 6:35 # Satanist 4:32 #… …   Wikipedia

  • Symphonies de Haydn — Liste des symphonies de Joseph Haydn Joseph Haydn a composé tout au long de sa carrière un très grand nombre de symphonies : cent quatre au total (auxquelles il faut ajouter une symphonie inachevée, et trois œuvres qui ne sont pas… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.