Symphonie n° 1 de prokofiev


Symphonie n° 1 de prokofiev

Symphonie nº 1 de Prokofiev

La Symphonie n° 1 de Prokofiev est surnommée Symphonie classique en raison de ses nombreuses inspirations classiques, dont la structure et l'orchestration. Elle est composée dans le ton de ré majeur et comporte quatre mouvements.

  1. Allegro
  2. Larghetto
  3. Gavotta : Non troppo allegro
  4. Finale : Molto vivace

Sommaire

Fiche technique

  • Titre : Symphonie n° 1 en ré majeur, op. 25
    • Surnom : Symphonie classique
  • Composition : 1916-1917
  • Création : 21 avril 1918 à Pétrograd, sous la direction du compositeur
  • Durée : 15 minutes

Orchestration

La symphonie est composée pour un orchestre type de Haydn ou Mozart :

Histoire

Composition

Prokofiev commença à composer sa première symphonie au cours de l'été 1917. Pendant que la Première Guerre mondiale faisait des millions de morts, Prokofiev travaillait sa symphonie à Saint-Pétersbourg. Il n'avait alors, intentionnellement, aucun instrument de musique à sa disposition. Il voulait essayer de composer uniquement de mémoire. « Je dus reconnaître que la matériau thématique, composé sans piano, est la plupart du temps de meilleure qualité. Lorsque j'en jouais plus tard des passages au piano, cela me paraissait bien étrange tout d'abord, mais chaque élément prenait rapidement sa place. » Il s'inspira beaucoup des symphonies de Haydn dont il connaissait très bien la technique.

Création et réception

La création de la Symphonie n° 1 « classique » eut lieu le 21 avril 1918 à Pétrograd.

Analyse

Allegro

Ce premier mouvement est de structure sonate classique, c'est-à-dire exposition, développement et récapitulation. Le développement apparaît après un pause marquée.

Larghetto

Le deuxième mouvement est divisé en trois sections, de forme A-B-A. Son rythme à trois temps l'apparente avec le menuet.

Gavotta : Non troppo allegro

Le troisième mouvement, une gavotte est bien dansant, à quatre temps.

Finale : Molto vivace

Le dernier mouvement, comme la plupart des derniers mouvements dans le classique est entraînant et puissant. Il mélange la forme du rondo (A-B-A-C-A-D...) avec la structure sonate.

Références

  • Au Cœur du Classique, Vol. 59 p. 1456-1459.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Symphonies de Sergueï Prokofiev
n° 1 « Classique » • n° 2 • n° 3 • n° 4 • n° 5 • n° 6 • n° 7 
  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « Symphonie n%C2%BA 1 de Prokofiev ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Symphonie n° 1 de prokofiev de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Symphonie no 1 de Prokofiev — Symphonie nº 1 de Prokofiev La Symphonie n° 1 de Prokofiev est surnommée Symphonie classique en raison de ses nombreuses inspirations classiques, dont la structure et l orchestration. Elle est composée dans le ton de ré majeur et comporte quatre… …   Wikipédia en Français

  • Symphonie n° 1 de Prokofiev — Symphonie nº 1 de Prokofiev La Symphonie n° 1 de Prokofiev est surnommée Symphonie classique en raison de ses nombreuses inspirations classiques, dont la structure et l orchestration. Elle est composée dans le ton de ré majeur et comporte quatre… …   Wikipédia en Français

  • Symphonie no 6 de Prokofiev — Symphonie nº 6 de Prokofiev Pour les articles homonymes, voir Symphonie n° 6. La sixième symphonie en mi bémol mineur, opus 111 (1947) de Sergueï Prokofiev est une des œuvres les plus personnelles et les plus riches de sens du compositeur.… …   Wikipédia en Français

  • Symphonie n° 6 de Prokofiev — Symphonie nº 6 de Prokofiev Pour les articles homonymes, voir Symphonie n° 6. La sixième symphonie en mi bémol mineur, opus 111 (1947) de Sergueï Prokofiev est une des œuvres les plus personnelles et les plus riches de sens du compositeur.… …   Wikipédia en Français

  • Symphonie n° 6 de prokofiev — Symphonie nº 6 de Prokofiev Pour les articles homonymes, voir Symphonie n° 6. La sixième symphonie en mi bémol mineur, opus 111 (1947) de Sergueï Prokofiev est une des œuvres les plus personnelles et les plus riches de sens du compositeur.… …   Wikipédia en Français

  • Symphonie no 5 de Prokofiev — Symphonie nº 5 de Prokofiev Pour les articles homonymes, voir Symphonie n° 5. La Cinquième symphonie en si bémol majeur, opus 100 (1945) de Sergueï Prokofiev est la plus vaste et par certains aspects la plus grandiose de ses sept symphonies. À… …   Wikipédia en Français

  • Symphonie n° 5 de Prokofiev — Symphonie nº 5 de Prokofiev Pour les articles homonymes, voir Symphonie n° 5. La Cinquième symphonie en si bémol majeur, opus 100 (1945) de Sergueï Prokofiev est la plus vaste et par certains aspects la plus grandiose de ses sept symphonies. À… …   Wikipédia en Français

  • Symphonie n° 5 de prokofiev — Symphonie nº 5 de Prokofiev Pour les articles homonymes, voir Symphonie n° 5. La Cinquième symphonie en si bémol majeur, opus 100 (1945) de Sergueï Prokofiev est la plus vaste et par certains aspects la plus grandiose de ses sept symphonies. À… …   Wikipédia en Français

  • Symphonie no 7 de Prokofiev — Symphonie nº 7 de Prokofiev Pour les articles homonymes, voir Symphonie n° 7. La Septième symphonie en ut dièse mineur, opus 131 (1952) est l’ultime symphonie de Sergueï Prokofiev. C’est une de ses œuvres les plus lyriques et les plus mélodieuses …   Wikipédia en Français

  • Symphonie n° 7 de Prokofiev — Symphonie nº 7 de Prokofiev Pour les articles homonymes, voir Symphonie n° 7. La Septième symphonie en ut dièse mineur, opus 131 (1952) est l’ultime symphonie de Sergueï Prokofiev. C’est une de ses œuvres les plus lyriques et les plus mélodieuses …   Wikipédia en Français