Sylvine (minéral)


Sylvine (minéral)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sylvine.
Sylvine [1]
Catégorie III : halogénures[2]
Sylvine cristallisée.

Sylvine cristallisée.
Général
Numéro CAS 14336-88-0
Classe de Strunz 3.AA.20
Formule brute ClKKCl
Identification
Masse formulaire[3] 74,551 ± 0,002 uma
Cl 47,55 %, K 52,45 %,
Couleur incolore à blanche, gris pâle, bleu pâle (variable en fonction des impuretés).
Classe cristalline et groupe d'espace isométrique - hexoctaédrique; Fm3m
Système cristallin cubique
Réseau de Bravais centré F
Macle non
Clivage parfait suivant {001}{010}{100}
Habitus cristaux, croûtes grenues à compactes, massif.
Faciès cubes, ocataèdres, cuboctaèdres.
Échelle de Mohs 2
Trait blanc
Éclat vitreux
Propriétés optiques
Biréfringence non
Fluorescence ultraviolet aucune
Transparence transparent
Propriétés chimiques
Densité 1,99 à 2,00
Solubilité dans l'eau.
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité faible
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La sylvine est une espèce minérale de la famille des chlorures. Il s'agit de la forme minéralogique du chlorure de potassium de formule KCl, avec des traces de brome et de CO2.

Sommaire

Historique de la description et appellations

Inventeur et étymologie

Topotype

Complexe du Vésuve, Naples, Campanie, Italie.

Synonymie

Caractéristiques physico-chimiques

Critères de détermination

  • Un des rares minéraux qui peut être "goûté" : Goût amer, salé, alcalin, encre, métallique, astringent.

Propriétés chimiques

La sylvine est isostructurale avec la halite, avec laquelle elle forme une solution solide, complète à haute température, mais limitée à basse température.

Comme la halite, la sylvine est soluble dans l'eau. Elle se distingue par son goût amer sur la langue.


Cristallochimie

Elle fait partie d'un groupe de minéraux isotructuraux : le groupe de la halite.

Groupe de la halite
Groupe de la halite
Minéral Formule Groupe ponctuel Groupe d'espace
Carobbiite KF 4/m 3 2/m Fm3m
Griceite LiF 4/m 3 2/m Fm3m
Halite NaCl 4/m 3 2/m Fm3m
Sylvine KCl 4/m 3 2/m Fm3m
Villiaumite NaF 4/m 3 2/m Fm3m

Cristallographie

La sylvine cristallise dans le groupe d'espace cubique Fm3m (Z = 4), avec le paramètre de maille a = 6,288 Å à température ambiante (V = 248,6 Å3, densité calculée = 1,99 g⋅cm-3)[6].

Sa structure est constituée de deux sous-réseaux cubiques à faces centrées de chlore et de potassium, décalés d'une demi-longueur de maille le long des directions cristallographiques a, b et c.

Les cations K+ sont entourés par 6 anions Cl en coordination octaédrique ; les anions Cl sont en coordination octaédrique de cations K+.

Structure de la sylvine.

Gîtologie et minéraux associés

Gîtologie [7]
Dans les bassins sédimentaires, formant d'épais dépôts avec halite.
comme sublimé dans les fumerolles volcaniques.
dans des dépôts de nitrate et de dépôts de grotte.
comme produit de la combustion du charbon
peut être inclus dans d'autres minéraux comme un produit de grade intermédiaire du métamorphisme.
Minéraux associés 
Halite, kiesérite, kainite, carnallite, polyhalite, gypse, anhydrite.

Notes et références

  1. Mineralogical Magazine, volume 029, pp. 667(1951)
  2. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz.
  3. Masse molaire calculée d’après Atomic weights of the elements 2007 sur www.chem.qmul.ac.uk
  4. Gerard (1863), Neues Jahrbuch für Mineralogie, Geologie und Paleontologie, Heidelberg, Stuttgart: 568.
  5. Albert Auguste Cochon de Lapparent Cours de minèrologie 1898 p.367
  6. ICSD No. 240 502 ; (en) D. Walker, P.K. Verma, L.M.D. Cranswick, R.L. Jones, S.M. Clark et S. Buhre, « Halite-sylvite thermoelasticity », dans American Mineralogist, vol. 89, no 1, 2004, p. 204-210 
  7. (en) John W. Anthony, Richard A. Bideaux, Kenneth W. Bladh et Monte C. Nichols, The Handbook of Mineralogy : Borates, Carbonates, Sulfates, vol. V, Mineral Data Publishing, 2003 

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sylvine (minéral) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sylvine — noun a mineral consisting of native potassium chloride; an important ore of potassium that is found in sedimentary beds • Syn: ↑sylvite • Hypernyms: ↑mineral • Substance Meronyms: ↑potassium, ↑K, ↑atomic number 19 …   Useful english dictionary

  • Minéral composite — Liste des minéraux Sommaire 1 Liste des minéraux par ordre alphabétique 2 Liste des minéraux par famille chimique 2.1 I Éléments natifs 2.2 II Su …   Wikipédia en Français

  • Sylvite — Sylvine (minéral) Pour les articles homonymes, voir Sylvine. Sylvite Catégorie IV : halogénures …   Wikipédia en Français

  • CHLORURES NATURELS — Parmi les composés naturels du chlore, les chlorures sont les plus répandus. Prenant difficilement place dans la charpente des silicates, le chlore ne se rencontre que dans quelques minéraux des roches magmatiques, mais il est souvent présent… …   Encyclopédie Universelle

  • Halite — Pour les articles homonymes, voir Halite (homonymie). Halite Catégorie III : halogénures[1] …   Wikipédia en Français

  • sylvite — /sil vuyt/, n. a common mineral, potassium chloride, KCl, colorless to milky white or red, occurring in crystals, usually cubes, and masses with cubic cleavage, bitter in taste: the most important source of potassium. Also, sylvin, sylvine /sil… …   Universalium

  • Villiaumite — Catégorie III : halogénures[1] Villiaumite, Mont Saint Hilaire, MRC de Rouville, Monté …   Wikipédia en Français

  • minerai — [ minrɛ ] n. m. • minerois 1314; repris XVIIIe; de 2. mine ♦ Minéral contenant, à l état pur ou combiné, une ou plusieurs substances chimiques déterminées, en proportions telles qu on puisse les isoler industriellement. Substance terreuse qui… …   Encyclopédie Universelle

  • sylvite — also sylvine noun Etymology: alteration of sylvine, from French, from New Latin sal digestivus Sylvii digestive salt of Sylvius, from Sylvius latinized name of Jacques Dubois died 1555 French physician Date: 1868 a mineral that is a natural… …   New Collegiate Dictionary

  • Halites — Halite Pour les articles homonymes, voir Halite (homonymie). Halite Catégorie IV : halogénures …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.