Sylvain Blanchet


Sylvain Blanchet
Sylvain Blanchet

Parlementaire français
Date de naissance 26 mars 1892
Date de décès 2 août 1947
Mandat Député 1936-1940
Circonscription Creuse
Groupe parlementaire SFIO
IIIe République

Sylvain Blanchet, né le 26 mars 1892 à Saint-Fiel (Creuse) et mort accidentellement le 2 août 1947 à Jouillat (Creuse), est un homme politique français.

Syndicaliste agricole, militant du mouvement coopératif, Député socialiste de la Creuse (1936-1942).

Sommaire

Biographie

Fils d'un petit propriétaire exploitant établi à Bournazeau, commune de Saint-Fiel (Creuse), il fréquente l'école primaire supérieure de Guéret avant de reprendre la ferme familiale. Il y fonde une famille et sera père de quatre enfants.

Appelé sous les drapeaux, il y est maintenu jusqu'en 1919. Il participe en 1916 à la bataille de Verdun au cours de laquelle il est atteint au bras gauche par un éclat d'obus, qui le laisse infirme. Marqué par cette épreuve, il devient un pacifiste intransigeant.

Engagement dans le mouvement coopératif et syndical

Très tôt il prend conscience de la nécessité de l'organisation collective et professionnelle du monde paysan. C'est pourquoi il fonde, en 1921, avec quelques amis la première coopérative agricole de la Creuse "La marchoise" dont il sera le directeur de 1934 à 1936.

A partir de 1933, il prend une part active dans l'animation de la Confédération nationale paysanne (CNP). Cette organisation syndicale agricole se développe essentiellement dans le centre de la France. L'écrivain paysan Émile Guillaumin en sera membre.

Administrateur de l'Union des coopérateurs du centre (UCC) depuis 1924, il tente plusieurs expériences de rapprochement entre les coopératives de productions et de consommateurs, notamment avec André Desmoulin et Camille Riffaterre.

Son militantisme le conduit à prendre des responsabilités nationales au sein du mouvement coopératif agricole. Il est secrétaire général de l'Union centrale des coopératives agricoles (UCCA) et directeur général du Comité national d'action agricole au moment de sa mort.

Engagement politique

  • Engagé très jeune en politique, il est candidat sur la liste SFIO en 1919 dans la Creuse à l'âge de 27 ans.
  • Candidat à nouveau en 1924, la liste SFIO est devancée par la liste Radicale socialiste. Seul Camille Benassy représente les électeurs socialistes à la Chambre des députés.
  • Il est élu finalement député de la Creuse en 1936, dans le mouvement qui porte le gouvernement de Front populaire et Léon Blum au pouvoir.
  • Il devient un membre très actif de la commission de l'agriculture. Il est rédacteur de nombreux rapports proposant des mesures pour l'amélioration de la condition paysanne et la stabilisation des revenus agricoles. Il est une des chevilles ouvrières de la création de l'Office national interprofessionnel du blé (actuel Office national interprofessionnel des grandes cultures). Il travaille en étroite collaboration avec le ministre Georges Monnet.
  • Marqué par l'épreuve de la guerre, il intervient régulièrement pour la mise en place de mécanismes garantissant la sécurité collective.
  • Le 10 juillet 1940 il vote le projet de loi constitutionnelle accordant les pleins pouvoirs au Maréchal Philippe Pétain.
  • À la Libération, en raison de son attitude patriotique durant la guerre, il n'est frappé d'inéligibilité que pour une durée de quatre ans. N'ayant pas d'ambition particulière, il se consacre à la défense du monde agricole, au sein des organes coopératifs et du Conseil économique et social où il représente la Confédération générale de l'agriculture (CGA). Il collabore régulièrement avec Tanguy Prigent, ami de longue date, et ministre de l'agriculture de l'époque.
  • Tirant les leçons de son expérience politique, il publie en 1946 aux Presses du Massif Central "Une Constitution pour la IVe République" ouvrage dans lequel il présente ses conceptions de l'organisation des institutions républicaines.

Mandats électifs

Parlementaire

Mandats locaux

Liens internes

Bibliographie

  • Sylvain Henri Blanchet, Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, éd. de l'Atelier
  • Georges Dauger, Aux origines de Front populaire en Creuse, Études creusoises, 1986
  • J.-C. Pasty, L'Évolution de l'opinion publique dans le département de la Creuse depuis 1919, thèse, 1958

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sylvain Blanchet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sylvain Lelievre — Sylvain Lelièvre Sylvain Lelièvre (1943 2002) est un auteur compositeur interprète québécois. Il est héritier de la tradition des chansonniers québécois. Sommaire 1 Biographie 2 Décès 3 Hommages 4 …   Wikipédia en Français

  • Sylvain Soussan — est un artiste contemporain français, né le 14 février 1959 à Paris. Sommaire 1 Biographie 2 Parcours artistique 3 Expositions 4 Notes et références …   Wikipédia en Français

  • Sylvain Gaudreault — (8 juillet 1970 à Chicoutimi) est un homme politique québécois. À la suite de l élection provinciale de 2007, il est devenu député de Jonquière à l Assemblée nationale du Québec. Il a été élu sous la bannière du Parti québécois et réélu lors des… …   Wikipédia en Français

  • Sylvain Lelièvre — Pour les articles homonymes, voir Lelièvre. Sylvain Lelièvre Naissance 1943 Québec, Québec Décès 30 avril 2002 Lévis, Québec …   Wikipédia en Français

  • Sylvain Pagé — Sommaire 1 Biographie 2 Voir aussi 2.1 Articles connexes 2.2 Liens et documents externes Sylvain Pagé ( …   Wikipédia en Français

  • Sylvain Simard — Pour les articles homonymes, voir Simard. Sylvain Simard (26 avril 1945 à Chicoutimi ) est un homme politique, un professeur de littérature et un écrivain québécois. Il est l actuel député péquiste de la circonscription de Richelieu. Il est… …   Wikipédia en Français

  • Medaille Jacques-Blanchet — Médaille Jacques Blanchet La Médaille Jacques Blanchet a été créée en 1983 par sa succession (de Jacques Blanchet) à l intention des auteurs compositeurs interprètes. Lauréats 1983 Sylvain Lelièvre 1984 Clémence Desrochers 1985 Michel Rivard 1986 …   Wikipédia en Français

  • Médaille jacques-blanchet — La Médaille Jacques Blanchet a été créée en 1983 par sa succession (de Jacques Blanchet) à l intention des auteurs compositeurs interprètes. Lauréats 1983 Sylvain Lelièvre 1984 Clémence Desrochers 1985 Michel Rivard 1986 Daniel Lavoie 1987 Gilles …   Wikipédia en Français

  • Médaille Jacques-Blanchet — La Médaille Jacques Blanchet a été créée en 1983 par sa succession (de Jacques Blanchet) à l intention des auteurs compositeurs interprètes. Lauréats 1983 Sylvain Lelièvre 1984 Clémence Desrochers 1985 Michel Rivard 1986 Daniel Lavoie 1987 Gilles …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Députés De La Creuse — Sommaire 1 Circonscriptions (issues du découpage électoral de 1987) 2 Législature 2007 2012 3 Législature 2002 2007 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.