Syllabus


Syllabus

Un syllabus (du latin « sommaire ») est un recueil de questions tranchées par l'autorité papale.

Sommaire

Histoire

Le plus célèbre des syllabi, celui qu'on note généralement d'une majuscule, est celui du 8 décembre 1864 dont Pie IX accompagna son encyclique Quanta Cura dans le contexte de l'annexion de l'unique vestige des États pontificauxRome — au reste de l'Italie unifiée. Il y énumère quatre-vingts propositions condamnées touchant aux idées modernes de l'époque : du libéralisme au socialisme en passant par le gallicanisme et le rationalisme. La dernière formule condamnée est la suivante :

« Le Pontife romain peut et doit se réconcilier et transiger avec le progrès, le libéralisme et la civilisation moderne » au motif exposé dans l'allocution Jamdudum cernimus du 18 mars 1861 que la modernité ou la nouveauté ne sont pas des critères de vérité[1].

Dans la foulée du dogme de l'Immaculée Conception proclamé dix ans plus tôt par le même Pie IX, le Syllabus mettait les penseurs de l'Église dans une situation délicate. Ce dogme ayant été proclamé de façon inhabituelle sur la seule autorité du pape et sans l'aval d'un concile, l'Infaillibilité pontificale, qui ne serait proclamée qu'à la suite du concile Vatican I de 1870, s'y trouvait déjà sous-entendue. Le Syllabus qui semblait prendre le risque d'aller à contre-sens de l'Histoire avait-il donc valeur de dogme ? La prudence voulut donc qu'on limitât l'infaillibilité aux questions de foi et de bonnes mœurs faisant l'objet d'une proclamation ex cathedra.

Le titre français complet du Syllabus est Recueil renfermant les principales erreurs de notre temps qui sont signalées dans les allocutions consistoriales, encycliques et autres lettres apostoliques de Notre Très Saint-Père le pape Pie IX (Syllabus complectens præciuos nostræ ætatis errores...). Le premier mot (Syllabus) est Résumé plutôt que Recueil dans certaines traductions.

Le pape Léon XIII adopte ultérieurement une position plus souple que Pie IX, en conseillant aux catholiques français de se rallier à la République. Léon XIII publie en particulier la célèbre encyclique Rerum Novarum (Des choses nouvelles, 1891), qui expose la position de l'Église en matière sociale. Cette encyclique a fait l'objet de mises à jour régulières, en particulier en 1991 avec Centesimus annus (centenaire de Rerum Novarum).

Autre sens

Un syllabus est également l'ensemble de notes de cours fournies par un professeur dans les cycles d'études supérieures ou universitaires et imprimées (ou photocopiées) par un service étudiant ou autre à l'intention des étudiants. Les feuilles des syllabus sont le plus souvent imprimées sur une seule des deux faces pour permettre aux étudiants d'avoir des idées claires, et d'éventuellement ajouter des notes manuscrites sur la page de gauche. De plus l'étude d'un cours est plus facile quand elle se fait uniquement sur des pages de droite. Les feuilles sont le plus souvent dotées d'une couverture et d'une reliure légère collée. Quelquefois on utilise une reliure à anneaux. Le mot semble être au départ un belgicisme au départ de Louvain, même si son usage tend à se répandre dans toute la francophonie. Il a notamment été cité comme belgicisme à recommander par Paul Bienbon dans une émission des quatre télévisions publiques de langue française intitulée le francophone d'or en 1975. La nomenclature correcte est « syllabus » au singulier et « syllabus » au pluriel mais on a souvent tendance, à tort, d'utiliser le pluriel « syllabi », le mot trouvant son étymologie dans le grec et non le latin ; par exemple le syllabus de physique et les syllabus de physique et chimie. Par ailleurs, la réforme orthographique de 1990 résout la confusion puisque peuvent désormais suivre le pluriel francophone les noms étrangers francisés.

D'autre part, il est bon de noter que l'utilisation du pluriel latin « syllabi » a peu de sens en dehors du cadre religieux, puisque le mot vient d'abord du grec « syllabos » ; il conviendrait donc, si l'on s'obstinait à vouloir utiliser le pluriel original, de dire « syllaboi » (suivant le pluriel de la deuxième déclinaison en grec ancien). Cependant, cette forme n'étant pas reconnue en français, il faudra se contenter d'un pluriel régulier « syllabus ».

Références

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Paul Christophe et Roland Minnerath, « Le Syllabus de Pie IX », préface de Mgr Dagens, Paris, Le Cerf, septembre 2000, 106 pages
  • P. L. Goyheneche, le Syllabus, ses enseignements et son autorité doctrinale, Haton, 1875
  • E. Keller, le Syllabus de Pie IX et de Pie X et les principes de 1789, Lethielleux, 1909

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Syllabus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Syllabus — • The name given to two series of propositions containing modern religious errors condemned respectively by Pius IX (1864) and Pius X (1907) Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Syllabus     Syllabus …   Catholic encyclopedia

  • SYLLABUS — (1864) Recueil «contenant les principales erreurs de notre temps» adressé aux évêques par Pie IX (et daté du 8 décembre 1864) en même temps que l’encyclique Quanta Cura . Il était constitué de quatre vingts propositions déjà condamnées… …   Encyclopédie Universelle

  • Syllabus — Syllabus, m., Pl. Syllabi, ist ein pseudo lateinischer (ursprünglich griechischer,aus συλλαμβάνω, ich nehme, stelle zusammen) Ausdruck für Register, Verzeichnis, Aufzählung, Auszug, Zusammenfassung. Inhaltsverzeichnis 1 Kirche 2 Akademische… …   Deutsch Wikipedia

  • syllabus — index capsule, compendium, outline (synopsis), pandect (treatise), plan, program, prospectus …   Law dictionary

  • Syllabus — Syl la*bus, n.; pl. E. {Syllabuses}, L. {Syllabi}. [L., fr. the same source as E. syllable.] 1. A compendium containing the heads of a discourse, and the like; an abstract. [1913 Webster] 2. (Law) The headnote of a reported case; the brief… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • syllabus — 1650s, table of contents of a series of lectures, etc., from L.L. syllabus list, a misreading of Gk. sittybos (pl. of sittyba parchment label, table of contents, of unknown origin) in a 1470s edition of Cicero s Ad Atticum iv.5 and 8. The proper… …   Etymology dictionary

  • Syllabus — (griech.), Verzeichnis; in der Sprache der katholischen Kirche Verzeichnis der mit dem römischen Katholizismus nicht verträglichen »Irrtümer« der modernen Zeit, insbes. die der Enzyklika Pius IX. Quanta cura vom 8. Dez. 1864 beigegebenen 80 Sätze …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Syllabus — Syllăbus (grch.), Verzeichnis, Aufzählung; insbes. das der päpstl. Enzyklika vom 8. Dez. 1864 beigegebene Verzeichnis der (80) modernen Irrlehren …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Syllabus — s. m. Índice de quanto foi condenado pelo papa Pio IX na célebre Encíclica de 8 de dezembro de 1864.   ‣ Etimologia: palavra latina …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • syllabus — *compendium, digest, pandect, survey, sketch, précis, aperçu Analogous words: conspectus, synopsis, epitome, *abridgment, brief, abstract …   New Dictionary of Synonyms

  • syllabus — has the plural form syllabuses, not syllabi …   Modern English usage