Suzuki


Suzuki
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Suzuki (homonymie).
Logo de Suzuki

Logo de Suzuki
Création 1909
Personnages clés Osamu Suzuki, Hiroshi Tsuda
Forme juridique Publique
Slogan « Way of Life »,
Au Québec : « Un mode de vie »
Siège social Drapeau du Japon Hamamatsu, Shizuoka (Japon)
Actionnaires Volkswagen (20%)
Produits Motos, autos, moteurs hors-bord
Effectif 14 180
Site web www.suzuki.fr
Chiffre d’affaires 2.746.453 milliards de yen

Suzuki Motor Corporation est un constructeur japonais de motos, d'automobiles et de moteurs de bateau ; il est avant tout un important fabricant de motos.

Sommaire

Groupe

Histoire

Suzuki se fait connaître sur le marché automobile durant les années 1960. Toutefois, ses origines se situent en 1909, lorsque Suzuki Michio fonde la « Suzuki Looms Works » près de Hamamatsu (浜松) (préfecture de Shizuoka / Japon). À cette époque, elle se concentrait uniquement sur des machines à coudre et à tisser destinées à l'industrie textile.

1952 voit apparaître la première motocyclette Suzuki animée d'un petit moteur à deux temps de 36 cm³ dénommée « Power Free ». La transmission était réalisée par une courroie. Grâce à cette motocyclette et à la gamme qui va en découler, Suzuki peut se faire une place sur la scène commerciale et sportive.

En 1954, la firme prend le nom de « Suzuki Motors » et présente son premier modèle de voiture, la « Suzulight » (スズライト), un mini modèle de 360 cm3 qui ne sortit qu'à 43 exemplaires.

En 1962, la firme atteint enfin une production décente en sortant des usines 2 565 Suzulight 30 TL. Grâce à ce succès, la firme va ouvrir des usines dans les villes japonaises suivantes : Toyama(冨山), Iwata (磐田), Osuka (大須賀) et Kosai (湖西). La production, va également se diversifier et Suzuki va pouvoir proposer à ses clients, non seulement des motocyclettes et des automobiles, mais également des véhicules utilitaires, des moteurs de bateau ou encore des maisons préfabriquées.

Durant les années 70, les modèles « Fronte » (dans des déclinaisons différentes telles que la 360 ou l'Alto) ou « Jimny » (le petit tout-terrain) permettent d'élargir les exportations et ainsi faire connaître la marque, entre autres sur le continent américain. En 1981, Suzuki passe un accord avec General Motors pour répondre à la demande croissante de « petites voitures » aux États-Unis.

De fil en aiguille, la collaboration se fait de plus en plus forte, et, avec l'aide d'Isuzu (filiale japonaise de General Motors), on voit la naissance d'une voiture de 993 cm³ qui sera vendue au Japon sous le nom de « Suzuki Cultus », aux États-Unis, sous le nom de « Chevrolet Sprint ».

En 1983, Suzuki exporte ses modèles aux États-Unis sous la marque Geo, créée de toute pièce par General Motors. Suzuki prend aussi une part importante dans le capital de la société indienne Maruti.

C'est également à la même époque que Suzuki prend contact avec Land Rover pour que cette dernière fabrique sous licence, la « Jimny », puis sa descendante, la « Vitara ».

En 1995, la production totale de Suzuki atteignait plus de 975 000 voitures.

En septembre 1998, Suzuki et GM nouent des liens stratégiques qui se concrétiseront avec une prise de participation de GM.

Au début du XXIe siècle, la part de GM devient majoritaire.

En avril 2003, Suzuki et le constructeur italien Fiat Auto signent un double accord de coopération :

  • l'étude, la mise au point et la fabrication en commun d'un nouveau SUV, ce sera le Fiat Sedici et le SX4, produits dans l'usine hongroise ;
  • la fourniture par Fiat Auto à Suzuki de ses très réputés moteurs Diesel, le 1,3 et 1,9 Multijet, pour équiper les modèles japonais.

En mars 2006, GM, en grave difficulté financière, revend ses parts pour ne garder que 3 % symboliques du capital de Suzuki. GM sort complètement du capital en 2008[1].

En 2007, Suzuki perd sa place de leader sur le marché du véhicule de moins de 660 cm3, très important au Japon, au profit de Daihatsu, filiale de Toyota. Suzuki tenait ce segment de marché depuis 34 ans[1].

En décembre 2009, c'est au tour de l'allemand Volkswagen de monter dans le capital de Suzuki. Il prend 19.9% du capital pour 222.5 milliards de yens soit 1.7 milliard d'euros[2].

Compétition

Dès les années 1960, Suzuki a brillé en Grand Prix.

En 1964, Suzuki sort une 50 cm³ deux temps à deux cylindres, distributeurs rotatifs, boîte 14 vitesses et refroidissement liquide. Cette machine aura de nombreux succès jusqu'en 1968.

En 1967, Suzuki sort une 125 cm³ à quatre cylindres, utilisant la même technique que la 50 cm³.

De nombreux pilotes, tels Barry Sheene ou Kevin Schwantz, champion du Monde 500 en 1993 et Kenny Roberts Jr, champion du Monde 500 en 2000, ont défendu la marque en Grand Prix.

En moto-cross, Suzuki peut s'enorgueillir d'être la marque ayant le plus de titre de Champion du Monde.

En Championnat du Monde Superbike, l'australien Troy Corser remporta le titre au guidon d'une GSX-R 1000 en 2005.

Aujourd'hui, Suzuki fait également ses preuves au Master Of Endurance (championnat composé de 6 courses dont les 24 Heures du Mans moto). Le team officiel se nomme Suzuki Endurance Racing Team et Dominique Méliand en est le team Manager.

Modèles de motos

Galerie

Modèles d'automobiles

Dans le domaine automobile, Suzuki est plutôt reconnu pour ses petits véhicules. La plupart de ses voitures furent équipées d'un moteur de 3 cylindres, la majorité du temps de moins d'un litre de cylindrée. La Suzuki Swift (Cultus au Japon) est un modèle bien aimé dans le monde du tuning et on la modifie partout dans le monde.

Depuis la fin de l'année 2005, Suzuki est sorti du giron de l'américain GM. Il utilise les moteurs Diesel Fiat Powertrain : le 1,3 MJet dans ses versions 75 et 90 ch ainsi que le 1,9 MJet dans la seule version 120 ch pour motoriser le tout-chemin conçu avec Fiat Auto.

Modèles de 1962 à 1969

  • Suzuki Suzulight (1962)
  • Suzuki Fronte (1964)
  • Suzuki Fronte 360 (1967)

Modèles de 1970 à 1979

  • Suzuki Fronte (1979)

Modèles de 1980 à 1989

  • Suzuki Cervo (1982)
  • Suzuki Jimny SJ (1984) première appellation du petit 4x4 Suzuki qui allait ensuite s'appeler Samurai.
  • Suzuki Forsa (1983 - 1988)
  • Suzuki Vitara (1988 - 1995)

Modèles de 1990 à 1999

  • Suzuki Samurai (1989 - 2003)
  • Suzuki Cultus (1991)
  • Suzuki Cappuccino (1991)
  • Suzuki Baleno (1994)
  • Suzuki Esteem (1998)

Modèles anciens

  • Suzuki Twin, mini voiture à 2 places longue de 2,73 m, lancée en 2003 et dont il existait une version hybride.
  • Suzuki Alto
  • Suzuki Kei, keijidosha vendue de 1998 à 2009 au Japon.
  • Suzuki Cervo, citadine de la catégorie keijidosha au Japon. Dernière génération lancée fin 2006 et arrêtée dès 2009.
  • Suzuki Wagon R+, citadine cubique, remplacée début 2008 par la Splash.
  • Suzuki Ignis, berline compacte dont le style est celui d'une Kei un gabarit au-dessus. Produite jusqu'en 2008.
  • Suzuki Swift
  • Suzuki Liana, gamme moyenne
  • Suzuki Samurai, petit 4x4 rustique, prédécesseur du Jimny
  • Suzuki Grand Vitara

Modèles actuels

  • Suzuki Alto, citadine de la catégorie keijidosha au Japon et dont les anciennes générations sont vendues en Inde chez Maruti. L'Alto fabriquée en Inde et vendue en Europe est totalement différente de celle du Japon.
Suzuki Grand Vitara vert, 5 portes, dans le Champsaur, Alpes françaises.
  • Suzuki Alto Lapin, citadine de la catégorie keijidosha au Japon lancée en 2002, renouvelée en 2009 et de style cubique.
  • Suzuki Palette, petit véhicule de la catégorie keijidosha au Japon, lancé en janvier 2008.
  • Suzuki Wagon R, citadine de la catégorie keijidosha au Japon, plus petite et moins puissante que le Wagon R+ vendu en Europe.
  • Suzuki MR Wagon, citadine de la catégorie keijidosha au Japon.
  • Suzuki Splash, petit modèle lancé début 2008, développé sur la base de la Swift et de la catégorie d'une Renault Modus, en plus économique.
  • Suzuki Solio, petit modèle lancé toute fin 2010 sur le marché japonais.
  • Suzuki Swift, petite berline de la catégorie Nissan Micra, renouvelée en 2010.
  • Suzuki Kizashi, berline tricorps née fin 2009 d'abord développée pour le Japon et marché nord-Américain et qui s'autorise depuis fin 2010 une petite carrière européenne.
  • Suzuki Jimny, petit 4x4.
  • Suzuki Grand Vitara, 4x4 renouvelé en 2006, proposé en 3 ou 5 portes.
  • Suzuki Grand Vitara XL-7, 4x4 renouvelé en 2006 et désormais réservé aux marchés nord-américains.
  • Suzuki SX4, petit tout-chemin à 2 ou 4 roues motrices, fruit d’une collaboration avec le Groupe Italien Fiat, appelé Fiat Sedici. Le SX4 est aussi décliné en berline classique trois volumes quatre portes pour certains marchés (Asie, États-Unis, une partie de l'Europe de l'Est notamment) et perd alors de son aspect tout-chemin.

Données chiffrées

Notes et Références

  1. a et b « Suzuki solide au Japon, leader en Inde », dans Les Echos, 10 décembre 2009 [texte intégral] 
  2. « Volkswagen s'allie à Suzuki pour détrôner Toyota », dans Les Echos, 10 décembre 2009 [texte intégral] 

Liens externes




Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Suzuki de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Suzuki — Motor Corporation Rechtsform Kabushiki gaisha (Aktiengesellschaft) ISIN JP3397200001 …   Deutsch Wikipedia

  • Suzuki RV 50 — Suzuki RV90 Die Suzuki RV ist ein Motorrad des japanischen Herstellers Suzuki. Die Bezeichnung „RV“ steht für „Recreation Vehicle“ was man frei mit „Spaßmobil“ übersetzen kann. Es ist ein Scrambler (Vorreiter der Offroad und Trailmotorräder),… …   Deutsch Wikipedia

  • Suzuki RV 90 — Suzuki RV90 Die Suzuki RV ist ein Motorrad des japanischen Herstellers Suzuki. Die Bezeichnung „RV“ steht für „Recreation Vehicle“ was man frei mit „Spaßmobil“ übersetzen kann. Es ist ein Scrambler (Vorreiter der Offroad und Trailmotorräder),… …   Deutsch Wikipedia

  • Suzuki — Motor Corporation スズキ株式会社 Тип …   Википедия

  • Suzuki SJ — Suzuki Suzuki SJ (1982–1989) SJ 410/413 Hersteller: Suzuki Produktionszeitraum …   Deutsch Wikipedia

  • Suzuki RE 5 — Suzuki Suzuki RE 5 1975 Suzuki RE 5 Hersteller: Suzuki Motor Corporation Produktionszeitraum: 1975–1978 Klasse …   Deutsch Wikipedia

  • Suzuki LJ 80 — (1978–1982) Der Suzuki LJ 80 ist ein von 1968 bis 1982 gebauter Geländewagen des japanischen Automobil , Motorrad und Marineproduzenten Suzuki. Er wurde ursprünglich für die australische Armee produziert. Es gab ihn mit geschlossenem Stahldach… …   Deutsch Wikipedia

  • Suzuki RV — Suzuki RV90 Die Modelle Suzuki RV sind eine Serie von Scramblern des japanischen Herstellers Suzuki. Die Bezeichnung „RV“ steht für „Recreation Vehicle“ was man frei mit „Spaßmobil“ übersetzen kann. Die besondere Stärke einer RV ist das Befahren… …   Deutsch Wikipedia

  • Suzuki T 20 — Suzuki T20, Jahrgang 1967 Die Suzuki T 20 (Verkaufsname T 20 Super Six oder X6 Hustler) ist ein Motorrad der Kategorie Naked Bike des japanischen Herstellers Suzuki. Die T 20 war 1965 bei ihrem Erscheinen als seinerzeit schnellste Serien 250er… …   Deutsch Wikipedia

  • Suzuki GT 50 — Suzuki AP 50 Constructeur Suzuki Années de production 1974 1980 Type Routière Moteur et transmission Moteur(s) Deux temps, monocylindre Démarrage Kick Cylindrée 49.9 Cm3 …   Wikipédia en Français

  • Suzuki xl-7 — Suzuki XL 7 …   Википедия


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.