Sumeru


Sumeru

Meru

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meru (homonymie).
Le Kailash, vénéré des Hindous, Bouddhistes, Jaïns et Böns.

Le mont Meru est la montagne mythique considérée comme l'axe du monde dans les mythologies persane et surtout hindoue. Il serait haut de 80 000 lieues (450 000 km). Le mont Meru serait situé au centre de la terre, dans le Jambudvipa, un des continents dans la mythologie indienne. Il est considéré comme le séjour des dieux ou deva. Au-dessus se trouvent les cieux, en dessous les enfers, et tout autour s'étend le monde visible. C'est autour de lui que le soleil tourne.

Le mont Meru correspondrait peut-être à une montagne sur la rive occidentale du lac Manasarovar, qu'on appelle aujourd'hui le mont Kailash (son nom en sanskrit est Meru ou Sumeru).

Certaines légendes racontent que le mont Meru et Vayu le dieu du vent, étaient bons amis. Pourtant, le sage Nârada s'approcha de Vayu et l'incita à humilier la montagne. Vayu souffla à pleine force pendant un an, mais Meru ne se soumit pas. Au bout d'un an, Meru relâcha ses efforts pendant quelques instants. Vayu en profita et augmenta la force de son souffle. Alors le sommet de la montagne se détacha et tomba dans la mer où il forma une île, l'actuel Sri Lanka.

Le volcan Semeru à Java
Le temple de Besakih à Bali

Le volcan Semeru (Sumeru, avec le préfixe honorifique sanscrit su-, équivalent du préfixe grec eu-), dans l'est de l'île indonésienne de Java, est nommé d'après le Meru.

Un autre volcan de Java Est, le mont Penanggungan, est aussi considéré par les Javanais comme une représentation du Meru.

L'architecture des toitures des temples hindous symbolise cette montagne sacrée (les étages du temple sont toujours en nombre impair : 3, 5, 7…).


Anecdote

D'après diverses gravures de l'époque, le Mont Meru est représenté au centre d'un disque, lui-même disposé sur des éléphants, eux-mêmes portés par une tortue géante, cette dernière étant enroulée dans un gigantesque serpent (pouvant signifier le royaume de Shiva, qu'on a l'habitude d'accompagner de cobras). Ladite représentation a été utilisée par l'auteur anglais Terry Pratchett pour créer son Disque-Monde.

  • Portail de la montagne Portail de la montagne
  • Portail du monde indien Portail du monde indien
Ce document provient de « Meru ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sumeru de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sumeru — (ind. Myth.), so v.w. Meru …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Sumeru — Sumeru,   mythischer Weltenberg, Meru …   Universal-Lexikon

  • Sumeru — Part of a series on Buddhism Outline · Portal History Timeline · Councils …   Wikipedia

  • sumeru — –a adj Poco profundo …   Vocabulario dialectal de Acehúche

  • Sumeru —    From Hindu mythology, the world mountain where the gods live. See Olympus …   The writer's dictionary of science fiction, fantasy, horror and mythology

  • Mont Sumeru — Meru Pour les articles homonymes, voir Meru (homonymie). Le Kailash, vénéré des Hindous, Bouddhistes, Jaïns et …   Wikipédia en Français

  • Buddhist cosmology — is the description of the shape and evolution of the universe according to the canonical Buddhist scriptures and commentaries. IntroductionThe self consistent Buddhist cosmology which is presented in commentaries and works of Abhidharma in both… …   Wikipedia

  • Cosmologie bouddhiste — Demande de traduction Buddhist cosmology → …   Wikipédia en Français

  • Mount Meru (mythology) — For the mountain in Tanzania, see Mount Meru (Tanzania). Mount Meru (Sanskrit: मेरु) (also called Sumeru i.e the great Meru ) is a sacred mountain in Hindu, Buddhist cosmology, and Jain mythology considered to be the center of all physical and… …   Wikipedia

  • Asura (Buddhism) — Asura (Sanskrit, Pāli and Korean, Tib: Lha.ma.yin , Jp: Ashura , Cn: Axiuluo ) in Buddhism is the name of the lowest ranks of the deities or demigods of the Kāmadhātu. Origins and etymologyThe Buddhist asuras are broadly derived, in general… …   Wikipedia