Suie


Suie

La suie est un ensemble de composés chimiques résultant de la combustion incomplète de combustibles fossiles (essence, gazole, fioul, kérosène) et de biomasse (bois, végétaux). Les suies se présentent sous la forme de substances solides ou goudronneuses d'aspect noirâtre et riches en carbone.

Les particules de suie émises par les combustions incomplètes sont composées avant tout de carbone élémentaire [EC = elemental carbon], encore appelé carbone suie ou carbone noir [BC = Black Carbon], présent sous la forme de microcristaux de graphite, et de composés organiques (le carbone présent dans ces composés est appelé carbone organique [OC = organic carbon]) ; c'est le cas des particules émises par les moteurs Diesel ou lors de la combustion du charbon ou du bois[1],[2].

Sommaire

Historique de son étude

Au XIXe siècle, Michael Faraday en étudie les propriétés optiques et note l'importance de celle-ci pour la luminosité d'une flamme. Hoyt Hotel en fait des images en microscopie électronique dans les années 1960. De manière contemporaine, Roger Millikan en analyse la modification de sa composition suivant la hauteur d'une flamme.

Propriétés

La formation des suies est liée au mode de combustion (notamment au pourcentage d'air ou d'oxygène, en regard de la combustion stœchiométrique) et à la nature du combustible (type d'hydrocarbures). Elle est constituée de composés carbonés agglomérés, formant des particules d'une vingtaine de nanomètres, disposées en spirale.

Elle modifie la couleur des flammes quand elle est portée à incandescence, cette dernière permettant l'émission de longueurs d'onde dans tout le spectre visible.

Elle a été utilisée pour la conservation de la viande.

Toxicologie, santé au travail

La formation des suies est encore mal élucidée, alors qu'elle revêt une importance certaine liée au fait que les suies comportent divers Hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) toxiques, voire cancérigènes, et ceci d'autant plus, qu'elles s'adsorbent sur de fines particules métalliques, ce qui en accroît encore la toxicité. En France métropolitaine, la combustion du bois, tous secteurs confondus (domestique, industriel et collectif), contribue d'une manière largement majoritaire aux émissions de HAP dans l'atmosphère (72 % des émissions nationales en 2007).

L'exposition à des suies est reconnue comme facteur de risque (Preuves humaines suffisantes) pour le cancer du poumon[3], en particulier dans le cas de l'exposition professionnelle du ramoneur, avec : preuves humaines suffisantes pour le cancer de la peau (Cancer du scrotum) et du poumon et des "preuves humaines limitées pour le cancer de la vessie" [3].

Il en résulte des normes de concentration de plus en plus sévères, relatives aux émissions de suies, notamment celles issues des moteurs thermiques.

Il est possible de diminuer le taux de formation des suies dans les moteurs thermiques, soit en utilisant un catalyseur d'oxydation, soit en ajoutant aux moteurs diesel, un filtre à particules.

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Shaddix C, Williams T, La Suie, piège... et source de lumière, Pour la Science, octobre 2007, p. 62-67.

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Suie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • suie — suie …   Dictionnaire des rimes

  • suie — [ sɥi ] n. f. • 1160; probablt du gaul. °sudia; cf. vieil irland. suide ♦ Noir de fumée mêlé d impuretés, que produisent les combustibles qui ne brûlent qu incomplètement. Dépôt de suie dans une cheminée, un tuyau. « ce faubourg souillé par la… …   Encyclopédie Universelle

  • suie — (suie) s. f. 1°   Matière noire, d une odeur désagréable, d une saveur amère et empyreumatique, que la fumée dépose en croûtes luisantes sur les parois des conduits de cheminée. •   Ces honnêtes enfants Qui de Savoie arrivent tous les ans, Et… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SUIE — s. f. Matière noire et épaisse que la fumée laisse, et qui s attache au tuyau de la cheminée ou du poêle. Noir comme suie, comme de la suie. La cheminée est pleine de suie. Un tuyau de poêle engorgé par la suie. On sent ici une odeur de suie.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SUIE — n. f. Matière noire et épaisse que la fumée dépose sur la surface des corps avec lesquels elle entre en contact. Noir comme suie, comme de la suie. La cheminée est pleine de suie. Un tuyau de poêle engorgé par la suie. On sent ici une odeur de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • suie — a, i, «us (L). A furrow, groove, trench …   Dictionary of word roots and combining forms

  • suie — nf. shushe (Arvillard), stusse (Albertville), suche (Albanais), sushe (Cordon, Saxel, Villards Thônes), sutse (Montagny Bozel) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Șuie Paparude — Șuie …   Deutsch Wikipedia

  • Şuie Paparude — Diese Schreibung ist obsolet. Das Stichwort ist unter „Șuie Paparude“ zu finden. In der rumänischen Orthographie finden statt der Buchstaben Şş und Ţţ die Buchstaben Șș und Țț Anwendung …   Deutsch Wikipedia

  • Lactaire couleur de suie — Lactarius lignyotus Lactarius lignyotus …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.