Subdivision de la Norvège


Subdivision de la Norvège

Subdivisions de la Norvège

La Norvège est subdivisée administrativement d'une façon hiérarchique simple mais sous un aspect différent de celui utilisé en France. Les subdivisions traditionnelles sont par ailleurs très utilisées[1].

Sommaire

Subdivisions administratives

Par ordre décroissant, voilà comment est subdivisé le pays :

Les villes sont le plus souvent plusieurs à former une kommune : par exemple la kommune de Bergen comprend de nombreuses villes regroupées en cinq bydeler portant chacun le nom d'une ville. La notion de ville n'a rien d'administratif et ne désigne qu'un lieu. Parfois il arrive qu'une ville soit plus connue que sa kommune, par exemple Drøbak qui se trouve sur Frogn kommune, ou Son qui se trouve sur Vestby kommune. Oslo est à la fois une kommune et un fylke. Bergen a perdu son statut de fylke en 1972 et a été intégré au Hordaland.

Subdivisions non administratives

Quand une kommune est vaste et n'a qu'un ou deux villages on appelle ces villages landsbyer, quand il n'y a que trois ou quatre maisons ou un village sans boutique, on appelle cela des tettsteder (équivalent à un lieu dit). Les grandes fermes sont parfois appelées grender.

Par ailleurs le pays est traditionnellement divisé en de nombreux landskaper, régions culturelles et linguistiques floues ayant peu de liens avec les frontières administratives.

Exemple concret

Voici un exemple concret avec la ville de Fantoft :

Notes et références

  1. En norvégien (bokmål), la terminaison -(e)r est la marque du pluriel indéfini, et la terminaison -(e)n celle du genre commun singulier défini. Exemple : kommune (commune) / kommuner (communes) / kommunen (la commune).

Voir aussi

  • Kommune pour la liste des kommuner.
  • La catégorie Ville ou kommune de Norvège pour la liste de toutes les villes norvégiennes, et pas seulement les kommuner.

Lien externe

  • Portail de l’Europe Portail de l’Europe
  • Portail de la Norvège Portail de la Norvège
Ce document provient de « Subdivisions de la Norv%C3%A8ge ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Subdivision de la Norvège de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Norvege — Norvège Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Norvége — Norvège Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Norvège — Kongeriket Norge (Norge) (nb) Kongeriket Noreg (Noreg) ( …   Wikipédia en Français

  • Norvège (Subdivisions) — Subdivisions de la Norvège La Norvège est subdivisée administrativement d une façon hiérarchique simple mais sous un aspect différent de celui utilisé en France. Les subdivisions traditionnelles sont par ailleurs très utilisées[1]. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Subdivision de la russie — Russie Cet article fait partie de la série sur la politique de la Russie, sous série sur la politique …   Wikipédia en Français

  • Subdivision de la Russie — Russie Cet article fait partie de la série sur la politique de la Russie, sous série sur la politique …   Wikipédia en Français

  • Subdivision de la Roumanie — Subdivisions de la Roumanie Subdivisions de la Roumanie 4 Macro régions 8 Régions de développement 41 Judeţe (Département) 103 Municipalités 208 Villes 2825 Communes Secteurs (Arrondissements) des grandes municipalités Villages et Hameaux des… …   Wikipédia en Français

  • Subdivision administrative de Biélorussie — Subdivisions de la Biélorussie Biélorussie Cet article fait partie de la série sur la politique de la Biélorussie, sous série sur la politique. Prés …   Wikipédia en Français

  • Subdivision de Biélorussie — Subdivisions de la Biélorussie Biélorussie Cet article fait partie de la série sur la politique de la Biélorussie, sous série sur la politique. Prés …   Wikipédia en Français

  • Subdivision de l'Ukraine — Subdivisions de l Ukraine L Ukraine est divisée en 24 régions (oblasti, singulier oblast), 1 république autonome (avtonomna respublika), et deux municipalités (mista, singulier misto) avec des statuts régionaux. Sommaire 1 Oblasts 2 République… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.