Stèle de Pasenhor


Stèle de Pasenhor

La stèle de Pasenhor est une stèle contenant la généalogie de Pasenhor, prêtre de Ptah à Memphis sous le règne de Sheshonq V déposée au Sérapéum de Saqqarah.

Pasenhor introduit le texte de la stèle en donnant des dates du règne de Sheshonq V : le taureau Apis, âgé d'à peine un an, est introduit auprès du dieu Ptah de Memphis, en l'an 12, et inhumé en l'an 37, du même souverain.

Le taureau sacré aura donc vécu pendant 25 ans dans le temple de Ptah de Memphis avant d'être inhumé au Sérapéum de Saqqarah. Pasenhor énumère alors ses ancêtres illustres puisqu'il est un descendant de la famille royale.

En voici une traduction :

« L'introduction du dieu mentionné ci-dessus l'Osiris-Apis devant son père Ptah a eu lieu en l'an 12, le 4e mois de Peret, le 4e jour, sous le règne du roi Âakhéperrê[1] le fils de Rê , Sheshonq[2]. Il est né en l'an 11 de sa Majesté. Il est venu à reposer à sa place dans la Terre Sacrée, en l'an 37, le 3e mois d'Akhet, le 27e jour de sa Majesté. Puisse-t-il donner la vie, la stabilité, la santé et la joie à son fils aimé, le prêtre de Neith, le Père du Dieu, Pasenhor [qui est][3] le fils du Maire, le Directeur du Sud, le Directeur des Prophètes et Commandant des troupes dans Héracléopolis, Hemptah et [qui est] né de la Prophète d'Hathor de Héracléopolis, sa sœur, la maîtresse de maison, Iretirou ; [Hemptah qui est] le fils du Maire, le Directeur du Sud, le Directeur des Prophètes et Commandant des troupes dans Héracléopolis, Pasenhor et [qui est] né de la Porteuse de Sistres d'Arsaphes, Roi des Deux Terres, Gouverneur des Deux Rives, Ptahdjedes - [Pasenhor qui est] le fils du Maire, le Directeur du Sud, le Directeur des Prophètes et Commandant des troupes dans Héracléopolis, Hemptah, et [qui a été] engendré par la Porteuse de Sistres d'Arsaphes, Roi des Deux Terres, Gouverneur des Deux Rives, Tjaenkemet - [Hemptah qui est] le fils du Maire, le Directeur du Sud, le Directeur des Prophètes et Commandant des troupes dans Héracléopolis, Djedptahefankh et [qui a été] engendré par la Prophète d'Hathor de Héracléopolis, la fille du Roi, la maîtresse de maison, Tentsepeh - [Djedptahefankh qui est] le fils royal du Maire, le Directeur du Sud, le Directeur des Prophètes et Commandant des troupes dans Héracléopolis, Nimlot[4] et [qui a été] engendré par la Porteuse de Sistres d'Arsaphes, Roi des Deux Terres, Gouverneur des Deux Rives, Tentsepeh - [Nimlot qui est] le fils du Seigneur des Deux Terres Osorkon[5], et [qui a été] engendré par Djedmoutesânkh - [Osorkon qui est] le fils royal de Takélot[6] et de la Mère du Dieu Kapes[7] - [Takélot qui est] le fils royal de Osorkon[8] et de la Mère du Dieu Tashedkhons[9] - [Osorkon qui est] le fils royal de Sheshonq[10] et de la Mère du Dieu Karôma - [Sheshonq qui est] le fils du Père de Dieu, le Grand Chef des Mâ Nimlot et de la Mère du Dieu Tentsepeh - [Nimlot qui est] le fils du Père de Dieu, le Grand Chef des Mâ Shoshenq et engendré par la Mère du Roi Mehtenvreskhet - [Sheshonq qui est] le fils du Père de Dieu, le Grand Chef des Mâ Paihouty - [Paihouty qui est] le fils du Père de Dieu, le Grand Chef des Mâ Nebneshi, [qui est] le fils du Père de Dieu, le Grand Chef des Mâ Mawasan, [qui est] le fils du Libyen Bouyouwawa[11]. »

Notes

  1. En gras sont les noms entourés d'un cartouche royal
  2. Sheshonq V
  3. Entre ces crochets, pour faciliter la lecture, les informations de la génération précédente sont rappelées ou précisées.
  4. Nimlot II
  5. Osorkon II
  6. Takélot Ier
  7. La grande épouse royale Kapes
  8. Osorkon Ier
  9. La grande épouse royale Tashedkhonsou
  10. Sheshonq Ier
  11. Cf. O. Perdu, cat. 35, p. 152-154

Bibliographie

  • Tanis, l’or des pharaons, Association Française d’Action Artistique, 1987 .

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Stèle de Pasenhor de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Stèle d'Ânkhefensekhmet — La généalogie d Ânkhefensekhmet conservée aujourd hui à l Ägyptisches Museum de Berlin La stèle d Ânkhefensekhmet appelée parfois pierre plate de Berlin[1] ou encore pierre plate d Ânkhefensekhmet, est une pierre de petit format portant en relief …   Wikipédia en Français

  • Généalogie de Pasenhor — Arbre généalogique de Pasenhor Cet arbre généalogique de Pasenhor ne donne que sa généalogie des branches paternelles. Il est tiré d une stèle que le prêtre dédia au dieu Apis à Saqqarah. Pour un arbre plus détaillé voir : Arbre généalogique …   Wikipédia en Français

  • Arbre généalogique de Pasenhor — Cet arbre généalogique de Pasenhor ne donne que sa généalogie des branches paternelles. Il est tiré d une stèle que le prêtre dédia au dieu Apis à Saqqarah. Pour un arbre plus détaillé voir : Arbre généalogique de la XXIIe dynastie… …   Wikipédia en Français

  • Chechonq Ier — Sheshonq Ier Pour les articles homonymes, voir Sheshonq. Articles de la série Pharaon …   Wikipédia en Français

  • Chéchonq Ier — Sheshonq Ier Pour les articles homonymes, voir Sheshonq. Articles de la série Pharaon …   Wikipédia en Français

  • Sheshonq Ier — Pour les articles homonymes, voir Sheshonq. Articles de la série Pharaon Classements …   Wikipédia en Français

  • Kapes — Kapes[1],[2] …   Wikipédia en Français

  • Tashedkhonsou — est une reine égyptienne de la XXIIe dynastie. Elle est l épouse d Osorkon Ier, deuxième souverain de cette dynastie que l on qualifie souvent de libyenne en raison de ses origines. Généalogie Voir l’article annexe : Arbre généalogique de la …   Wikipédia en Français

  • Hout-ka-Ptah — Temple de Ptah (Memphis) Pour les articles homonymes, voir Temple de Ptah. 29°52′N 31°15′E / …   Wikipédia en Français

  • Salle hypostyle du temple de Ptah — Temple de Ptah (Memphis) Pour les articles homonymes, voir Temple de Ptah. 29°52′N 31°15′E / …   Wikipédia en Français