Strada Nuova (Genes)


Strada Nuova (Genes)

Strada Nuova (Gênes)

Strada Nuova 1
Patrimoine mondial de l’UNESCO
Palais vers la piazza Fontane Marose

Palais vers la piazza Fontane Marose

Latitude
Longitude
44° 24′ 40″ Nord
       8° 55′ 58″ Est
/ 44.411111, 8.932778
Pays Italie Italie
Type Rue
Critères (ii)(iv)
Superficie 15.7770 ha
No  identification (ID) 1211
Région 2 Europe
Année d’inscription 2006 (30e session)

1 Descriptif officiel (UNESCO)
2 Classification UNESCO

World Heritage Emblem.svg
Documentation du modèle

La Strada Nuova est un des rues principales de la ville de Gênes, zone résidentielle du XVIe siècle près du centre marchand, une rue majeure du centre historique pour l'impact architectural de ses palais (repéré dans le Rolli di Genova[1]) dont deux (Palazzo Cambiaso en 1565, le Palazzo Lercari-Parodi en 1567) sont dus à l'architecte Galeazzo Alessi.

Depuis 1550, elle est connue sous le nom de Via Aurea, et, à la fin du XIXe siècle, Strada Maggiore puis Strada Nuova.

Madame de Staël lui attribue même le qualificatif de « Rue de Rois » (la Via dei Re).

En 1882, elle est renommée Via Giuseppe Garibaldi en hommage au grand homme, acteur de l'unification italienne.

D'une longueur de 250 m et d'une largeur de 7,5 m elle est totalement rectiligne et est inscrite au patrimoine de l'Humanité de UNESCO depuis 2006.

Sommaire

Les palais

Les principaux, depuis la Piazza Fontane Marose en direction de la Piazza della Meridiana alternativement de droite à gauche :

Palazzo Pallavicini Cambiaso

Construit sur le projet de Bernardino Cantone par l'architecte Galeazzo Alessi à partir de 1558 pour le comte Agostino Pallavicini, il passe à la famille Cambiaso au XVIIIe siècle.

Palazzo Pantaleo Spinola (ou Palazzo Gambaro)

Réalisation de l'architecte Bernardo Spazio pour Pantaleo Spinola (fini par Pietro Orsolino).

Palazzo Lercari Parodi

Réalisé en 1567 par l'architecte Galeazzo Alessi.

Palazzo Carrega Cataldi =

Un projet de Giovanni Battista Castello dit il Bergamasco pour Tobia Pallavicino. Ont participé à sa réalisation : Bartolomeo Riccio, Domenico Solari et Antonio Roderio.

Palazzo Doria

Projet de 1563 par l'architecte Bernardino Cantone pour les Spinola, doges de Gênes

Palazzo Podestà

Réalisé entre 1559 et 1565, par Giovanni Battista Castello dit il Bergamasco et Bernardo Cantone pour Nicolosio Lomellini.

Palazzo Cattaneo Adorno

Réalisé entre 1583 et 1588 pour Lazzaro et Giacomo Spinola.

Palazzo Doria Tursi

Réalisé en 1565 sur un projet de Domenico Ponsello et Giovanni Ponsello pour Niccolò Grimaldi

Palazzo Campanella

Réalisé en 1562 sur un projet de Giovanni Ponzello pour Baldassarre Lomellini.

Palazzo delle Torrette

Projet de Giacomo Viano pour le duc de Tursi Giovanni Andrea Doria (neveu de l'amiral génois Andrea Doria)

Palazzo Rosso

Réalisé en 1670 sur un projet de Pier Antonio Corradi pour les frères Ridolfo et Giovanni Francesco Brignole Sale.

En 1874 , la duchesse Maria de Brignole-Sale de Ferrari le donne à la commune de Gênes pour qu'il y abrite un musée.

Palazzo Bianco

Réalisé entre 1530 et 1540 pour Luca Grimaldi, il est légué, également par la duchesse Maria de Brignole-Sale, à la commune, en 1884, pour être aussi un des musées de la Via Nuova.


Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Commons-logo.svg

Notes et références

  1. Rolli degli alloggiamenti pubblici (Rôle des logements publics), au temps de l'ancienne République de Gênes, était la liste des palais et des demeures de qualité des familles nobles qui ambitionnaient à recevoir les hautes personnalités en transit pour les visites d'état.

Sources

  • (it) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Via Garibaldi (Genova) ».

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de l’histoire de l’art Portail de l’histoire de l’art
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
Ce document provient de « Strada Nuova (G%C3%AAnes) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Strada Nuova (Genes) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Strada Nuova (Gênes) — Strada Nuova 1 Patrimoine mondial de l’UNESCO Palais vers la piazza Fontane Marose Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Strada Nuova — (Gênes) Strada Nuova 1 Patrimoine mondial de l’UNESCO Palais vers la piazza Fontane Marose Latitude Longitude …   Wikipédia en Français

  • Strada nuova (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Cette page recense les Strada Nuova (Rue neuve) en Italie : La Strada Nuova de Gênes, rue majeure de la ville édifiée au XVIe siècle et célèbre… …   Wikipédia en Français

  • Strada Nuova (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Cette page recense les Strada Nuova (Rue neuve) en Italie : La Strada Nuova de Gênes, rue majeure de la ville édifiée au XVIe siècle et célèbre… …   Wikipédia en Français

  • Musei di Strada Nuova — (musées de route nouvelle) est une expression italienne pour désigner un pôle muséal qui relie trois palais importants de la via Garibaldi dans le centre historique de Gênes. Depuis 2004, ce pôle constitue un parcours expositif dédié… …   Wikipédia en Français

  • Genes — Gênes Pour les articles homonymes, voir Gène (homonymie). Gênes La ville et le port …   Wikipédia en Français

  • GÊNES (RÉPUBLIQUE DE) — Genuensis , ergo mercator (Génois, donc marchand): le mot caractérise aussi l’histoire même de Gênes. Cette histoire est celle d’une communauté d’aventuriers et de marchands, quittant un sol ingrat pour créer, dès le XIIe siècle, une chaîne de… …   Encyclopédie Universelle

  • Gênes — Pour les articles homonymes, voir Gène (homonymie). Gênes …   Wikipédia en Français

  • Via Garibaldi (Gênes) — 44°24′40″N 8°55′58″E / 44.41111, 8.93278 …   Wikipédia en Français

  • Republique de Genes — République de Gênes La République de Gênes, l une des grandes républiques maritimes italiennes (ou thalassocratie), a duré environ huit siècles, du milieu du XIe siècle à 1797, après l abdication du dernier doge de Gênes, Giacomo Maria… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.