Sting


Sting
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Sting (catcheur)
Sting
Sting
Sting à New York en 2009

Nom Gordon Matthew Thomas Sumner
Naissance 2 octobre 1951 (1951-10-02) (60 ans) Wallsend, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale Musicien
Chanteur
Bassiste
Guitariste
Compositeur
Producteur de musique
Acteur
Genre musical Rock
Pop
New Wave
Soft Rock
Reggae-Pop
Jazz
Musique classique
Jazz-rock
New Age
Instruments Fender Precision Bass
Années d'activité Depuis 1974
Labels A&M Records
Deutsche Grammophon Gesellschaft
UMG
Site officiel www.sting.com

Entourage The Police, Trudie Styler, Joe Sumner, Chef Raoni
Signature de Sting.

Sting, de son vrai nom Gordon Matthew Thomas Sumner, né le 2 octobre 1951 à Wallsend, près de Newcastle (nord de l'Angleterre), est un musicien et chanteur britannique, et occasionnellement acteur de cinéma. Avant sa carrière solo, il était le chanteur et bassiste du groupe The Police.

Sommaire

Biographie

Jeunesse

Fils d'un laitier (Ernest Sumner) et d'une coiffeuse (Audrey Cowell), aîné d'une famille de quatre enfants, (un frère Philip, et deux sœurs Angela et Anita), il se passionne tôt pour la musique, encouragé par sa mère, pianiste amatrice.

Il fait ses premières armes musicales à la guitare mais découvre aussi le piano, la mandoline, le saxophone, l'harmonica et la flûte de Pan.

Il suit les cours du Northern Counties College of Education de 1971 à 1974 puis sera instituteur pendant deux ans à la St. Paul's Middle School de Cramlington. C'est pendant ces années qu'il joue avec des groupes de jazz le soir et les week-ends. Son surnom de « sting » lui est attribué en 1972 après le concert d'un de ces groupes, les Phoenix Jazzmen, alors qu'il portait un pull noir à rayures jaunes sur scène. Le trombone et leader du groupe, un certain Gordon Soloman[1], trouvait qu'il ressemblait à une abeille, d'où le nom (« sting » veut dire « dard » ou « piqûre »)[2].

The Police

Article détaillé : The Police.

En 1977, alors que Sting est le bassiste et chanteur du groupe de jazz fusion Last Exit, Stewart Copeland, cherchant alors un bassiste, le découvre lors d'un concert et lui propose de former un groupe avec le guitariste français Henry Padovani (ce dernier étant remplacé plus tard par Andy Summers). Le groupe s'appellera The Police et le trio connaîtra un succès mondial. Leur premier succès, Roxanne (album Outlandos d'Amour), installe le groupe en haut des charts, place qu'il ne quittera pas de toute sa carrière.

En 1979, Sting fait ses débuts au grand écran dans l'adaptation cinématographique de l'opéra rock Quadrophenia (du groupe britannique The Who).

Quelque peu lassé par les interminables tournées du groupe, Sting décide de le quitter (sans qu'il n'y ait de séparation officielle du groupe) avant de s'engager dans une carrière solo à partir de 1985.

En février 2007, contre toute attente, Sting annonce que le groupe The Police se reforme et entame une tournée mondiale. Les 29 et 30 septembre 2007 lors des concerts au Stade de France, le groupe offre une jolie surprise à ses fans français, en faisant monter sur scène Henry Padovani pour reprendre Next to you.

Carrière solo

Son premier album, The Dream of the Blue Turtles, dont le titre Russians connaît un immense succès en France, confirme la virtuosité du chanteur blond à la voix haut perchée. Des titres bien plus jazzy que reggae comme If You Love Somebody... ou Children's Crusade feront de Sting l'un des chanteurs-auteurs-compositeurs les plus appréciés du siècle.

Sa carrière solo en témoigne : chacun de ses albums s'est vendu par millions d'exemplaires et des morceaux comme Englishman in New York (avec le saxophoniste Branford Marsalis) ou encore Fragile restent très populaires malgré le temps.

En 1991, après la mort de ses parents, il sort le plus intimiste et plus profond album de sa carrière : The Soul Cages. Véritable thérapie, cet album sera suivi en 1993 de l'album Ten Summoner's Tales contenant les nombreux hits If I Ever Lose My Faith In You, Fields of Gold, ou Shape of My Heart. C'est en 1994 que sort le best of contenant 17 titres.

Sting en Norvège en 1985

Sting sortira ensuite 3 albums : Mercury falling en 1996, Brand New Day en 1999 dont le single Desert Rose, avec Cheb Mami, sera numéro 1 un peu partout dans le monde. En 2001, le 11 septembre, il décide d'enregistrer un album live dans sa maison de Toscane. Les événements qui ont eu lieu ce jour-là compromettent un peu le concert, qui aura quand même lieu et sortira quelques mois plus tard sous le nom ...All This Time.

En 2003, Sting sort un nouvel album, Sacred love, avant de partir pour une nouvelle tournée mondiale. Cette tournée sera la moins bien accueillie de toute sa carrière, l'obligeant à se remettre en question... En 2005, il entame une tournée des universités américaines avec un groupe réduit à son minimum, avant de sortir en 2006 un album de musique baroque, Songs From the Labyrinth, reprenant les chansons de John Dowland, accompagné de Edin Karamazov au luth.

En octobre 2009, un nouvel album est édité. Il s'agit de If on a Winter's Night. Ce disque est emprunt de sacralité et de tradition avec notamment des chants religieux (par exemple There is no rose of such virtue, chant religieux du XVe siècle), une interprétation de la comptine Soul Cake traditionnellement chantée par les enfants à Halloween, etc. Le titre de cet album serait inspiré d'une œuvre d'Italo Calvino (Se una notte d'inverno un viaggiatore).

Sting a co-écrit le morceau Money For Nothing avec Mark Knopfler et il participe à de nombreuses bandes originales, telles que L'Arme fatale 3 en compagnie d'Eric Clapton (It's Probably Me) et trois chansons pour le film Leaving Las Vegas dans lequel Nicolas Cage a remporté un Oscar en 1996.

Engagement

Sting est également un personnage engagé : il est membre du conseil d'administration de la fondation David Suzuki, il a participé à la création de la Rainforest Foundation (pour préserver la forêt vierge amazonienne), aux côtés du reporter belge Jean-Pierre Dutilleux, à la demande du chef kayapo Raoni. Avec sa femme Trudie Styler, il est engagé très activement dans son organisation et ses actions ; il organise chaque année en avril un concert caritatif.

Sting et le chef Raoni en 1989

En 1988, Sting participa à la grande tournée d'Amnesty International qui passa notamment par Buenos Aires, New Delhi ou encore Paris, Londres ou Turin. Pendant ces concerts, Sting était accompagné de Bruce Springsteen, Tracy Chapman, Peter Gabriel ou encore Youssou N'Dour.

Sting s'est marié le 1er mai 1976 avec l'actrice Frances Tomelty. Le couple divorce en 1984. En 1982, il commence à fréquenter l'actrice Trudie Styler, qu'il épouse en 1992.

Sting est père de six enfants : Joseph (né en 1976, le chanteur du groupe Fiction Plane) et Fuchsia Katherine (alias « Kate », née en 1982) de son ancienne relation, Bridget Michaela (alias « Mickey », née le 19 janvier 1984), Jake (né le 24 mai 1985), Eliot Pauline (surnommée « Coco », née le 30 juillet 1990, chanteuse du groupe I Blame Coco) et Giacomo Luke (né le 17 décembre 1995) de sa relation avec Trudie Styler.

Sting est un adepte du tantrisme[3].

Discographie solo

Disques personnels

Participations

Filmographie

Notes et références

  1. (en) News from The Phoenix Jazzmen - stingme.dk, 6 janvier 2009
  2. (en) Ten Summoner's Tales : Review from The Detroit Free Press by John Guinn - Site officiel de Sting
  3. (en) Sting's tale - The Guardian, 12 novembre 2003

Bibliographie

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sting de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sting — Sting, CBE (* 2. Oktober 1951 in Wallsend, Newcastle upon Tyne, England, als Gordon Matthew Thomas Sumner) ist ein britischer Rock Musiker, Sänger, Bassist sowie Schauspieler. Sting bei der Premiere des Science Fict …   Deutsch Wikipedia

  • STING — (Sequence To and withIN Graphics) is a free Web based suite of programs for a comprehensive analysis of the relationship between protein sequence, structure, function, and stability. STING is freely accessible at EMBRAPA Information Technology… …   Wikipedia

  • Sting — Sting, n. [AS. sting a sting. See {Sting}, v. t.] 1. (Zo[ o]l.) Any sharp organ of offense and defense, especially when connected with a poison gland, and adapted to inflict a wound by piercing; as the caudal sting of a scorpion. The sting of a… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • sting — [stiŋ] vt. stung, stinging [ME stingen < OE stingan, akin to ON stinga < IE base * stegh , to pierce, sharp > STAG] 1. to prick or wound with a sting: said of plants and insects 2. to cause sharp, sudden, smarting pain to, by or as by… …   English World dictionary

  • sting — ► NOUN 1) a small sharp pointed organ of an insect, capable of inflicting a painful wound by injecting poison. 2) any of a number of minute hairs on certain plants, causing inflammation if touched. 3) a wound from a sting. 4) a sharp tingling… …   English terms dictionary

  • sting — [stɪŋ] verb stung PTandPP [stʌŋ] sting somebody for something phrasal verb [transitive] informal to charge someone too much for something: • The garage stung him for £300. * * * sting UK US …   Financial and business terms

  • Sting — Sting, v. t. [imp. & p. p. {Stung}(Archaic {Stang}); p. pr. & vb. n. {Stinging}.] [AS. stingan; akin to Icel. & Sw. stinga, Dan. stinge, and probably to E. stick, v.t.; cf. Goth. usstiggan to put out, pluck out. Cf. {Stick}, v. t.] 1. To pierce… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • sting — sb., et, sting, ene; sy med små, fine sting; sting i siden …   Dansk ordbog

  • Sting FM — is a pirate radio station, located in Birmingham, England. This is very specialised in Afro Caribbean music, including reggae, hip hop, R B and others.The station started going in May 1998. They claim to be Birmingham s first unlicenced radio… …   Wikipedia

  • sting — n: an elaborate confidence game; specif: such a game worked by undercover police in order to catch criminals Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996. sting …   Law dictionary

  • sting — (v.) O.E. stingan to prick with a small point (of weapons, insects, plants, etc.), from P.Gmc. *stenganan (Cf. O.N. stinga, O.H.G. stungen to prick, Goth. us stagg to prick out, O.H.G. stanga, Ger. stange pole, perch, Ger. stengel stalk, stem ),… …   Etymology dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.