Stevie Nicks


Stevie Nicks
Stevie Nicks
StevieNicks2.jpg
Stevie Nicks en concert avec Fleetwood Mac en 2009.

Nom Stephanie Lynn Nicks
Naissance 26 mai 1948 (1948-05-26) (63 ans)
Phoenix (États-Unis)
Activité principale chanteuse, auteur-compositeur-interprète
Genre musical rock, pop
Instruments guitare, tambourin, piano
Années d'activité depuis 1968
Labels Polydor
Warner Bros. Records
EMI
Site officiel nicksfix.com (en)

Entourage Fleetwood Mac

Stevie Nicks, de son nom complet Stephanie Lynn Nicks, est une chanteuse américaine, née le 26 mai 1948 à Phoenix (Arizona). Elle est notamment connue pour sa musique avec le groupe de rock Fleetwood Mac, son image spirituelle et sa voix distinctive.

Sommaire

Biographie

Stevie Nicks commence sa carrière quand elle a vingt ans, en 1968, après avoir quitté l'université de San Jose (Californie). Avec son ami Lindsey Buckingham, qu'elle a rencontré deux ans plus tôt, elle rejoint le groupe Fritz qui a ouvert beaucoup de concerts pour des musiciens comme Janis Joplin et Jimi Hendrix. Nicks et Buckingham deviennent amants et quittent le groupe en 1972, puis enregistrent un album ensemble, Buckingham Nicks, sorti en 1973 sous le label Polydor Records. Cependant, cet album ne réussit pas et ils doutent de leur avenir dans la musique.

À la même époque, Mick Fleetwood cherche un studio pour enregistrer le prochain album de Fleetwood Mac, groupe qui a ses propres problèmes : le guitariste Bob Welch vient de le quitter. À Los Angeles, Fleetwood entre dans le studio Sound City où Buckingham Nicks a été enregistré, et comme un échantillon de ce que peut produire le studio, Ken Caillat lui fait écouter la chanson Frozen Love écrite par le duo. Fleetwood est très impressionné et propose à Buckingham de rejoindre le groupe ; celui-ci accepte, mais à condition que Stevie puisse également en faire partie. Fleetwood Mac n'a pas vraiment besoin d'une chanteuse, et Fleetwood consulte les autres membres du groupe : Christine McVie (claviers) et John McVie (basse). Leur avis est incertain, et Stevie rejoint le groupe pour une durée indéfinie.

La formation remaniée rencontre immédiatement le succès. Pour son premier album, simplement intitulé Fleetwood Mac (1975), Stevie Nicks écrit la chanson Rhiannon, qui raconte l'histoire d'une sorcière galloise, et est à ce jour une des chansons les plus populaires du groupe. Elle a été chantée pendant chaque tournée qu'a fait Stevie depuis 1975, avec le groupe comme en solo. Pour cet album, elle a écrit aussi Landslide, qui est très populaire en concert également. Le succès de Stevie n'est pas confiné à cet album. En fait, l'album suivant de Fleetwood Mac, Rumours, est un succès « planétaire » (vendu à plus de 25 millions d'exemplaires depuis sa sortie en 1977), en partie grâce aux chansons écrites par Stevie, comme Dreams qui a atteint la première place dans plusieurs hit-parades.

Carrière solo

En 1979, après l'album Tusk, pour lequel Stevie écrit la chanson Sara, elle décide, comme Lindsey Buckingham, de poursuivre une carrière solo. Avec le soutien de musiciens comme Tom Petty (de Tom Petty and the Heartbreakers), Roy Bittan (de The E Street Band de Bruce Springsteen), Waddy Wachtel et Don Henley (de The Eagles), son album Bella Donna rencontre un grand succès, atteignant la première place au hit-parade américain et étant vendu, selon le RIAA, à plus de 5 millions d'exemplaires.

L'album suivant, The Wild Heart (1983), rencontre également des critiques positives, dues principalement aux tubes Stand Back et If Anyone Falls. Sa nouvelle image de femme la plus populaire dans le monde contribue aussi à ce succès. Après Bella Donna et The Wild Heart, (et après un album avec Fleetwood Mac en 1982, Mirage, pour lequel Stevie écrit la chanson bien connue Gypsy) Stevie Nicks fait des tournées à travers les États-Unis et le Canada avec son propre groupe, mais nulle part ailleurs. En 1985, elle enregistre un nouvel album, Rock a Little, qui vend plus d'un million d'exemplaires, et qui est suivi par une grande tournée qui arrive en Australie et aux États-Unis.

Pendant cette tournée, un docteur lui conseille d'arrêter de se droguer car la cocaïne qu'elle renifle depuis les années 70 va la détruire physiquement et psychologiquement. Elle finit la tournée et entre dans The Betty Ford Clinic aux États-Unis pour décrocher en 1986. À cette époque, Mick Fleetwood contacte tous les membres de Fleetwood Mac pour enregistrer un nouvel album. Malgré l'hésitation de Lindsey Buckingham qui enregistrait son troisième album solo (après deux autres en 1981 et 1984, Law and Order et Go Insane, qui n'ont pas réussi), et les problèmes de Stevie, le groupe arrive chez Lindsey à Los Angeles pour créer Tango in the Night, le premier album du groupe depuis Mirage. Quatre tubes sortent de l'album ; deux écrits par Christine McVie, un par Lindsey Buckingham et un par Stevie Nicks qui s'appelle Seven Wonders. L'album atteint la première place de plusieurs hit-parades dans le monde, mais malheureusement le succès de l'album ne peut pas voiler la dispute entre Stevie et Lindsey, séparés depuis 1976. Lindsey quitte le groupe avant la tournée en 1987, et le groupe doit le remplacer avec Billy Burnette et Rick Vito.

Fleetwood Mac fait une tournée mondiale en 1987 et 1988, après quoi Stevie enregistre son quatrième album, The Other Side of the Mirror en 1989. Il rencontre un énorme succès en Grande-Bretagne et en Europe grâce au tube Rooms on Fire, qui est encore la chanson de Stevie la plus connue de sa carrière solo hors des États-Unis. Elle fait une tournée pour la première fois (et en fait la dernière) en Grande-Bretagne et en Irlande, en France, et aux Pays-Bas après cet album.

En 1990, Stevie enregistre son dernier album avec Fleetwood Mac, et après la tournée mondiale, elle quitte le groupe parce que son « rôle dans ce drame shakespearien est fini ». Elle décide d'enregistrer Timespace: The Very Best of Stevie Nicks, qui comprend tous ses tubes de 1981 à 1989, mais aussi trois nouvelles chansons avec l'aide de Jon Bon Jovi et Bret Michaels du groupe Poison.

À cause d'une dépendance à un tranquillisant (Klonopin), Stevie enregistre l'album le plus faible et le moins populaire de sa carrière : Street Angel de 1994. Sans aucun tube et avec une tournée trop courte, Stevie perd sa bonne réputation avec tous sauf les fans les plus dévoués, et elle décide de se dédouaner ou arrêter pour toujours. Heureusement, elle devient plus forte et réconquiert sa réputation, notamment grâce à la réunion de tous les membres de Fleetwood Mac pour l'album live The Dance en 1997.

La tournée suivante est si populaire que Stevie fait sa propre tournée après la sortie de The Enchanted Works of Stevie Nicks, un coffret avec beaucoup de chansons rares en 1998. L'album vend plus de 500 000 exemplaires et la tournée est vue par plus de 250 000 personnes aux États-Unis.

Plus récemment

La popularité déclinante de sa dernière tournée pousse Stevie Nicks à enregistrer un nouvel album ; le premier en sept ans. Trouble in Shangri-La, réalisé par Sheryl Crow, une amie de Nicks depuis 1998, rencontre autant de succès aux États-Unis que The Wild Heart, atteignant la cinquième place au hit-parade en 2001.

En 2003, Fleetwood Mac enregistre Say You Will, le premier album de nouvelles chansons avec Lindsey Buckingham et Stevie Nicks ensemble depuis Tango in the Night. Christine McVie a cependant quitté le groupe après The Dance, et les quatre membres font une tournée mondiale sans elle après Say You Will en 2003-2004, passant par l'Allemagne, l'Australie, la Grande-Bretagne et l'Irlande, les États-Unis et le Canada.

Plus récemment, Stevie a fait deux tournées pendant l'été 2005. La première avec Don Henley (qui est apparu sur Leather and Lace en 1981 sur Bella Donna), et la deuxième en solo. Elle va faire une tournée en Australie et en Nouvelle-Zélande comme une partie de sa Gold Dust Tour 2005-2006.

En 2011, la série télévisée américaine Glee lui rend hommage en interprétant "Landslide" dans l'épisode "Sexy" (ep 15, saison 2).

Discographie

  • 1981 : Bella Donna
  • 1981 : Heavy Metal (bande originale du film) : chanson Blue Lamp
  • 1983 : The Wild Heart
  • 1985 : Rock a Little
  • 1989 : The Other Side of the Mirror
  • 1991 : Timespace: The Best of Stevie Nicks (compilation)
  • 1994 : Street Angel
  • 1998 : The Enchanted Works of Stevie Nicks (coffret)
  • 2001 : Trouble in Shangri-La
  • 2007 : Crystal Visions: The Very Best of Stevie Nicks (compilation)
  • 2009 : The Soundstage Sessions (en concert)
  • 2011 : In Your Dreams

Vidéographie

Solo :

  • 1981 : Stevie Nicks Live
  • 1986 : Stevie Nicks Live at Red Rocks
  • 1991 : Stevie Nicks : The Videos

Avec Fleetwood Mac :

  • 1982 : Fleetwood Mac Live
  • 1987 : Fleetwood Mac Live in San Francisco
  • 1997 : The Dance
  • 2003 : Fleetwood Mac: Live in Boston

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :