Station météorologique

Station météorologique
Un technicien inspecte l'anémomètre de la station météorologique

Une station météorologique est un ensemble de capteurs qui enregistrent et fournissent des mesures physiques et des paramètres météorologiques liés aux variations du climat[1]. Les variables à mesurer sont la température, la pression, la vitesse et direction du vent, l'hygrométrie, le point de rosée, la pluviométrie, la hauteur et le type des nuages, le type et l'intensité des précipitations ainsi que la visibilité. Les stations peuvent comporter des capteurs pour toutes ou une partie seulement de ces informations, selon leur type : agro-météorologique, d’aéroport, météoroutière, climatologique, etc.

Les stations météorologiques sont le plus souvent à des coordonnées fixes sur les îles et les continents mais elles peuvent être aussi être à bord d’avions (AMDAR) ou de navires (en particulier les navires météorologiques). Elles peuvent également être déplacées pour des usages particuliers comme des expériences scientifiques ou pour déterminer les conditions météorologiques lors d'un désastre tel un feu de forêt. Les données qu'on en obtient peuvent être envoyées directement comme rapport météorologique, dans le cas d'une station automatique, ou faire partie des observations METAR émises par un observateur humain.

Sommaire

Description

Chaque mesure est obtenue à l'aide d'un capteur[1]. Certains sont exposés aux éléments, comme l'anémomètre et la jauge pluviométrique, alors que d'autres sont groupés dans un abri pour mesurer les caractéristiques intrinsèques de la masse d'air (thermomètre, hygromètre, etc.). L'abri Stevenson est le plus souvent utilisé à cet usage. Ces instruments peuvent être manuels, et demander la prise de données régulière par un observateur, mais de plus en plus ils sont automatisés[2].

Les données d'une station météorologique seront envoyées par circuits de communications sous une forme codées. La plus connu est celle appelé METAR qui a été développée pour les services à l'aviation mais des usagers particuliers peuvent utiliser d'autres formats. Ces données sont utilisées pour la confection de cartes météorologiques actuelles et pour la prévision future des éléments météorologiques.

Certaines observations sont plus fiables quand elles proviennent d'un observateurs en chair et en os. Par exemple, la couverture nuageuses et le type de précipitations sont plus facilement observables par une être humain que déduits par un instrument électronique[3].

Fréquence d'observation

Dans les services météorologiques nationaux, les observations sont prises horairement dans les stations principales et à toutes les six heures dans les stations climatologiques. Dans les stations principales, lorsque le temps change, des observations spéciales seront prises également (début de pluie, diminution du plafond nuageux, etc.). Certaines stations ont cependant des horaires plus restreints selon la disponibilité d'observateurs et l'ouverture des bureaux. Par contre, les stations automatiques peuvent donner des observations plus fréquentes[3].

Il existe également des réseaux secondaires de prises de données qui recueillent un ensemble plus limité de paramètres sur des périodes plus longues. Par exemple, certains utilisateurs ne prennent des données de températures et de pluviométrie que quotidiennement.

Autres usages

Recherche

En recherche, des stations mobiles sont déployées pour prendre des mesures à fine échelle. Par exemple, lors de chasse aux tornades, les chercheurs veulent savoir les paramètres météorologiques avec une résolution de moins d'un kilomètre. La Totable tornado observatory a même été déployé durant les années 1980 pour prendre ces mesures dans l'entonnoir nuageux.

Station météoroutière

Une station météoroutière recueille automatiquement en continu les paramètres météorologiques et l’état de surface de la chaussée en zone circulée. Les paramètres atmosphériques sont en général les mêmes que pour une station classique mesurés à la hauteur de l'abris, soit : la température de l’air, l'humidité relative, le point de rosée, les précipitations (type, intensité et quantité), la visibilité horizontale, la vitesse et la direction du vent[4].

À ces paramètres s'ajoutent les conditions de la chaussée soit[4] :

  • température en surface, dont la température de congélation, et parfois à une certaine distance sous le sol ;
  • état de la surface :
    • eau présente classée selon les critères suivants : sec, humide (présence d’un mince film d’eau sans projections d’eau), mouillé (un film d’eau assez important pour produire des projections d’eau), ruisselant (un film d’eau assez épais pour donner un risque d’aquaplanage) ;
    • présence de givre, couche généralement de moins de 1 millimètre de glace ne provenant pas de précipitations mais de la condensation de la vapeur d'eau atmosphérique à une température inférieure au point de congélation ;
    • verglas, couche de glace provenant de pluie tombant à une température inférieur au point de congélation ;
    • concentration de sel.

Ces stations sont utilisées pour surveiller les conditions d'adhérence des véhicules sur la chaussée, des obstacles météorologiques à la circulation et des dangers potentiels. Les données sont ensuite utilisées par des programmes de prévision des conditions routières, comme le programme canadien METRO, où elles sont intégrées à d’autres informations venant des prévisions météorologiques, du contrôle de la circulation routière, etc. Les résultats aident les exploitants à analyser le risque et à prendre leurs décisions d’intervention de déneigement ou de traitement aux fondants, de signalisation de dangers potentiels ou même de détournement de la circulation afin de minimiser les impacts sur la viabilité hivernale.

Utilisateurs particuliers

Pour les passionnés de météo ou des collectivités (offices de Tourisme, stations de ski ou balnéaires, organisateurs d'événements, etc.) dont l'activité est plus ou moins directement liée à la connaissance des conditions météos, il existe des stations et équipements météos privés domestiques. Ils sont financièrement abordables et peuvent être mis facilement en ligne à destination de tous les usagers équipés d'internet. Elles ont souvent accompagnées de systèmes de visualisation, caméra, webcam, ou vidéo, mettant en valeur des conditions météo locales. Ces dispositifs sont aussi connus sous météocam

Voir aussi

Articles connexes

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Station météorologique de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • station — [ stasjɔ̃ ] n. f. • fin XIIe; lat. statio, de stare « se tenir debout, s arrêter » I ♦ 1 ♦ Fait de s arrêter au cours d un déplacement. ⇒ arrêt, halte, pause. Une brève station. « on fit station devant une armoire vitrée où s étalaient des bijoux …   Encyclopédie Universelle

  • météorologique — [ meteɔrɔlɔʒik ] adj. • 1550; de météorologie ♦ Qui concerne la météorologie. Observations météorologiques. Carte météorologique. Bulletin météorologique de la radio, de la télévision. Observatoire, station, satellite météorologique. Abrév. inv.… …   Encyclopédie Universelle

  • Station météoroutière — Capteur météorologique Un technicien inspecte l anémomètre de la station météorologique Une station météorologique enregistre et fournit des mesures physiques liées aux variations du climat[1 …   Wikipédia en Français

  • Station météo — Capteur météorologique Un technicien inspecte l anémomètre de la station météorologique Une station météorologique enregistre et fournit des mesures physiques liées aux variations du climat[1 …   Wikipédia en Français

  • Météorologique — Météorologie La météorologie est l étude des phénomènes atmosphériques tels que les nuages, les dépressions et les précipitations pour comprendre comment ils se forment et évoluent. Le mot vient du grec antique où meteor désigne les particules en …   Wikipédia en Français

  • Station agro-météorologique — Une station agro météorologique est un type de station météorologique qui recueille automatiquement en continu les paramètres météorologiques en zone agricole. Ces données sont ensuite utilisées par divers types d Outils d Aide à la Décision… …   Wikipédia en Français

  • Station — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Station », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Station, nom féminin, désigne ce qui est… …   Wikipédia en Français

  • Station hydrologique — Une station hydrologique sert à l observation d un ou de plusieurs éléments déterminés en vue de l étude de phénomènes hydrologiques La station hydrologique établit et quantifie à partir de réseaux de capteurs, d enregistreurs et de prélèvements …   Wikipédia en Français

  • Station de travail — ICL à l université d Edinbourg (début des années 1980) …   Wikipédia en Français

  • Glossaire Météorologique — Glossaire de la météorologie Portail de la météorologie Glossaire de la Météorologie Sommaire : Haut A B C D E F G H …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»