Starship Troopers (film)

Starship Troopers (film)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Starship Troopers.

Starship Trooper

Réalisation Paul Verhoeven
Scénario Edward Neumeier
d'après le livre de :
Robert A. Heinlein
Acteurs principaux Casper Van Dien
Dina Meyer
Denise Richards
Sociétés de production Touchstone Pictures
Pays d’origine États-Unis
Genre Action
Aventure
Science-fiction
Thriller
Sortie 1997
Durée 129 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Starship Troopers ou Les patrouilleurs de l'espace au Québec est un film américain de science-fiction réalisé par Paul Verhoeven, sorti le 4 novembre 1997. Son scénario est inspiré du roman Étoiles, garde-à-vous ! (Starship Troopers, 1959) de Robert A. Heinlein avec lequel Paul Verhoeven a pris beaucoup de liberté. On l'appelle aussi le film aux 600 effets spéciaux, ce qui était considérable à l'époque de sa sortie en salle.

Sommaire

Synopsis

Dans un futur lointain, les États de la Terre se sont regroupés au sein d'un État mondial, la Fédération, qui s'est étendue hors de la planète Terre et se trouve menacée par des insectes extraterrestres géants, qui lancent des attaques ponctuelles depuis leur planète : Klendathu.

La société terrienne est composée de deux catégories :

  • Les « citoyens », qui ont effectué leur service fédéral (autrement dit, leur service militaire), disposent de toutes les possibilités dans la vie de la Cité, à savoir celles de voter et de se présenter aux emplois publics ;
  • Les « civils », eux, ne disposent pas des droits octroyés aux citoyens, mais peuvent les obtenir en effectuant leur service fédéral dans l’armée de la Fédération (où le choix de carrière est vulgairement montré dans le film par un choix entre l'infanterie mobile, la flotte spatiale et le corps du génie et des officiers).

Le film suit un groupe de lycéens de Buenos Aires qui décident de faire leur service, poussés par leur professeur (Michael Ironside) : Johnny Rico (incarné par Casper Van Dien) et Dizzy Flores (Dina Meyer) se retrouvent dans l'infanterie, tandis que Carmen Ibanez (Denise Richards) se destine à devenir pilote de vaisseau spatial, et Carl Jenkins (Neil Patrick Harris) devient un officier du renseignement.

L'entraînement impitoyable commence pour les fantassins sous la direction du sergent Zim (Clancy Brown), lorsqu'un astéroïde, dévié par les extraterrestres, détruit Buenos Aires. L'évènement est un casus belli et le conseil fédéral réuni à Genève sous la direction du Sky Marshal Dienes ordonne la mobilisation générale. Mais la guerre est loin d'être ce que la propagande officielle leur promet : le débarquement sur Klendathu est un massacre pour les troupes humaines, déchiquetées par les arachnides, la race extra-terrestre.

Commentaire

Le but de l'auteur du livre était de démontrer qu'une société dirigée par des militaires est bien meilleure. Le fait d'avoir effectué son service fédéral en mettant sa vie en danger, est censé prouver la volonté d'un civil à vouloir le bien de la nation. Il peut ainsi accéder à des postes de fonctionnaire et avoir le droit de vote.

À partir de l'univers du livre, avec une ironie subtile, Paul Verhoeven met en avant tous les défauts d'une telle société. Jouant sur le second degré, il mélange les clichés et les conventions de la propagande militaire, des sitcoms américains pour adolescents, des films de guerre et de science-fiction.

La plupart des personnages principaux viennent de Sitcom à succès : Beverly Hills 90210 (Casper Van Dien et Dina Meyer), de Melrose Place (Patrick Muldoon) et de Docteur Doogie (Neil Patrick Harris) ; la première scène montre des adolescents avec leurs histoires de cœur se faisant passer des petits messages dans la salle de classe. Verhoeven joue sur le contraste avec les scènes de combat, très crues et sanglantes.

L'instruction de l'infanterie, elle, est une référence flagrante à Full Metal Jacket de Stanley Kubrick[réf. nécessaire]. Johnny Rico , Dizzy Flores et Ace Levy se tatouent sur l'épaule une tête de mort accompagnée du signe « Death from above » , référence à ce que Robert Duvall, dans le film Apocalypse Now, avait inscrit sur son propre hélicoptère. Enfin, une des batailles n'est pas sans évoquer Fort-Alamo, les soldats réfugiés dans un fort subissant l'attaque des insectes.

Par ailleurs, Verhoeven a aussi joué avec la diffusion en masse de la propagande par les médias, et notamment les chaînes d'information en continu alimentées par des journalistes accrédités en encadré (la première guerre du Golfe a eu lieu à peine six ans avant la sortie du film) et l'arrivée du phénomène de l'internet dans les foyers. En effet, un certain nombre de scènes intermédiaires sont des extraits de journaux télévisés ou de « documentaires » sur les extraterrestres, avec une censure hypocrite (un vague bandeau masque une vache en train de se faire massacrer par un alien, tandis que les caméras montrent les soldats se faisant tuer en direct) et une navigation interactive (on voit un pointeur de souris cliquer sur « Would you like to know more? » (« Voulez-vous en savoir plus ? ») avant d'enchaîner).

Le film adopte un point de vue différent de celui du livre qui l'a inspiré : Paul Verhoeven a en effet souhaité faire de son film une critique politique des systèmes autoritaires et de la société américaine, comme il le dit explicitement dans la version commentée du film. En effet, les autorités exhortent sans relâche la jeunesse au devoir, au combat, tout en cultivant l'abnégation de soi et en les poussant au patriotisme. Starship Troopers est en fait une critique acerbe de l'idéologie américaine, la montrant au premier degré dans tout ce qu'elle a de plus propagandiste, en y parodiant chaque instant. Sa critique est essentiellement ambiguë ou en tout cas inattendue puisqu'il n'y oppose pas, comme cela se fait généralement, la barbarie et la modernité : dans Starship Troopers, le public est « forcé » de se ranger du côté des « héros » alors même que leur combat n'a rien de juste. En effet, en lisant derrière la propagande on comprend que les Terriens sont les belligérants qui provoquent les « insectes » puis les attaquent « préventivement ». Ils sont par ailleurs incapables de se remettre en question, de s'interroger sur leurs méthodes (parodie de démocratie, sacrifice de troupes pour jauger l'ennemi) ou de sortir de schémas patriotiques.

À côté de ces aspects « barbares », les Terriens de Starship Troopers sont extrêmement « modernes » : la guerre des sexes est enterrée, le racisme n'existe plus, il semble que le niveau de vie social général n'ait pas vraiment d'exclus. Les sciences et les techniques ont atteint un degré de perfectionnement très élevé : vitesse supraluminique, colonisation de l'espace... Ces qualités, ainsi que la caricaturale beauté physique des Terriens, presque parfaite, les rendent bien plus séduisants que les « insectes » qui vivent dans un monde désertique et semblent dénués d'individualité, de réflexion et de sens critique. Paul Verhoeven fut fortement décrié par la presse américaine, la presse accusa son film de « néo-nazisme » car les militaires gradés portent des uniformes qui rappelleraient ceux des officiers allemands durant la Deuxième Guerre mondiale.

Quelques années après la sortie du film, Paul Verhoeven affirme que si « ce film fait figure de prophétie de Cassandre, c’est aussi qu’il est en partie basé sur la politique menée au Texas en 1997. George W. Bush étant devenu président, il n’y a pas de coïncidence[1]... »

Fiche technique

Distribution

Autour du film

Les casques et armures que portent les militaire dans le film sont exactement les même que ceux portés dans le film Impostor.

Suites

L'univers de Starship Troopers a inspiré un vidéofilm Starship Troopers 2 : Héros de la Fédération (Hero of the Federation), réalisé par Phil Tippett le directeur des effets spéciaux du premier film. Sorti directement en DVD en 2004, ce vidéofilm est considéré comme étant de loin de moins bonne qualité que le film tant au niveau de l'histoire, que des effets spéciaux. En outre il n'y a aucune continuité entre les deux films.

Starship Troopers 3 : Marauder est sorti en 2008 et voit le retour de Casper Van Dien. Faisant l'impasse sur le deuxième opus, il suit directement le premier film. Il renoue également avec le côté subversif de celui-ci, s'en prenant principalement à la religion chrétienne.

Un quatrième volet est actuellement en préparation. Nommé Starship Troopers : Invasion, il est censé sortir en 2012

Une série animée en 3D a aussi vu le jour en 1999 : Starship Troopers (Roughnecks: Starship Troopers Chronicles). Elle trouve son inspiration plus du côté du livre que du côté du film ; les Arachnides et les noms des personnages sont similaires à ceux du film, mais des différences importantes apparaissent : dans la série les soldats portent des armures ou des scaphandres, suivant l'atmosphère des planètes, au lieu d'un simple casque et d'un uniforme dans le film. Les intrigues amoureuses ne collent pas avec celle du film. Le caractère du héros n'a rien à voir.

Notes et références

  1. Mathilde Lorit, « Retour au pays », dans Rolling Stone no 46, décembre 2006, p. 31

Voir aussi

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Starship Troopers (film) de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Starship troopers (film) — Pour les articles homonymes, voir Starship Troopers. Starship Trooper Réalisation Paul Verhoeven Acteurs principaux Casper Van Dien Dina Meyer Denise Richards Scénario …   Wikipédia en Français

  • Starship Troopers (film) — Infobox Film name = Starship Troopers image size = caption = director = Paul Verhoeven producer = Jon Davison Alan Marshall writer = Original Novel: Robert A. Heinlein Screenwriter: Edward Neumeier narrator = starring = Casper Van Dien Denise… …   Wikipedia

  • Starship Troopers (Film) — Filmdaten Deutscher Titel Starship Troopers Produktionsland USA …   Deutsch Wikipedia

  • Starship Troopers 3 : Marauder — Starship Troopers 3 Marauder Données clés Réalisation Edward Neumeier Scénario Edward Neumeier, inspiré du livre de Robert A. Heinlein Acteurs principaux Casper Van Dien, Jolene Blalock, Marnette Patterson Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • Starship Troopers 2: Hero of the Federation — Starship Troopers 2 : Héros de la Fédération Starship Troopers 2 : Héros de la Fédération (Starship Troopers 2: Hero of the Federation) est un vidéofilm américain de science fiction, réalisé par Phil Tippett en 2004. Suite du film Starship… …   Wikipédia en Français

  • Starship Troopers 2 : Heros de la Federation — Starship Troopers 2 : Héros de la Fédération Starship Troopers 2 : Héros de la Fédération (Starship Troopers 2: Hero of the Federation) est un vidéofilm américain de science fiction, réalisé par Phil Tippett en 2004. Suite du film Starship… …   Wikipédia en Français

  • Starship troopers 2 - Héros de la fédération — Starship Troopers 2 : Héros de la Fédération Starship Troopers 2 : Héros de la Fédération (Starship Troopers 2: Hero of the Federation) est un vidéofilm américain de science fiction, réalisé par Phil Tippett en 2004. Suite du film Starship… …   Wikipédia en Français

  • Starship troopers 2 : héros de la fédération — Starship Troopers 2 : Héros de la Fédération (Starship Troopers 2: Hero of the Federation) est un vidéofilm américain de science fiction, réalisé par Phil Tippett en 2004. Suite du film Starship Troopers. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche… …   Wikipédia en Français

  • Starship Troopers — est un univers de science fiction qui a débuté par le livre Étoiles, garde à vous ! de Robert A. Heinlein, a ensuite été mis en scène dans un film homonyme Starship Troopers, puis a été étendu lors de son passage en série télévisée Starship… …   Wikipédia en Français

  • Starship Troopers (monde imaginaire) — Starship Troopers Starship Troopers est un univers de science fiction qui a débuté par le livre Étoiles, garde à vous ! de Robert A. Heinlein, a ensuite été mis en scène dans un film homonyme Starship Troopers, puis a été étendu lors de son… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»