Stalag ii-d


Stalag ii-d

Stalag II-D

Le Stalag II-D Stargard est un camp de prisonniers de guerre de l'Armée allemande, pendant la Seconde Guerre mondiale, situé près de Stargard, aujourd'hui Stargard Szczecinski, en Poméranie, à 30 km à l'est de Szczecin.

Sommaire

Chronologie

  • Le camp fut établi sur un terrain d'entraînement militaire en septembre 1939 pour les militaires polonais capturés lors de l'offensive allemande de septembre 1939. Pendant les premiers mois, ils vécurent en plein air ou dans des tentes pendant le premier hiver qui fut très froid. Ils construisaient les baraques en bois ou en briques du camp permanent.
  • En mai et juin 1940 des soldats français et belges pris lors de la Bataille de France arrivèrent au camp.
  • Ils furent suivis par des prisonniers soviétiques après le déclenchement de l'Opération Barbarossa pendant l'été 1941.
  • En septembre et octobre 1943, des prisonniers italiens arrivèrent au camp après l'armistice avec l'Italie et l'invasion de ce pays par l'armée allemande.
  • Des prisonniers canadiens du malheureux raid sur Dieppe, en août 1942 furent transférés à Stargard du Stalag VIII-B en janvier 1944.
  • Le camp fut libéré par l'Armée rouge à la mi avril 1945.

Évacuation et rapatriement

Le 25 février 1945, en raison des progrès de l'offensive soviétique la plupart des prisonniers furent forcés d'effectuer de pénibles marches vers l'ouest avant d'être libérés par les troupes alliées en avril 1945.

Conditions de vie

Les prisonniers de rang inférieur de ce camp connurent de bien meilleures conditions que ceux d'autres camps plus au sud. Ils travaillaient généralement dans des fermes et avaient la possibilité d'obtenir une meilleure nourriture. Une discipline souple y régnait. Albert Guedj, surnommé Guetsch, prisonnier français dans ce Stalag depuis le repli de l'Ailette jusqu'à novembre 1941 — date à laquelle il bénéficia d'un rapatriement sanitaire sur l'hôpital Dégenette de Lyon — confirme la relative aménité des gardiens allemands. De plus, lui et d'autres soldats du régiment du 9e Zouave, auquel il appartenait, purent dissimuler leurs origines juives grâce à des artifices à peine ingénieux, et ne furent donc pas envoyés vers les camps de la mort auxquels les destinait la politique d'extermination du Troisième Reich.

Évasions

Il était relativement facile de s'évader d'une ferme, mais beaucoup plus difficile d'éviter d'être repris. Les prisonniers qui travaillaient dans des fermes ne bénéficiaient pas de l'aide que pouvait fournir un Oflag, avec des équipes de spécialistes qui fabriquaient de faux papiers et préparaient des cartes, sans lesquels il était extrêmement difficile de parcourir des centaines de kilomètres en Allemagne et de passer à travers les nombreux contrôles de la police nazie.

Gabriel Régnier, un prisonnier français, a raconté sa tentative d'évasion manquée avec un compagnon français, le 23 mars 1942. Un travailleur civil polonais de la ferme les aida en cachant des vêtements civils pour eux. Par une nuit très sombre, ils réussirent à atteindre un train de marchandises qui changeait ses wagons à une gare proche de la ferme. Ils réussirent à se cacher dans un wagon couvert rempli de caisses. Lorsque le train s'arrêta à Szczecin pour décharger, ils montèrent dans un autre wagon chargé de sacs d'orge, à destination d'Aix-la-Chapelle, dans l'ouest de l'Allemagne, qu'ils atteignirent quatre jours plus tard. Mais alors qu'ils cherchaient un wagon pour les Pays-Bas, ils furent repérés par un conducteur qui nota deux personnes se déplaçant avec hésitation le long d'un train et ils alertèrent la police militaire. Repris, ils furent renvoyés à Stargard et passèrent 24 heures en réclusion solitaire.

Sources

Voir aussi

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Stalag II-D ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Stalag ii-d de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Stalag — Luft III. Stammlager (abreviado, Stalag) fue en el III Reich la denominación de un campo para prisioneros de guerra en la Segunda Guerra Mundial. La denominación exacta era Mannschaftsstamm und straflager. En los Stalags podían ser internados, de …   Wikipedia Español

  • Stalag IV-B — (or Stalag IV B) was one of the largest prisoner of war camps in Germany during World War II. Stalag meens the german noun Stammlager . The main camp was located 8km NE of the town Mühlberg in Brandenburg, just east of the Elbe river and about 30 …   Wikipedia

  • stalag — [ stalag ] n. m. • 1940; mot all., abrév. de Stammlager « camp d origine » ♦ Hist. Camp allemand, pendant la guerre de 1939 1945, où étaient internés les prisonniers de guerre non officiers. Stalags et oflags. « l une avait son fils et l autre… …   Encyclopédie Universelle

  • Stalag ii-a — Le Stalag II A Neubrandenburg est un camp de prisonniers de guerre de la Seconde Guerre mondiale, situé à Fünfeichen, près de Neubrandenburg, dans le Land de Mecklembourg Poméranie occidentale, dans le nord de l Allemagne. Sommaire 1 Chronologie… …   Wikipédia en Français

  • Stalag II-B — was a German World War II POW camp situated one and a one half miles (2.4 km) west of the village of Hammerstein, now the Polish town Czarne, Pomeranian Voivodeship on the north side of the railway line, (53°41′N 16°58′E).ContentsTimeline* The… …   Wikipedia

  • Stalag IX-B — also known as Bad Orb was a World War II German Army POW camp at Wegscheide close to Bad Orb in the province of Hesse, Germany. It had the reputation of being one of the worst Stalags, especially when it was overcrowded in 1945. The camp was also …   Wikipedia

  • Stalag IV-G — (sometimes referred to as Stalag IVG or Stalag 4G)The administrative headquarters of Stalag IV G were in Oschatz, a town situated between Leipzig and Dresden in Saxony, Germany.At 11 16 March, 1945 there were 4457 British and 776 American… …   Wikipedia

  • Stalag XX-A — was a German World War II PoW Camp located in Thorn/Toruń, Poland. It was not a single camp and contained as many as 20,000 men at its peak. The main camp was located in a complex of fifteen forts that surrounded the whole of the city. The forts… …   Wikipedia

  • Stalag XI-B — was a German Army POW camp near Fallingbostel in Lower Saxony, north western Germany. Timeline* Originally a work camp at the west end of the huge German Army training grounds Bergen, it was transformed into a POW camp at the end of 1939, to… …   Wikipedia

  • Stalag VI-C — Oberlangen was a World War II German POW camp located 6 km west of the village Oberlangen in Emsland in north western Germany. It was originally built with five others in the same marshland area as a prison camp ( Straflager ) for Germans. The… …   Wikipedia