Stade du docteur Luciani


Stade du docteur Luciani

Stade Armand-Cesari

Stade Armand-Cesari
Stade de Furiani
Pas d'image ? Cliquez ici
Adresse B.P. 640 - 20600 Furiani
Ouverture 1932
Extension 1994 -
Propriétaire District de Bastia
Noms précédents Stade du docteur Luciani[1]
Clubs résidents SC Bastia
Capacité 12 480 (16 480 en 2008, dont 13 790 couvertes)
Tribunes Jojo Petrignani (est)
Pierre Cahuzac (ouest)
Victor Lorenzi (sud)
Claude Papi (nord)
Affluence record 15 000 (finale UEFA 1978) [2]

Le stade Armand-Cesari, aussi connu sous le nom de stade de Furiani, est le principal stade de football de Corse. Il est localisé à Furiani et est utilisé par le Sporting Club de Bastia. Ce stade accueilli la demi-finale de la Coupe de France de football 1992 au cours de laquelle une tribune provisoire s'est effondrée, causant la mort de 18 personnes et en blessant plus de 3 000.

Sommaire

Histoire

Tout d'abord connu sour le nom de stade du Docteur Luciani, le stade Armand-Cesari fut inauguré le 16 octobre 1932 [1]. Totalement désuet voire dangereux (fils barbelés autour du terrain, tribunes vétustes)[3], le stade accueille la finale aller de la Coupe UEFA 1977-1978. La capacité du stade était alors de moins de 12 000 places, dans des conditions précaires. L'affluence annoncée de 15 000[2] spectateurs apparaît exagérée, mais étant donnée la ferveur de la Corse autour du Sporting, de nombreux supporters n'hésitèrent pas à rester debout, serrés, pour assister à la rencontre.[réf. nécessaire]

Demi-finale de la Coupe de France 1992

Furiani reste également dans les mémoires pour la catastrophe qui marqua la demi-finale de la Coupe de France 1992 face à l'Olympique de Marseille. Alléchés par la possibilité d'une belle recette, les dirigeants corses firent ériger à la hâte une tribune provisoire d'une capacité de 10 000 personnes. Cette construction est entreprise au mépris de toutes les règles de sécurité, mais aucune autorité de contrôle ne la fait arrêter.

Lorsque la tribune se remplit, dans les heures précédant le coup d'envoi, et alors que les travaux s'achèvent juste à temps, les premiers signes de fragilité sont perceptibles. Des techniciens s'affairent pour renforcer la structure en urgence. Le speaker lance des appels au calme. Il est déjà trop tard. À quelques minutes du coup d'envoi, la partie haute s'effondre. Le bilan est lourd : 18 morts et plus de 2 300 blessés.

Ce drame reste mémorable pour avoir été diffusé en direct sur TF1. En effet, c'est au moment où Patrick Poivre d'Arvor donnait la parole à Thierry Roland pour l'avant-match que la tribune s'est effondrée devant les caméras. Les survivants ont d'ailleurs profité de ces caméras pour se montrer à leur famille devant leur poste, et prouver donc qu'ils étaient en bonne santé. À noter que le journal d'Antenne 2 a lui aussi retransmis en direct les images de TF1, ce qui a accru le nombre de personnes témoins de ce drame.

À la suite de cette catastrophe, la Finale de la Coupe de France 1992 n'a pas été jouée, contrairement à la finale européenne du Heysel 7 ans auparavant.

Travaux de rénovation et d'agrandissement

En travaux depuis lors, le stade de Furiani est désormais rénové aux trois-quarts, une seule des quatre tribunes datant encore de la funeste enceinte de 1992. Cependant, les travaux majeurs d'agrandissement devraient porter la capacité à 16 480 places[4]. Ces travaux comprendront la démolition et reconstruction de la tribune sud, la modification d'aménagement sur tribunes nord, est et ouest, la réalisation d'une couverture sur tribune nord et sud, l'aménagement des abords immédiats, la création d'un parking au sud et l'extension et l'aménagement du parking est. La communauté d'agglomération de Bastia a fixé, en avril, la reprise des travaux en septembre 2009, pour une durée d'environ 14 mois. La fin des travaux est donc programmée début 2011, en espérant que ce projet aboutisse.

Références

Liens externes

  • Portail de la Corse Portail de la Corse
  • Portail du football Portail du football
Ce document provient de « Stade Armand-Cesari ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Stade du docteur Luciani de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Stade du Docteur Luciani — Stade Armand Cesari Stade Armand Cesari Stade de Furiani Pas d image ? Cliquez ici Adresse B.P. 640 20600 Furiani Ouverture 1932 Extension 1994 Propriétaire District de Bastia …   Wikipédia en Français

  • Stade Armand-Cesari — Stade Armand Césari Généralités Noms précédents Stade du Docteur Luciani[1] Surnom Stade de Furiani Adresse B.P. 640 20600 Furiani Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Stade Armand Cesari — Stade de Furiani Pas d image ? Cliquez ici Adresse B.P. 640 20600 Furiani Ouverture 1932 Extension 1994 Propriétaire District de Bastia …   Wikipédia en Français

  • Stade Armand de Cesari — Stade Armand Cesari Stade Armand Cesari Stade de Furiani Pas d image ? Cliquez ici Adresse B.P. 640 20600 Furiani Ouverture 1932 Extension 1994 Propriétaire District de Bastia …   Wikipédia en Français

  • Stade armand-cesari — Stade de Furiani Pas d image ? Cliquez ici Adresse B.P. 640 20600 Furiani Ouverture 1932 Extension 1994 Propriétaire District de Bastia …   Wikipédia en Français

  • Stade de Furiani — Stade Armand Cesari Stade Armand Cesari Stade de Furiani Pas d image ? Cliquez ici Adresse B.P. 640 20600 Furiani Ouverture 1932 Extension 1994 Propriétaire District de Bastia …   Wikipédia en Français

  • Drame de Furiani — Stade Armand Cesari Stade Armand Cesari Stade de Furiani Pas d image ? Cliquez ici Adresse B.P. 640 20600 Furiani Ouverture 1932 Extension 1994 Propriétaire District de Bastia …   Wikipédia en Français

  • Арман Сезари-Фюрьяни — Бывшие названия Stade du Docteur Luciani Оригинальное название Stade Armand Cesari Неофициальное название Stade de Furiani Местоположение …   Википедия

  • Jacques Lacan — Biographie Naissance 13 avril 1901 …   Wikipédia en Français

  • Jean-Paul II — Pour les articles homonymes, voir Jean Paul II (homonymie). Bienheureux Jean Paul II Pape de l’Église catholique Totus tuus ego sum, Maria …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.