Spanish Town


Spanish Town
Spanish Town
Defaut.svg
Administration
Pays Drapeau de Jamaïque Jamaïque
Comté Midlesex
Paroisse Sainte-Catherine
Géographie
Coordonnées 17° 59′ 00″ Nord
       76° 57′ 00″ Ouest
/ 17.983333, -76.95
Démographie
Population 131 056 hab. (2001)
Localisation
Jamaica location map.svg
City locator 14.svg
Spanish Town

Spanish Town est une ville de Jamaïque et le chef-lieu de la paroisse Sainte-Catherine, dans le comté de Midlesex. Elle est située à une quinzaine de kilomètres à l'ouest de la capitale, Kingston. Sa population s'élevait à 131 056 habitants au recensement de 2001.

Histoire

Fondée en 1534, elle a été la capitale de la Jamaïque pendant plus de 300 ans. La vieille place municipale, de conception espagnole, est le principal intérêt historique de la ville. Au nord se dresse l'imposante statue de l'amiral George Rodney, sculptée par John Bacon, l'artiste le plus renommé de Grande-Bretagne à la fin du XVIIIe siècle. À l'est, la Chambre de l'Assemblée, faite de briques rouges, fait face à l'ancienne villa royale, lieu de résidence du gouverneur, en grande partie détruite par un incendie en 1925. La façade a dû être reconstruite et le bâtiment abrite maintenant le musée de la construction et de la technologie. Enfin, c'est également là que se dresse la cathédrale St James datant de 1714.

Spanish Town est la plus ancienne ville du Nouveau Monde à avoir été occupée sans interruption jusqu'à aujourd'hui. Elle devint la capitale de la Jamaïque lorsque les Espagnols abandonnèrent Sevilla la Nueva, sur la côte nord, trop inhospitalière, pour s'installer dans les plaines riches et fertiles du sud. Ils créèrent ainsi une nouvelle ville : St. Jago de la Vega, qui devint Spanish Town après sa prise par les Anglais. Aujourd'hui, on retrouve cette période espagnole dans les noms des rues : rue de l'Église blanche (White Church St.), où s'élevait l'église de la Croix-Blanche, rue de l'Église rouge (Red Church St.), où se trouvait l'église de la Croix-Rouge, et rue des Moines (Monk St.), où il y avait un monastère. En 1640, un boucanier britannique, qui pilla le village espagnol, la décrivit comme une ville située sur une plaine magnifique et spacieuse, composée de 400 ou 500 maisons, construites pour la plupart en torchis de cannes à sucre et de mortier, et embellie de cinq ou six imposantes églises et chapelles, ainsi qu'un monastère de frères franciscains.

En 1655, une expédition anglaise commandée par l'amiral William Penn et le général Venables débarqua quelques kilomètres au sud de Passage Fort et parvint à capturer l'île de la Jamaïque sans rencontrer de véritable résistance, les Espagnols ayant fui vers Cuba en emportant avec eux les objets de valeur. Ils donnèrent alors à St. Jago de la Vega le nom de Spanish Town. En peu de temps, tous les bâtiments en brique furent détruits et remplacés par des bâtiments en pierre. Le 16 novembre 1720, le pirate Calico Jack Rackham et son équipage y furent jugés pour piraterie et pendus le jour suivant.

La place municipale fut le cœur de l'île pendant trois siècles. Aujourd'hui, c'est une petite place tranquille qui permet d'admirer les vestiges du passé. La Fondation Historique de Spanish Town organise des visites des principaux sites historiques, d'une ancienne échoppe de tailleur et d'une maison jamaïquaine traditionnelle. Cette visite commence à Casa de la Vega dans la rue Barrett (Barrett St.), un bâtiment de brique restauré datant du XVIIIe siècle.

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Spanish Town de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Spanish Town — is the former Spanish and English capital of Jamaica.It held the status of capital city from the 16th to the 19th century. The city is home to certain memorials, the national archives, a small population, and one of the oldest Anglican churches… …   Wikipedia

  • Spanish Town — Spanish Town …   Deutsch Wikipedia

  • Spanish-Town — (spr. Spännischtaun), so v.w. San Jago de la Vega …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Spanish Town — (spr. spännisch taun), früher Santiago de la Vega, Stadt auf der brit. westind. Insel Jamaika, am Cobrefluß, (1891) 5019 E. – S. T., Stadt auf der brit. Insel Trinidad, s. Port of Spain …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Spanish Town —   [ spænɪʃ taʊn], zweitgrößte Stadt von Jamaika, 20 km westlich von Kingston, 110 400 Einwohner; Nationalarchiv, Museen; Handels und Verarbeitungszentrum für das landwirtschaftliche Umland.   Stadtbild:   Anglikanische Kathedrale (1714 umgebaut) …   Universal-Lexikon

  • Spanish Town — Localización de Spanish Town en el mapa de Jamaica. Para otros usos de este término, véase Spanish Town (desambiguación). Spanish Town (topónimo inglés: Ciudad Española ) es una ciudad de Jamaica. La fundó el español Francisco de Garay con el… …   Wikipedia Español

  • Spanish Town — Original name in latin Spanish Town Name in other language Saint Jago de la Vega, Spanis Taoun, Spanis Taunas, Spanish Town, Spanish Taun, Spani Taunas, sbanysh tawn, xi ban ya zhen, Спаниш Таун State code JM Continent/City America/Jamaica… …   Cities with a population over 1000 database

  • Spanish Town — ▪ Jamaica       city, southeastern central Jamaica. It is situated along the Rio Cobre, 10 miles (16 km) west of Kingston. Probably laid out by Diego Columbus (c. 1523), it was originally called Santiago de la Vega (St. James of the Plain), and… …   Universalium

  • Spanish Town — Sp Spãniš Táunas Ap Spanish Town L D. Britanijos Mergelių Salos (Virdžin Gordos s.); Jamaikos Sent Katerinos apyg. centras …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Spanish Town — geographical name town SE central Jamaica; former capital of Jamaica …   New Collegiate Dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.