Sorede


Sorede

Sorède

Sorède

Sureda

Photographie représentant symboliquement la Commune
Carte de localisation de Sorède Sureda
Pays France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Pyrénées-Orientales
Arrondissement Céret
Canton Argelès-sur-Mer
Code Insee 66196
Code postal 66690
Maire
Mandat en cours
Yves Porteix
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes des Albères
Latitude
Longitude
42° 31′ 53″ Nord
       2° 57′ 27″ Est
/ 42.5313888889, 2.9575
Altitude 42m (mini) – 1 241m (maxi)
Superficie 34,54 km²
Population sans
doubles comptes
2 699 hab.
(1 999)
Densité 78 hab./km²

Sorède (en catalan, Sureda) est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Orientales, la région Languedoc-Roussillon et les Pays Catalans. Ses habitants sont appelés les Sorédiens.

Sommaire

Étymologie

Le nom de Sorède vient du latin suber : liège, à laquelle c'est ajouté le suffixe -eta, donnant subereta : « forêt de chênes-lièges ». On trouve de nombreux toponymes avec la même origine dans tout le Roussillon. Sorède est mentionnée dès le IXe siècle sous l'appellation Suvereda, ce nom se transforma en Sureta, puis Sureda, francisé en Sorède au XVIIIe siècle.

Héraldique

Description héraldique : d'or au chêne arraché au naturel, fruité du même.

Géographie

Le territoire de Sorède comporte 3460 hectares dont 850 de plaine entre 38 et 120 mètres d'altitude, ainsi que 2610 hectares de montagne entre 120 et 1257 m d'altitude (soit les deux tiers du territoire global). La montagne dessine trois chaînons qui enclavent deux vallées principales : la vallée de La Fargue, plus connue comme « vallée Heureuse » à l'ouest ; et la vallée de Lavail à l'est. Le point culminant de la commune est le pic Neulos (1257 mètres). On compte deux cours d'eau : la rivière de Sorède : la Tassio, et la Massane. Le village est bâti en piémont de la montagne de part et d'autre de la Tassio.

Histoire

Les origines du village sont difficiles à dater. Il semblerait que le site ait été occupé depuis le Néolithique. Il est mentionné pour la première fois en l'an 898 dans un registre juridique où il est désigné sous le nom de locum Sunvereta. Le château seigneurial fut bâti aux alentours de l'an 950. En 1175 le roi Alphonse II d'Aragon désigne le comte Durban comme seigneur de Sorède, sa lignée se perpétua jusqu'en 1264. Ensuite Jacques Ier d'Aragon donne la seigneurie à Arnaud de Castelnou, a sa mort son épouse Béatrice de Château-Roussillon en hérite, mais en 1344 Pierre IV d'Aragon dépossède Jacques II de Majorque de son royaume et nomme Rocasalva seigneur de Sorède. La seigneurie passe à plusieurs familles jusqu'en 1598, avant de passer à Gaston de Foix et Béarn, damoiseau de Perpignan. Son épouse Jeanne de Vilaplana lui succèdera et sera à l'origine de la destruction du vieux château d'Ultrère en 1675. La seigneurie passera ensuite à la famille d'Oms par le mariage de la fille de Jeanne de Vilaplana avec Jean d'Oms. François-Xavier d'Oms sera le dernier seigneur de Sorède à la Révolution. Le blason du village est d'or à un chêne arraché au naturel, renvoyant à l'étymologie du nom Sorède.

(Source : Sureda fa temps par Geroni & Francesc Margail, ed.Terra Nostra, Prades mai 1987)

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
1966 1989 André Cavaillé
1989 2014 Yves Porteix[1] UDF puis MoDem
Toutes les données ne sont pas encore connues.


Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999
1 138 1 164 1 491 1 896 2 160 2 699
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

Église de Sorède
  • Église Saint-Assiscle et Sainte-Victoire, mentionnée pour la première fois en 1052, mais cette première église a disparue. Elle a été rebâtie au XIVe siècle dans le style gothique, mais cette seconde église disparut à son tour, semble-t-il car elle fut trop petite, il en reste cependant quelques fragments de murs dans le chœur. La troisième église, celle que l'on peut voir aujourd'hui, date de la décennie 1730. Elle renfèrme notamment un élégant retable du Rosaire du XVIIIe siècle, de style baroque tardif catalan, et des fragments d'un ancien retable du Maître-Autel détruit au XIXe siècle, également baroque. La majorité des éléments mobiliers sont néo-gothique, dont les vitraux, de belle facture, issues de l'Atelier du Carmel du Mans. On notera, au-dessus de la porte principale, encastré dans le mur, un chapiteau roman, qui provient de l'ancien cloître de l'Abbaye de Saint-André-de-Sorède.
  • Chapelle Notre-Dame du Château, XVIIIe siècle, et les ruines du château d'Ultrère (VIIIe ‑ XVe siècles). Le château d'Ultrère se trouve en fait sur le territoire d'Argelès-sur-Mer mais est lié historiquement à Sorède.
  • Chapelle Saint Martin de Lavail, une église romane (IXe et Xe siècles)

Personnalités liées à la commune

  • Le père Manuel António Gomes, dit « Padre Himalaya », scientifique d'origine portugaise qui élabora à Sorède (à Notre-Dame du Château) l'un des premiers fours solaires en 1900.

Notes et références

  1. Yves Porteix fit partie des 500 élus qui ont parrainé la candidature de François Bayrou à l'élection présidentielle de 2002, cf. Liste des citoyens ayant présenté les candidats à l'élection du Président de la République de 2002

Voir aussi

Liens externes


  • Portail des Pays catalans Portail des Pays catalans
  • Portail des Pyrénées-Orientales Portail des Pyrénées-Orientales
Ce document provient de « Sor%C3%A8de ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sorede de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sorède — (Sureda) …   Deutsch Wikipedia

  • Sorède — Sureda País …   Wikipedia Español

  • Sorède — 42° 31′ 53″ N 2° 57′ 27″ E / 42.5313888889, 2.9575 …   Wikipédia en Français

  • Sorède — French commune nomcommune=Sorède région=Languedoc Roussillon département=Pyrénées Orientales arrondissement=Céret canton=Argelès sur Mer insee=66196 cp=66690 maire=Yves Porteix mandat=2001 2008 intercomm= Communauté des Communes des Albères… …   Wikipedia

  • Église Saint-Assiscle et Sainte-Victoire de Sorède — Présentation Nom local Esglesia Sant Iscle i Santa Victoria de Sureda Culte Catholique romain Type …   Wikipédia en Français

  • St-André-de-Sorède — Die Abteikirche Saint André Westfassade der Abteikirche Saint André …   Deutsch Wikipedia

  • Lavaill — Sorède Sorède Sureda …   Wikipédia en Français

  • Ultrere — Ultrère Ultrère Vue des ruines du château d Ultrère depuis l ermitage de Notre Dame du château (Sorède) Présentation Période ou style {{{style}}} …   Wikipédia en Français

  • Ultrère — Vue des ruines du château d Ultrère depuis l ermitage de Notre Dame du château (Sorède) Présentation Période ou style {{{style}}} …   Wikipédia en Français

  • Notre-Dame du Château d'Ultrère — Le portail en marbre blanc de Notre Dame du Château, provenant du château d Ultrère Présentation Culte Catholique Type [[] …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.