Sony BMG Music Entertainment


Sony BMG Music Entertainment
Logo de Sony BMG Music Entertainment

Logo de Sony BMG Music Entertainment
Création 3 Mars 2004
Disparition 1er octobre 2008
Siège social Drapeau des États-Unis New York (États-Unis)
Société mère Drapeau du Japon Sony Corporation of America, Drapeau de l'Allemagne Bertelsmann
Site web www.sonybmg.com

Sony BMG Music Entertainment était l'un des labels majeurs du disque, créé fin 2004 par la fusion de Sony Music Entertainment et BMG Entertainment.

Sony BMG était détenu à 50 % par Sony Corporation of America et à 50 % par Bertelsmann. En 2008, Sony a acheté la totalité des parts de Bertelsmann[1]. Tous les labels de BMG sont passés sous le contrôle de Sony Music Entertainment.

Sommaire

Historique

Columbia est une société qui a été créée en 1888 pour commercialiser le phonographe de Thomas Edison à Washington, DC, dans le Maryland et dans le Delaware. Comme la plupart des société de distribution locales, Columbia se lance aussi dans l'édition et la commercialisation de cylindres de cire.

Columbia se lance dans la production de disques microsillon en 1901 et innove en 1908 en vendant les premiers disques gravés sur les deux faces.

En 1927, Columbia Records s'associe à l'agent artistique Arthur Judson pour lancer le réseau de radio Columbia Phonograph Broadcasting System qui deviendra le Columbia Broadcasting System (CBS). Le réseau n'étant pas rentable, Columbia revend ses parts dans CBS dès 1929.

En 1939, la radio s'étant plus vite remise de la crise de 1929, CBS rachète Columbia Records, son ancienne société mère.

En 1948, CBS rejoint EMI et RCA au rang des majors et lance le long playing record (ou LP, ou « 33 tours »).

En 1951, CBS s'implante sur le continent européen. Elle conclut avec Philips Phonographic Industries un accord de distribution réciproque. CBS Records commercialise les disques Philips aux États-Unis sous le label Epic, alors que Philips commercialise en Europe une partie du répertoire de CBS.

En 1957, le Traité de Rome met fin à cette association. CBS Records abandonne alors sa politique de distribution réciproque pour créer des filiales. En France, elle reprend la société Arteco en 1964. Parallèlement au disque, CBS se lance dans l'édition musicale et littéraire, les instruments de musique (elle achètera les pianos Steinway & Sons en 1972), les jouets et surtout dans la télévision, devenant ainsi, dans les années 1960, l'une des trois plus grandes chaînes américaines.

Au début des années 1980, CBS décide de s'associer à Sony, le créateur du CD, pour la production de disques compacts, d'abord au Japon, puis en Europe. À la suite du krach d'octobre 1987, CBS est contraint de se séparer de sa branche phonographique : celle-ci est vendue à Sony dans la vague d'acquisition nipponnes aux États-Unis pour 2 milliards de dollars en janvier 1988.

En janvier 1991, CBS Records est rebaptisé Sony Music Entertainment.

Fin 2004, en pleine crise de l'industrie du disque, Sony et Bertelsmann fusionnent leurs activités musicales au sein de Sony BMG Music Entertainment.

En 2008, Sony a racheté la totalité des parts de Bertelsmann qui détenait 50 % du capital.

En mars 2009, Jordy, l'enfant-star des années 1990, remporte un procès qui l'opposait à son ancienne maison de disques CBS Records (Sony-BMG) pour avoir exploité ses titres sans lui reverser les droits d'auteurs ; il reçoit 820 000 euros de dommages et intérêts. Le tribunal de grande instance de Paris confirme « [qu'] En exploitant des enregistrements phonographiques et vidéographiques [...] sans autorisation de Jordy, artiste-interprète, Sony BMG s'était rendue coupable de contrefaçon ».

La filiale française se nomme CBS Disques.

Labels

Artistes phares des labels de musique populaire

Son catalogue inclut environ 165 artistes français, et des centaines dans le monde, dont :

Artistes phares des labels de musique classique

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sony BMG Music Entertainment de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sony - получить на Академике активный купон Just.ru или выгодно sony купить по низкой цене на распродаже в Just.ru

  • Sony BMG Music Entertainment — [[Archivo:225px|250px]] Tipo subsidiaria de Sony Corporation of America Fundación 3 de marzo de 2004 Sede Nueva York, Nueva York …   Wikipedia Español

  • Sony BMG Music Entertainment — Unternehmensform Joint Venture Gründung 2004 …   Deutsch Wikipedia

  • Sony BMG Music Entertainment — Sony BMG Music Entertainment, Inc Год основания 5 августа 2004 года Ключевые фигуры Эндрю Лэк, Председатель совета директоров Рольф Шмидт Хольтц, Генеральный директор Тим Боуэн, Главный операционн …   Википедия

  • Sony BMG Music — Entertainment Logo de Sony BMG Music Entertainment modifier  …   Wikipédia en Français

  • Sony Pictures Home Entertainment — es la división de distribución de vídeo doméstico de Sony Pictures Entertainment, una subsidiaria de Sony Corporation. Se estableció en noviembre de 1979 como Columbia Pictures Home Entertainment, estrenando 20 títulos[1] (Abismo, Bell, Book and… …   Wikipedia Español

  • Sony Pictures Home Entertainment — is the home video distribution arm of Sony Pictures Entertainment, a subsidiary of Sony Corporation. It was established in November 1979 as Columbia Pictures Home Entertainment, releasing 20 titles[1]: The Anderson Tapes, Bell, Book and Candle,… …   Wikipedia

  • Sony BMG — Music Entertainment Former type Joint venture Industry Music Entertainment Fate Sony buys …   Wikipedia

  • Sony Music Entertainment — is a major global record label controlled by the Sony Corporation of America, being one of the big four record companies. According to Variety, on October 2, 2008, Sony had completed the acquisition of Bertelsmann s 50% stake in the Sony BMG… …   Wikipedia

  • Sony Music Entertainment — Rechtsform Inc. Gründung 1888 Sitz New York, Vereinigte Staaten …   Deutsch Wikipedia

  • Sony-BMG — Music Entertainment Logo de Sony BMG Music Entertainment modifier  …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.